Carte, virement, chèque ou cash : comment paie-t-on en Europe ?

 |   |  748  mots
Evolution des usages des différents moyens de paiement dans l'Union européenne depuis 2000, en milliards de transactions par an : en jaune la carte, de plus en plus dominante; en vert, le chèque, en déclin continu; en bleu le virement et en rouge le prélèvement, en progression constante.
Evolution des usages des différents moyens de paiement dans l'Union européenne depuis 2000, en milliards de transactions par an : en jaune la carte, de plus en plus dominante; en vert, le chèque, en déclin continu; en bleu le virement et en rouge le prélèvement, en progression constante. (Crédits : BCE)
L’usage de la carte continue de progresser presque partout, mais les habitudes de paiement portent de profondes disparités culturelles, y compris au sein de l’Union européenne, comme le montrent les derniers chiffres de la BCE. Les Scandinaves avancent à grands pas vers un monde sans espèces.

Qui est le champion de la carte bancaire ? Le roi du chèque ? Le numéro un du cash ? Malgré le passage à l'euro et la mise en place du SEPA, l'espace unique de paiement en euros, les habitudes de paiement restent fortement marquées par des spécificités culturelles en Europe, y compris au sein de la zone euro, comme le montrent les derniers chiffres publiés par la Banque centrale européenne. Seule tendance observée presque partout : l'usage de la carte continue de progresser et représente presque la moitié des paiements scripturaux (par opposition aux espèces) réalisés en Europe en volume (49% en moyenne, 42% pour les pays de la zone euro).

Le nombre de transactions par carte a augmenté de 12,2% l'an dernier dans l'UE pour atteindre 59,6 milliards et un montant total de 2.900 milliards d'euros.

La France est au-dessus de la moyenne : la carte est depuis 2003 le moyen de paiement préféré des Français qui l'ont utilisée pour 52,6% des transactions. Mais l'exception française reste le chèque : plus de 2,1 milliards signés dans l'Hexagone l'an dernier (10,2% des paiements), soit 70% de l'ensemble des chèques émis dans toute l'Union !

BCE zoom paiement UE 2016

[Zoom sur les statistiques de paiements de certains pays, dont la France. Source : BCE]

Le Danemark champion de la carte bancaire

Le champion haut la main de la carte est cependant le Danemark : 81,3% des paiements scripturaux y ont été réalisés en « monnaie plastique » l'an dernier ! Soit près de 330 opérations par an par habitant, une tous les deux jours, contre une moyenne de 97 dans l'UE (164,5 en France).

C'est l'un des pays scandinaves les plus avancés dans sa trajectoire vers un monde sans cash (ou presque) : la Banque centrale danoise a même cessé d'imprimer des billets en fin d'année dernière et externalisé la production de pièces (les couronnes danoises) à son voisin finlandais ! Pour autant, le Danemark ne croit pas à la disparition totale des espèces, qui continuent d'être utilisées pour les paiements entre particuliers, tout en étant de plus en plus concurrencées par des nouveaux modes de transfert d'argent par mobile notamment. Le cash y représenterait encore 20% des paiements dans le commerce, tandis que l'usage du chèque a carrément disparu des statistiques.

Danemark cash et carte

[Disparition du chèque et déclin du cash dans les paiements dans le commerce. Source : Danish Payments Council, rapport sur le rôle du cash dans la société, août 2016]

La Suède, reine du « cashless »

En Suède aussi, la carte domine et représente les deux tiers des transactions. Au cours des cinq dernières années, les paiements par carte ont augmenté de 50%, tandis que les retraits d'espèces ont chuté d'un tiers, selon la banque centrale Riksbank. Dans ce pays technophile et très connecté, la valeur des billets et pièces en circulation a diminué de 15% entre 2007 et 2015 et le cash ne représenterait plus que 1% des paiements en montants.

L'usage de la carte a en fait légèrement régressé au profit des virements (27,3% des transactions), notamment en raison du succès fulgurant de l'application de paiement instantané Swish, utilisée par plus de la moitié des Suédois.

Suède paiement digital Swish

[Le cash continue à être utilisé en Suède mais l'application Swish est de plus en plus répandue. Crédit : Riksbank]

L'Allemagne et l'Autriche, accros aux espèces

A l'inverse, l'Allemagne reste le pays européen où la carte est la moins utilisée : elle ne représente que 19% des paiements scripturaux (seul le Luxembourg en Europe est en dessous à 5,3%). En revanche, c'est le pays où le prélèvement est le plus répandu (50,6% des transactions). La banque en ligne y est d'ailleurs très développée (14% de parts de marché et 18,2 millions de clients cumulés chez les leaders ING-DiBa, BKB et comdirect), beaucoup plus qu'en France.

Surtout, c'est un pays qui reste résolument attaché au cash : selon une étude de la Bundesbank, les Allemands réaliseraient plus de 80% de leurs transactions en espèces (contre 55% pour les Français), un record partagé avec les Autrichiens, ce qui représente plus de 50% de leurs paiements en valeur (contre 15% estimés en France, voire 5% seulement selon d'autres évaluations). Seule sa voisine autrichienne la battrait dans ce domaine (plus de 60% des paiements en valeur).

Bundesbank paiement cash Allemagne Autriche France

[Part des transactions en espèces dans le total des paiements en volume (en bleu) et en valeur (en rouge). Source : Bundesbank]

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/09/2017 à 14:51 :
c 'est quel pays " république" dans ce tableau de paiements???? Je ne vois pas l'italie, et il manque aussi d'autres pays de l'union.
Donc pour moi aucun intérêt, car tout le monde sait que l'Allemagne et l'Autriche sont réticents à payer par cartes.
Je le sait, j'y vais tous les samedis pour faire mes achats.
a écrit le 20/09/2017 à 14:08 :
Si on fait le calcul, en Grèce, le cash ne représenterait que 2,3 % des paiements. A qui on va faire croire ça ? Ces chiffres semblent complètement bidons.
Réponse de le 21/09/2017 à 9:54 :
@Stephen10: en effet, en Grèce, c'est le cash qui est roi parce que notamment, il permet d'encaisser la TVA de 24% sans la reverser à l'État :-)
a écrit le 20/09/2017 à 14:07 :
J'ai testé la CB (Fortu**) NFC en juin en Suède, marche pas, j'avais validé rien que pour mon séjour la bas. Cette année j'y ai payé principalement par CB (c'est pratique), espèces pour acheter des fraises (hors magasins), en 2015, 2010 en espèces uniquement, mais c'est pas facile de gérer les besoins, la carte c'est au fur et à mesure.
En 2010 et avant, les automates à carburant en Finlande m'ont toujours refusé ma Visa française (SocGen), on doit mettre des billets d'euros (pas pratique pour faire le plein, pas de rendu de monnaie, faut calculer).
Le chèque ça sert encore, pour la copropriété l'assurance est par TUP mais le contrôle des chaudières individuelles, c'est par chèque. A la BanquePostale, l'abonnement internet d'accès au compte est de 6-7 euros par mois ("association de proximité" syndic bénévole, ça ferait 1/3 de nos dépenses, excessif ! donc pas de virement dématérialisé)
a écrit le 20/09/2017 à 14:05 :
Tant mieux , moins il y aura d'especes mieux ça sera. N'en déplaise à certain qui veulent magouiller dans leur coin. On devrait même faire payer les chéquiers comme ça les gens arrêteraient d'en faire pour rien.
Aller j'attends vos commentaires disant qu'on devrait garder plein de cheques et especes!
Réponse de le 20/09/2017 à 17:58 :
Ta femme utilise peut être ta carte bleue ...
Les miennes me demandent que du liquide , elles sont jeunes et j'en change souvent !

Garde ta femme et ta carte bleue et laisse moi mes femmes et mes euros .
Ça te change quoi ...
Vouloir pour certains toujours imposer sa pensée comme seule doctrine est épuisant pour ceux qui vivent leur vie sans embêter personne .
Je te laisse vivre alors pourquoi tu veux m'imposer quelque chose qui pour toi ne changera rien ...
Juste le truc d'embêter les autres gratuitement ! Ça doit être un plaisir bien monotone ...
Réponse de le 20/09/2017 à 22:22 :
Aller j'attends vos commentaires disant qu'on devrait garder plein de cheques et espèces!

Comme toi , que me réponds tu ?

J'aimerais connaître la réponse d'un grincheux sur un épicurien ...
Tu vas vouloir ressortir la guillotine ?

Quand on a comme seul pensée que limiter celle des autres ...

En 1789 ...
La liberté s'arrête ou commence celle des autres ...
En 2017
La liberté est celle d'imposer la tienne .

Tu as oublié l'histoire ou tu n'étais pas français en cette période ?


a écrit le 20/09/2017 à 13:40 :
Vous ètes en retard d'une guerre , Jovanovic la annoncée depuis plus de 2 ans, faut réagir ?
a écrit le 20/09/2017 à 9:40 :
Et comme les allemands sont quand même bien plus nombreux que les candinaves ou les suédois cela ne peut qu'en relativiser l'étude.

Par ailleurs le fait de nous orienter vers sans espèce n'est qu'une volonté des propriétaires des outils de production refusant de plus en plus les chèques ou les espèces ou bien montant de repoussantes usines à gaz pour les accepter.

Mafia et finance ne faisant plus qu'un ils n'ont plus besoin de cash, dorénavant plus besoin de valises pour acheter des politiciens, quelques bitcoins suffisent.

Vraiment formidable ce monde "sans cash" que l'on nous réserve...

"économie. Saviano : la mafia au service de la finance mondiale"http://www.courrierinternational.com/breve/2012/08/27/saviano-la-mafia-au-service-de-la-finance-mondiale

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :