La Tribune

En spéculant sur les décès précoces, Deutsche Bank signe son arrêt de mort médiatique

Copyright Reuters
Copyright Reuters
Laura Fort, avec AFP  |   -  221  mots
Deutsche Bank pourrait renoncer à investir dans un fonds spéculatifs qui parie sur des décès précoces, à la suite d'une vague de contestations dans l'opinion publique allemande.

C'est à de funestes spéculations que se livre Deutsche Bank. En faisant la promotion d'un fonds spéculatif pariant sur les décès, la banque s'est attirée les foudres de l'opinion publique allemande. Du coup, elle a annoncé qu'elle rembourserait intégralement les investisseurs qui souhaiteraient se désengager de ce fonds. Environ 10 000 investisseurs ont souscrit à ce fonds depuis son lancement en 2007, qui pèse aujourd'hui quelques 200 millions d'euros.

Baptisé Kompass Life 3, le fonds parie sur les décès précoces. Son rendement dépend ainsi de l'espérance de vie d'un échantillon de 500 Américains anonymes volontaires. La logique est mortellement simple : plus leur décès intervient rapidement, plus le rendement du fonds augmente. Par contre, s'ils décèdent tardivement, c'est la banque qui rafle la mise.
A la suite de la plainte d'un investisseur, le médiateur de la fédération allemande des banques privées a tranché en défaveur de Deutsche Bank. Pour ce dernier, ce produit est difficilement "conciliable avec nos valeurs en particulier dans le domaine de l'inviolabilité de la dignité humaine", rapporte l'hebdomadaire le Spiegel.

Mais selon l'AFP, certains porteurs se seraient davantage plaints du moindre rendement du fonds (3% par an entre 2009 et 2011) que de son atteinte à la morale. Une réclamation qui n'en est pas moins morbide...
 

Réagir

Commentaires

photographe  a écrit le 23/02/2012 à 13:39 :

sympa la photo d'illustration !!!!

domingo51  a écrit le 23/02/2012 à 12:13 :

Rien n'arrête pas le profit !

ça pue  a écrit le 23/02/2012 à 11:39 :

Deustche Bank voilà l'exemple type dune banque européenne défroquée, les allemands ont perdu leur âme en acceptant que leur plus grosse banque devienne aussi amorale et douteuse que les banques d'affaires américaines tant sur le plan de la moralité que des pratiques. Le cynisme des banques d'affaires de ce type n' pas de limite, c'est le principe des CDS à nu, je me protège sur un risque que je n'ai pas en espérant que ce risque se matérialise, et je fais tout pour qu'il se matérialise.

Ben voilà  a écrit le 23/02/2012 à 11:29 :

Les bras m'en tombent....L'imagination est sans bornes pour nos chers financier et autres pontifes de la finance ! A quand le prochain délire du genre ?

bob  a répondu le 23/02/2012 à 15:53:

C'est clair ! Il faut qu'ils arretent la drogue leurs analystes car ils osent tout.

Gilles1  a écrit le 23/02/2012 à 11:04 :

Dresdner Bank; Deutsche Bank, Allianz etc. ont fait des belles affaires durant le IIIème Riech; c'est génétique.

Medef  a écrit le 23/02/2012 à 8:40 :

la dignité humaine est la priorité du Medef car l'esclave a droit au respect

dédé  a écrit le 23/02/2012 à 6:47 :

au niveau ou on en est ,certains vont se suicider pour faire monter leur part dans le fond.la cupidité est une addiction féroce!

pas mal  a écrit le 23/02/2012 à 1:13 :

C'est un début, maintenant il faudrait faire une télé-réalité avec ça.

chocking!  a écrit le 22/02/2012 à 23:29 :

Apres les subprimes, les CDS, voici le dernier produit made in USA en Europe. Car aux etats unis il est deja tres développé!! Chocking! oui certains sont prets à tout pour faire du fric......bon le systeme du viager c'est un peu pareil

Nico  a écrit le 22/02/2012 à 22:37 :

Je croyais avoir tout vu...

Mordrakheen  a répondu le 23/02/2012 à 9:49:

c est clair en quoi cette horreur est de la banque?? c est hallucinant je pensais pas la deutsche bank capable de tels procédés ...honteux n est pas assez fort , sordide? malsaint? et totalement hors sujet de la finance c est du casino mais avec trés crade en plus je ne sais pas comment le ou les createurs de ce fond peuvent se regarder dans une glace

Erick  a écrit le 22/02/2012 à 21:44 :

Liffe settlement funds, c'est très mode chez les promoteurs de hedge Funds depuis quelques années. Sordide en fait. Des brokers achètent leur polices d'assurances à des gens qui ont des difficultés financières puis on attend de toucher la police à leur mort.

Mordrakheen  a répondu le 23/02/2012 à 9:50:

la trés grande classe !!!...on est plus trés loin de "soleil vert"...

La mort (des autres) rend riche  a écrit le 22/02/2012 à 19:31 :

L'Allemagne et ses vieux démons...

Stupide  a répondu le 23/02/2012 à 10:28:

Remarque très bête, et l'imbécilité ignore les frontières.

yvan  a écrit le 22/02/2012 à 19:14 :

Clair que 3% est trop peu. Et ce qui est amusant est que ceux qui parient sur ce genre de spéculation sont en train de subir de plus en plus de cambriolages...

Libre  a répondu le 23/02/2012 à 2:53:

Des cambriolages ? Quel est le rapport ?

Nainportekoi  a répondu le 23/02/2012 à 8:59:

@Yvan : l'abus d'alcool et autres substances illicites est dangereux et incompatible avec l'usage d'un clavier !

Rico  a répondu le 23/02/2012 à 9:54:

Le rapport, c'est qu'il n'y a pas que les clients des banques qui trinquent dans cette société que détruit la recherche de n'importe quel moyen de rentabilité. Le recul du niveau de vie rendant ce fond rentable rend aussi l'activité des banques plus dangereuse.