Et sept Tigre supplémentaires dans l'armée française

 |   |  712  mots
L'Aviation légère de l'armée de Terre (ALAT) aura 67 Tigre au standard unique HAD (Appui-Destruction) à l'horizon 2025
L'Aviation légère de l'armée de Terre (ALAT) aura 67 Tigre au standard unique HAD (Appui-Destruction) à l'horizon 2025 (Crédits : © 2009 AFP)
Le ministère de la Défense a commandé à Airbus Helicopters sept hélicoptères de combat Tigre supplémentaires conformément à l'actualisation au printemps de la loi de programmation militaire .

C'est un contrat qui va faire du bien à Airbus Helicopters, qui a vécu une année commerciale mitigée dans le domaine militaire. La direction générale de l'armement (DGA) a commandé jeudi 17 décembre, via l'Organisation conjointe de coopération en matière d'armement (OCCAR), sept hélicoptères de combat Tigre dans la version HAD (appui-destruction) supplémentaires au constructeur de Marignane. Cette acquisition permettra à l'armée de Terre de disposer d'un parc de 67 Tigre au lieu de 60 machines, la cible prévue dans la loi de programmation militaire (LPM) initiale.

Cette opération "est conforme aux dispositions de la Loi de programmation militaire 2014-2019 actualisée l'été dernier, a précisé le ministère de la Défense dans un communiqué publié ce mardi. L'objectif est de renforcer la capacité des forces françaises à mener des opérations aéroterrestres, dans la bande sahélo-saharienne notamment".

55 Tigre livrés à l'armée de Terre

Le ministère de la Défense, qui doit encore signer au profit d'Airbus Helicopters une commande de six NH90 supplémentaires dans le cadre de la LPM actualisée, dispose pour le programme Tigre de 221 millions d'euros de crédits budgétaires en 2016, de 325,5 millions en 2017 et de 217 millions en 2018.

À ce jour, 55 Tigre ont été livrés à l'Aviation légère de l'armée de Terre (ALAT), dont 40 en version HAP (appui-protection), dont la plupart seront progressivement transformés dans une version multirôle, le Tigre HAD. Le premier HAD a été livré en avril 2013. Les sept HAD supplémentaires seront livrés en 2017-2018, a expliqué le ministère. Pour atteindre et conserver le format de 67 Tigre au standard unique HAD à l'horizon 2025, et compte tenu de l'attrition constatée et prévisible, la production totale sera de 71 appareils (25 Tigre au standard HAD seront livrés entre 2014 et 2019).

Par ailleurs, Airbus Helicopters a livré plus de 120 Tigre à la France, l'Allemagne, l'Espagne et l'Australie. Ces appareils ont accumulé plus de 68.000 heures de vol.

Engagé sur de nombreux théâtres

Depuis 2008, le Tigre a été engagé sur de nombreux théâtres d'opérations extérieures, avec d'excellents résultats opérationnels. "L'ALAT a éprouvé le Tigre au combat sur de multiples théâtres d'opérations, et l'appareil s'est depuis imposé comme un atout essentiel pour le succès de leurs missions", a assuré le PDG d'Airbus Helicopters, Guillaume Faury, dans un communiqué du constructeur.

Ces appareils sont actuellement déployés dans la bande sahélo-saharienne où, "malgré des conditions d'emploi extrêmement difficiles, ils affichent une bonne disponibilité et ont accumulé plus de 2.000 heures de vol depuis janvier 2013", a précisé Airbus Helicopters.

Deux versions

Cet hélicoptère est décliné en une version appui-protection (HAP), équipée de missiles air-air Mistral (quatre unités) d'un canon de 30 mm et de roquettes de 68 mm, et en une version appui-destruction (HAD) qui, en plus de l'équipement du HAP, dispose de missiles de destruction air-sol (Hellfire 2) et d'une motorisation accrue. Les sept appareils commandés sont du type HAD.

Le Tigre est un hélicoptère de combat pouvant assurer la lutte de jour comme de nuit contre des objectifs terrestres (blindés et infrastructures) ou aériens lents (hélicoptères, drones, avions lents). Sa vitesse élevée et sa manœuvrabilité sont optimales pour le vol tactique de jour comme de nuit. Il a un haut niveau de discrétion et de survivabilité. Très agile et manœuvrant, il est l'hélicoptère de combat le plus adapté aux conflits symétriques ou asymétriques, a affirmé le constructeur. Le Tigre peut être également "navalisé" et être déployé depuis des bâtiments de surface, comme démontré par l'ALAT en 2011 pendant l'opération Harmattan au large de la Libye.

Retrofit des Tigre HAP

Tous les appareils auront été livrés en 2019, le rétrofit HAP-HAD se poursuivant jusqu'à l'horizon 2025. Cette cible prend en compte la réalisation d'hélicoptères en version HAP et HAD puis la transformation progressive en un parc homogène de HAD à l'horizon 2025 (67 Tigre au standard HAD). La cible globale prévue par le Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale de 2013 est de 140 hélicoptères de reconnaissance et d'attaque.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/06/2017 à 8:35 :
c est faux les tigres ne tombent pas en pannes se sont des machines robuste qui résistent au sable et aux hautes températures le tigre est une machine ultra polyvalente et très redouté des ennemis de la France sur les champs de batailles le tigre est un appuis pour les soldats qui sont au sol et le tigre peut détruire un maximum de cibles roulantes ou des cibles à pieds les hélicos qui sont immobilisé sont les machines les plus anciennes le tigre est une machine qui est faite pour durée dans le temps je vous le rappelle que les meilleurs hélicos sont français super puissant résistant au tires et économiques et ultra polyvalent suivants des modifications différentes l' armée française et ses constructeurs d armes ou de véhicules fabriquent du très bon matériel polyvalents et très rapides sur les terrains facile à réparés économiques et amphibies se qui manque à la France c' est un avion de chasse très économique pouvant faire tout types de missions air air et sol et défense aérien et bombardier pouvant avoir un très grand rayon d' action de 30 000 km avec un plein pouvant aller largué de bombes sans l aide des ravitailleurs si la France fait cela monsieur je vous le dit sa elle sera au top Niveau 200% elle est déjà au top objectif niveau 200%
a écrit le 08/01/2016 à 19:38 :
Bonjour, cela est une bonne nouvelle, car notre armee manque de puissance de feu.... Ensuite il faut dire que la version HAC n'est pas vraiment au points.... Mais bon il nous manque un avion d'appuis au sol, puissants et economique....
a écrit le 08/01/2016 à 19:38 :
Bonjour, cela est une bonne nouvelle, car notre armee manque de puissance de feu.... Ensuite il faut dire que la version HAC n'est pas vraiment au points.... Mais bon il nous manque un avion d'appuis au sol, puissants et economique....
a écrit le 08/01/2016 à 19:38 :
Bonjour, cela est une bonne nouvelle, car notre armee manque de puissance de feu.... Ensuite il faut dire que la version HAC n'est pas vraiment au points.... Mais bon il nous manque un avion d'appuis au sol, puissants et economique....
a écrit le 25/12/2015 à 18:28 :
@ BONOSIR : A quoi peuvent servir ces hélicoptères surement pas dans des combats à l'étranger, mais alors en FRANCE peut être Mai ces hélicoptères sont inutiles nos agresseurs, occupent déjà notre PAYS, nos villes et nos cités ALORS faisons des économies !
a écrit le 23/12/2015 à 9:33 :
@yann
D'où tenez vous cette information?
a écrit le 23/12/2015 à 5:34 :
7 hélicoptères, une bouffée d'oxygène? Ça me semble peu. Est-ce à dire que le marché est atone ?
a écrit le 22/12/2015 à 19:36 :
80% du parc actuel de Tigre, est immobilisé faute de budget maintenance
a écrit le 22/12/2015 à 17:23 :
Pas du matériel us..?? Bizarre...
a écrit le 22/12/2015 à 16:25 :
ce serait une bonne nouvelle pour notre armée et l'industrie ,attendons confirmation

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :