Présidentielle 2017 : La lettre de soutien très amicale de Tom Enders à Emmanuel Macron

 |   |  494  mots
Je te prie de croire, cher Emmanuel, à mon plein soutien pour le deuxième tour de l'élection ainsi que pour les élections législatives qui suivront, écrit Tom Enders à Emmanuel Macron.
"Je te prie de croire, cher Emmanuel, à mon plein soutien pour le deuxième tour de l'élection ainsi que pour les élections législatives qui suivront", écrit Tom Enders à Emmanuel Macron. (Crédits : Reuters)
Le président exécutif d'Airbus a envoyé le lendemain de la qualification d'Emmanuel Macron pour le second tour de l'élection présidentielle une lettre de soutien très amicale au candidat d'En Marche.

Le ton de la lettre de soutien de Tom Enders à Emmanuel Macron, qui incarne, selon lui, "le changement", est amical. Très amical même. Les deux hommes se connaissent et s'apprécient visiblement depuis longtemps, le tutoiement est d'ailleurs de rigueur. "Je saisis l'opportunité de cet "entre deux tours" de l'élection présidentielle pour m'adresser à toi d'une manière informelle une dernière fois...!", commence Tom Enders, qui écrit sa lettre de soutien en français. Il l'a d'ailleurs très vite adressée après la qualification d'Emmanuel Macron pour le second tour de l'élection présidentielle française. Le courrier du président exécutif d'Airbus a été envoyé le 24 avril de Toulouse.

"Je te prie de croire, cher Emmanuel, à mon plein soutien pour le deuxième tour de l'élection ainsi que pour les élections législatives qui suivront".

"Près de 9 millions de Français t'ont déjà témoigné leur confiance le 23 avril", écrit le président d'Airbus qui se dit "convaincu que cette dynamique se poursuivra le 7 mai prochain". Et d'estimer que "l'engouement que tu as réussi à susciter est pleinement mérité : tu incarnes de manière très concrète le changement".

"Je ne doute pas de ta volonté et de ta détermination à mener les réformes économiques qui s'imposent", estime Tom Enders.

Airbus favorisé par la future politique de Macron?

Pourtant critiqué dans le discours d'Emmanuel Macron, Tom Enders estime que les propositions annoncées par le candidat d' En Marche "semblent prendre pleinement en compte" les principaux enjeux d'Airbus. "Je me réjouis avant tout de la priorité que tu donnes à l'Europe, notamment dans la relation Franco-Allemande, précise-t-il. C'est un point fondamental pour une société comme la nôtre. Comme tu le sais, notre secteur a quant à lui besoin d'un contexte compétitif plus favorable pour faire face à une concurrence internationale plus acerbe".

Emmanuel Macron avait rappelé aux grands groupes à la mi-mars lors de son discours dédié à la défense, qu'il veillerait "à ce que le poids de la France dans leur management soit cohérent avec les emplois présents sur notre territoire". Il avait également estimé que "la défense a suffisamment porté l'innovation et la croissance de ces entreprises par le passé pour que le domaine militaire ne soit pas sacrifié au profit d'un domaine civil parfois plus rentable à court terme", avait-il expliqué. Une allusion à peine voilée adressée au PDG d'Airbus, Tom Enders.

Pour sa part, Marine Le Pen n'est pas la tasse de thé de Tom Enders. Il est vrai qu'elle n'a pas épargné Airbus lors de sa campagne. La candidate du Front National regrette que "l'industrie française, autrefois nationale, a été abandonnée aux mirages européens ou étrangers". Elle cite "Airbus où le recul de l'État et de la partie française a affaibli la gouvernance de cette entreprise stratégique, notamment pour l'espace et le nucléaire".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/05/2017 à 22:17 :
Thomas Enders est devenu le PDG d'Airbus en trichant. En effet, notre ami Tom a crée de nombreuses structures offshores pour distribuer des commissions occultes, qui lui ont permis de booster les ventes et de présenter une performance extra-ordinaire et ainsi de devenir le CEO d'Airbus.

Une fois devenu CEO, Tom Enders est devenu monsieur propre et a essayé de nettoyer toutes les traces des activitées criminelles en essayant au passer le blame sur d'autres, en faisant disparaitre le Sales and Marketing Organisation de Marwan Lahoud et Olivier Brun.

Ces commissions occultes payées avant que Tom ne devienne CEO d'Airbus font maintenant l'objet d'enquêtes en Allemagne, en Autriche, en Grèce, en France, au Royaume-Uni, Roumanie, Australie et également aux Etats-Unis.

L'impact de ces activitées criminelles sera des amendes des plusieurs milliards de dollars pour Airbus et une destruction de l'activitée industrielle d'Airbus en Europe, dans les années à venir lorsque Enders aura quitté son poste de CEO.

Tom Enders a donc réussi à détruire Airbus en apparaissant comme son sauveur.
a écrit le 01/05/2017 à 19:30 :
Dans le passé comme dans l'avenir, la puissance d'Airbus se construit en grande partie grâce à l'Europe. Il a fallu plusieurs décennies pour bâtir ce consortium et le rendre performant, y compris avec le ralliement de l'Anglais BAe.
Tout comme dans le spatial, la concurrence est mondiale et la réussite du vol Falcon 9 de SpaceX devrait donner à réfléchir quand à l'obligation de rester parmi les meilleurs. Et pour cela nous avons besoin de la puissance Européenne.

Maintenant, il est un peu prétentieux de croire qu'un seul opérateur national aurait les moyens de ces ambitions et même si cela était, n'est pas Jean Luc Lagardère qui veut.
Sauf dans le monde merveilleux des grands YAKAS, où on croit qu'il est aussi simple de gérer un club de foot ou de rugby, qu'un groupe industriel.

Au final, ces nationalistes stratèges de pacotille, iront certainement se prosterner aux pieds de Poutine.
a écrit le 01/05/2017 à 19:15 :
Comme le proverbe dit: Qui s’assemble se ressemble.. c'est parfaitement exacte.
Tom Enders, fait parti copain avec les Bank car ses individus c'est le pouvoir plus que leur portefeuille qui primes..
En considérant la situation telle qu'elle est sur Terre aujourd'hui, et les événements prédits par maints prophètes pour ce millénaire, il serait certes, judicieux soit de quitte tout simplement ce future lieu de terreur, soit de voyager avec une machine vers le Futur..!!
a écrit le 01/05/2017 à 18:42 :
Vu le style sur la photo , doit pas rire tous les jours .
a écrit le 01/05/2017 à 18:27 :
Dans la mesure où le vote est soit-disant secret, tous ces gens qui se déclarent pour l'un ou pour l'autre pendant la campagne devraient être poursuivis pour corruption, parce qu'il est bien évident qu'ils attendent un retour d'ascenseur :-)
a écrit le 01/05/2017 à 18:02 :
C'est l'oligarchie médiatico-financière des mondialistes qui choisi "son" président
La France n'est plus une démocratie mais une république bananière.
a écrit le 01/05/2017 à 17:08 :
Airbus la nouvelle compagnie d'autocars de Macron ???
a écrit le 01/05/2017 à 16:44 :
Les soutiens d'EM sont significatifs.
Tiens ... il n'a pas le soutien des exclus de pole emploi.
Comme c'est bizarre
Réponse de le 02/05/2017 à 14:05 :
Desolé je suis chômeur.et je soutiens macron.y a pas que les grands patrons y a moi aussi
a écrit le 01/05/2017 à 14:47 :
ni Merkel, ni Enders n'ont à suggérer aux Français ce qu'ils doivent voter.
Point barre.
Réponse de le 02/05/2017 à 12:25 :
Peut-être le font-ils parceque ce cher Emmanuel Macron défend des intérêts allemands (et donc des intérêts industriels).
Il faut le rappeler, les échéances prochaines seront cruciales (l'horizon 2020):

-"restructuration" de la filière des lanceurs via Airbus Safran Launchers
-lancement des études sur le futur successeur de l'A320 (Boeing ayant déjà débuté)
-lancement des études du successeur du Rafale et du Tornado, que les allemands souhaitent commun

Ce tricheur de Thomas Enders, avec le soutien sans faille de Macron (ou la Trahison, c'est comme vous voulez) mettra l'industrie aéronautique et de défense française au tapis. Là on parle du pilier de notre économie et de notre industrie, rien que ça.
a écrit le 01/05/2017 à 14:10 :
A lire certains, influencés par les pseudo-thèses de MLP, le protectionnisme serait "LA" solution pour résoudre nos maux. Seulement, ça ne marche pas aussi simplement. Fermer une frontière, même un peu, pénalisera notre économie. Croire que la France serait capable de construire un Airbus avec 100% de technologie française est absurde. Voici un petit article sympa pour ceux qui ont envie d'un peu mieux comprendre: https://www.europa-blog.eu/protectionnisme-effets-pervers/
Réponse de le 01/05/2017 à 14:28 :
Justement, pas de dogme européïste, s' agissant d' airbus, c' est un projet de coopération ente états qui en cas de Frexit, qui surviendra tôt ou tard si l' Union ne s' écrase pas avant, ne remet rien en question aux
projets de coopérations .....

https://www.youtube.com/watch?v=CbaImcGavEw


Vous agitez des peurs comme on l' a fait envers les anglais qui sont en train eux de se barrer !!!
Réponse de le 01/05/2017 à 14:50 :
@ Gédéon : je travaille chez Airbus et c'est bien une initiative européenne grâce à l'Union européenne et çà ne pourrait fonctionner aussi magistralement bien autrement du fait notamment des variations de monnaies s'il n'y avait pas l'euro qui avantage nettement les participants de même que les programmes de R&D de l'Union européenne et les apports et soutiens nombreux comme financiers. Donc arrêtez vos balivernes du FN qui prétendent des accord simples entre pays, ils n'ont jamais eu cette ampleur et on entraîné la concurrence d'autres pays proche donc neutralisation des effets à l'égard des concurrent internationaux. C'est comme sortir de l'Otan, de Gaulle y a toujours participé et on ne se fait pas la guerre quand on est dans l'Otan c'est déjà un immense avantage et on fait moins la guerre ailleurs vu les forces en présence. De plus c'est un organe démocratique soumis au vote donc les Etats-Unis n'ont pas la majorité lors des votes contrairement à ce que le FN menteur affirme à tort. Mais le FN comme Dupont Aignant qui se prend pour de Gaulle car il est en fin de carrière et tente le plus gros mensonge de l'histoire, n'en sont plus à des falsifications, c'est dan leurs gènes.
Réponse de le 02/05/2017 à 13:05 :
@Dehors le FN: Vous pensez tenir la bonne parole de là où vous venez?
Alors je ne vous apprendrai rien si je vous disais que c'est sous forme de consortium qu'Airbus s'est hissé historiquement au niveau de Boeing.
Je ne vous apprendrai rien non plus si je vous disais que les nationalismes sont encore plus forts malgré la restructuration du groupe.
Vous auriez aussi pu rappeler que c'est sous une présidence allemande qu'il a été décidé que 20% de l'activité de R&D serait cédée à l'étranger (Russie, Inde et USA), que le principal site de R&D d'Airbus en France artisan direct et historique du succès du groupe ferme sauvagement, pendant que des activités stratégiques (dont matériaux) quittent la France vers...Munich.
Rassurez-vous, une fois E.Macron élu vos amis allemands pourront terminer leur guerre industrielle commencée avec l'euro, et continuer le pillage organisé des savoir-faire en place depuis plus de 10 ans.
a écrit le 01/05/2017 à 13:39 :
Les Banquiers, les milliardaires ont gagné avec Macron. Ils savent y faire ...

Les membre du FN en faux opposants aussi sont gagnants. Il savent pertinemment bien qu'ils ne sont là que pour servir d'épouvantail pour faire élire Macron (ou un autre serviteur de banquier) et ensuite aller toucher leur chèque au parlement européen. 15.000 Euros par tête . pour Marine, Jean Marie LEPEN, Philippot etc...Ils sont 22 (Wikipedia). pas mal !! 22 * 15.000 =330.000 euros par mois
Si, Si, le FN aussi a gagné !
Seul les français auront perdu ...
a écrit le 01/05/2017 à 12:27 :
Il faut pour rétablir la démocratie dans ce pays et remonter le niveau de décomposition du champ politique auquel on a assisté, discuter du bien fondé de l' appartenance à une UE érigée en dogme increvable pour ses propriétaires bruxellois au seul bénéfice de ses metteurs en scène, débattre donc à parité de temps médiatique avec des pro et des anti. L ' ensemble du monde politique, médiatique et financier du pays étant par parenthèse pro Union à l' exception d' ASSELINEAU qui nous a proposé son Frexit. Ce dernier a été pour exemple totalement ostracisé, blacklisté depuis dix ans et a du passer durant la campagne sous les fourches caudines des médias aux rédactions aux ordres européïstes, dans un temps tout riquiqui et dans une approche journalistique totalement inconvenante. A forcer le choix des français, en l' orientant par l' absence de débats ou la vacuité des vrais faux débats, par la fabrications médiatiques de candidats -exemple Macron- installé depuis un an par une presse acquise aux donneurs d' ordres, disposant de de temps médiatique dans des rapports de 1 à 100 avec, par exemple, le "petit" candidat ASSELINEAU. En bidonnant les chiffres des sondages, en réduisant, diffamant, orientant, amalgamant dans des interviews de journalistes qui ne connaissent visiblement pas l' abc de la charte de Münich, on fait crever la démocratie. Avec ces agissements , on choisit délibérément d' effacer au profit de la couche sociologique horizontale supérieure et de ses différentes composantes, les classes moyennes et inférieures. Mon ennemi c' est la finance s' est révélé sur ce coup le plus mauvais représentant que nous ayons eu depuis ..Sarkozy qui lui-même était largement plus mauvais que le précédent. C' est exact qu' entre temps le pouvoir a été cédé à Bruxelles et que par soumission euro atlantiste, ils sont de facto devenus les premiers ministres de Bruxelles, destinés à signer une fois l' an les GOPE. Si je dois identifier une violence quelque part, c' est bien celle qui s' exerce sur le peuple car celle que vous présentez et qui consiste à effrayer le gogo m' apparaît elle, à la réflexion, largement scénarisée. La violence, je la vois faite aux ouvriers de Whirlpool Amiens sous la forme des délocalisations que ces ..présidents hors jeux ne savent pas contrôler dans cette UE qui dépouille quand elle ne renfloue ailleurs avec nos sous et par un simple schéma de vases communicants. C' est à force d' interdire les débats véritablement pluriels qu' on tue les démocraties en même temps qu' on nourrit les révolutions, grâce à ces excellents journalistes qui désignent de vrais faux opposants à la Le Pen comme un danger pour loger en réaction et par un savant tout de passe le candidat fétiche de l' oligarchie ... Dimanche j' irai à la pêche au petit, j' ai fait un super job politique au premier tour pour renouer avec la démocratie, le reste ne m' appartient/m' intéresse pas ...
Réponse de le 01/05/2017 à 14:29 :
Au fait quel rapport entre l'article et votre pub sur Asselineau?

Au fait, bonne pêche.
Réponse de le 01/05/2017 à 14:52 :
Asselineau a appelé à voter Macron et il a raison sur ce plan.
a écrit le 01/05/2017 à 11:45 :
Ecoeurant ! Ces gens du Bilderberg qui se congratulent entre eux. Ils nous prennent vraiment pour du bétail. Pourtant, que seraient-ils sans nous? Nous assistons à la prise de pouvoir d'une oligarchie mondiale qui est en train d'installer un gouvernement totalitaire.
Qu'a fait Enders pour Airbus ? A-t-il dessiné ou calculé le moindre bout d'Airbus? Il a pris le contrôle de l'entreprise grace à ses amis financiers et politiques. Tout ce système est à balayer. Les industriels ne doivent pas être des politiques si nous voulons conserver la démocratie.
a écrit le 01/05/2017 à 10:44 :
Personnellement on sans fou, ce monsieur n'est même pas francais, et à été mis mis à la tête d'une entreprise ou l'état français n'est même pas majoritaire , ensuite ils n'ons pas tenue leur engagement vie à vie de la France ( retard de livraison de 4 ans de l'A400) , je ne sais quel est cette accords , mais sont entreprise doient des dédommagements important pour la mauvaise gestion de l'argent publique.... Que se monsieur, et sont entreprise tiennent déjà leur engagement , que la politique de devellopement industriel soit dans l'intérêt des actionnaires.... Car Airbus est une entreprise soumis à une forte concurrence, il nous faut ( direction et ingénieurs ) remonté les manches, au lieux de faire de la politique d'ingérence dans les état....
Réponse de le 01/05/2017 à 11:51 :
A lire votre orthographe on se demande si vous êtes vous-même français.....
' il nous faut ( direction et ingénieurs ) remonté les manches' Vous appartenez à cette entreprise Roger, dans un de ces postes? Bien sûr votre vision de l'intérieur vous permets d'affirmer que ces gens la ne sont que d'aimables glandeurs....
a écrit le 01/05/2017 à 10:22 :
Ce Monsieur il intervient en temps qu' Allemand du parti conservateur dans la campagne Française ou Président provisoire de la multinationale Airbus ?
a écrit le 01/05/2017 à 9:28 :
Revenons au début
L'Allemagne a l'économie la plus florissante
L'Allemagne tient les commandes de l'Europe d'une main de fer
L'Allemagne produit dans son pays ainsi que dans toute l'Europe des travailleurs pauvres via des économies bridées
Ceci provoque des éclatements politiques et sociaux et par voie de conséquence des séismes électoraux
Donc si les gouvernements allemands
Ne remettent pas en cause leurs politiques actuelles ils seront les tueurs de celle ci. . Et, je ne le souhaite pas, les facteurs de futures dictatures ou guerres
Au sein de cette europe soit disant créée pour éviter ce genre d'actes
Donc la solution reside soit d'un changement des gouvernants allemands de leur politique soit d'un réveil de conscience du peuple allemand, sinon...
a écrit le 01/05/2017 à 8:45 :
ce sont bien les Financiers qui manipules nos marionnettes politiques au détriment du peuple qui se leve tot et qui travaille il suffit de regarder.. les bilans.. pecheurs/ artisans ext..... agriculteurs un désatre
a écrit le 01/05/2017 à 8:45 :
ce sont bien les Financiers qui manipules nos marionnettes politiques au détriment du peuple qui se leve tot et qui travaille il suffit de regarder.. les bilans.. pecheurs/ artisans ext..... agriculteurs un désatre
a écrit le 30/04/2017 à 20:43 :
Je suis d’accord avec l'analyse de Xaintrailles. Thomas Ender est un étranger qui n’a pas le droit de vote en France en ce qui concerne les élections présidentielles notamment (service-public.fr, droit de vote d'un citoyen européen ; loi à supprimer par ailleurs).

Cette lettre de soutien a le parfum du renvoi « amical » d’ascenseur car il faut savoir que Enders a été fait commandeur de la légion d'honneur en 2015 par le marionnettiste Hollande...

Un rapide survol sur la page Wikipedia de cet ami du candidat-marionnette, nous éclaire quelque peu sur les projets mondialistes organisés par des groupes de pression, cachés au peuple français et dirigeant le mouvement de dissolution de notre Patrie dans un ensemble euro-étasunien ultra-libéral (TAFTA, etc.) :
« Thomas Enders préside (…) l’« Atlantik Brücke », une association visant à promouvoir le dialogue entre les États-Unis et l'Allemagne. En fait, Atlantik-Brücke est un institut très puissant en liaison avec les grands patrons de l'industrie allemande. Il prône le resserrement des liens atlantiques dans tous les domaines. Chaque année, il accorde le prix Eric-M Warburg aux personnes œuvrant en faveur d'une plus grande unité euro-atlantique. »

Sources :
fr.wikipedia.org, Thomas Enders
legifrance.gouv.fr, JORF n°0081 du 5 avril 2015 page 6288 texte n° 3, Décret du 3 avril 2015 portant nomination
Réponse de le 30/04/2017 à 21:03 :
Et alors?
Réponse de le 01/05/2017 à 7:00 :
Airbus est un remarquable succès européen, essentiellement franco allemand, un succès industriel, économique, une composante majeure de nos exportations. Ça déplaît à l extrême ?
Réponse de le 01/05/2017 à 7:00 :
Airbus est un remarquable succès européen, essentiellement franco allemand, un succès industriel, économique, une composante majeure de nos exportations. Ça déplaît à l extrême ?
Réponse de le 01/05/2017 à 14:51 :
@riendeplus
sauf que M. Enders n'a pas construit le succès d'Airbus, mais grâce à ses prédécesseurs il a pu s'installer confortablement avec un quadruple revenu de celui de Louis Gallois ! Sans doute aussi une attali-anecdote ?
a écrit le 30/04/2017 à 20:32 :
Macron laisse entendre en sous main que tous ses Ministres ne seraient pas uniquement francais mais "europeens". Ceci en guise de nouveaute pour donner l exemple. Enders fait donc logiquement acte de candidature au ministere de l industrie. Simple.
a écrit le 30/04/2017 à 19:23 :
Les socialistes qui ressortent Bernard TAPIE sur la antennes TV. Ca y est la peur du F.N leur fait toucher le fond.
a écrit le 30/04/2017 à 18:47 :
Je suis extrêmement choqué qu'un citoyen allemand - fut-il le président exécutif d'un grand groupe européen - puisse afficher ainsi publiquement, précisément en arguant de cette qualité, de son "soutien" au candidat Macron pour le 2 ème tour de l'élection Présidentielle et des Législatives d'un pays qui n'est pas le sien.
C'est à mon sens une ingérence étrangère d'une arrogance et d'une maladresse insupportables dans la campagne qui, hélas, donne raison à ceux qui disent que le 2 ème tour de l'élection Présidentielle verra s'affronter deux femmes: Marine Le Pen et Angela Merkel !
Réponse de le 30/04/2017 à 21:05 :
@Xaintrailles
Prendre A pour démontrer B...
Vous méconnaissez les relations houleuses entre Enders et Merkel...
Réponse de le 01/05/2017 à 8:30 :
Parce que vous croyez que les patrons francais ne s expriment pas sur les elections etrangeres ? rappelez vous le brexit !
Et je ne parle pas du soutient des Bollore et co aux tyrans africains
Réponse de le 01/05/2017 à 12:12 :
Et oui, Tom a parfois de ces initiatives.....ce n'est pas la première fois, il y a déjà eu un précédent sous forme de courrier interne diffusé dans EADS qui invitait les employés à suivre ses visions politiques.
En soi, que M. Enders ait une opinion politique sur la situation française, ce n'est pas critiquable, ce qui l'est plus c'est qu'il la fasse connaître sur un document à en-tête de la maison. Il est douteux que l'ensemble des salariés partage ses vues. Il eût peut être été plus avisé de publier une tribune en son nom propre que d'émettre ce genre de document. Il est par ailleurs plaisant d'entendre le haut patronat s'inquiéter de la politisation des syndicats, quand eux-mêmes donnent un exemple public.
Le patron d'une entreprise dont il n'est que le CEO nommé par les actionnaires devrait montrer un peu plus de réserve quand il parme au nom de la société.
Il n'est pas certain que M. Enders serait réélu par les salariés en 2019 si la question leur été posé. Même si M. Enders a choisi Toulouse pour son siège, il fait preuve dans les faits d'un 'léger' biais envers l'Allemagne et montre quelques lubies en matière de R&D qui ne sont pas partagées par tout le monde. Il faudrait aussi s'interroger sur la cause des départs de pas mal de personnes dans les hauteurs de la société.
a écrit le 30/04/2017 à 18:24 :
Voilà typiquement une confusion des genres très regrettable.
a écrit le 30/04/2017 à 17:50 :
on attend les encourragements a macron des presidents de la fed, de la bce eg du fmi.
a écrit le 30/04/2017 à 17:32 :
Cela ne mange pas de pain.....
a écrit le 30/04/2017 à 17:07 :
Tom Enders - en quête d'un nouveau mandat -a durant les dernières années:
-abandonné ,externalisé , ou vendu de nombreuses filiales ou sociétés françaises rachetées -d'origine française- ( SECA, IFR , le département Test ex Aérospatiale, la filale NDT expert ,....)
-abandonné des projets de recherche soutenu par des crédits publics français du type E FAN ( avion électrique pour environ 50 millions de budget ) , fermer le centre de recherche de SURESNES
-soutenu des entreprises allemandes en difficulté sous traitants d'Airbus ( PFW pour les tuyauteries hydrauliques )
-signé un accord majeur de recherche avec SIEMENS sur l'avion électrique hybride
-diminué les effectifs d'engineering de TOULOUSE tout en favorisant les activités de recherche allemande ( DLR , Bauhofer ,...)
Vous comprendrez que soutenir un candidat qui n'a aucune vision long terme de l'aéronautique et de l'espace -sous prétexte d'entente franco -allemande - est politiquement habile : il endort les français en espérant que le nouveau président lui permette de continuer de faire pencher progressivement AIRBUS sous la domination allemande
j'en veux pour preuve que les effectifs d'AIRBUS depuis la création d'EADS dans les différents pays membre ne sont pas publiés : demander l'évolution de ces chiffres depuis 10 ans
Réponse de le 30/04/2017 à 21:08 :
Enders n'a-t-il pas rapatrié des activités d'aménagement cabine à Toulouse pour équilibrer les activités sur Toulouse?
Pourquoi ne le mentionnez vous pas? Vous dites ce qui vous arrange pour essayer de démontrer un non vérité...
Alternative facts quand tu nous tient.
Réponse de le 01/05/2017 à 10:22 :
L'argument comme quoi des activités d'aménagement cabine ont été rapatriés à Toulouse est pour le moins surprenant :

Le centre de transformation des A319 ACJ situé à TOULOUSE BLAGNAC a été fermé en avril 2017 . Parmi les principaux concurrents de ce centre qui est fermé il y a LUFTHANSA TECHNICS basé à HAMBOURG donc une perte de compétence française dans ce domaine
voir ce lien d'un journal américain à priori neutre :
http://aviationweek.com/awinbizav/airbus-exits-vip-interiors-business

Une filiale AIS pour concevoir des modifications cabine a été créé avec siège sociale à TOULOUSE sans que l'on sache si elle fera travailler le centre de compétence CABINE qui est à HAMBOURG ou bien des toulousains qui ont été vidés de ce centre de transformation hors les métiers de ce centre de transformation ( production , méthodes) ne sont pas majoritairement ceux nécessaires à AIS ( engineering appliqué )
Mon propos est de montrer par les faits que Mr TOM ENDERS endort la FRANCE sans que les français ne réagissent .
a écrit le 30/04/2017 à 14:36 :
Normal president d'air bus, patrons ,supers riches ,banquiers ,financiers ,etc etc mais le pauvre salarié aura ces yeux pour pleurer s'il ne vote pas blanc, quand macron repond à la question que pensez vous de la politique de hollande et il repond " empeché " au secours catastrophe en perspective pour la classe moyenne et les ouvriers
a écrit le 30/04/2017 à 14:15 :
J'aimerais savoir avec qui Emanuel Macron va-t-il Gouverner.
C'est trés important pour le vote.
La catastrophe vient souvent des ministres incompétents et sectaires!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :