Succès pour les voitures hybrides d'ici à 2020, contrairement aux 100% électriques

 |   |  385  mots
En 2020, les hybrides devraient peser 7% du marché mondial des véhicules légers, soit 7,5 millions d'unités.
En 2020, les hybrides devraient peser 7% du marché mondial des véhicules légers, soit 7,5 millions d'unités. (Crédits : reuters.com)
Les ventes de voitures à motorisation hybride devraient représenter 16,5% des immatriculations en France en 2020, contre 3% seulement pour les voitures électriques. Si le marché français fera mieux que la moyenne mondiale, les constructeurs français vont progressivement perdre du terrain.

Les hybrides devraient détenir 16% du marché français des véhicules légers (VL) en 2020, cinq fois plus que les voitures 100% électriques, selon une étude publiée ce mercredi, qui pointe une "perte de vitesse" actuelle des constructeurs français sur les véhicules "propres".

"Aujourd'hui, les voitures propres (électriques et hybrides) représentent moins de 2,5% des ventes de véhicules légers dans le monde, mais leur part grimpera à 8% à l'horizon 2020", affirme le groupe Xerfi dans cette étude.

Les électriques vont peiner

A cette échéance, les hybrides devraient mieux tirer leur épingle du jeu et peser 7% du marché mondial des VL, soit 7,5 millions d'unités, tandis que "les ventes de véhicules 100% électriques peineront, elles, à s'imposer" avec 1% ou 1,1 million d'unités vendues par an dans le monde, selon la même source.

Les Français achèteront en 2020 davantage de VL "propres" en moyenne que le reste du monde, puisque 16% des voitures vendues cette année-là dans l'Hexagone devraient être hybrides, contre 2% prévus en 2014, selon Xerfi.

Malgré l'offre de plus en plus diversifiée des constructeurs et les incitations fiscales actuelles du gouvernement français, les voitures 100% électriques devraient peiner à conquérir autant de parts de marché, selon Xerfi, qui leur prédit 3% des ventes de VL neufs en 2020 alors que, depuis le début de l'année 2014, elles en détiennent 0,6%.

Perte de vitesse des groupes français

L'étude assure aussi que les grands groupes automobiles français Renault et PSA Peugeot Citroën sont "clairement en perte de vitesse sur le marché mondial des véhicules propres".

"Quatrième en 2012, puis sixième en 2013, le groupe Renault pourrait bien ne plus figurer dans les 10 premiers constructeurs de véhicules électrifiés rechargeables dès 2014", prévient Xerfi.

"De son côté, PSA n'a pas rencontré le succès escompté avec l'hybride-diesel et compte abandonner le développement de cette technologie. Pour revenir dans la course, les deux constructeurs misent sur l'hybride-essence rechargeable mais leurs premiers modèles équipés de cette technologie ne seront pas commercialisés avant 2018", estime le groupe.

Dans une enquête publiée à la mi-octobre, le groupe de consultants PwC avait affirmé qu'un tiers des Français comptant acheter une voiture neuve souhaitaient qu'elle soit hybride. Mais seulement 1,6% pensaient acquérir un véhicule électrique.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/11/2014 à 11:43 :
Un Ve même pas gratuit...un putain de boulet à perdre du pognon et à se débarrasser en occasion et perdre du pognon encore. Des conseilleurs mais pas des payeurs. Tous des gagneurs de loto, qui n'ont pas achetè un VE, pourtant il y en a vendre.
Toyota hybride, 6 ans de garantie et 200.000 km garantie moteur, sur contrat pour la mienne.
Garantie des VE égale à arnaque.
Réponse de le 14/11/2014 à 12:33 :
Oui mais c'est un moulin à café votre chaine hybride Toyota et ça ne descend guère au-dessous de 5.5 L /cents kms, quand vous voulez un peu plus, vous devenez le boulet prévisible qui étrangle la circulation.. Croyez moi le VE en urbain et inter et si vous avez la ressource de recharge c'est le pied...
Réponse de le 16/11/2014 à 14:40 :
Monsieur Filochard plein de tunes à combien de voitures qui polluent, une pour la ville et une pour la route et combien dans le foyer au total et ses amis plein de tunes aussi? Lamentable d'hypocrisie!
Réponse de le 16/11/2014 à 20:29 :
@plein de.. bon sens vous répond, n'est -il pas essentiel que dans cet exemple, elles ne fonctionnent pas toutes les deux en même temps, mais une pour chaque usage, sélectivement...!!!??? Je vous laisse réfléchir là-dessus...
a écrit le 13/11/2014 à 12:22 :
Il existe déjà pour l'aéronautique des piles à combustible qui fonctionnent au Kérosène, du mazout amélioré. On pourrait donc déjà techniquement rouler avec des voitures électriques en faisant le plein dans les stations essence comme aujourd'hui. Mais l'impact sur les constructeurs auto pourrait être catastrophique...
Réponse de le 13/11/2014 à 19:04 :
Il existe aussi des piles a combustibles qui fonctionne au Gaz. Google s'en sert pour alimenter ces salle informatique en électricité économique et écologique.
a écrit le 13/11/2014 à 9:34 :
// FICTION ET ANTICIPATION// IMAGINEZ LE MONDE SANS PETROLE ? QUE FERAIS VOUS DE VOS BELLES VOITURES ?IL FAUT ALLEZ VERS LE DEVELOPEMENT D ENERGIES NOUVELLES ? LE SOLAIRE CAR LE SOLEIL SERAS TOUJOUR Là , ET LES CONSTRUTEURS FRANCAIS QUI NE CONPRENNENT PAS CELA SONT ARREIRE ET DEPASSE???
Réponse de le 13/11/2014 à 9:45 :
Pourquoi vous criez (majuscules) ? Touche bloquée ?
Sans pétrole ? Il y en aura toujours mais le prix croitra avec la baisse des réserves ce qui en ralentira la consommation effrénée.
Vous pensez quoi des piles à combustible, de l'hydrogène ? Le soleil, dans quelques milliards d'années, il va exploser, tout griller puis s'effondrer.
Le solaire, c'est bien pour faire de l'eau chaude sanitaire.
a écrit le 13/11/2014 à 8:35 :
La voiture électrique est à l'heure actuelle une escroquerie: autonomie réduite du fait du poids des batteries (ah celui qui inventera le système de stockage de l'électricité dans un espace réduit), nécessité de produire plus d'électricité et donc "construction" de centrales et non pas "fermeture" comme nous le dit le gouvernement.
a écrit le 13/11/2014 à 4:28 :
Pour faire des économies durablement et ne pas polluer il faudrait s’intéresser aux véhicules électro-solaires classe "Cruiser" 2/4 places, tb autonomie y compris de nuit, 10 fois moins de batterie que pour un EV classique, peu de bornes de recharges à prévoir, excellente efficacité énergétique : voir modèle commercial proche Swinburne Solar X, déjà autorisées sur route Stella Solar (4 places, 730 km charge pleine et 430 la nuit), transférable Sunswift Solar 2 places : 500 km à plus de 100 km/h avec une seule charge et 830 km avec solaire (test officiellement homologué par la FIA), Suncruiser Solar, Solarword GT (+ d'1 million de km par tous temps), Calgary Solar, Daedalus Solar, Tafe Sa, Solar Mobil Malindra, Midnight Sun XI Solar, Navitas Solar Purdue, Stanford Luminos etc. Efficacité sup. d'un facteur 12 comparé à un véhicule actuel (faible poids, tb aérodynamisme, rendement 98% des moteurs dans roues 1,5 KW, récup. d’énergie de plus de 80% au freinage, minimum de batterie, gestion efficiente de l'énergie, excellents Cx/Cd 0,07 au mieux comparé à 0,24 pour Tesla, coef. de roulement, 6 à 15 m2 solaire avec vitrages évent. 30% rendement actuel et + etc). Jonction en cours avec les véhicules électriques encore nettement moins efficients. Plus de 60 universités de pointe concernées dans le monde (Stanford, MIT, Eindhoven, Twente, Bochum, NSW Univ, Caltech, Calgary, Purdue, Malindra etc) + retombées technos.
a écrit le 12/11/2014 à 22:51 :
Les voitures à prolongateur d'autonomie sont bridées par la capacité du réservoir qui est limitée afin de conserver la qualité "électrique" (pour le bonus). Sinon cette solution est plus satisfaisante (bien moins complexe) que l'hybride.
a écrit le 12/11/2014 à 22:22 :
d'accord avec JB38.Il ne faudrait pas grand chose pou faire décoller le marché des électriques pures chez les citadins .Il suffirait de qqs mesures incitatives telles , accés des centres villes aux seuls véhicules zéro-pollution et bornes de recharge nombreuses et bien signalées ,etc
Réponse de le 14/11/2014 à 11:41 :
Un Ve même pas gratuit...un putain de boulet à perdre du pognon et à se débarrasser en occasion et perdre du pognon encore. Des conseilleurs mais pas des payeurs. Tous des gagneurs de loto, qui n'ont pas achetè un VE pour voir, mais on la solution.
a écrit le 12/11/2014 à 22:08 :
L'Hybride...c'est bon pour les constructeurs...Ils vendent de la technologique, pléthore de matériel sophistiqués...pour un prix non moins sophistiqué...et des consommations qui ne font pas mieux qu'un modèle à essence équivalent. Il faut les "trimballer" les Kg en plus des batteries, moteurs électriques et accessoires divers....Sans compter des risques de pannes supplémentaires lorsqu'on multiplie les composants. L'électrique serait la vraie solution pour un usage Maison/Travail/ 120 Km/Jour. Mais pas au prix de 20 000 Euros + une location de batterie. A 12 000 Euros tout compris les ventes exploseraient. Qui pour relever le défi?
Réponse de le 17/11/2014 à 12:10 :
Faux les hybrides ont moins de pièces qui cassent (et qui n'existent même pas chez les thermiques).
Un taxi en Autriche à fait 1 millions de km avec une Prius sans panne.
Arrêtez de dire n'importe quoi.
C'est vrai qu'en dehors de Toyota et Lexus, les concurrents font du caca pas fiable en hybride ( voir le diesel-hybride, idée complétement con par ailleurs) !
a écrit le 12/11/2014 à 22:06 :
Tant que les batteries ne seront pas plus durable, fiable et que les voiture n'auront pas une véritable autonomie, les ventes de ces voitures restera un échec. Dans certain pays (Quatar) les voiture électrique peuvent dans des "station service" changer de batterie. Du coup plus la peine d'attendre la charge, les batteries hs sont automatique éliminées par les stations les rechargeant. Mais ça en France j'y crois pas, les citoyens se retrouverais trop souvent avec des batteries ne respectant pas l'autonomie dû à des batteries HS... Sauf si une réglementation imposant au batterie de faire un nombre mini de km / charge existait....
a écrit le 12/11/2014 à 21:58 :
Cela été totalement prévisible, bon mais Renault a développer une voiture électrique, aller comprendre.....
Réponse de le 13/11/2014 à 8:59 :
Renault n' a rien dévellopé, Renault a fait croire.. c' est de la sémantique. de la politique, de la finance. carlos ghosn se maintient grace à çà.
Réponse de le 13/11/2014 à 11:01 :
@heu Non ! RENAULT est la plus belle source de développement en Europe et en 2014 quand Volkswagen trébuche comme en 2013, tout juste sauvé par la Chine !!! Evidemment quand la qualité n'est pas au rendez-vous et que l'ADAC n'est plus là, ça devient dur...!!! Sinon la petite ZOE plutôt fortiche, non, elle fit le job pour un tout petit prix, non...???!!!
Réponse de le 13/11/2014 à 11:12 :
Le moteur de la Zoé, qui doit être fabriqué à Cléon n'est toujours pas au point et Renault achète des moteurs électriques en Allemagne. Cela semble plus compliqué que prévu!
Réponse de le 13/11/2014 à 12:12 :
"Cléon n'est toujours pas au point", sources, svp Ms'ieur ??? !!!
a écrit le 12/11/2014 à 21:37 :
L'avenir ce n'est pas l"hybride ,elle sert à faire marcher le commerce ,l'avenir c'est les véhicules à pile à combustible à l'hydrogène .Je préfère la voiture à essence ...en attendant !
Réponse de le 12/11/2014 à 22:07 :
Ou a fission nuc, avec la fermeture des centrales, il va falloir dépolluer...
a écrit le 12/11/2014 à 21:12 :
L'hybride c'est nul.
Ceux qui font des petits trajets sans démarrer leur moteur thermique le paieront car il s'usera vite.
Plus de 90% des déplacements sont de courte distance (<40km).
Une seconde voiture électrique plutôt qu'une thermique est plus logique. La grosse voiture thermique servirait pour les longs voyages en famille.
L'hybride ne sert à rien sur route ou autoroute, à part consommer plus du fait de la prise de poids.
Réponse de le 12/11/2014 à 22:11 :
Je ne crois pas qu'il n'y ait qu'une solution. Si on veux que se soit durable et écologique, il va falloir développer plein de moyens alternatif. Et tous les financer pour qu'ils se développe. Si l'électrique ne marche pas c'est par ça faible autonomie. Pourtant un simple changement de batterie dans des station pourrait contrer ce pb. Bon il en engendrait d'autre comme la gestion des batteries usées... Mais bon je ne crois pas en une solution unique.
a écrit le 12/11/2014 à 21:08 :
J'ai beaucoup ri en lisant cet article, les hybrides genre golf ie consomment autant qu'une diesel normale 5.5 L aux 100 kms, tout en coûtant 30 à 40 % plus cher selon les modèles, une totale ineptie.. -essai par le journaliste de Challlenge à Berlin-, qui peut acheter des voitures à ce prix et pour...atteindre ce genre d 'objectif ? Personne...!!!
a écrit le 12/11/2014 à 20:57 :
Cela ne me surprend pas! Les constructeurs français sont en retard d'une guerre avec leur "idolâtrie" du diesel! En 2013, j'ai voulu une voiture hybride mais essence (j'avais un modèle Renault essence jusque là). Impossible de trouver français. Même les étrangers ne faisaient pas car, selon leurs propos, les français ne prennent que des diesel. Seul Lexus faisait des modèles essence!!...Alors que les constructeurs français arrêtent de se servir des subventions de l'Etat pour financer leurs erreurs industrielles!!...
Réponse de le 12/11/2014 à 22:13 :
Le diesel n'a pas que cet avantage. Son principal atout reste sa durée de vie et la robusté contrairement aux moteurs essences.
Réponse de le 13/11/2014 à 9:00 :
un diesel est cramé plus vite qu' un essence aujourd' hui ! ce qui était vrai il y a 30 ans ne l' est plus maintenant.
a écrit le 12/11/2014 à 19:31 :
En meme temps cela marcherai mieux sans les lobbies du petrole.
On aurait déja des voitures à l'hydrogène depuis longtemps sans ca.
Réponse de le 12/11/2014 à 21:19 :
Des gens y travaillent, mais y a divers obstacles à résoudre. Le moment venu, ça sera plus "compréhensible" que de balader une grosse batterie pour ne faire que 100km. Même en rechargeant souvent (ça fait des pauses nombreuses sur les "longues" distances).
En Allemagne, j'ai cru lire que AirLiquide avait un contrat pour installer d'ici dix ans des stations hydrogène dans les "stations service". Ils prévoient, nos cousins germains.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :