Deux holdings du groupe Espirito Santo, ESFG et ESFIL, mis en liquidation judiciaire

Elles se sont déclarées en faillite jeudi 9 octobre, suite à la décision de la justice luxembourgeoise de rejeter leur demande de placement en redressement judiciaire. Le barreau luxembourgeois les a mise en liquidation vendredi.
La justice luxembourgeoise devrait décider de leur mise en liquidation lors d'une audience prévue vendredi, a précisé le principal actionnaire de Banco Espirito Santo (BES).
La justice luxembourgeoise devrait décider de leur mise en liquidation lors d'une audience prévue vendredi, a précisé le principal actionnaire de Banco Espirito Santo (BES). (Crédits : reuters.com)

"Espirito Santo Financial Group (ESFG) annonce que sa direction a décidé de se déclarer en faillite, de même que sa filiale Espirito Santo Financière (ESFIL)"

Voici ce qu'a indiqué jeudi 9 octobre dans un communiqué la société ESFG basée au Luxembourg. La justice luxembourgeoise a ensuite mis les deux holdings en liquidation, vendredi 10 octobre.

La demande de placement en redressement judiciaire de deux autres holdings du groupe, Espirito Santo International (ESI) et Rioforte, est toujours à l'étude, a rappelé ESFG.

Scinder BES en deux

Pour rappel, le 3 août, les autorités portugaises ont décidé de scinder BES en deux après l'annonce de pertes record. Ses actifs sains ont été regroupés dans une nouvelle structure bénéficiant d'une injection de capital de 4,9 milliards d'euros.

En outre, la demande de placement en redressement judiciaire de deux autres holdings du groupe, Espirito Santo International (ESI) et Rioforte, est toujours à l'étude, a rappelé ESFG.

En direct dès 8h30 - Une époque formidable

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 10/10/2014 à 16:12
Signaler
Une mise en liquidatio pour effacer les pertes. Puis création d'un nouveau statut pour une nouvelle holding. Bénéfice, on continue. Perte, LJ et on s'en va.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.