Un délit d'initiés de 276 millions de dollars

L'hedge fund SAC Capital Advisors appartenant au milliardaire Steve Cohen est au coeur du plus gros délit d'initié de l'histoire.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Le gouvernement fédéral américain a porté plainte contre une filiale de l'hedge fund SAC Capital Advisors, l'accusant d'être à l'origine du plus gros «délit d'initiés de l'histoire des Etats-Unis ». D'après le Wall Street Journal, s'il n'est pas mentionné par nom dans la plainte criminelle (mais sous le pseudonyme « Portfolio Manager A »), le milliardaire Steve Cohen, fondateur de SAC Capital Advisors est le suspect principal de ce délit d'initiés.
Dans la plainte déposée par les procureurs fédéraux, Mathew Martoma, ancien employé de CR Intrinsic, une annexe de SAC Capital est accusé d'avoir permis à sa société de remporter 276 millions de dollars en obtenant des informations confidentielles sur les essais d'un médicament pour soigner la maladie d'Alzheimer développé en partenariat par les compagnies pharmaceutiques, Elan et Wyeth. C'est le professeur en neurologie, Sidney Gilman de l'université du Michigan, un expert de la maladie d'Alzheimer qui a divulgué des informations à Mr Martoma. Pour sa collaboration Gilman a reçu un petit peu plus de 100 000 dollars. M. Gilman et M. Martoma se sont rencontrés grâce un réseau d'experts qui permet à des financiers de rentrer en contact avec des spécialistes de différentes industries afin d'avoir une meilleure lecture des marchés et d'optimiser leurs investissements. Grâce aux confidences délivrées par le professeur Gilman, Mathew Martoma a acheté des actions des deux compagnies pharmaceutiques en 2006 puis les a vendues à découvert en 2008 quand les essais cliniques du médicament se sont avérés négatifs. En janvier 2009, le trader a reçu en récompense un bonus de 9,38 millions de dollars. (Source : The Wall Street Journal et The New York Times)
 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 6
à écrit le 21/11/2012 à 17:39
Signaler
Tut-tut, ce "délit d'initié" ne correspond à ce stade qu'à des accusations - présomption d'innocence, remember ? Dans cette optique, la palme reste détenue par le délit d'initié (fortement suspecté mais finalement non prouvé, quelle surprise) dont fu...

à écrit le 21/11/2012 à 14:15
Signaler
Surtout préservons la City et Wall Street, ils sont indispensables!!!

à écrit le 21/11/2012 à 14:11
Signaler
Sauf si les traders deviennent voyants, tout leur business ne se fait QUE grace a du delit d'initié.

le 21/11/2012 à 15:23
Signaler
en plein dans le mille. à les entendre on dirait qu ils tombent des nues !!!! sans infos y a pas de boursicotage possible.

le 22/11/2012 à 11:16
Signaler
Plutôt catégorique comme affirmation! Des milliers de milliards seraient donc investis chaque jour uniquement en vue de réaliser des gains conditionnés à des délits d'initiés? Dans ce cas tous ces investissements rapporteraient vite et beaucoup la pl...

à écrit le 21/11/2012 à 9:18
Signaler
ON AIME LA FINANCE DANS SES CONDITIONS

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.