En Chine, des courtiers s'allient pour tenter de stopper le krach boursier

 |   |  491  mots
La Bourse de Shanghai est en fort recul depuis trois semaines.
La Bourse de Shanghai est en fort recul depuis trois semaines. (Crédits : © Aly Song / Reuters)
La Bourse de Shanghai a perdu 30 % en trois semaines. Pour stopper une baisse à haut risque, les courtiers chinois ont créé un fonds de 17 milliards d'euros.

Les courtiers chinois tentent de stopper la panique bancaire. L'association chinoise des titres boursiers a annoncé que 21 courtiers chinois avaient décidé de s'allier pour stopper la dégringolade des marchés boursiers depuis trois semaines. Ils ont ainsi décidé de créer un fonds de 120 milliards de yuans, ou environ 17,4 milliards d'euros, soit 15 % de leurs actifs à fin juin, pour intervenir sur les marchés et arrêter leur chute.

Promesses et régulations

Les courtiers ont promis de ne vendre aucune des actions qu'elles détiennent en portefeuille pour le moment et d'intervenir tant que l'indice de la Bourse de Shanghai ne sera pas revenu au-dessus des 4.500 points. Vendredi à la clôture, cet indice se situait à 3686 points, perdant sur la seule séance de vendredi 5,7 %. Sur trois semaines, la Bourse chinoise a reculé de près de 30 %, soit la plus forte baisse depuis 1992.

Un peu plus tôt, la Commission chinoise de régulation des marchés financiers (CSRC) avait indiqué qu'elle allait réduire le nombre des introductions en Bourse et en plafonner les montants. Ces introductions sont en effet souvent sous-évaluées et mobilisent beaucoup de liquidités qui quittent ainsi le marché des titres déjà cotés. Par ailleurs, les autorités chinoises avaient aussi récemment frappé fort contre les vendeurs à découvert.

Bulle à crédit

Ce qui se passe en Chine a toutes les apparences de l'éclatement d'une bulle. Les marchés actions ont progressé l'an passé de 150 % alors que la croissance ralentissait dans l'ancien Empire du Milieu. Cette frénésie boursière a été en partie encouragé par les autorités qui voulaient « rééquilibrer » l'économie et favoriser l'accès des entreprises au marché. Il s'en est suivi un sentiment de sécurité qui a donné lieu à une fièvre acheteuse. Pour acheter des titres, les investisseurs ont eu massivement recours à la dette. Un schéma de financement à haut risque.

Krach avec des conséquences sur l'économie mondiale

Le risque est évidemment à présent que ce krach non seulement se poursuive, mais commence à avoir des effets sur l'économie réelle, comme c'est immanquablement le cas. Cette fois, le canal de transmission pourrait bien être précisément les investisseurs endettés et ayant tout perdu en Bourse. Ils pourraient alors être contraints non seulement de vendre leurs dernières actions, mais aussi leurs biens, notamment immobiliers. La bulle immobilière chinoise pourrait alors éclater à son tour, entraînant dans son mouvement le système financier si fragile du pays. Les effets d'un tel scénario sur l'économie mondiale seraient effrayants, d'autant que l'économie ne se remet que très progressivement des crises de 2008 et 2010.

L'initiative des courtiers chinois est donc bienvenue. Sera-t-elle suffisante ? Rien n'est moins sûr et il se pourrait que les autorités chinoises elles-mêmes soient contraintes d'intervenir massivement pour empêcher le scénario catastrophe de se dérouler...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/07/2015 à 16:43 :
Des actions ont été acheté massivement à crédit par des particuliers...
Bon, je suis le seul à le voir ou bien ? c'est de la spéculation. Faut accepter de perdre aussi.
a écrit le 05/07/2015 à 14:05 :
Apres 150% de hausse en 12 mois...cela ressemble à une prise de benefices et comme d hab...les gros vont manger les petits...
a écrit le 05/07/2015 à 8:40 :
On a va la fin du communisme .... c'est le commencement de la fin du capitalisme ?
a écrit le 04/07/2015 à 22:05 :
Le système est........ mort et il faut en changer, très rapidement !!

La mer aussi, ça monte et ça descend, puis ça engloutie dans ses eaux glacées des millions d'innocents !!
Réponse de le 05/07/2015 à 9:52 :
...des millions d'innocents qui empruntent pour spéculer. personne ne les y a forcé, non ?
a écrit le 04/07/2015 à 18:08 :
Il se passe ce qu'il se passe depuis 2 siècles; rien de neuf, les grands financiers achètent des actifs dans une monnaie qui monte, puis revendent les actifs d'une monnaie qui baisse. Il y a un mois les institutions internationales ont déclaré que le yuan n'était plus sous-évalué, alors donc on vend. rien d'extraordinaire, rien de caché, juste un peu de logique, mais même cela semble échapper à nombre d'analystes quand je parcoure les journaux.
Réponse de le 05/07/2015 à 16:42 :
+1
a écrit le 04/07/2015 à 17:15 :
On a le même problème partout dans le monde : les financiers et les banques ont pris le pas sur les populations et l'économie réelle.
Tant qu'à l'échelle du monde elles ne seront pas mises au pas, avec séparations des activités hautement spéculatives et les activités de dépôt sur le principe d'un Glass-Steagall Act, accompagné d'un objectif mondial de plein emploi, on aura des crises à répétition.
Réponse de le 04/07/2015 à 18:15 :
Exactement @unpassant
Réponse de le 05/07/2015 à 8:38 :
Bonjour. Votre idéologie d'extrême gauche vous aveugle. Il n'y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir.
Les spéculateurs qui ont provoqué cette bulle ne sont pas encore et toujours les banques, les intégristes comme vous sont capable de mettre la faute de la canicule sur les banques.
Non. Les spéculateurs qui ont provoqué cette bulle sont des travailleurs communistes chinois qui ont fait des prêts pour speculer en bourse. Ce n'est pas les méchantes banques qui les ont forcé à emprunter. Idem pour la bulle immobilière chinoise. Je n'ai jamais vu un banquier avec une arme à la main pour obliger un client à prendre son argent pour speculer . Par contre j'ai déjà vu le contraire.
Réponse de le 05/07/2015 à 10:56 :
@mecatemps
votre extrémisme de droite est stupéfiant
on ne prete pas n'importe quoi à n'importe qui
Réponse de le 05/07/2015 à 14:10 :
@mecatemps

La haine du communisme vous aveugle... vous avez 50 ans de retard...la gauche et la droite n existent plus... les financiers oui...ils ont pris le pouvoir...meme en europe, Ils menent le monde...et rendent les gens esclaves avec des dettes...
a écrit le 04/07/2015 à 17:15 :
J'ai d'ailleurs entendu dire qu'il se passait des choses, du coté de la Grèce. Quelqu'un au courant..??
a écrit le 04/07/2015 à 17:12 :
Un petit cuheu comme en occident, et c'est bon... pourquoi s'affoler..??

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :