Le #BitcoinCrash, un virus dangereux pour la stabilité des marchés

Le bitcoin s'est effondré soudainement en perdant plus de 10.000 dollars vendredi, rattrapé par le coup de froid sur les marchés. Un des plus gros krach de son histoire récente.

2 mn

(Crédits : Reuters)

C'est le grand sujet d'inquiétude sur les marchés. La fin de semaine a été marquée par un "vendredi noir" sur le marché hyper-spéculatif du bitcoin avec une soudaine perte de valeur de la cryptomonnaie vedette. Le bitcoin a perdu 10.000 dollars en moins d'une heure dans la nuit de vendredi à samedi, soit près de 20%, avant de se reprendre un peu mais restait affecté par la prudence prévalant sur les marchés financiers.

Vers 16H00 GMT samedi, la devise virtuelle s'échangeait à 48.210 dollars, en baisse de 10% par rapport à vendredi soir. Vers 05H00 GMT, il avait soudainement chuté jusqu'à 42.296 dollars, sans explication particulière a priori.

"Les cryptomonnaies ont été bousculées par les conditions de risque plus larges liées (au variant) Omicron et aux attentes d'une (politique monétaire aux Etats-Unis) plus agressive, mais ont vraiment commencé à piquer de nez vendredi, dans le sillage de la baisse sur les marchés des actions", a commenté Martha Reyes, qui dirige la recherche de la plateforme d'échanges de cryptomonnaies Bequant.

Les principaux indices de Wall Street ont de fait terminé dans le rouge vendredi, tirés par la faiblesse des valeurs technologiques. Le repli du bitcoin, habitué aux mouvements violents, n'est pas complètement surprenant dans la mesure où la devise évolue depuis fin novembre dans une fourchette d'échanges limitée et que certains investisseurs ont pu vouloir dénouer certaines positions, estime Mme Reyes dans une note.

Reste que la question de la volatilité des cryptos inquiète de plus en plus les autorités financières, des banques centrales aux grands argentiers. En quelques heures, 2.120.000.000 de dollars ont été liquidés, écrit CryptoQuant. Le crash d'aujourd'hui est le deuxième en termes d'impact depuis le 11 mars 2020.

Même sentiment pour Anto Paroian, du fonds spécialisé dans les crytomonnaies ARK36. Après avoir atteint un record à 68.363 dollars le 10 novembre, la devise virtuelle est redescendue et "a plusieurs fois échoué à repasser le seuil des 60.000 dollars", souligne-t-il dans une note en rappelant que le bitcoin a régulièrement enregistré des chutes de 20% à 30% avant de se reprendre.

(avec AFP)

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 06/12/2021 à 10:49
Signaler
Quelle stabilité des marchés ? Les marchés sont faits pour être instables. Et le bitcoin est juste un ticket de loterie, pas un investissement. Sauf pour les escrocs, bien entendu.

à écrit le 06/12/2021 à 9:30
Signaler
Hélas, il faut admettre les intellectuels qui développent l'idée que nous sommes les artisans de la destruction de notre civilisation. Point de salut sans des états et des politiques sages et durables..

à écrit le 05/12/2021 à 18:45
Signaler
un truc qui vaut 0 qui s'ecroule de 10.000 dollars, ca me ferait presque sourire... sauf que c'est la faute des banques centrales qui ne font plus leur travail, et ca ca me fait moins rire.......je sais que les bottes, ca rejouit les socialistes, nat...

à écrit le 05/12/2021 à 9:19
Signaler
Le bitcoin vit, ses bulles se gonflent et se dégonflent contrairement à la bulle immobilière qui elle gonfle sans cesse et qui de ce fait ne correspond à aucun mouvement financier exposant être complètement manipulé. Forcément ça surprend les zombies...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.