Pluie de commandes au salon de Singapour

 |   |  456  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le salon aéronautique de Singapour s'achève sur des prises de commande record. Les avionneurs ont signé des contrats pour une valeur de plus de 31 milliards de dollars. Boeing s'est réservé la part du lion avec une commande de 22,4 milliards.

Le salon aéronautique de Singapour « Singapore Airshow », qui a fermé ses portes vendredi, s'est achevé sur un montant record de commandes, estimé à plus de 31 milliards de dollars (10 milliards en 2010), selon le communiqué des organisateurs. En comparaison, au salon du Bourget en juin 2011, Airbus et Boeing avaient enregistré à eux deux un volume de commandes évalué à 94 milliards de dollars (respectivement 72 et 22) pour 872 appareils (respectivement 730 et 142).

A Singapour, Boeing s'est pour une fois réservé la part du lion grâce au contrat signé avec la première compagnie indonésienne. La compagnie low cost Lion Air a finalisé une mégacommande de 230 Boeing B737, dont 201 B737 Max pour une valeur catalogue de 22,4 milliards de dollars. Le B737 Max est une version remotorisée et moins gourmande en carburant du monocouloir 737, l'avion de ligne le plus vendu au monde.

Airbus la jour modeste

Face à Boeing, Airbus l'a joué modeste. L'avionneur européen a simplement annoncé que la compagnie de leasing Alafco, basée au Koweït, avait exercé une option de 35 Airbus A320 Neo. Une commande estimée pour la filiale d'EADS à 3,35 milliards de dollars au prix catalogue. De son côté, l'avionneur régional ATR (50 % EADS, 50 % Finmeccanica) a également profité de la manne de Lion Air en pleine croissance. Le constructeur de turbopropulseurs, basé à Toulouse, a enregistré une nouvelle commande de 27 ATR 72-600 pour 610 millions de dollars de la part de la compagnie régionale Wings Air, filiale de l'indonésienne Lion Air.

Deux autres commandes d'avions ont également été annoncé durant le salon, qui revendique être le plus grand salon aéronautique de la région Asie et l'un des trois plus importants au monde. Le groupe aéronautique canadien Bombardier a gonflé son carnet de commandes avec contrat signé avec la compagnie aérienne indonésienne Garuda pour six CRJ1000, d'un montant de 297 millions de dollars, assortie d'une option pour 18 autres. Côté militaire, l'Indonésie a passé une commande ferme pour neuf avions de transport militaire C-295 à Airbus Military pour un montant de 325 millions de dollars. 

Une commande de 5,4 milliards pour CFM

CFM International, la filiale 50-50 entre Safran et General Electric (GE), a par ailleurs enregistré une commande de 5,4 milliards de dollars pour la motorisation des B737 Max avec des LEAP-1B et des 737-900ER avec des CF56-7B.

Pendant quatre jours, le singapore Airshow a accueilli 900 exposants venus de 50 pays et 266 délégations de 80 Etats. Quelque 38.000 visiteurs de 19 pays ont arpenté les couloirs du salon (contre 35.000 en 2010). Ce bilan chiffré « réaffirme la position du Singapore Airshow comme la plate-forme de choix pour les acteurs mondiaux de l'aéronautique, visant le marché de la zone Asie-Pacifique », a estimé le patron d'Experia Events Jimmy Lau, qui a organisé le salon.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :