Quand Emirates et Qatar Airways trahissent les secrets d'Airbus et de Boeing

 |   |  389  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le PDG d'Emirates a dévoilé jeudi le lancement probable par Boeing d'une nouvelle version du B777. La veille son homologue chez Qatar Airways avait déclaré qu'Airbus allait probablement abandonner l'A350-800. Outre les gros clients, les politiques jouent souvent eux aussi les porte-paroles des constructeurs.

Ah ! quand on est un gros client, riche de surcroît, on peut visiblement tout se permettre dans l?aéronautique. En deux jours, coup sur coup, les PDG de Qatar Airways et d?Emirates (Dubai) ont visiblement trahi quelques secrets des avionneurs en rendant publics certains projets. Ainsi mercredi le directeur général de Qatar Airways, Akbar al Baker, a déclaré qu?Airbus allait probablement ne jamais construire l?A350-800, la plus petite version de l?A350. « C'est ce qu'ils (Airbus) nous ont dit », a-t-il indiqué. Un porte-parole de l?avionneur a eu beau dire que l?A350-800 était un élément clé du programme, on voit mal néanmoins Akbar al Baker raconter des inexactitudes. S?il n?hésite pas à déballer sur la place publique ses échanges avec les avionneurs, il n?est pas réputé pour autant pour raconter des inepties.

"Je pense que Boeing est prêt à y aller"

Jeudi, ne voulant pas être en reste, ce fut au tour de Tim Clark, l?emblématique directeur général d?Emirates de donner des précisions sur le projet de renouvellement du B777 (nom de code 777 X) de Boeing, à l?horizon 2020. « Boeing est près de proposer une nouvelle version de son long courrier 777 qui serait opérationnelle autour de 2020 », a-t-il déclaré jeudi. Et de préciser :  « Je pense qu'il est prêt à y aller ». « J'espère que durant les deux à trois semaines à venir, nous nous entretiendrons avec Boeing sur une base quasiment officielle ».

Nicole Bricq dévoile les négociations d'Airbus en Turquie

Evidemment, les constructeurs ne peuvent rien dire à ce type de clients à la fois richissimes et gros acheteurs d?avions. Pas plus qu?à certains politiques quand ces derniers s?amusent eux aussi à jouer les porte-paroles des constructeurs. En particulier en France. Récemment en effet, la ministre du commerce extérieur, Nicole Bricq, avant son départ en Turquie, avait dévoilé l?objet des négociations entre Airbus et Turkish Airlines, à propos d?une énorme commande portant sur 150 avions. Des propos qui avaient sérieusement agacé en interne chez Airbus et EADS. « L?automne dernier, lors de l?inauguration de l?usine A350 d?Airbus à Toulouse, Jean-Marc Ayrault avait lui aussi évoqué une commande d?A350 qui devait être annoncée le lendemain.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/03/2013 à 11:21 :
le Qatar voudra engager le farceur de la république qui sera candidat au prix nobel de
l'économie alors pourquoi s'alarmer des fuites des secrets de construction des Airbus?
Honni soit qui mal y pense
a écrit le 10/03/2013 à 19:16 :
Pauvre pays, qu'il est mal servi.
Ce sont bien les architectes de ces projets qui doivent communiquer et non des personnes de "passage". Toutes ces annonces délibérées mènent à une confusion des genres. Très bientôt, les choses rentreront dans l'ordre tout du moins faut-il l'espérer. Pour ma part, je crois que la misère et la bêtise humaine sont les vecteurs privilégiés des rigolos de tous bords qui veulent tout dire avant tout le monde. Nous avons là deux beaux spécimens.
a écrit le 10/03/2013 à 10:39 :
Le téléphone Arabe, vous connaissez?
a écrit le 09/03/2013 à 19:31 :
En procedant de la sorte, cela permet aux constructeurs de prendre la temperature et en meme temps de flatter l'ego des individus qui font l'annonce (Clients ou Politiques).
Tout en sachant que les Politiques ont un ego sur-dimensionne voir au-dessus de la normale.
a écrit le 09/03/2013 à 9:06 :
c'est effectivement très étonnant. Je n'ai pas le sentiment qu'il y ait beaucoup d'autres secteurs où ca se passe comme ça.
a écrit le 09/03/2013 à 0:02 :
Madame Brick tente d'exister dans les medias puisque personne d'autre que ses parents et l'armée mexicaine des ministres du gouvernement sait qu'elle est ministre (rappelez-moi de quoi ?).
Réponse de le 09/03/2013 à 8:14 :
Quand on est dirigé par des amateurs voilà le résultat. Affligeant .
a écrit le 08/03/2013 à 20:56 :
Chez moi, on appelle ça le téléphone arabe !
a écrit le 08/03/2013 à 17:49 :
à corriger :
"non de code 777 X"
par
"nom de code 777 X"
Réponse de le 09/03/2013 à 8:21 :
Je ne comprends pas votre correction relisez l'article.
Réponse de le 09/03/2013 à 14:33 :
il était écrit "non" au lieu de "nom", ce n'est pas compliqué. La correction a simplement été faite entre vos 2 commentaires...
Réponse de le 09/03/2013 à 15:28 :
Ok pour la correction mais je m attache surtout sur le fond de l article et même les meilleurs peuvent faire des fautes de frappe, Je ne suis pas donneur de leçon.
Réponse de le 11/03/2013 à 10:31 :
Sauf que le journaliste c'est son métier et que ses pairs devrai le relire avant une publication...

Sur le fond les fautes arrivent aux meilleurs mais pour un journaliste c'est quand meme son fond de commerce.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :