Le porte-avions Charles de Gaulle envoyé pour lutter contre Daesh ?

 |   |  319  mots
Le Charles de Gaulle et sa trentaine d'appareils, notamment des chasseurs-bombardiers Rafale, qui sont basés pour une partie aux Émirats arabes unis et pour l'autre en Jordanie, et des Super Etendards, devraient se positionner dans le Golfe persique.
Le Charles de Gaulle et sa trentaine d'appareils, notamment des chasseurs-bombardiers Rafale, qui sont basés pour une partie aux Émirats arabes unis et pour l'autre en Jordanie, et des Super Etendards, devraient se positionner dans le Golfe persique. (Crédits : © Stringer France / Reuters)
Le départ du groupe aéronaval devrait être officiellement annoncé lors des vœux annuels aux armées que le président François Hollande doit présenter le 14 janvier, selon le site Internet "Mer et marine". Le groupe viendrait en assistance dans la campagne de bombardements aériens contre les forces jihadistes de l'État islamique (Daesh).

Un départ imminent ? Le porte-avions français Charles de Gaulle et son groupe naval se prépareraient à partir pour la région du Golfe, où ils devraient être engagés dans les combats contre Daesh (État islamique), selon les informations du site Internet spécialisé Mer et marine. Aucune confirmation n'a pu être obtenue dans l'immédiat auprès de l'Elysée, de l'état-major des Armées ou du service de communication de la Marine (Sirpa-Marine).

Une annonce attendue le 14 janvier

Selon Mer et marine, généralement bien informé sur les affaires maritimes, le départ du groupe aéronaval devrait être officiellement annoncé lors des vœux annuels aux armées que le président François Hollande doit présenter le 14 janvier, à bord du navire au large de Toulon (sud), son port d'attache.

Pour cette cérémonie, il est prévu que le porte-avions appareille de Toulon la veille, le 13 janvier. Selon des sources concordantes proches du dossier, la mission du bâtiment et des navires qui l'accompagnent, dont un sous-marin d'attaque, devrait durer jusqu'à la mi-mai.

Bombardements aériens

Toujours selon le site Internet, le Charles de Gaulle et sa trentaine d'appareils, notamment des chasseurs-bombardiers Rafale, qui sont basés pour une partie aux Émirats Arabes Unis et pour l'autre en Jordanie, et des Super Etendards, devraient se positionner dans le Golfe persique. Ils prendraient alors part à la campagne de bombardements aériens menée par une coalition internationale dirigée par les États-Unis contre les forces jihadistes du groupe Daesh

La France, qui participe à cette campagne uniquement sur le théâtre irakien, dispose dans la région pour l'instant, dans le cadre de l'opération Chammal déclenchée le 19 septembre, de neuf avions Rafale, d'un avion de ravitaillement C135, d'un avion de détection et de contrôle aéroporté E-3F Awacs et d'un avion de patrouille maritime Atlantique 2. .

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/01/2015 à 19:12 :
officiellement c'est l'union sacrée a l'onu contre daesh, sauf que personne veux se mouiller sur le terrain, et personne ne sent non+ un allié local a financer pour contrer daesh.
De plus comble de honte,du petrole passe clandestinement la frontiere et finance daesh a hauteur de plusieurs millions par jour,
si j'etais général, j'ordonnerai un blocus sur les hydrocarbure et je leur couperai l'electricité a coup de missiles.
on verra comment ils vont faire une fois sans carburant , sans revenu financier, et avec des chandelles.
a écrit le 07/01/2015 à 11:52 :
Est-ce qu'il va aider aussi les marines italienne et grecque à assister tous les boat-people qui tentent la traversée depuis le sud-est de la méditerranée?
a écrit le 07/01/2015 à 11:04 :
Mais non, vont juste faire un tour, et ensuite, ils reviennes, et plein de médailles, décoration, prime, retraite, et tout, et tout ...
Réponse de le 07/01/2015 à 16:48 :
Mais bien sur... pitoyable..
a écrit le 07/01/2015 à 9:20 :
Que deviens le sud-sahel ? Notre terrain prioritaire n'est plus le Mali et le sud-Lybien ?

L'Irak n'a jamais été de notre ressort, ni nos députés ni nos sénateurs ne sont consultés sur la question, l'actuel président agit en chef de guerre de son propre chef, frappant tous azimuts pendant qu'il réduit le budget de la grande muette, contribuant à affaiblir notre armée et notre pays.
Réponse de le 15/01/2015 à 19:36 :
Renseignez-vous avant de parler. L'Assemblée est consultée ! Quant au sud-sahel, il y a des informations. Allez sur le site du ministère de la Défense, et des Affaires Etrangères, lisez la presse.
Quel bel esprit patriote...
a écrit le 07/01/2015 à 9:11 :
On nous envoi réparer les inconséquences de la politique américaine, chose tout a fait prévisible car planifié comme savent le faire les USA! Si cela n'était pas le cas on les traiterai d'irresponsable!
a écrit le 07/01/2015 à 9:00 :
ça y est, le porte avion est disponible ? La 5e puissance mondiale, euh la 6e depuis ce matin, va s'occuper de Daesh (Etat Islamique) pour monter au monde entier qu'un pays endetté comme le notre est aussi capable d'assurer un avenir radieux à des peuples qui n'en demandent pas tant.
Réponse de le 09/01/2015 à 19:24 :
Lutter contre Daech c'est lutter pour notre propre survie. Hollande passera bientôt pour un chef de guerre qui avait tout compris.Même si en économie c'est un mauvais en politique extérieure et intérieure il est bon même très bon car bien entouré par des personnes compétente. Si le pari de mettre Macron reussit il sera réélu en 2017
a écrit le 06/01/2015 à 23:17 :
Combien de victimes collatérales en perspectives ? Combien de destructions et de haine l'armée française va-t-elle encore laisser derrière elle dans cette guerre sans fin ?
a écrit le 06/01/2015 à 22:41 :
J'espère que notre brillant Secrétaire d'Etat aux Affaires Européennes n'oubliera pas de demander à l'Allemagne de payer son écot. Les autres riches Pays européens devraient également financer cette opération.
a écrit le 06/01/2015 à 22:06 :
Quels sont les pays qui composent la coalition internationale ? y'a-t-il des pays européens ? Et si oui, reçoivent-ils des fonds des autres pays européens ? Il faut lutter contre Daesh, c'est évident. Et cette lutte bénéficie à tous les Européens. Donc il serait normal que ceux qui la fassent soient aidés financièrement par ceux qui ne la font pas. Bruxelles ne peut se contenter de dire à la France de mieux gérer son budget (ce qui doit être fait il est vrai) sans tenir compte de ce genre de dépenses.
a écrit le 06/01/2015 à 21:27 :
Le "Charles de Gaulle" envoyé pour lutter contre Daesh alors qu'en France la police n'ose même plus rentrer dans les quartiers tenus par les Barbus......!!!!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 06/01/2015 à 21:44 :
très juste: médecins, pompiers et policiers sont bannis de certains quartiers mais cocorico avec la vie de nos soldats pour le panache méprisable de nos responsables politiques.
a écrit le 06/01/2015 à 21:20 :
Voilà où il serait bon de faire des économies, en vendant ce tas de ferraille à qui le voudra, afin, entre autre, de compenser l'ardoise que va nous laisser la grèce après ses législatives de ce fin de mois!!
Réponse de le 06/01/2015 à 22:08 :
Essaie de regarder plus loin que le bout de nez,ça va permettre aussi de démontrer les capacités de la version marine du rafale et de toute les autres technologies françaises pour essayer de les exporter à travers des contrats armements........
a écrit le 06/01/2015 à 21:16 :
La France devrait envoyer le Charles de Gaulle en mer Noire et préparer un assaut à la patrie de l'envahisseur Poutine. Il serait aidée par la meilleure marine du monde, la US Navy, succès assuré. Je suis sûr qu'avec en attaque intensif de l'Otan sur trois fronts (l'est de l'Ukraine, pays baltes et mer Noire), l'armée russe allait battre en rteraite jusqu'à Moscou. À ce momnet là nos Rafales + F-22 et d'autres B-2 feraient le reste de l'affaire finale sur la place Rouge et on pourrait laisser à Hollande le cadeau de mettre lui-même les menottes à Poutine !!!
Réponse de le 06/01/2015 à 21:53 :
Mais moi, Vladimir, je réduirais en cendre tous ces agresseurs à la botte de l'exploiteur planétaire que sont ces américains ...dictateurs, polueurs, pilleurs ..etc...
Réponse de le 06/01/2015 à 22:12 :
Quel commentaire idiot...
a écrit le 06/01/2015 à 20:29 :
Pourquoi le Porte Avion Charles de Gaulle ferait il naufrage ?
On se demande si certains sont vraiment français dans leur cœur ?
Connaissant le système de défense du Porte Avion français je ne me fait aucun soucis, même une dizaine de bateau suicide ne passeraient pas le rideau de défensif du Porte Avion.
Si le Charles de Gaulle se déplace la bas cela veut dire que la France va prendre une part plus importante dans les frappes aérienne en Irak.
40 avions de combat de disponibles ce n'est pas rien et ils seront plus proche que s'ils partaient des EAU, 2015 risque de devenir une année infernal pour l'EI.
Réponse de le 06/01/2015 à 20:53 :
Je pense que ce qui c'était avec le pilote jordanien avait du préoccuper les autorités politiques françaises et européennes qui ont des avions de combat en mission en Irak.
Le Charles de Gaulle peut envoyer si nécessaire des hélicoptères avec des commandos pour secourir des pilotes qui se retrouverait en territoire ennemi, avec des chasseurs bombardiers pour couvrir l'opération de secoure.
a écrit le 06/01/2015 à 20:15 :
La Royale va encore montrer toute son efficacité. Bonne mission et Banzaï !
a écrit le 06/01/2015 à 20:11 :
on va etre les seuls a payer le depolacement en europe encore
Réponse de le 07/01/2015 à 10:29 :
.... surtout pour reproduire les erreurs de la dernière guerre en Irak ou en Afghanistan: les avions c'est un bel outil de communication mais effroyablement cher a l'usage quand il s'agit de défoncer un vieux pickup toyota.
De croire que l'on peut nettoyer la situation en restant a haute altitude c'est se préparer à l’échec.
a écrit le 06/01/2015 à 20:08 :
Espérons qu'il ne fera pas naufrage ce fleuron de la république....
Réponse de le 06/01/2015 à 22:30 :
vous êtes ridicule !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :