La sonde New Horizons survole Ultima Thulé aux confins du système solaire

 |   |  429  mots
(Crédits : NASA NASA)
La sonde New Horizons de la Nasa a survécu à son survol historique de l'objet céleste le plus éloigné jamais observé de près, (486958) 2014 MU69, surnommé officieusement « Ultima Thulé », situé à quelque 6,4 milliards de kilomètres de la Terre, a annoncé mardi l'agence spatiale américaine.

New Horizons "est en état de marche", a dit Alice Bowman, une responsable du projet. "Nous venons juste d'accomplir le survol le plus éloigné", s'est-elle réjouie.

La sonde a envoyé un signal à la Terre qui a mis à peu près 10 heures à arriver.

C'est à 05h33 GMT que New Horizons a braqué ses caméras sur Ultima Thulé, vestige glacé de la formation du système solaire.

Les images et données collectées par la sonde commenceront à arriver plus tard mardi. New Horizons devait prendre 900 images en quelques secondes durant son survol d'Ultima Thulé à une distance d'environ 3.500 kilomètres.

"La science va nous aider à comprendre les origines du système solaire", a ajouté Mme Bowman.

🚨First image of #UltimaThule! 🚨At left is a composite of two images taken by @NASANewHorizons, which provides the best indication of Ultima Thule's size and shape so far (artist's impression on right). More photos to come on Jan 2nd! https://t.co/m9ys0VhmLA pic.twitter.com/qZu0KL8uJB

— Johns Hopkins APL (@JHUAPL) 1 janvier 2019

Ultima Thulé, l'objet céleste en forme de cacahouète glacé

L'enjeu de cette mission est de comprendre comment les planètes se sont formées, a expliqué lundi à la presse le directeur scientifique de la mission Alan Stern.

"Cet objet est tellement glacé qu'il est conservé dans sa forme originelle", a-t-il souligné. "Tout ce que nous allons apprendre sur Ultima - sa composition, sa géologie, comment il s'est formé, s'il a des satellites ou de l'atmosphère - nous renseignera sur les conditions de formation des objets du système solaire."

Ultima Thulé, découvert en 2014 par le télescope spatial Hubble, se trouve dans la ceinture de Kuiper, un vaste disque cosmique reliquat de l'époque de la formation des planètes que les astronomes appellent parfois le "grenier" du système solaire.

-

ultima Thule

-

Photo de la découverte, sur des images prises à dix minutes d'intervalle.

Les scientifiques ont décidé d'envoyer New Horizons l'étudier, après que la sonde eut accompli en 2015 - neuf ans après son lancement - sa principale mission: envoyer des images extrêmement détaillées de Pluton.

Cette fois, "on essaie d'avoir des images d'Ultima avec une résolution trois fois supérieure à celle utilisée pour Pluton", a expliqué M. Stern. "Si on y arrive, ce sera spectaculaire."

Mais la mission est dangereuse. New Horizons parcourt l'univers à 51.500 kilomètres par heure. A cette allure, si elle heurtait un débris aussi petit qu'un grain de riz, elle pourrait être détruite instantanément.

(avec agences)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :