Alimentation : la « blockchain » pour booster la traçabilité

 |   |  371  mots
(Crédits : Reuters)
Outil essentiel pour rassurer les consommateurs sur la provenance et la qualité des produits, la traçabilité des aliments est en train d'être repensée en profondeur, à l'aune des nouvelles technologies de gestion des données.

Selon Christian Huyghe, directeur scientifique agriculture à l'Institut national de la recherche agronomique (Inra), « c'est le grand service que la digitalisation va rendre à l'agriculture ». Outil essentiel pour rassurer les consommateurs sur la provenance et la qualité des produits, la traçabilité des aliments est en train d'être repensée en profondeur, à l'aune des nouvelles technologies de gestion des données. La blockchain notamment vient révolutionner un domaine jusqu'à présent organisé autour d'une logique de cahiers des charges et d'interdictions, en facilitant la propagation des informations et en promouvant les bonnes pratiques.

Grâce à ce protocole informatique développé depuis à peine une dizaine d'années, chacun des acteurs de la chaîne d'approvisionnement est invité à saisir dans un registre numérique, accessible à tous, divers niveaux d'informations (par exemple, la date de semis, de récolte ou d'abattage, les engrais et pesticides utilisés...).

Suivre le parcours intégral de l'aliment, du champ à l'assiette

Cela permet de suivre intégralement le parcours d'un aliment depuis le champ jusqu'à l'assiette, tout en sécurisant et en démocratisant les échanges...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/08/2019 à 16:11 :
RENFORCER la traçabilité mais pas LES MARGES des agriculteurs !
a écrit le 29/08/2019 à 15:55 :
Alimentation : la CHAÎNE DE BLOCS pour RENFORCER la traçabilité

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :