Belle performance semestrielle pour PSA

 |  | 388 mots
Lecture 2 min.
(Crédits : Reuters)
Au premier semestre, le constructeur automobile affiche un bénéfice net de 680 millions d'euros, contre une perte l'an passé et voit ses revenus bondir de près de 21%.

Après les belles performances enregistrées par les équipementiers automobiles dont sa filiale Faurecia, PSA annonce à son tour ce mercredi de solides résultats semestriels. Les comptes sont dans le vert avec un bénéfice net de 680 millions d'euros, bien supérieur aux attentes, contre une perte de 962 millions d'euros un an plus tôt.

Le résultat opérationnel courant est aussi largement positif à 1,14 milliard d'euros, contre un déficit de 826 millions d'euros un an plus tôt. De même, le chiffre d'affaires ressort en hausse de 20,8% à 28,4 milliards d'euros. Les analystes l'attendaient à 27,7 milliards d'euros.

Le redressement de la rentabilité se retrouve aussi dans la division Automobile pour laquelle le résultat opérationnel courant affiche un bénéfice de 525 millions d'euros, contre une perte de 904 millions au premier semestre 2009. Le chiffre d'affaires de la division progresse de 13,5% à 21,17 milliards d'euros.

"Le chiffre d'affaires généré par les ventes de véhicules neufs a progressé de 14,7% à 15,82 milliards d'euros, contre 13,8 milliards au premier semestre 2009, sous l'effet d'un nombre record de ventes. Cette performance illustre la solide dynamique des marques Peugeot et Citroën et l'amélioration de la part de marché en Europe, portée de 13,7 % à 14,5 %", souligne PSA dans son communiqué.

A noter qu'en Chine, où le constructeur s'est dernièrement renforcé avec un nouveau partenaire Chang'an, les ventes de véhicules ont bondi de 50% à 176.000 unités. 

"La création d'une deuxième joint-venture en Chine représente une étape majeure dans le développement de nos opérations hors Europe. Elle nous rend confiants dans notre capacité à réaliser la moitié de nos ventes de véhicules sur les marchés non-européens d'ici 2015, contre un tiers en début d'exercice 2010", commente le président du directoire, Philippe Varin.

Toutefois, le second semestre s'annonce beaucoup plus difficile pour le marché automobile, déjà impacté sur les derniers mois par la fin des dispositifs de prime à la casse. Le marché européen est attendu en baisse de 7% par le constructeur sur l'ensemble de l'année.

"En dépit de l'environnement européen plus difficile au cours des prochains mois et de la saisonnalité habituelle, la Division Automobile devrait être proche de l'équilibre au second semestre. Dans ce contexte, le groupe anticipe un résultat opérationnel courant de l'ordre de 1,5 milliard d'euros", indique PSA.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :