13,3 millions d'euros : c'est le salaire de Carlos Ghosn qu'Arnaud Montebourg veut faire baisser

 |   |  406  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 AFP)
Dans l'émission politique de France 2, le ministre du Redressement Productif a demandé à Carlos Ghosn, patron de Renault, de faire des efforts notamment sur son salaire. Le hic, c'est que le gros de salaire est imputable à ses fonctions de PDG de Nissan.

Après avoir pris fait et cause pour la direction de Renault qui "n'a pas franchi la ligne rouge" en annonçant son plan de suppression de 7.500 emplois il y a quelques jours, le ministre du Redressement productif a changé de ton, hier soir, en infligeant un double désaveu à l'égard de Carlos Ghosn, PDG du groupe automobile. Hier, dans l'émission Des Paroles et des Actes, Arnaud Montebourg a plaidé pour que Carlos Ghosn révise son salaire à la baisse. "Il n'est pas absurde de demander à M. Ghosn de faire un effort sur ses propres émoluments puisque des demandes sont formulées à l'égard des autres salariés", a-t-il ainsi expliqué.

Le patron de Renault est réputé comme étant un poids lourd du Cac 40 en termes de rémunération des PDG. En 2011, il aurait ainsi touché la bagatelle de 13,3 millions d'euros. Seulement, voilà: ce chiffre est à ventiler entre... sa rémunération de PDG de Nissan (10,5 millions d'euros), et celle de PDG de Renault (2,8 millions d'euros(. Sans Nissan, Carlos Ghosn actuellement à la 2è place des salaires des PDG du Cac 40, sortirait du top 10 du classement réalisé par Proxinvest en décembre dernier... Ce n'est donc pas Renault, et de très loin, qui lui rapporte le plus!

Des fermetures de sites "pas possibles"

Arnaud Montebourg a également exclu l'idée de fermeture de sites industriels en France. "Le plan automobile que j'ai présenté au nom du gouvernement au mois de juillet a pris l'engagement de ne fermer aucun site. Il n'est donc pas possible qu'il y ait de fermetures de sites, il n'est donc pas possible qu'il y ait le moindre chantage à la fermeture de site", a réagi le ministre du Redressement Productif dans l'émission de France 2.

Le groupe Renault est engagé depuis plusieurs jours dans un bras de fer avec les partenaires sociaux avec qui il tente de négocier un nouveau pacte de compétitivité pour la période 2013-2016. Gel des salaires, augmentation du temps de travail, suppression de postes... Les syndicats dénoncent des négociations sous chantage puisque la direction du constructeur aurait indiqué que sans un accord de compétitivité, le groupe serait contraint à des fermetures d'usines en France. Arnaud Montebourg a également rappelé, à toute fin utile, que l'Etat français restait l'un des principaux actionnaires du groupe automobile avec 15% du capital. Ce qui n'a d'ailleurs jamais empêché Renault de délocaliser...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/02/2014 à 9:10 :
lorsque arnaud montebourg aura les memes compétences que carlos Ghosn il pourra se permetre de critiquer!!!!
a écrit le 27/01/2013 à 4:21 :
Il faudra se faire à l'idée que notre attachement à Renault, bien que viscéral, ne tient plus aujourd'hui qu'au souvenir du mot régie.
Or nous ne vivons plus dans ce monde là. Et quiconque aura assisté à la prestation télévisée de M. Ghosn lors de l'émission d'A2 du 24/01 au matin, aura vu un homme tendu, sur la défensive. Un homme qui commençait toutes ses phrases par : "Non, mais attendez".
Esprit intelligent et pragmatique qui a su rebondir sur la notion de compétitivité pour en user dans sa stratégie de management international.
Bien entendu M. Ghosn a en partie raison dans ses propos. Car effectivement si vous produisez plus en maintenant la même masse salariale, vous augmentez votre compétitivité. Mais cette dernière n'est profitable qu'à l'entreprise. La vision de M.Ghosn permet de conserver une même rentabilité dans un contexte plus difficile. Or elle ne correspond pas à la notion de compétitivité partagée. On peut demander des efforts aux ouvriers, si cela permet de conserver des emplois, mais surtout dans la perspective de reprendre des parts de marché. Dans le cas présent l'enrichissement produit ne développe pas plus d'emplois, et pour cause, l'économie Européenne flirte avec la récession.
Il y a duperie dans la présentation , ainsi que dans l'objectif.
Renault industrie s'est orienté depuis longtemps sur une stratégie de véhicules de bonne facture, certes, mais surtout d'accessibilité au plus grand nombre. En conséquence l'industriel ne peut accroître sa part de marché en cette période. Reste le marché international, mais la principale difficulté, et non des moindres, est l'ouverture de ces marchés.
Pour les pays en pleine expansion, ce sont les classes supérieures qui réagissent en premier. Celles qui justement choisissent les véhicules les plus équipés, les plus élaborés. Quant aux pays en voie de développement, ceux demandeurs de véhicules moins sophistiqués mais fiables. Il y a naturellement un marché, mais ce dernier dépend en grande partie des économies Européennes.Alors la période ne s'annonce pas propice, avant au moins deux ans.
M. Ghosn, votre prévoyance est tout à votre honneur, pour le bien de l'entreprise que malgré tout nous chérissons.
Mais si vous demandez une baisse des salaires pour l'Espagne, puis une augmentation de la production pour la France. Il serait bon de revoir tous les salaires de vos cadres ; à commencer par le votre. Vous n'ignorez pas ce proverbe:
" Charité bien ordonnée, commence par soi même.". j'y ajouterais que le bon exemple vient aussi de ce côté là ; montrer sa solidarité.
Vous n'aurez alors plus besoin d'être sur la défensive.
a écrit le 25/01/2013 à 19:50 :
Normal. L'Etat français comme tout actionnaire a légitimement le droit de demander une baisse de la rémunération des dirigeants de Renault puisque les résultats ne sont pas au rdv.
a écrit le 25/01/2013 à 19:39 :
Je ne sais pas si vous le savez, mais Mr Carlos Ghosn s'est expliqué sur son salaire..,
Ce pauvre Caliméro (il fallait le voir) qui a profiter des impôts du Français "moyens" pour ces études nous explique qu'il n'y est pour rien..., que ce sont les "méchants" représentants du conseil d'administration de Renault qui était présents qui ont avalisé son augmentation d'émoluments. Il n'y est pour rien ce pauvre..nantis
a écrit le 25/01/2013 à 18:28 :
Si l'entreprise France était côté en bourse je ne suis pas certain que sa valeur n'aurait pas continué de dévisser
voir encore plus fortement avec ce gouvernement, la valeur en bourse de Renault continue d'être à la hausse!!
Diminuer le salaire de Mr Ghosn sur la partie payée par Renault pourquoi pas rien ne l'empêchera de compenser cette diminution avec la partie de son salaire Nissan. Il me semblerait plus intéressant d'exiger que les salariés Renault ne soient pas pénalisés sur leurs salaires par les décisions structurelles prises par leur direction,( retard dans la sortie des nouveaux modèles, choix hasardeux type Velsatis où Wind etc etc)...Renault a des atouts Nissan, Dacia ses résultats en bourse le montrent? Pourquoi les salariés de Renault doivent ils voir leur rémunération gelée? Pourquoi plus de 8000 suppressions de postes pour seulement 750 embauches? Mr Montebourg pratique de la diversion et de la communication sur Renault en demandant la baisse du salaire de son PDG à mon avis....c'est de la politique!!!
a écrit le 25/01/2013 à 18:25 :
Ce n'est pas la salaire du pdg de renautl qui va mettre en péril l'entreprise renault mais les lois socialistes qui sont entrain de destabiliser le monde de l'entreprise. D'autre part devant le manque de compétence de MOntebourg et le gvt je serais d'avis en tant que citoyen de réduire les salaires de nos gouvernants et cumulards
a écrit le 25/01/2013 à 18:13 :
Une fois son salaire revu à la baisse tout rentrera dans l'ordre ! chômage, compétitivité etc...
a écrit le 25/01/2013 à 17:56 :
Montebourg ne fait que dans la démagogie, sans la main mise des socialistes sur le monde médiatique qui leur sert la soupe (la pétoche, vous savez, c?est humain), on ne parlerait de lui que dans le petit escargot de Bourgogne, édité par la cellule PS de Trifouilly les oies. Personnage insignifiant.
a écrit le 25/01/2013 à 17:54 :
c'est vraiment du populisme de raconter de telles histoires ! Gohsn , il gagne 20 fois plus que Montebourg qui a atteint ses limites d'incompétence ! le salaire d'un des hommes le plus performant dans la gestion d'entreprises au monde par rapport au salaire de l'avant centre du PSG c'est ça qu'on pourrait regarder ! allez Montebourg du courage , il faut décapiter les salaires des footballeurs !
a écrit le 25/01/2013 à 17:16 :
Catlos Ghosn,c'est un "cumulard";et il n'aime pas vraiment qu'on lui dise ce qu'il a à faire...
Alors,pas plus question d' "émoluments"...De toutes façons,il n'y aura plus d'usines en
France...En attendant de délocaliser son "siège",après les usines et les "labos"...
a écrit le 25/01/2013 à 16:46 :
Un rapport de dix entre le salaire le + bas de l'entreprise et le big chef serait dans la normalité, il faut en finir une bonne fois pour toute avec ces rémunérations indécentes...!
a écrit le 25/01/2013 à 16:40 :
test
a écrit le 25/01/2013 à 15:26 :
A ce niveau la, le mot salaire n'a pas de sens. Ce sont des fortunes, autant leur donner directement des milliards et qu'ils nous laissent vivre un peu tranquille !
a écrit le 25/01/2013 à 14:51 :
du moment que c' est Nissan qui lui fait gagner 85% de son salaire !. Pour la part Renault, il lui reste 2.5 millions, c' est vrai, c' est pas mal, mais il y en a combien en France, qui les gagnent, et qui eux, n' emploient même pas 50 salariés, alors que lui, seulement pour Renault ( soyons honnêtes ), en emploie quand même, quelques milliers ?. Vous rendez vous sur des stades, allez vous voir des concerts etc, etc .. et ces acteurs là, combien croyez qu'ils gagnent pour seulement quelques emploies ?.
a écrit le 25/01/2013 à 14:30 :
Exclusif ! Pour donner l'exemple, Montebourg déménage son prestigieux ministère ! Il abandonne les locaux cossus pour des bâtiments sobres en banlieue ! Il renvoie ces dizaines d'huissiers de porte, porteur de café et autres serviteurs payés par la République ! Exclusif ! Un socialiste met en oeuvre les solutions qu'il préconise aux autres !
Réponse de le 01/03/2015 à 2:31 :
Stanley Fischer ancien banquier central d'Israël , aujourd'hui Numéro 2 de la Fed ( numéro 1 sachant qu'il était le professeur vie Mme Yallen) , la boucle est bouclée
a écrit le 25/01/2013 à 14:13 :
Ce que Montebourg pourrait exiger ( et n exigera pas ) c'est d'avoir un pdg super compétent pour Renault , ce que manifestement n 'est pas l'intéressé . Le problème de sa rémunération n est pas à discuter sur la place publique ( même si perso je suis convaincu que vous trouveriez des pros de chez pro pour facile 13 fois moins chers ) . On prend tout à l'envers et on s'étonne que cela ne marche pas.
a écrit le 25/01/2013 à 14:09 :
Il est plus facile pour le ministre Montebourg de jetez carlos Ghosn en pature dans les médias que de mettre un frein à la politique européenne qui consiste à ouvrir en grand les portes à la concurrence étrangère ( voir l'article sur Hyunday qui s'agrandit en Turquie pour inonder le marché européen et y tuer les emplois) .
a écrit le 25/01/2013 à 14:08 :
Il faudrait en premier lieu baisser le salaire et le nombre des politicards véreux que nous avons dans ce pays. Ainsi que les avantages annexes, voiture avec chauffeurs... j'en passe et des meilleurs.
Réponse de le 25/01/2013 à 14:53 :
La compétition ne créé que l'uniformité et la disproportion pas la créativité Il faudrait réfléchir aux modèles de compétition pour lisser les écarts et redonner le goût de la différence
a écrit le 25/01/2013 à 13:46 :
Le mieux pour Carlos Ghosn serait de laisser tomber Renault qui était déjà pas simple à gérer, avec en plus un Montebourg incompétent qui prêtant se mêler de tout.
a écrit le 25/01/2013 à 13:24 :
des sommes pareilles.....! un véritable scandale! point !!
a écrit le 25/01/2013 à 13:18 :
mais de quoi je me melle ? C'est les jap qui payent et s'il veux aller ailleurs, il gagnera 4 ou 5 fois plus,, ce type on lui offrira un pont dun pont f'or. Mais c'est tres 'Gauche' après Depardieu, Arnault qui donne du boulot à 100.000 personnes, c'est carlos gohn, la chasse aux riches, je trouve cela tellement C..N
Réponse de le 25/01/2013 à 14:24 :
Et qu'a donc ce Mr Gohn de plus que n'importe quel individu qui travaille dans ses usines pour mériter une telle fortune? 3 têtes 5 bras ?Non, c'est juste un vampire comme tous ceux qui ne peuvent pas payer 25 K? supplémentaire d'impots sur la fortune !
Le monde appartient à ceux dont les ouvriers se lèvent tôt, c'est bien connu
Tout le monde bien informé sait que ce Mr gohn souhaite fermer toutes les usines de France pour en garder que le design.
Décidément, je m'enrichis sur le dos des Francais, mais dès qu'on me demande de contribuer je me barre !
Le temps approche ou nous verrons des têtes en haut des drapeaux
a écrit le 25/01/2013 à 13:09 :
ces propos sont assez minables, comme il est d'usage de dire...
a écrit le 25/01/2013 à 13:02 :
Montebourg hier soir a fait 10% de part d'audience sur France 2 à une heure de grande écoute. On devrait payer nos dirigeants en proportion de leur populatiré.
a écrit le 25/01/2013 à 12:57 :
montebourg doit prendre la direction de renault pour nus montrer avec un salaire de 1500euro
a écrit le 25/01/2013 à 12:46 :
il a un treizième mois ??
a écrit le 25/01/2013 à 12:34 :
Montebourg ne cesse de nous parler du salaire des autres mais jamais du sien ni de celui des élus cumulards ainsi que tous les avantages exorbitants dont ils benéficient tous !!
Un peu trop facile avec la complicité des médias de toujours taper sur les autres !! Diviser pour mieux règner ( méthode très socialo )
a écrit le 25/01/2013 à 12:06 :
Montebourg n'a qu'un seul droit c'est de toucher son salaire qu'il touche de renault puisque l'etat est le plus gros actionnaire de renault.

Par contre en aucun cas il ne peut toucher au salaire provenant de nissan surtout lorsque l'on voit les resultats actuel de nissan...
a écrit le 25/01/2013 à 12:03 :
Pour éviter cela et contourner le problème tout en évitant un cumul des mandats il suffit de changer les statuts en holding de tête avec GOSHN(?) en président et avec deux directeurs généraux respectivement à la tête de RENAULT et NISSAN. Ca passerait mieux.
a écrit le 25/01/2013 à 11:53 :
Ça n'est surement pas en tant que PDG de Renault que Mr Carlos Ghosn touche 13.3 millions d'euros. Et pour ce qui est de son salaire chez Nissan, société Japonaise, c'est le conseil d'administration qui décide. Rappelons qu'en un temps Nissan était une société "moribonde" et que c'est Mr Carlos Ghosn qui l'a redressée.
Alors même si ce salaire semble indécent à beaucoup de salariés, Mr Montebourg qui n'a jamais produit quoi que ce soit ni apporté une quelconque valeur ajoutée, n'est peut être pas le mieux placé lui qui déjà depuis de nombreuses années est très bien rémunéré par les contribuables Français et cela sans aucune obligation de résultats.
a écrit le 25/01/2013 à 11:45 :
le SMIC est à 1118,32? net, soit 13419.84? par an et vous osez le défendre ?!

il accapare, car le mot juste n'est pas gagner, à peine le salaire de 1000 - mille - ouvriers.

Mais les ouvriers se sont des sous hommes et lui c'est un Dieu.

Et si vous rapportez les 10 millions au salaire de l'ouvrier de chez Nissan qui doit être sous le SMIC français, c'est encore plus vomitif !

Réponse de le 25/01/2013 à 14:29 :
Il faut payer la valeur. un smicard pourrait-il diriger une entreprise de plusieurs dizaines de milliers de salariés ? Peu probable. Le talent, comme le travail, a un prix. Plutôt que de jalouser Ghosn, essayez de lui ressembler !
Réponse de le 25/01/2013 à 14:34 :
Comment osez vous ne pas défendre Ghosn à la place des politicards véreux?
En effet, mon problème ce n'est pas de savoir combien gagne mon voisin. Il peut bien gagner 50 millions d'euros/ans cela ne me dérangera nullement.
C'est de savoir comment, je vais pouvoir augmenter mon pouvoir d'achat.
Mais vous êtes sans doute un socialo bas du plafond
En outre, évidemment vous pleurnichez contre le salaire de Ghosn. Mais les magouilles des politicards véreux sont normales?
Les ronds points...et autre aménagements bidons
Réponse de le 25/01/2013 à 14:56 :
c'est plutôt qu'on peut trouver le même pour 10 fois moins cher... c'est n'importe quoi les prix!!
Réponse de le 25/01/2013 à 15:01 :
ca serait moins vomitif s'il avait de bons resultats et que ses usines et salariés n'avaient pas de problemes internes ... ... mais avec ses scores ... ca peu l'etre (ou ca l'est )
Réponse de le 26/01/2013 à 0:22 :
Goshn gagne moins que Zlatan...
a écrit le 25/01/2013 à 11:27 :
Encore une intervention d'une absurdité hallucinante... Ce "ministre" demande a un patron de baisser sa remuneration de 2M? alors que ce dernier cherche a faire des economie de plusieurs milliards... Quel est l'interet hors mis la demago de montebourg????
Réponse de le 25/01/2013 à 11:55 :
13,3 millions d'euros; absolument rien ne peut justifier une telle somme!!!
Ca déraisonne tellement, tout ça...
Réponse de le 25/01/2013 à 14:50 :
et vous trouvez que VOTRE raisonnement est raisonnable ?, puisque vous ne tenez pas compte du fait que c' est Nissan qui lui fait gagner 85% de son salaire !. Pour la part Renault, il lui reste 2.5 millions, c' est vrai, c' est pas mal, mais il y en a combien en France, qui les gagnent, et qui eux, n' emploient même pas 50 salariés, alors que lui, seulement pour Renault ( soyons honnêtes ), en emploie quand même, quelques milliers ?. Vous rendez vous sur des stades, allez vous voir des concerts etc, etc .. et ces acteurs là, combien croyez qu'ils gagnent pour seulement quelques emploies ?.
a écrit le 25/01/2013 à 10:42 :
je n'apprecie pas AM, cependant sa demande vis a vis de CG me semblen pertinente, Goshn n'est pas le proprietaire de Renault, il doit s'imposer ce qu'il exige des autres. sans cela vous perdé toute légitimité comme patron.
Réponse de le 25/01/2013 à 11:04 :
Que montebourde commence par faire effectivement baisser son propre salaire de ministre... puisque flanby ne l'a pas fait, comme il l'avait promis !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :