L'auto chinoise Qoros débarque... très prudemment en Europe

 |   |  612  mots
La Qoros 3
La Qoros 3 (Crédits : Reuters)
Le chinois Qoros commence par la Slovaquie. Il prévoit quelques centaines de ventes cette année en Europe à peine. Il sait que ses voitures, même conçues par des spécialistes recrutés chez les meilleurs constructeurs internationaux, mettront du temps à s'imposer.

L'enthousiasme serait-il retombé? A moins que ce ne soit de la prudence! Le nouveau constructeur chinois Qoros, qui, il y a un an, annonçait une prochaine entrée fracassante sur le marché européen, est devenu plus circonspect. Les ventes de la marque "ont démarré en Slovaquie en septembre dernier. Nous avons un concessionnaire à Bratislava",  assure Stefano Villanti, directeur des ventes de Qoros, propriété à 50-50 du constructeur chinois Chery et d'une holding financière israélienne, Israel Corp.

Quelques centaines de voitures

Et dans le reste de l'Europe? "Qoros arrivera dans les deux ans", indique le dirigeant - italien d'origine. "C'est une nouvelle marque avec un nouveau marché, des nouveaux produits. On démarre. Ca prendra du temps. On doit d'abord avoir un produit de qualité", souligne-t-il laconiquement.

Combien Qoros vendra-t-il de voitures cette année sur le Vieux continent? "quelques centaines". Pas plus. Et en 2015? "quelques milliers", sans autre précision. La marque démarre avec la Qoros 3, une berline de gamme moyenne quatre portes à partir de 20.900 euros. "Nos concurrentes sont la Volkswagen Golf, l'Opel Astra, la Skoda Octavia. Nous offrons un produit "premium" à un tarif de généraliste".  Une version à cinq portes arrivera ensuite, avec un break, une version "SUV" (4x4). Et ce, "dans les deux ans". Les moteurs à essence seront secondés également par "un diesel dans deux ans".

Conception à... Munich

La Qoros 3, qui se veut inspirée par la BMW 3 et l'Audi A4,  est la première voiture produite par le nouveau label, dans une usine tout juste sortie de terre en Chine. Le site, près de Shanghai, est prévu dans un premier temps pour 150.000 unités annuelles, avant de monter à 450.000 si le succès est au rendez-vous.

Ce constructeur tente de s'afficher comme le premier label haut de gamme automobile chinois. Mais, pour être reconnu comme un constructeur "premium" en Chine, il est indispensable d'être considéré comme allemand. C'est pour ça que les véhicules sont en partie conçus à Munich, la ville où BMW a son siège social!  La Qoros 3, familiale, spacieuse et plutôt flatteuse d'aspect, avec écran tactile et fonctions "high-tech", a été d'ailleurs développée par des spécialistes recrutés à prix d'or chez les constructeurs du Vieux Continent : Volker Steinwascher, le vice-président, arrive de chez Volkswagen ; le design est dirigé par Gert Volker Hildebrand, l'auteur des Mini (groupe BMW).

Recrutement de talents

Qoros a aussi recruté des gens de Volvo, Saab, Mercedes, GM, Jaguar Land Rover (JLR). Par ailleurs, le constructeur a eu recours à l'aide des équipementiers européens ou nord-américains. Il a confié au canadien Magna l'étude des plates-formes. Il s'est également adressé à Getrag, Bosch, Continental, TRW ou au français Valeo.

La Qoros 3 a été lancée quasi-simultanément en Slovaquie et... en Chine . "Nous y avons plus de vingt concessionnaires et en aurons 100 en fin d'année", indique Stefano Villanti. "Le client chinois sait que c'est un produit international et ça lui plaît de le savoir".  Quand Qoros gagnera-t-il de l'argent? "On va perdre de l'argent pendant un certain temps", répond prudemment le directeur des ventes.

Qoros est parti pour une aventure à long terme. Ses actionnaires en sont bien conscients. Les consommateurs, notamment européens, ne vont pas se jeter de sitôt sur des véhicules d'une marque totalement inconnue, sans tradition, sans identité. Mais, vu les énormes moyens financiers mis en oeuvre, le talent des personnes recrutées et le précédent du coréen Hyundai-Kia, on ne voit pas ce qui empêcherait Qoros de s'imposer in fine.

________

>>> VIDEO [Salon de l'auto à Genève] Edition du 9 mars

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/03/2014 à 13:09 :
Mister Shangai Kid, vous faites un mauvais raisonnement, L'Europe n'intéresse in fine pas la Chine, trop compliqué et on ne gagne pas assez d'argent. Chevrolet est parti de l'Europe parce qu'elle perdait de l'argent. Pour la Chine les marchés sont en Afrique et Asie.
Qoros va demander qu'on paye ses voitures cash à la sortie d'usine, et comme le prix est intéressant, il restera assez de marge pour que les israéliens investissent.
Ce sera au coup par coup, et ils arrêteront dès qu'ils commenceront a ne pas gagner de l'argent. Comme Chevrolet. La logique est la même. Faire un réseau de distribution en Europe couterait trop cher. Le consommateur final va en faire les frais, comme c'est le cas pour Chevrolet en ce moment ou il y a un gros stock a brader et çà va jusqu'à -65% de rabais. Qui voudra d'une marque qui a disparu.
a écrit le 09/03/2014 à 8:43 :
le marche européen devient pauvre et la réglementation automobile est très contre productive pour l'acquisition de voiture. Renault, PSA et bien d'autres ont compris et s'en vont ailleurs vendre leurs productions. Que vient donc faire cette société ? blanchir du fric ? c'est quoi Qoros ? et pourquoi faire ?
a écrit le 08/03/2014 à 19:39 :
@un algérien Qoros, 5 étoiles, c'est...l'adac qui nous le dit, bien sûr...!!!
a écrit le 08/03/2014 à 18:40 :
Les QOROS sont mises sur le marché avec 5 étoiles au crash test euro NCAP,

c'est nettement mieux que les Renault Duster et les Dacia Loggy pour familles qui s'écroulent à 3 étoiles, chez DaciaRenault la vie des passagers est secondaire, ils s'en foutent.
Réponse de le 08/03/2014 à 19:14 :
mais oui vous avez tous a fait raison , alors je vous conseil d'acheter cette camelote de Qoros 3 , on vous dit qu'au crach test elle fait 5 ?? et vous avez a preuve ? qui vous a dit ça ? alors la réalité c'est 5 sur 20 mon ami...
Réponse de le 20/03/2014 à 8:23 :
Qoros travaille avec les meilleurs equipementiers occidentaux pour eviter de passer pour un tombeau roulant. Le precedent des crash tests d'une autre voiture chinoise "brillance" sur youtube avait fait assez de degats. Qoros travaille avec Autoliv pour ses systemes d' Airbags. Autoliv est leader et fournit aussi Renault.
a écrit le 08/03/2014 à 18:25 :
Cette voiture aura la particularité de susciter de la curiosité comme le firent avant elle les premières japonaises débarquées en France.
a écrit le 08/03/2014 à 16:45 :
On est arrivé à saturation de constructeurs automobiles, il va y avoir des morts.
Réponse de le 08/03/2014 à 18:27 :
Même que PSA reste bien placé sur la liste de la faucheuse
a écrit le 08/03/2014 à 13:10 :
@mieux Si je pouvais vous rapporter l'échange que j'ai eu hier avec l'ingénieur développeur de TWINGO, je vous saperais durablement le moral quant à la prétendue disparition à venir de RENAULT... Juste quand même une petite info et sans rien trahir, n'y comptez pas trop, même en rêves...!!!
Réponse de le 08/03/2014 à 18:28 :
S'il développe la twingo tout seul ça craint quand même.
a écrit le 08/03/2014 à 10:11 :
Je posais hier pour la première fois mes fesses dans cette voiture, first, le design, le design étonne, c'est une réussite, second, on détecte deux à trois petites choses bâclées ou datées, les poignées de portes plastoc genre quincaillerie et qui ont tendance à se...dérober latéralement et les commodos , années seventeen... Sans pousser l'analyse plus loin ni plus finement dans le détail, il faut remarquer que les chinois sortent, un produit à priori visuellement très acceptable... Je comprends mieux l'intérêt d'une alliance PSA/DONG FENG, ça peut se résumer à, chic un ...concurrent de moins...!!!
Réponse de le 08/03/2014 à 11:43 :
En effet, ce que Qoros présente est in finé mieux qu'une SamsungRenault, ya pas photo...
le constructeur en moins, ce sera Renault.
Réponse de le 08/03/2014 à 19:37 :
@mieux Ne soyez pas inquiet pour RENAULT car fiable, deuxième au classement fiabilité d'auto Plus du 10 01 quand audi est 19 ème sur...20. @bison, même réponse, ils sont déjà en tête...!!!
a écrit le 07/03/2014 à 18:52 :
Encore un excellent article de Godrev...
Bon , Israel Corp , je ne vais pas en dire du mal , mais bon , il y a de très grands financiers en France. Nous , Chinois , eussions préféré que ce fut une association 50/50 Qoros/France...cela eut été plus prestigieux !!!
( Loin de moi toute critique de Israel Corp , mais bon , eux c'est eux , et la France , c'est la France...). Eh oui , le Prestige c'est le Prestige...
Réponse de le 07/03/2014 à 23:26 :
financiers français et prestige ça fait un curieux coktail
Réponse de le 08/03/2014 à 5:22 :
La participation de Israel Corp risque fort de porter beaucoup d'ombre à cette marque naissante qui se veut internationale dans les marchés du Moyen Orient, du maghrèbe, sans parler des potentiels clients musulmans dans les autres pays.
Réponse de le 08/03/2014 à 9:43 :
@ Jamy 1
Jamy 1 a dit ce qu'il fallait dire...Eh oui , problématique , cette union.

@ Le nain sur la bûche de Nöel
Il y a des banquiers et financiers de très haut niveau , en France.
Le problème , c'est qu'ils préfèrent gagner des misères sur les Bonds américains et le Carry-Trade Yen-Dollar qu'entrer au Capital de nouvelles sociétés.
De façon générale , les Banquiers sont un peu à la traine dès qu'il s'agit de technologie " dures ".
Réponse de le 08/03/2014 à 13:38 :
Les financiers français hésiteraient-ils à prendre des risques ?
Ne pas oublier les liens parfois secrets établis entre Israël et la Chine .
Réponse de le 09/03/2014 à 10:15 :
@ Gipare
Oui , les financiers Français commettent , à mon humble avis , l'erreur de ne pas investir suffisamment en Chine , en tout cas l'erreur de ne pas y construire suffisamment de têtes de pont commerciales. La Chine commande aussi l'accés à l'Asie-Pacifique , l'avenir est là.
Vous jouissez d'une très très bonne réputation , chez nous.
C'est maintenant. Ne laissez pas les autres passer devant vous. C'est avec vous que nous voulons apprendre ce que nous ne savons pas encore.
Réponse de le 20/03/2014 à 14:47 :
les chinois savent faire de la camelotte seuls, pas besoin d'apprendre chez les français...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :