Nissan a vendu 5,31 millions de voitures en 2014, un record

 |  | 334 mots
Lecture 2 min.
Nissan est en difficulté au Japon et en Chine, mais les marchés européens et américains ont pu compenser ce recul.
Nissan est en difficulté au Japon et en Chine, mais les marchés européens et américains ont pu compenser ce recul. (Crédits : reuters.com)
L'Alliance Renault-Nissan a immatriculé 8,46 millions de voitures en 2014. Le partenaire japonais a été tiré par les États-Unis et l'Europe. Il est plus en difficulté sur son marché domestique et en Chine.

Le constructeur d'automobiles japonais Nissan a annoncé mercredi 28 janvier des ventes en hausse de 4,1% en 2014 à 5,31 millions de véhicules, un record pour le groupe dont le Français Renault est le principal actionnaire.

Ces résultats ont été obtenus grâce à de bonnes performances aux États-Unis (+11,1%), au Mexique (+10,9%) et en Europe (+13,4%) qui ont permis de compenser le ralentissement observé en Chine (+0,5%) et la contraction au Japon (-1,3%).

8,46 millions d'immatriculations pour l'alliance

Sur le seul mois de décembre, les ventes mondiales ont progressé de 3,3% malgré une chute de 16,2% dans l'archipel et de 9,1% sur le marché chinois, a précisé le groupe dans un communiqué. Avec les 2,71 millions d'automobiles écoulés par Renault l'an passé (+3,2%), plus les 439.100 Lada du russe Avtovaz récemment absorbé (-17,9%), l'alliance franco-japonaise totalise pour l'an dernier 8,46 millions de véhicules, selon les calculs de l'AFP.

Le résultat officiel, qui sera dévoilé en début de semaine prochaine, pourrait cependant être légèrement différent en raison des révisions de dernière minute. Nissan était le dernier des grands constructeurs à publier ses résultats de ventes en volume pour 2014, dans la foulée de ses principaux concurrents mondiaux.

Le japonais Toyota est resté numéro un mondial avec 10,23 millions d'automobiles vendus, suivi de près par l'allemand Volkswagen (10,14 millions) et l'américain General Motors (9,92 millions). Le PDG de Nissan, Carlos Ghosn, s'était récemment félicité d'une année 2014 de "regain". "Nous allons continuer notre offensive aux États-Unis et devenir la première marque japonaise en Europe", avait-il promis.

Le difficile marché russe

La grande incertitude se trouve cependant en Russie: Avtovaz a annoncé mardi la suppression d'environ 1.100 postes de cadres, soit plus de 10% de leur nombre total. Ces réductions d'effectifs sont annoncées alors que les difficultés économiques de la Russie, sur fond de crise ukrainienne et de chute des cours du pétrole, ont entraîné une baisse de 10% des ventes automobiles l'an dernier. Les fabricants prévoient un plongeon de 24% en 2015.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/01/2015 à 15:13 :
Encore 27000 voitures du groupe VW rappelées aux USA pour des raisons de fuites de carburant, et grand silence en Europe... Pourtant ces voitures sont aussi fabriquées en Europe, c'est le cas des Porsche concernées.(Des Audi aussi, bien sûr)
a écrit le 29/01/2015 à 11:25 :
@Attendons Renault sort un remarquable + 9.4 % en Europe, quand VW que vous portez aux cieux plie et alors que 2015 s'annonce l'année RENAULT. Vous dites RENAULT "distancé" par VW, malgré l'Adac, VW ne commet aujourd'hui que quelques Polo vendues à vil prix induisant les pertes de marges qui fragilisent son réseau. Golf 7 rencontre déjà elle les problèmes de fiabilité récurrents à la marque alors qu'elle est bousculée par la concurrence de 308et pendant que Passat patine probablement à cause de ce design si ..particulier. Pendant ce temps, NISSAN dans l'ALLIANCE affirme des ventes sur tous les segments et un fort développement qui fait envie, à méditer pour vous repositionner d'urgence...!!!
a écrit le 29/01/2015 à 10:25 :
Oui, attendons que les dernières implantations de Renault/Nissan soient effectives, notamment Renault en Chine.
"Kia Hyundai qui va passer devant Renaul Nissan empêtré dans ses aventures tumultueuses ... "
Les européens ont enfin compris l'arnaque:
Hyundai + 0,7
Kia + 4,0
On en reparlera des affaires tumultueuse, Iran, Russie,......
a écrit le 28/01/2015 à 21:39 :
Il convient d'attendre les résultats financiers de Renault pour comparer,

L'alliance Renault Nissan n'est pas ce qu'on veut nous faire croire,
Pour mémoire les dirigeants de Renault Nissan Ghosn Tavares nous expliquaient qu'ils se rapprochaient de VW et Toyota et qu'ils visaient la 1ère place mondiale !!!

nous voyons le résultat :
en moins de 2 ans elle est distancée de près de 1 680 000 véhicules par VW et par 1 850 000 par Toyota,

c'est énorme, et ce qui va arriver, c'est Kia Hyundai qui va passer devant Renaul Nissan empêtré dans ses aventures tumultueuses ...
a écrit le 28/01/2015 à 20:17 :
Cocardier, logique on nous a tellement lessivé avec les voitures allemandes.
Juste des chiffres, rien que des chiffres, pas la dizaine d'années d'embrouilles allemandes sur l'élection de la voiture européenne, avec la complicité de certaines revues spécialisées.
Je confirme que les Audi sont bien les plus mauvaises de la classe au rayon fiabilité, c'est ce qui ressort des statistiques des cabinets d'assurance. L'apparence est parfois trompeuse.
a écrit le 28/01/2015 à 19:26 :
De plus, ne pas oublier que les compteurs du groupe VW se trafiquent en moins de 30 secondes, comme l'a démontré Autoplus vidéo à l'appui. On peut enlever 30.000-60.000 km ou plus, à une Golf, une Audi ou une Skoda-Seat, ni vu ni connu, et ça ne coute que 150€ (on peut aussi télécharger gratuitement l'appli sur Internet si on dispose de l'appareil). Pas de quoi pouvoir acheter en confiance chez eux.
a écrit le 28/01/2015 à 19:18 :
Et pendant ce temps, le groupe VW boit le bouillon. Déjà ses marques sont dans le fond du classement fiabilité d'Autoplus de janvier 2015 (comme en 2014) et de l'Automobile Magazine, mais en plus la marque VW perd de l'argent et les ventes commencent à s’effondrer. Lire La Lettre AutoK7 de janvier. Un extrait : "« Le mois de décembre a été à l’image de l’année, nous sommes éprouvés », analyse un correspondant du réseau Volkswagen France. Ce dernier précise : « Il y a toujours un problème de rentabilité avec cette marque, nous continuons à perdre de l’argent. »
Les membres VW du Panel de La Lettre Auto K7 sont unanimes : Golf VII s’essouffle dangereusement (à cause de 308) et le démarrage de Nouvelle Passat, très portée sur les flottes d’entreprises (plus de 60% des commandes) est très mou."
Très mou... Ouais, c'est carrément un bide commercial! Et la Polo ne se vend plus qu'à coups de remises massives.
Réponse de le 28/01/2015 à 19:58 :
@Hugo 308 est une auto fabuleuse, celle qui fait instinctivement envie et que tout le monde voudrait posséder... Passat, n'en parlons pas, cette voiture pose problème, impossible de s'asseoir à l'AR sans se tordre violemment la colonne vertébrale, idem pour s'en ..arracher !!! L'avant aussi est beaucoup trop bas, il faut se faire violence, cette berline est mort née et pour ne pas la plomber davantage, je ne parlerai pas -par décence- du design, ou plutôt rapidement, malencontreusement issu d'une réflexion stylistique des années 80...
a écrit le 28/01/2015 à 18:21 :
En Iran c’est en attente
En Russie, ca va trainer quelque peu, mais bien moins que les concurrents qui ont du augmenter les prix de 20-25%
La Chine et sud-est Asie, Algérie, Renault est en cours d’installation.
L’Usine au Maroc est loin d’être au maximum.
Autres BRICS, croissance en berne, pas la forme.
Etats-Unis, pour Renault, y’a pas le feu, chaque chose en son temps.
L’alliance avec Daimler/Mercedes/Smart, ca roule et monte en puissance.
L’assemblage de Fiat ou de Smart sur chaines Renault, rien à dire.
Et en 2014/Europe, ca gagne méchamment des parts de marché sur la concurrence.
C’est très clair et sans appel :
Renault + 9,4%
Dacia + 23,9
Groupe Renault/Dacia + 13,3
Nissan + 13,4
Donc Alliance + 13,3
VW + 4,3
Audi + 4,8
Opel + 7,7
BMW + 5,2
Fiat + 2,4
Lancia - 3,5
Alpha - 8,6
Mercedes + 5,5
Toyota +1,7
Hyundai + 0,7
Kia + 4,0
Honda – 4,0
Volvo + 12,3
Suzuki + 6,8
Peugeot + 5,8
Citroën + 1,1
Données European Manufacturers Association ACEA
Quand Renault va produire en Chine………
Réponse de le 28/01/2015 à 19:46 :
Merci pour ton discours, quel magnifique somnifère ! après plusieurs jours d'insomnie je bâille déjà...
a écrit le 28/01/2015 à 16:36 :
Aujourd'hui les européens et les français en particulier délaissent ces Audi à moteurs hongrois pour acheter la qualité RENAULT, la fiabiloité RENAULT, la sécurité RENAULT, ce RENAULT... là n'est-il pas classé 3ème au classement fiabilité Auto Plus du 2301 2015 quand cet ...Audi là est 20 ème sur 20...!!! Comment ne pas rapprocher cette qualité là de l'excellent +9.4 % en Europe en 2014 du constructeur tricolore...???
Réponse de le 28/01/2015 à 18:24 :
Effectivement les moins fiables, c'est ce qui ressort aussi des chiffres des cabinets d'assurances. Rien derrière le rimmel, que de la frime!
a écrit le 28/01/2015 à 15:29 :
Renault Nissan sont en passe de se faire dépasser par Kia Hiundai que les prétentieux dirigeants de Renault, Ghos, Pelata, Tavarez, traitaient avec mépris en 2005.

Renault seul était la première marque vendue en europe en 2002,
en 2014 Renault est reléguée à la 5ème place européennes

Renault Nissan va bientôt régressé au niveau 5ème constructeur mondial
Réponse de le 28/01/2015 à 15:57 :
Vous oubliez que les voitures françaises sont essentiellement des voitures bon marché, donc elles auront toujours un public acheteur de bas de gamme en termes de pouvoir d'achat. Mais il en existe d'autres marchés constitués de acheteurs au grand pouvoir d'achat et d'autres qui se laisseront toujours séduire par une grosse cylindrée fabriquée à l'étranger. Pour ceux-là Renault-Nissan ne passera pas des voitures "pour les pauvres". C-à-d, on les achète quand on n'a pas les moyens de s'offrir une voiture de plus haute qualité. Mais dès que les moyens se présentent....
Réponse de le 28/01/2015 à 16:54 :
LRenault est en régression, mais les complémentarités avec Nissan et Dacia lui permettent depuis des années de sauver la face... et les profits, Renault ayant 43% du capital de Nissan. La stratégie est gagnante; c'est ce qui manqué et manque toujours à PSA, toujours en difficulté malgré un mieux dans les ventes.
Réponse de le 28/01/2015 à 17:01 :
Z'avez raison, Xavier, j'avais des voitures françaises quand je galèrais à mes débuts. Après que je suis allé travailler en Suisse, en moins d'une année j'avais déjà ma Audi A4 Avant et c'était toute une différence !
a écrit le 28/01/2015 à 13:46 :
Du RP, il faut voir dans le détail tous ces chiffres.
Réponse de le 28/01/2015 à 15:36 :
Pour le détail, c'est tout vu, ca gagne des parts de marché sur la concurrence comme en Europe:
Dacia + 23,9%
Nissan + 13,4%
Renault + 9,4%
Les chiffres parlent d'eux-mêmes.
Evidement, ca va devenir plus sérieux avec Mercedes/Daimler, les deux parties ont tout à y gagner.
a écrit le 28/01/2015 à 12:56 :
RENAULT/NISSAN/DACIA/SAMSUNG + DAIMLER ................. + assemblage de FIAT
L'été dernier RENAULT/NISSAN/DAIMLER ont lancé une usine au Mexique, donc certainement future plateforme commune. C'est déjà le cas avec les Smart.
a écrit le 28/01/2015 à 10:55 :
Excellent, véritablement excellent, un très beau développement de NISSAN qui profite à l'Alliance, ajouter autre chose serait..gourmandise...!!! Cette Alliance RENAULT/NISSAN/DACIA/SAMSUNG..etc qu'on devine capable d'atteindre le leadership industriel automobile dans un futur proche, l'excellence incarnée, champagne Charlie...!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :