Comment Tesla déjoue la pénurie de semi-conducteurs et affiche des records de livraisons

En pleine crise des semi-conducteurs, la marque de voitures électriques a annoncé une hausse de 20% de ses livraisons au troisième trimestre et atteindre un record historique avec 241.000 voitures. Son fondateur, Elon Musk, estime que ce trimestre aura été le plus critique en termes d'approvisionnements de puces électroniques. Il vise désormais une progression de 50% des livraisons sur l'année.
Nabil Bourassi

3 mn

Les équipes d'ingénieurs sont parvenus à modifier le système logiciel de ses différents modèles pour qu'il puisse s'adapter à d'autres puces. Ainsi, Tesla a pu s'adresser à divers fournisseurs de semi-conducteurs pour compenser les ruptures d'approvisionnements.
Les équipes d'ingénieurs sont parvenus à modifier le système logiciel de ses différents modèles pour qu'il puisse s'adapter à d'autres puces. Ainsi, Tesla a pu s'adresser à divers fournisseurs de semi-conducteurs pour compenser les ruptures d'approvisionnements. (Crédits : MATTHEW CHILDS)

Tesla ne connaît pas la crise... Le constructeur californien de voitures 100% électriques a déjoué les pronostics en annonçant une hausse de 20% de ses livraisons au troisième trimestre au moment-même où les constructeurs automobiles voient leurs livraisons fondre, faute de semi-conducteurs. Tesla a donc livré près de 241.300 voitures entre juillet et septembre, là où les analystes s'attendaient à 220.000 livraisons.

Tesla a gardé ses capacités de production

Le groupe fondé par le flamboyant Elon Musk est parvenu à limiter l'impact de la pénurie de semi-conducteurs. D'abord, parce que Tesla n'a jamais perdu ses "slots" de livraison de puces auprès des sous-traitants, là où ses concurrents les avaient suspendus en 2020 faute de production après la fermeture des usines en pleine crise du Covid 19. Ces derniers n'ont pas retrouvé les capacités dédiées qui ont été immédiatement accaparées par l'industrie des télécoms. A l'inverse, Tesla, lui, était en pleine montée en cadence de sa production et avait donc besoin de maintenir sa chaîne d'approvisionnements telle quelle. Mais cela n'explique qu'en partie seulement l'exploit de Tesla puisque ses modèles sont particulièrement gourmands en puces électroniques.

Lire aussi 3 mnAutomobile: la crise des semi-conducteurs s'emballe et pourrait coûter 210 milliards de dollars

Les équipes d'ingénieurs sont parvenus à modifier le système logiciel de ses différents modèles pour qu'il puisse s'adapter à d'autres puces. Ainsi, Tesla a pu s'adresser à divers fournisseurs de semi-conducteurs pour compenser les ruptures d'approvisionnements.

Si l'on en croit Elon Musk, le troisième trimestre aura été le plus critique en termes d'approvisionnements en puces électroniques. Autrement dit, les ventes auraient pu être encore meilleures. L'entrepreneur d'origine sud-africaine a récemment affiché sa confiance quant à la résorption de cette pénurie, jugeant qu'au rythme actuel de construction de nouvelles usines de semi-conducteurs, la crise serait terminée en 2022.

Cap vers les 750.000 voitures vendues

Pour Tesla, la route semble donc dégagée pour poursuivre la forte ascension de ses ventes. La marque a vendu 627.000 voitures sur les trois premiers trimestres, ce qui met à portée de main l'objectif de 750.000 livraisons sur l'année, soit une progression de quasiment 50% sur un an. Cette hausse correspond à l'objectif de progression annuelle que Tesla a communiqué aux investisseurs pour les prochaines années. L'arrivée de plusieurs nouveaux sites de production comme la très attendue usine de Berlin en Allemagne va permettre de nourrir ce rythme de croissance quasi-exponentiel.

Pour Elon Musk, c'est une victoire industrielle majeure. L'entrepreneur démontre que Tesla est définitivement sorti de ses difficultés à monter la cadence industrielle. En 2016, il avait annoncé qu'il atteindrait une capacité de 500.000 voitures par an en 2018... Un seuil qu'il n'a franchi qu'en 2020 en raison de process industriels insuffisamment rodés. Cet écueil avait également repoussé d'autant les profits qu'Elon Musk avait promis plusieurs années auparavant.

Des profits record

En 2021, Tesla gagne désormais de l'argent et sa trajectoire de croissance industrielle est en ligne avec les ambitions. Au fil des trimestres, la marque automobile californienne enchaîne les records de ventes et de profit. Au deuxième trimestre, elle avait même annoncé, pour la première fois, un bénéfice net supérieur à un milliard de dollars, avec un chiffre d'affaires presque doublé à 12 milliards.

Ces bonnes nouvelles ont permis d'effacer les doutes des marchés qui avaient sanctionné l'action Tesla passé de 760 dollars en avril à un plus bas de 550 dollars mi-mai. Aujourd'hui, le titre caresse les 800 dollars, ce qui valorise Tesla autour du chiffre incroyable de 782 milliards de dollars (671 milliards d'euros). Soit, dix fois Volkswagen, le premier groupe automobile mondial...

Nabil Bourassi

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 9
à écrit le 03/01/2022 à 13:36
Signaler
A 45 000€ minimum, c'est un marché de niche. Sur le fond, la voiture électrique est un boulet en terme de poids transporté et de temps de recharge. A moyen terme, considéré à l'usage comme un véhicule thermique, c'est un mode de propulsion condamné....

à écrit le 05/10/2021 à 23:22
Signaler
Car imposer un nouveau monde est l’outil de ces gens . Arrêter l’industrie traditionnelle pour les voitures électriques et musk est très riche , qui dit argent dit pouvoir. Tuer le marché de l’automobile mais foutre la faute sur la Chine alors que c...

à écrit le 05/10/2021 à 9:46
Signaler
C'est très vrai le précédent commentaire ... Les journalistes créent des prophéties autoréalisatrices en faisant constamment de la pub gratuite au TECH américaine alors qu'entre Tesla et une Mercedes , y a pas photo en faveur de la 2ème ...

à écrit le 04/10/2021 à 21:54
Signaler
Est-ce que les américains parlent de Blablacar ? Non Est-ce que les américains parlent de Renault ? Non Est-ce que les américains parlent de C-Discount ? Non Est-ce que les américains parlent d’Ariane Espace ? Non Alors pourquoi faire un article ...

le 05/10/2021 à 0:23
Signaler
tesla est un des 3 leaders mondial de la voiture electrique avec 2 chinois .le model 3 de tesla est actuellement la voiture electrique la plus vendue dans le monde

à écrit le 04/10/2021 à 19:09
Signaler
Chapeau M. Musk L'homme qui défie l'ESA et toute l'industrie automobile mondiale Trop fort !

le 05/10/2021 à 10:40
Signaler
Il ne défie pas l'ESA. Il l'a detruite.

à écrit le 04/10/2021 à 19:07
Signaler
Je ne crois pas. L'optimisation des stocks résulte du fait de deux courbes, de manière analogue aux "demand curve" et "supply curve", la courbe des frais de stockage par article qui augmente avec le nombre d'articles à stocker (personnel supp, entre...

à écrit le 04/10/2021 à 18:22
Signaler
À force de ne plus produire pour ne pas payer d'impôts sur les stocks nous arrivons à l'assèchement de la matière première .De mémoire ,la valeur du stock s'ajoute aux résultats donc cela augmente les bénéfices de la société donc vous payez plus d'i...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.