Elon Musk s'épanche sur son état "d'épuisement" : Tesla chute en Bourse

 |   |  526  mots
(Crédits : Reuters)
Dans un entretien au New York Times, le PDG de 47 ans a affirmé travailler 120 heures par semaine (soit 17 heures par jour), prendre un sédatif puissant pour dormir, ne pas avoir pris plus d'une semaine de vacances depuis 2001 et ne plus avoir de temps à consacrer à sa famille.

L'interview confidence d'Elon Musk, le PDG-fondateur de Tesla, au New York Times vendredi, dans laquelle il s'est épanché sur son état "d'épuisement" et de stress n'a pas rassuré les investisseurs : l'action du fabricant de voitures électriques a chuté de 8,93%, accentuant le plongeon boursier constaté depuis le 7 août, lors d'un tweet controversé d'Elon Musk dans lequel il indiquait son intention de retirer Tesla de la cote au prix de 420 dollars le titre, en assurant avoir un financement pour cette opération qui demanderait au moins 50 milliards de dollars même s'il conservait sa participation de 20%. Tesla vaut 53 milliards de dollars en Bourse.

Dans le viseur du gendarme de la Bourse américaine

Une annonce qui rompait les codes de la communication financière qu'il ne regrette pas, alors que la SEC, le gendarme de la Bourse américaine a lancé une enquête pour savoir si ces informations étaient bien réelles. Dans son entretien au New York Times, Elon Musk a dénoncé pris les investisseurs qui spéculent sur la baisse du cours de Tesla, expliquant qu'ils étaient responsables "d'une grande partie de son stress".

"L'année écoulée a été l'année la plus difficile et la plus douloureuse de ma carrière (...). C'était atroce", a confié Elon Musk au quotidien américain, qui le décrit comme "passant du rire aux larmes" au cours de la conversation et s'étranglant à plusieurs reprises sous le coup de l'émotion.

Paraissant épuisé au cours de l'interview, le PDG de 47 ans a affirmé travailler 120 heures par semaine (soit 17 heures par jour), prendre un sédatif puissant pour dormir, ne pas avoir pris plus d'une semaine de vacances depuis 2001 et ne plus avoir de temps à consacrer à sa famille.

Outre l'affaire du tweet n'est pas la seule à contrarier le gendarme de la Bourse. Selon le Wall Street Journal dans son édition de ce jeudi 16 août, la SEC enquête aussi depuis l'an dernier sur la communication financière autour de la difficile montée en cadence de production du Model 3, qui entraîne des retards de livraison conséquents.

Un message pour avoir un numéro 2?

S'ajoute par ailleurs, une plainte déposée le 9 août par un ancien salarié de Tesla chargé de la sécurité interne auprès de l'autorité des marchés financiers, assurant que l'entreprise avait espionné des salariés en piratant leurs téléphones portables et leurs ordinateurs.

"Je pensais que le pire était passé, je pensais que c'était fini", a dit Elon Musk au New York Times. "Le pire est passé d'un point de vue opérationnel" pour Tesla "mais du point de vue de la douleur personnelle, le pire est encore à venir."

Faut-il voir dans ces confidences un message envoyé au conseil d'administration pour qu'il recrute un numéro 2, comme cela est le cas chez Space X? Selon le New York Times, Tesla cherche effectivement un lieutenant pour le "soulager". Assurant qu'il comptait conserver ses fonctions à la tête de Tesla, Elon Musk a néanmoins ajouté: "Si quelqu'un peut faire mieux que moi, tenez-moi au courant. Il peut avoir le poste."

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/08/2018 à 19:43 :
Être intelligent est également savoir reconnaitre ses limites.
Bon, après ces moultes déclarations, on pourrait y voir une manipulation de cours de bourse, car pour en sortir, faut racheter tous les titres...
a écrit le 19/08/2018 à 9:53 :
Il va nous faire un burn out total si il continue a faire 120 a 140h par semaine. C'est comme pour facebook, le gigantisme c'est reellement un trou noir qui les attire irremediablement. Faut que les boss de gafam puissent bien s'entourer et asurer l'avenir de leur fleuron technologique. Oui les voiture tesla sont de beau modele electrique mais un peu trop lourde, musk doit savoir regler la voilure en fonction du beau temps et des bourrasques sinon il risque reellement une crise permanente de surmenage et un burn out total. Travailler c'est important, c'est capital mais faire des horaires a rallonge ne dit rien de l'efficacite d'une entreprise mderne ,technologique et innovante comme Tesla. Etre un leader mondiale cela se merite mais il faut savoir aussi parfois lever le pied. Bon repos mr musk!
a écrit le 18/08/2018 à 22:13 :
Un de plus qui a oublié l'adage "à trop vouloir gagné on finit par tout perdre"
a écrit le 18/08/2018 à 20:05 :
C'est marrant avec le libéralisme dès qu'une mouche pète de l'autre coté de la planète les actions s’effondre. Lorsque M.Musk va au toilette cela joue t-il sur les actions a la hausse ou a la baise ?
a écrit le 18/08/2018 à 17:06 :
Le bonhomme se rend compte que c'est le moment de se "tailler" et a le toupet d'annoncer la couleur... Fatigué, pauvre loulou !
2000 bagnoles électriques / an , à 100.000 €, pour les pleu-pleus d'Hollywood tout le monde peut en faire avec de bons ingénieurs. Mais 200.000 bagnoles / an à 30.000 € c'est autre chose...
Les "investisseurs" vont se retrouver grosjean comme devant. Par contre, les dollars ne seront pas perdus pour tout le monde.
a écrit le 18/08/2018 à 13:02 :
Si la côte de Tesla baisse cela sera plus facile pour le sortir de la bourse.

"Un message pour avoir un numéro 2?"

Ou bien numéro 2 lui-même ayant confié les clés du truc à Goldman Sachs, vu les impasses dans lesquelles il s'était fourré et vu les ennemis qu'il s'est fait c'est certainement la solution la plus raisonnable.
a écrit le 18/08/2018 à 12:29 :
N'a t'il pas annoncé qu'il voulait racheter les actions Tesla? Moins elles seront chères moins ça lui coûtera de dollars.
a écrit le 18/08/2018 à 12:14 :
Qui, la santé d'Elon Musk intéresse-t'elle ? Le système de santé aux Etats Unis ou ailleurs , d'accord, mais Elon Musk ....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :