En 2035, il sera impossible d'acheter une voiture neuve à essence, diesel ou même hybride : seules les 100% électriques seront autorisées

Le Parlement européen a approuvé mercredi, malgré une farouche opposition de la droite, la proposition de Bruxelles de réduire à zéro les émissions des automobiles neuves à partir de 2035, n'autorisant de facto que la vente de véhicules électriques.
(Crédits : Regis Duvignau)

A partir de 2035, il sera impossible d'acheter dans les pays de l'Union européenne une voiture ou une camionnette neuve à essence, diesel ou même hybride. Seules les ventes de voitures 100% électriques seront autorisées. Proposée l'an dernier par la Commission européenne, la mesure a été votée ce mercredi par le Parlement malgré une forte opposition des eurodéputés de droite qui voulaient sortir les voitures hybrides de cette nouvelle réglementation européenne. Inquiète des des conséquences industrielles, elle appelait aussi à prendre en compte le carbone émis pour la production d'une voiture, n'a pas fait passer un amendement promouvant l'usage de "carburants synthétiques" et autres biocarburants jugés moins carbonés que les fossiles.

L'amendement des Verts, qui voulaient avancer l'interdiction des moteurs thermiques à 2030, n'a pas non plus convaincu.

Lire aussi 6 mnClimat : les eurodéputés rejettent la clivante réforme du marché européen du carbone

Négociations avec les 27 membres

 Avec 339 voix pour (249 contre, 24 abstentions), ce vote relativement serré ne signifie cependant pas que la proposition de la Commission va prendre tout de suite force de loi, puisqu'elle doit encore faire l'objet de négociations avec les 27 Etats-membres.

Cette disposition s'inscrit en tout cas dans l'ambitieux plan climat examinées depuis mardi par les eurodéputés réunis en session à Strasbourg, un "paquet climat" visant à mettre l'UE sur la voie d'une réduction de 55% des émissions de CO2 d'ici 2030, par rapport aux niveaux de 1990, et de la neutralité carbone en 2050. Un plan qui comporte huit propositions législatives consacrées à la transition écologique. Les voitures représentent environ 12% des émissions en Europe. Ce feu vert intervient alors que les eurodéputés ont rejeté le texte sur la réforme du marché carbone.

 Pour y parvenir, la Commission européenne a proposé l'an dernier de réduire de 50% le nombre de véhicules neufs à moteur thermique vendus dans l'UE en 2030, et de 100% en 2035, ce qui reviendra à totalement les interdire. Des élus du Parti populaire européen (PPE, droite) ont proposé de limiter cet objectif à 90%, mais une majorité d'eurodéputés ont apporté leur soutien à la proposition de l'exécutif européen.

 Avec ce vote, "nous prenons une décision historique qui nous mène vers une nouvelle ère: celle de la neutralité climat", a commenté sur Twitter l'ancien directeur général du WWF, Pascal Canfin, aujourd'hui député du groupe libéral Renew au Parlement de Strasbourg. "C'est une victoire majeure", a-t-il après avoir manifesté sa déception à propos du vote négatif des eurodéputés à propos de la réforme du marché carbone.

Lire aussi 6 mnClimat : les eurodéputés rejettent la clivante réforme du marché européen du carbone

"L'achat et la conduite de voitures à zéro émission vont devenir moins chers pour les consommateurs", assure Jan Huitema, principal négociateur du Parlement européen dans ce dossier.

Les voitures électriques et hybrides ont représenté 18% des ventes des voitures particulières neuves dans l'UE l'an dernier.

Avec treize ans pour changer l'industrie la plus pourvoyeuse d'emplois en Europe, entrer dans l'ère électrique est "une façon de protéger à la fois le climat et les emplois du secteur dans le temps", a relevé Michael Bloss (Verts).

L'ONG Transport&Environment a vu dans la suppression progressive des moteurs à combustion "une opportunité historique de mettre fin à notre dépendance au pétrole". Et la production accrue de véhicules électriques aidera à faire baisser les prix, selon un de ses responsables, Alex Keynes.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 35
à écrit le 10/06/2022 à 12:04
Signaler
Et aura-t-on encore le droit de nous déplacer, entre autres pour aller au travail, pour payer la multitude de taxes qui va nous tpmber dessus ? Et de respirer, même si c'est un peu pollué (la France n'est tout de même pas la Chine) ? Et de se loger ...

à écrit le 09/06/2022 à 20:55
Signaler
Aura t'on encore besoin de ces véhicules si l'on relocalise ce qui nous est essentiel? Surtout si l'on abandonne "la politique de l'offre" et son gaspillage!

le 10/06/2022 à 8:18
Signaler
le suicide de l'europe augmente les risques de crise apres avoir detruit des pans entier de l'industrie pour les confier a d'autre nation et organiser le chomage de masse nos elite qui ne pense que pour eux se moque de leur voisin

le 10/06/2022 à 8:49
Signaler
hypocrisie et lachete de nos dirigeants qui se garde bien de dire que les vehicules de luxe eux pourons continuer a etre vendu avec de l'essence comme carburant alors que leur client sont les seul a pouvoir s'offrir la haute technologie alors qui v...

à écrit le 09/06/2022 à 20:24
Signaler
C'est l'arret de mort de l'industrie automobile. au fait , chez qui on achète les terres rares ? et si cela part en vrille avec le pays principal fournisseur ?

à écrit le 09/06/2022 à 17:38
Signaler
Entre la destruction massive de valeur que ces nouvelles réglementations vont amener ( voitures encore utilisables mises au rebut , chaudières gaz détruites, appartements classés épaves thermiques stérilisés car non améliorables économiquement et non...

le 10/06/2022 à 8:10
Signaler
Qui t'a dit qu'on allait garder notre système social ? Tout porte à croire que l'Europe va s'aligner sur le modèle américain. Les mutuelles et autres assurances privés obligatoires remplacent progressivement le modèle en place. Mais on garde quand mê...

à écrit le 09/06/2022 à 17:34
Signaler
en voyons nous sommes totalement débiles en Europe on représente 7% des émissions de C02 en Europe et 1% pour la France et on saborde notre industrie Les chinois se marrent (ils viennent d'ouvrir de nouvelle mines de charbon) Les US l'Inde et l'Austr...

à écrit le 09/06/2022 à 17:06
Signaler
C'est bien gentil, cette frénésie politique écologiste conduite par des gens dont les revenus (élevés) proviennent d'argent public, mais pour passer au tout-électrique, il faudrait quand même penser à la produire, cette électricité.

à écrit le 09/06/2022 à 15:55
Signaler
Avec ou sans réglementation contraignante, les européens auront-ils encore les moyens de s'offrir une voiture ? Le développement des transports en commun non polluants devrait-être la préoccupation prioritaire de l'Europe.

à écrit le 09/06/2022 à 14:03
Signaler
Bonjour, comment se fait il qu’aucun média remonte l’information aux gouvernements et parlementaires européens que il est possible de rouler également avec du carburant à base des produits de la vigne ( le raisin ) soyons intelligents et soyons auto...

à écrit le 09/06/2022 à 14:03
Signaler
Bonjour, comment se fait il qu’aucun média remonte l’information aux gouvernements et parlementaires européens que il est possible de rouler également avec du carburant à base des produits de la vigne ( le raisin ) soyons intelligents et soyons auto...

à écrit le 09/06/2022 à 13:31
Signaler
Les polonais rouleront au charbon australien, les allemands a la lignite pays, et les français au nucléaire facturé au prix du précieux gaz. Génial.

à écrit le 09/06/2022 à 12:43
Signaler
Il faudrait accuser de "haute trahison" les députés Français qui ont vote pour ce texte ,non que je sois un pro gazole ou essence mais par le fait qu'ils ont tue a moyen terme toute l'automobile européenne.. je m'explique, nous n'avons pas de terres ...

à écrit le 09/06/2022 à 12:31
Signaler
les ZFE seront un avant gout de ce que sera la revolte des gens qui ont besoin de leur voiture pour le quotidien et qui vont se revolter, a te faire passer les gilets jaunes ( scenario que les politiques redoutent) pour des nains de jardin........et ...

à écrit le 09/06/2022 à 12:19
Signaler
ben voyons nous sommes totalement débiles en Europe on représente 7% des émissions de C02 en Europe et 1% pour la France et on saborde notre industrie Les chinois se marrent (ils viennent d'ouvrir de nouvelle mines de charbon) Les US l'Inde et l'...

à écrit le 09/06/2022 à 11:56
Signaler
Combien on part que cette ne sera pas respectée voir même repoussée ??? Faut bien que l'Europe trouve des sujets avec lesquels elle peut se mettre en avant au point d'en être ridicule

à écrit le 09/06/2022 à 11:20
Signaler
ne pas rêver ce sont les classes populaires et moyennes qui paieront la transition écologique ! l'accés à la voiture individuelle même en location va devenir impossible pour beaucoup ! le rêve de certains écolos d'un monde presque sans voitu...

à écrit le 09/06/2022 à 10:54
Signaler
Ils m'amusent tous ces commentateurs qui de toute façon ne conduiront plus en 2035 !!! et ils me rappellent ceux qui dénigraient la création des grandes surfaces en libre service , tout comme les pompes à essence et tout ce qui vient chambouler leurs...

à écrit le 09/06/2022 à 10:23
Signaler
Et l Europe va sauver le monde ..vous rigolez .Regarder les autres pays ..genre Inde Chine et l Afrique sans parler des Amériques... Ça va donner un sacré problème niveau industries

à écrit le 09/06/2022 à 10:14
Signaler
Comment vont faire les armées quand il n'y aura plus de raffineries car il n'y aura plus de véhicule civil thermique. Demanderons nous à l'ennemi un délai pour charger les batteries des chars et des chasseurs ? Ou alors prendre un décret pour interdi...

le 09/06/2022 à 17:32
Signaler
Pour moi,les prémices d’un changement profond se verront quand les engins militaires fonctionneront avec du carburant non fossile.On en est très loin donc 2035……verra qui vivra! Est-ce qu’ils y ont pensé,à Bruxelles?

à écrit le 09/06/2022 à 10:11
Signaler
Impossible d’acheter une voiture à moteur thermique…… sauf elle est fabriquée en dehors de l’Europe et importée !!

à écrit le 09/06/2022 à 10:07
Signaler
Il faut être cohérent, tout électrique signifie une production importante d'électricité, que nous promettent-ils pour 2035 ??

à écrit le 09/06/2022 à 9:23
Signaler
Les écologistes et les verts , ce sont les mêmes sont des idéologiques à la petite semaine, nous verrons bien comment les états de UE accepterons cette décision qui est une hérésie, les nouvelles voitures émettent de moins en moins de CO2 et de parti...

le 09/06/2022 à 10:04
Signaler
Attention l'EPR, ça pose souvent des lapins.

le 09/06/2022 à 10:05
Signaler
Attention l'EPR, ça pose souvent des lapins.

à écrit le 09/06/2022 à 9:14
Signaler
Ne pas confondre moteur thermique et moteur utilisant obligatoirement un dérivé du pétrole. De plus quand on va peser le coût social correspondant à cette décision, certains vont trainer des pieds ou carrément demander des exemptions. Comme déjà sig...

à écrit le 09/06/2022 à 9:11
Signaler
Ca tombe bien, 2035 c'est l'année de mise en service du premier epr a juju, on aura tout plein tout plein d'électricité pour rouler. Super timing et gestion. Je plaisanteuu

à écrit le 09/06/2022 à 8:14
Signaler
Voitures mais également camions, car, bus, engins de chantier, tracteurs, moteurs de bateaux de pêche ? La Norme Euro7 qui sortira en 2030 elle sera mise à la poubelle en 2034 le 31 décembre ? Que d'investissements pour 4 ans ! Mais si les industrie...

à écrit le 09/06/2022 à 7:20
Signaler
Le progrès technique ne se décrète pas : on le constate, on l'encourage, on le favorise, mais l'économie administrée est une utopie coûteuse, stérile et improductive. Bref, l'union Européenne telle qu'on adore la détester...

à écrit le 09/06/2022 à 6:44
Signaler
Vive la voiture electrique et en z035 fin definitive du potier thermique et 2035 c'est demain. Oui au développement de l'infrastructure electrique et hydrogène. Oui a des voitures autonomes qui gère automatiquement la consommation de carburant et qu...

le 09/06/2022 à 7:35
Signaler
Et à part des imprécations?

à écrit le 09/06/2022 à 5:56
Signaler
Cette pauvre Europe fait n'importe quoi

à écrit le 09/06/2022 à 2:19
Signaler
Quelle folie !

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.