Tesla : Elon Musk annonce des objectifs astronomiques pour son Model Y

 |   |  334  mots
Elon Musk aime faire des annonces fracassantes pour alimenter le buzz.
Elon Musk aime faire des annonces fracassantes pour alimenter le buzz. (Crédits : Reuters)
Alors même que le constructeur de voiture de luxe 100% électrique est en prise avec d'importantes difficultés industrielles, l'homme d'affaires a annoncé qu'il visait entre 500.000 et un million d'unités pour son futur SUV compact.

Encore une promesse ? Alors que Tesla publiait ses résultats trimestriels, Elon Musk s'est livré à son sport favori : annoncer des objectifs astronomiques pour faire un maximum de buzz. Il a ainsi annoncé à quelques journalistes son objectif de vendre entre 500.000 et 1 million d'unités du Model Y, son futur SUV compact.

Des difficultés structurelles importantes

Le flamboyant patron de la marque californienne s'est toutefois bien gardé de donner un agenda pour cet objectif démentiel. Car pour rappel, la marque de voiture de luxe 100% électrique ne gagne toujours pas d'argent, et surtout, ne parvient pas à franchir le seuil des 90.000 unités par an, malgré ses promesses... Au deuxième trimestre, Tesla a accusé un creusement de 69% de sa perte nette, et ce, alors que le chiffre d'affaires était en forte hausse (+33% à 1,27 milliard de dollars). Par ailleurs, nombreux sont les analystes à douter de la promesse de porter la production à 500.000 voitures par an en 2018, au lieu de 2020.

               | Lire aussi: Tesla Model 3: le défi industriel de trop pour Elon Musk?

D'autant qu'on sait encore que très peu de choses du Model Y qui a été annoncé mi-juillet lors de la divulgation de la deuxième partie du grand plan secret de Tesla. On sait que ce SUV compact sera dessiné à partir d'un Model 3, la berline compacte que Tesla a présentée en mai et qui sera commercialisé fin 2017, début 2018 et qui a déjà rassemblé plus de 300.000 commandes.

Les marchés inhabituellement indulgents

Mais Elon Musk continue à bénéficier d'une inhabituelle mansuétude chez les investisseurs qui continuent à valoriser Tesla près de 28 milliards de dollars, soit trois fois la valeur de Groupe PSA qui produit pourtant 30 fois plus de voitures.

Enfin, ajoutons que Tesla est toujours sur le gril en attendant les conclusions de l'enquête de la NHTSA, l'autorité américaine de contrôle de la sécurité routière, après un accident mortel survenu en juin en Floride et qui impliquerait son système de conduite autonomie Autopilot.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/08/2016 à 16:12 :
Le manque d'information compris dans cet article et le manque de vision de l'auteur sur la réalité en comparant Tesla à Peugeot prouve à quel point cet article manque de travail de recherche. Bonjour au journalisme à scandale et au piège à clic... Pathétique
Réponse de le 25/08/2016 à 0:34 :
Vous lisez dans mes pensées. Cet article est d'un amateurisme absolument incroyable. Manque de connaissance de l'entreprise Tesla et de son histoire, de la stratégie de son PDG mais aussi (et c'est encore plus grave) du principe d''innovation, du monde industriel et de la logique boursière et financière.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :