Toyota prend 5% de Mazda dans le cadre d'un partenariat

Le numéro deux mondial de l'automobile a annoncé un accord de partenariat avec son compatriote. Il s'agit de construire une nouvelle usine aux Etats-Unis mais également d'aller plus vite dans la voiture électrique.
Nabil Bourassi
Mazda a encore battu ses records de vente et de rentabilité lors de son dernier exercice annuel 2016-2017, mais avec ses 1,5 million de voitures, ce constructeur pèse beaucoup moins lourd que Toyota et ses 10 millions de voitures.
Mazda a encore battu ses records de vente et de rentabilité lors de son dernier exercice annuel 2016-2017, mais avec ses 1,5 million de voitures, ce constructeur pèse beaucoup moins lourd que Toyota et ses 10 millions de voitures. (Crédits : Toru Hanai)

Toyota multiplie les partenariats ! Six mois après un accord avec son compatriote Suzuki autour du développement durable, le géant nippon s'apprête à annoncer un nouveau partenariat avec un autre groupe automobile japonais, Mazda.

Il doit réunir son conseil d'administration ce vendredi pour obtenir son aval à un partenariat qui se traduira notamment par un échange capitalistique. Ainsi, Toyota pourrait prendre 5% de Mazda pour 385 millions d'euros tandis qu'en échange, ce dernier achèterait 0,25% du capital du deuxième constructeur automobile mondial derrière Volkswagen.

Un projet d'usine aux Etats-Unis

Cet accord prévoit la création d'une usine commune aux Etats-Unis d'une capacité de 300.000 unités et essentiellement tournée vers la production de SUV, le segment le plus dynamique du marché nord-américain. Cette usine ouvrirait à horizon 2021 et coûterait environ 1,6 milliard de dollars d'investissements. Un volet voiture électrique fait également parti du contrat de partenariat avec l'objectif de commercialiser des premiers modèles dès 2020.

Toyota et Mazda était déjà partenaires depuis 2015. Le premier vendait au second des solutions hybrides, tandis que le second assemblait pour le géant japonais des véhicules compacts au Mexique.

Mazda, la marque qui bat ses records

Mazda vit sans actionnaire de référence depuis 2008 et la cession par Ford de sa participation qui s'élevait à 33,4% du capital. La marque japonaise a renoué avec les bénéfices en 2012 et a enregistré des résultats record en 2016 (exercice clos le 31 mars 2017) avec un profit opérationnel de 1,7 milliard d'euros, et un record de ventes de 1,5 million de voitures dans le monde.

Nabil Bourassi

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 04/08/2017 à 16:46
Signaler
Plutôt une bonne nouvelle je dirais mais je me demande s'il peut y avoir des synergies intéressantes entre ces deux la?

à écrit le 04/08/2017 à 15:35
Signaler
C'est une bonne idée, la puissance et l'avancée de l’industrie automobile japonaise fait qu'il vaut mieux qu'ils s'associent entre eux, au moins ils sont tranquilles, ils ne peuvent pas trouver mieux. Ce que l'industrie automobile allemande n'aur...

le 04/08/2017 à 16:53
Signaler
+1 : à part Lamborghini je ne vois pas une marque du groupe VW qui mérite sa réputation (manque de fiabilité, prix hallucinant, commerciaux hautains et bien sur l'immense mensonge sur les rejets de CO2). Je m'en suis rendu compte il y a 4 ans alors ...

le 06/08/2017 à 20:05
Signaler
Ah je ne savais pas que vw avait aussi lamborghini, misère.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.