Le variant Delta fait chuter à 40% la protection des vaccins dit l'OMS, qui fustige la faible vaccination en Europe

"Il y a des données qui suggèrent qu'avant l'arrivée du variant Delta, les vaccins réduisaient la transmission d'environ 60%, avec Delta cela a chuté à 40%", explique le patron de l'OMS. Avec plus de 2,5 millions de cas et près de 30.000 morts enregistrés depuis une semaine, le Vieux Continent est de loin la région du monde la plus touchée par la pandémie. Mardi, l'OMS s'était alarmée de l'"emprise" du Covid-19 en Europe, qui pourrait faire 700.000 morts supplémentaires sur le continent d'ici au printemps, en plus des 1,5 million de décès déjà dénombrés.

3 mn

La mutation Delta ultra majoritaire dans la 5e vague qui déferle sur l'Europe. Photo d'illustration: le 23 novembre 2021, un patient sous respirateur dans l'unité de soins intensifs du Centre Cardiologique du Nord, à Saint-Denis (93).
La mutation Delta ultra majoritaire dans la 5e vague qui déferle sur l'Europe. Photo d'illustration: le 23 novembre 2021, un patient sous respirateur dans l'unité de soins intensifs du Centre Cardiologique du Nord, à Saint-Denis (93). (Crédits : Reuters)

Tous les virus mutent avec le temps, explique l'OMS sur son site. Le coronavirus n'y échappe pas. Mais le plus souvent, cela n'a aucune incidence ou peu sur les propriétés du virus. L'exception : le variant Delta. L'OMS Europe s'est alarmé hier, au regard de l'emprise du Covid-19 sur le continent, qui pourrait être responsable de 700.000 morts supplémentaires sur le continent d'ici au printemps, en plus des 1,5 million de décès déjà dénombrés.

Ce mercredi, le président de l'OMS redonne de la voix pour insister sur la gravité de cette cinquième vague. Il a insisté sur la dangerosité spécifique du variant Delta, dont l'extrême contagiosité a réduit à 40% l'efficacité des vaccins contre la transmission de la maladie, pressant les populations de continuer à porter des masques et tous les autres gestes barrières.

"Les vaccins n'empêchent pas totalement la transmission"

"Dans de nombreux pays et communautés, nous craignons qu'il n'y ait cette idée fausse que les vaccins ont mis fin à la pandémie, et que les gens qui sont vaccinés n'ont plus besoin de prendre d'autres précautions", a expliqué Tedros Adhanom Ghebreyesus lors d'un point de presse régulier consacré à la pandémie au sujet des ravages de la 5e vague de l'épidémie en Europe.

Or, "il y a des données qui suggèrent qu'avant l'arrivée du variant Delta, les vaccins réduisaient la transmission d'environ 60%, avec Delta cela a chuté à 40%", a-t-il souligné.

Il ajoutait :

"Les vaccins sauvent des vies, mais ils n'empêchent pas totalement la transmission du Covid-19."

variant Delta, prédominance, Covid

[Le variant Delta est ultra majoritaire dans la 5e vague qui déferle sur l'Europe. 
Graphique : nombre de variants dans les cas détectés, chiffres mis à jour le 23 novembre. Crédit: Covidtracker avec les données de Santé Publique France.]

Vaccination insuffisante et relâchement, le cocktail détonant en Europe

Pour le directeur général de l'Organisation Mondiale de la Santé, si l'Europe est frappée de plein fouet par une cinquième vague d'infections, c'est à cause d'une conjonction entre un taux de vaccination insuffisant et le relâchement dans les gestes barrières et les mesures de restrictions sanitaires, un relâchement sans doute prématuré au vu de la domination du variant Delta dans la région, a soutenu Tedros Adhanom Ghebreyesus.

"La semaine dernière, plus de 60% des infections et des décès du Covid dans le monde se sont produits en Europe", a rappelé le docteur Tedros, ajoutant que "cet énorme nombre de cas se répercute en fardeau insupportable pour les systèmes de santé et les personnels de santé épuisés".

Avec plus de 2,5 millions de cas et près de 30.000 morts enregistrés depuis une semaine, le Vieux Continent est de loin la région du monde la plus touchée par la pandémie, selon les données officielles collectées par l'AFP. Et la tendance reste à la hausse.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 15
à écrit le 26/11/2021 à 16:33
Signaler
Titre très trompeur ! La protection n'est pas la transmission.

à écrit le 25/11/2021 à 23:40
Signaler
en fait il n'y a que la chine qui sait pourquoi

à écrit le 25/11/2021 à 20:09
Signaler
L'OMS fustige la vaccination en europe, mais en même temps fustige la vaccination dans les pays pauvres. En gros l'OMS "fustige", ils ne savent pas pourquoi, mais personne ne sait pourquoi..

le 26/11/2021 à 11:10
Signaler
Parce que ça permet de rajouter des hurlements aux hurlements, du bruit de la lumière afin que les gens soient assourdis et aveuglés.

à écrit le 25/11/2021 à 20:06
Signaler
40% ? Est-ce que le terme (trompeur ?) de "vaccin" reste approprié alors ? Bien sûr il n'y aura rien de fait pour mettre la terminologie en ligne avec les chiffres observés : faut pas rêver non plus.

à écrit le 25/11/2021 à 13:46
Signaler
Comme un "trou noir" le virus n'est pas visible mais on surveille son environnement pour connaître sa présence... c'est une nouvelle religion qui se met en marche!

à écrit le 25/11/2021 à 8:55
Signaler
Les restrictions de libertés publiques électoralistes sont là, mais la surmortalité par rapport à la grippe saisonnière (qui a disparu depuis deux ans, selon les statistiques officielles), elle est où ? Vite, ma dose !

le 25/11/2021 à 18:33
Signaler
On peut noter aussi la disparition des morts en Ehpad que la TV mettait en bandeau au début.On peut rappeler qu'il y a en moyenne hors Covid 120.000 morts en Ehpad chaque année soit un sur sept.Ce qui donne environ 240.000 morts en deux ans pour 119....

le 25/11/2021 à 22:30
Signaler
Quand les vieux vont en Hepad, c'est pour finir leur vie ('moyenne 2 ans), on leur aurait menti à l'insu de leur plein gré ?

à écrit le 25/11/2021 à 8:18
Signaler
Déjà que le vaccin n'est plus qu'efficace à 50% au bout de 6 mois ce qui veut dire qu'au bout de trois mois il n'est plus efficace à combien de pourcentage ? Doit on prévoir une perfusion à vie ? Vous allez pas l'impression qu'on se fout royalement d...

à écrit le 25/11/2021 à 8:12
Signaler
Changez votre titre! le variant delta fait chuter à 40% la protection contre la transmission des vaccins pas la protection elle même ( contre la maladie).Ca n'a rien à voir . Ce qu'on observe c'est que bien que vacciné on peut transmettre le covid s...

à écrit le 24/11/2021 à 21:05
Signaler
Si le vieux continent est plus touché par la pandémie de Covid-19, c'est tout simplement parce que sa population est plus ... vieille. Donc rien d'inquiétant, en fait

le 24/11/2021 à 22:07
Signaler
Population plus vieille, mais également plus mobile et donc d'avantage exposée au virus et à ses variants.

le 25/11/2021 à 16:56
Signaler
Partout, des gouvernements de vieux pour les vieux.

le 25/11/2021 à 17:04
Signaler
Rien d'inquiétant ? c'est vite dit sans trop réfléchir. Par nature une maladie contagieuse fait croître les cas de façon exponentielle. Même si les vieux qui sont par nature plus fragile sont plus exposés, il y a aussi des plus jeunes dans la trentai...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.