Royaume-Uni : Isis, la lingerie fine au nom de l'Etat islamique

 |   |  177  mots
Ce nom est aussi celui de la déesse égyptienne de la fertilité, a expliqué à l'AFP une porte-parole d'Ann Summers.
Ce nom est aussi celui de la déesse égyptienne de la fertilité, a expliqué à l'AFP une porte-parole d'Ann Summers. (Crédits : Reuters)
La chaîne britannique de dessous érotiques Ann Summers a présenté ses excuses samedi après le lancement d'une collection de lingerie baptisée Isis, le même nom désignant en anglais les ultra-radicaux de l'Etat islamique, et a nié soutenir les jihadistes en Irak et en Syrie.

Isis. C'est le nom au parfum de scandale qu'a choisi de donner à sa nouvelle ligne la châine de dessous érotiques Ann Summers. Le problème ? C'est aussi le nom en anglais de l'Etat islamique (EIIL en français), le groupe jihadiste qui sévit actuellement en Irak et en Syrie.

Résultat, la marque a dû s'excuser et même se justifier, en expliquant qu'elle ne soutenait pas les combattants de l'Etat islamique. En fait, ce nom est aussi celui de la déesse égyptienne de la fertilité, a expliqué à l'AFP une porte-parole d'Ann Summers.

"Le moment est mal choisi"

"Le nom de la collection a été choisi bien avant que les différents modèles ne soient exposés dans les vitrines de nos magasins. Nous reconnaissons que le moment du lancement est mal choisi, mais en aucun cas nous ne soutenons ou nous ne tolérons des actes de terrorisme ou de violence", a-t-elle expliqué.

La collection, déployée dans plusieurs centaines de magasins ne devrait toutefois pas être retirée des étals.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :