Tickets restaurant : le plafond d'utilisation reste à 38 euros par jour pendant encore 6 mois

Décidé en mai 2020 pour relancer l'actviité des restaurateurs, le doublement du plafond journalier des tickets restaurant utilisés dans les restaurants est prolongé de six mois jusqu'au 28 février 2022. Jusqu'à cette date, les salariés pourront donc utiliser jusqu'à 38 euros par jour.

2 mn

(Crédits : Christian Hartmann)

Les salariés qui disposent de titres restaurant sont ravis. Alors que la date limite de validité des titres datés de l'année 2020 est toujours fixée au 31 août 2021, le doublement du plafond journalier des titres restaurant utilisés dans les restaurants est, en revanche, prolongé de six mois jusqu'au 28 février 2022. Jusqu'à cette date, les salariés pourront donc utiliser jusqu'à 38 euros par jour. Bercy l'a annoncé ce mardi en confirmant une information de Capital. Pour rappel, après le premier confinement en mai 2020, ce plafond est passé de 19 euros à 38 euros pour soutenir l'activité du secteur de la restauration, frappée de plein fouet par la crise sanitaire. Cette mesure devait prendre fin le 31 août.

Le stock de titres restaurant est énorme

Il sera par ailleurs possible d'utiliser les titres restaurant le week-end et les jours fériés, a précisé Bercy dans un communiqué. Un décret doit être publié au Journal officiel dans les prochains jours sur ces mesures.

Une aubaine pour les salariés qui, avec les restrictions et le télétravail, ont accumulé des stocks énormes de tickets restaurants. Selon les informations des émetteurs, le stock de titres restaurant détenu par les bénéficiaires est "supérieur de plusieurs centaines de millions d'euros par rapport à la normale", note Bercy.

Un salarié sur quatre en France a des titres restaurant, avait indiqué fin juillet Bertrand Dumazy, le PDG de la société Edenred, maison mère de la marque Ticket Restaurant. Les salariés profitent de ces mesures. Le plafond d'utilisation du titre restaurant oscille aujourd'hui entre 14 et 17 euros en moyenne contre 9,80 euros en 2019, a indiqué, dans Le Parisien, Romain Vidal, le président du collège des restaurateurs au sein de la Commission nationale des titres restaurant.

Lire aussi 1 mnBertrand Dumazy, Edenred : "augmenter à 15 euros le plafond des tickets-restaurants serait une réponse anti-crise"

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 6
à écrit le 25/08/2021 à 14:03
Signaler
Bonjour Pourquoi il en et pas de même pour les cartes cantines Cordialement

à écrit le 25/08/2021 à 13:44
Signaler
le mec plein de fric a droit à 38 € au restaurant mais le petit smicard ne peut passer que 20 € au supermarche !!!!!! de meme le CON tribuable va payer le pass sanitaire pour celui qui a les moyens d'aller au resto !!!!!!!

le 25/08/2021 à 14:30
Signaler
Vous croyez que ce sont les smicards quit financent l'état français ? Nous avons un état parmi les plus redistributifs au monde (bref le riche paye des services au smicard via ses impots et charges sociales), ou souhaitez vous vraiment que le smicard...

le 25/08/2021 à 16:57
Signaler
@contribuable Tu es en train de dire qu'un smicard doit toucher plus de salaire pour cotiser plus, je suis d'accord.Le problème est que c'est le riche qui veut que le smicard est un petit salaire pour gagner plus sur son dos, bien sur..

le 25/08/2021 à 21:55
Signaler
@contribuable Pour information, la TVA est le 1er impôt de France donc les smicards contribuent largement plus par leur consommation que tous les dirigeants du CAC 40 réunis...

à écrit le 25/08/2021 à 9:36
Signaler
Ya une "commission nationale" des titres restaurants sans rire ? Et c'est où qu'on postule svp ? ^^

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.