Airbus mis en examen pour homicides involontaires sur le vol Rio-Paris

 |   |  172  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
A la sortie d'une convocation dans le cadre de l'enquête sur l'accident du vol Paris-Rio de juin 2009, Airbus a été mis en examen pour homicides involontaires des 228 personnes disparues.

"Je confirme qu'Airbus a été mis en examen. Nous désapprouvons fermement cette décision que nous jugeons prématurée", a dit le président d'Airbus (groupe EADS) Thomas Enders à l'issue de la convocation du groupe chez la juge Sylvie Zimmerman, selon des propos recueillis par l'AFP.

Cette enquête porte sur l'accident du vol Rio-Paris, qui s'est abimé en mer le 1er juin 2009 avec 228 personnes à son bord. La compagnie Air France, qui opérait ce vol, est convoquée vendredi dans la même enquête, en vue de sa probable mise en examen.

Malgré ses protestations, le dirigeant d'Airbus a également confirmé à l'AFP que son groupe continuera à coopérer à l'enquête et à la prochaine phase de recherche des boites noires. Ces dernières demeurent introuvables malgré trois phases de recherches de 36 jours chacunes. De nouvelles recherches seront lancées le 20 mars pour tenter de repérer les boites noires immergées quelque part au large du Brésil. Cette nouvelle phase de pourrait s'entendre jusqu'au mois de juillet prochain.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :