À Montparnasse, une nouvelle panne mais pas de "perturbation majeure"

 |   |  345  mots
Ces incidents interviennent dans le contexte d'une importante panne qui a paralysé le 3 décembre la gare Montparnasse pour la deuxième fois depuis l'été, laissant des milliers de personnes sans transport.
Ces incidents interviennent dans le contexte d'une importante panne qui a paralysé le 3 décembre la gare Montparnasse pour la deuxième fois depuis l'été, laissant des milliers de personnes sans transport. (Crédits : ERIC GAILLARD)
Une panne a entraîné la coupure d'une partie de l'éclairage et du téléaffichage mais les systèmes de secours ont pris le relais avant que les équipes de la SNCF ne viennent régler le problème. Deux lignes de Transilien ont été partiellement touchées.

Encore des problèmes à Montparnasse. La gare parisienne était affectée lundi matin par une "panne d'électricité du système d'éclairage et de téléaffichage", a affirmé la SNCF, qui a précisé que cela ne provoque pas de "perturbation majeure du trafic", dans un communiqué.

"Les systèmes de secours ont pris le relais et la gare est maintenant dans sa majeure partie éclairée. Les premiers TGV au départ ont pu partir normalement", a-t-elle ajouté.

La SNCF précise que "les lignes N et U de Transilien ont été partiellement touchées au début du service" mais que "la situation se normalise". "Les équipes de réparation sont sur place depuis 4h et assurent la réparation", a-t-elle souligné.

Réorganisation chez SNCF Réseau

Ces incidents interviennent dans le contexte d'une importante panne qui a paralysé le 3 décembre la gare Montparnasse pour la deuxième fois depuis l'été, laissant des milliers de personnes sans transport.

Depuis, la SNCF a promis "une profonde réorganisation" dans la gestion de la rénovation de ses infrastructures, comme le réclamait le gouvernement. Dans une lettre adressée en fin de semaine passée à la ministre des Transports, Elisabeth Borne puis publiée sur le site de la SNCF, Patrick Jeantet annonce la nomination d'un nouveau directeur général délégué à ses côtés, Matthieu Chabanel, l'actuel directeur général adjoint chargé de la maintenance et des travaux.

"Les événements survenus cet été et dimanche dernier sont graves et démontrent des failles importantes qui subsistent encore dans notre mode de fonctionnement ", déclare le patron de SNCF Réseau.

Un audit a par ailleurs été lancé, dont les conclusions sont attendues d'ici la fin de l'année. Au vu des 1.600 chantiers engagés sur tout le réseau français et de l'état des systèmes de signalisation, Patrick Jeantet prévient cependant que la multiplication des travaux "en particulier en Île-de-France, va augmenter l'occurrence des risques".

(avec AFP et Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/12/2017 à 21:47 :
Ce matin dans le train qui devait arriver en gare à 8h24 pour au final 8h50....ce soir arbre sur la voie, caténaire en rupture, 1 heure de retard.....tous les jours ainsi, cela est inconcevable....heureusement qu'une lumière dirige la Sncf....cela pourrait être pire😁
a écrit le 11/12/2017 à 13:34 :
Notre ineffable ministre des transports va t'elle reconvoquer le Pdg de la SNCF pour lui faire des remontrances, lui redire que c'est IN-TO-LE-RA-BLE !

On n'en peut plus d'attendre... :-))

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :