Air France : des têtes vont changer à la direction

Le nouveau directeur général d'Air France, Franck Terner, va prochainement annoncer une nouvelle organisation. Une chose est sûre, le responsable du long-courrier de la compagnie, Bruno Dellile, a annoncé son départ.
Fabrice Gliszczynski

2 mn

(Crédits : © Philippe Laurenson / Reuters)

Quinze jours après l'annonce d'un nouveau plan stratégique et d'un changement de gouvernance d'Air France, qui a vu le PDG de la compagnie, Frédéric Gagey, remplacé par un tandem composé d'un président non exécutif, Jean-Marc Janaillac, également PDG d'Air France-KLM, et d'un directeur général, Franck Terner, jusque-là responsable d'Air France industries, des changements au sein de la direction devraient avoir lieu dans le cadre de la réorganisation de la compagnie sur laquelle travaille Franck Terner.

Départ de Bruno Dellile

Une chose est d'ores et déjà sûre. Selon nos informations, Bruno Dellile, directeur général adjoint en charge de l'activité du long-courrier et ancien directeur de la flotte d'Air France, a démissionné de la compagnie après 20 ans passés au sein d'Air France, en particulier au sein d'Air France Industries. Il rejoindrait un équipementier aéronautique français. Parmi les pistes possibles, celle d'une extension du périmètre d'Alain Bernard, aujourd'hui directeur général adjoint de la compagnie en charge de l'activité moyen-courrier. S'il se confirmait, un tel scénario marquerait la fin de la séparation des deux « business units » décidée par Alexandre de Juniac.

Cette démission à Air France s'ajoute à celles intervenues ces derniers mois à Air France-KLM, avec le départ en juillet du PDG (Alexandre de Juniac), puis, plus récemment, ceux du directeur financier, Pierre-François Riolacci et de Xavier Broseta, le directeur des ressources humaines.


Acté depuis plusieurs semaines, le remplacement d'Anne Rigail, directrice générale adjointe services en vol, responsable notamment des hôtesses et stewards, par Alain Malka, responsable du cargo, serait aujourd'hui remis en cause.

Le poste de dirigeant responsable

Par ailleurs, Franck Terner réfléchit à récupérer les fonctions de dirigeant responsable d'Eric Schramm, directeur général ajdoint Opérations et commandant de bord. Selon plusieurs pilotes, ce dernier est dans le viseur du bureau du SNPL Air France qui verrait d'un bon oeil qu'il soit débarqué.

Reste le cas de Lionel Guérin, directeur général délégué, à la tête de toute l'activité moyen-courrier d'Air France (c'est à dire Hop Air France). Candidat malheureux à la succession de Frédéric Gagey (qui va occuper les fonctions de directeur financier d'Air France-KLM), beaucoup s'interrogent sur son avenir. Lionel Guérin avait la préférence de Jean-Marc Janaillac pour le poste de directeur général d'Air France (le comité de nomination d'Air France-KLM avait laissé à Jean-Marc Janaillac le soin de choisir son DG), mais Bercy s'y est opposé.

Fabrice Gliszczynski

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 3
à écrit le 18/11/2016 à 12:50
Signaler
Bercy s'y est opposé...cette phrase seule résume les ingérences de l'État dans la gestion quotidienne d'AF. Pas étonnant qu'AF est à la peine. J'espère que le prochain président de la République vendra toutes les actions de l'État car celui-ci est in...

à écrit le 18/11/2016 à 7:51
Signaler
Le problème d'AIRFRANCE peut être réglé avec le choix d'un nouveau président de la République. Pour l'instant, c'est Macron qui se rapproche le plus de la bonne solution en prévoyant de financer les charges sociales par un prélèvement sur la consomma...

à écrit le 18/11/2016 à 1:53
Signaler
Alain Malka nouveau responsable des hôtesses et stewards ? Je leur souhaite que du courage ! Je travaille chez Air France cargo et cette homme à était une catastrophe. Je comprends pas que cet homme soit encore chez Air France. Cette homme n'est ni u...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.