Paris : Hidalgo promet quatre "forêts urbaines"

 |   |  585  mots
Pour Anne Hidalgo, ces quatre nouveaux sites, loin d'être un instrument électoral en vue des municipales de 2020, s'inscrivent dans la continuité d'un travail mené depuis 2014 afin de verdir Paris.
Pour Anne Hidalgo, ces quatre nouveaux sites, loin d'être un instrument électoral en vue des municipales de 2020, s'inscrivent dans la continuité d'un travail mené depuis 2014 afin de verdir Paris. (Crédits : DR)
Elles verront le jour d'ici un an sur le parvis de l'Hôtel de Ville, sur l'esplanade nord de la gare de Lyon, à l'arrière du Palais Garnier ainsi que sur la voie des berges de Seine piétonne située rive droite.

"Débitumiser". Nouveau mantra des villes qui veulent s'engager vers davantage de biodiversité et de résilience face au réchauffement climatique, le néologisme est aussi au centre du projet que la maire de Paris a révélé hier à travers une interview au Parisien. "Quatre grands sites emblématiques" vont accueillir d'ici un an "de la forêt urbaine", à savoir des arbres, ou du moins des arbustes et de la pelouse, a promis Anne Hidalgo n: le parvis de l'Hôtel de Ville, l'esplanade nord de la gare de Lyon, l'arrière du Palais Garnier ainsi que la voie des berges de Seine piétonne située rive droite. Le projet est le fruit d'"un travail de presque un an" mené par la mairie avec l'Atelier parisien d'urbanisme (Apur), souligne la maire.

40 hectares d'espaces verts créées

A Opéra et dans les voies sur berge, la végétalisation verra le jour pleine terre, alors qu'à l'Hôtel de Ville et à la gare de Lyon Anne Hidalgo envisage "de neutraliser l'étage supérieur des parkings pour les remplir de terre". Les berges de Seine n'accueilleront toutefois pas d'arbres afin de respecter la minéralité du site, et les voies rive gauche resteront goudronnées pour laisser passer les véhicules d'urgence, explique l'élue, qui calcule :

"La livraison de l'ensemble des quatre lieux pourra se faire, au mieux, au cours de l'année 2020".

Opéra végétalisé

Pour Anne Hidalgo, ces quatre nouveaux sites, loin d'être un instrument électoral en vue des municipales de 2020, s'inscrivent dans la continuité d'un travail mené depuis 2014 afin de verdir Paris.

"Je voulais que, dans ce mandat, la nature retrouve ses droits à Paris à travers l'agriculture urbaine des toits et des façades, mais aussi dans les rues et les places (comme la place de la Nation qui sera inaugurée le 7 juillet et la place de la Bastille). Je m'étais engagée à créer 30 ha d'espaces verts et de retour vers de la pleine terre, pour améliorer le cadre de vie des Parisiens et répondre au défi climatique. Nous avons réussi à dépasser cet objectif : nous en sommes à 40 ha", revendique la maire, qui souligne également avoir ramené la nature dans trois cours d'écoles dites "oasis", qui à la rentrée seront 31.

La nature à la place de la voiture

Les quatre "forêts urbaines" viennent d'ailleurs s'ajouter au grand projet annoncé récemment d'un grand jardin sur le pont d'Iena devant la tour Eiffel, ainsi qu'à l'idée de végétaliser une partie du périphérique discutée au Conseil de Paris. D'autres sites "plus petits" seront aussi végétalisés : la rue Louis-Blanc (Xe), le boulevard Pasteur (XVe) et l'avenue Daumesnil (XIIe), où "la plantation en pleine terre se fera à la place du stationnement". Une promenade végétale reliera encore le parc de la Villette aux Buttes-Chaumont (XIXe).

"Tout cela converge vers une même vision de la ville", insiste Anne Hidalgo.

La maire, qui assure avancer main dans la main avec les maires d'arrondissement, compte notamment profiter de la révolution des mobilités:

"Il y a une baisse du trafic de 5 % par an à Paris. Cela veut dire que l'on peut régulièrement gagner 5 % de places de stationnement", explique-t-elle.

"Il y a vraiment une reconquête à faire sur toute la partie qui est encore occupée par de la voiture aujourd'hui. Je pense à des places de stationnement qui pourront devenir de petits jardins ou de micro-jardins", ajoute-t-elle.

Voie sur berge végétalisée

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/09/2019 à 10:46 :
Il est à souhaiter qu'elle soit remplacée le plus tôt possible, même si ce ne sera pas la panacée ce sera toujours mieux que cette femme et son bilan catastrophique.
Elle a fait n'importe quoi, endetté Paris à hauteur de 8 milliards d'euros, fait des couloirs de vélos larges comme des rues, créant des goulots d'étranglement, mis des petites portions de rues en sens unique et donc nous sommes obligé de faire le tour du quartier ( vous avez remarqué ?), elle n'a fait que caresser dans le sens du poil son électorat bobo, fait fermer les voies sur berges des deux côtés, paralysant et créant derechef des bouchons au dessus et donc de la pollution !
Aujourd'hui des forêts, demain des lacs artificiels et un parc d'attraction ?
Oui, je voterai pour Villani !
a écrit le 16/06/2019 à 17:25 :
Si Hidalgo veut lutter contre le réchauffement climatique, elle doit construire des logements à Paris, pour éviter la dispersion de la population francilienne, ce qui limiterait les déplacements et la constructions de logements sur les espaces boisés en périphérie. Mais non, elle veut faire croire qu'en semant de la pelouse et en plantant quelques arbres, la planète va être sauvée. On assiste à un politique de ségrégation de classe avec un verni écologique.
Question: Mme Hidalgo prend-t-elle les transports en commun?
a écrit le 16/06/2019 à 14:16 :
Derrière l'Opéra, une forêt? Avec beaucoup d'imagination sans doute, personne ne risque de s'y perdre.
a écrit le 16/06/2019 à 11:54 :
Hidalgo avance, pendant ce temps LR est en état de déliquescence, les écolos lui feront allégeance au second tour et LREM est en pleine spirale de l'échec avec des prétendants qui réclament une primaire et un candidat qui une fois désigné se fera torpiller par ses médiocres challengers. Les opposants d'Hidalgo n'étant pas inscrits sur les listes électorales parisiennes, la dame a toute les chances de continuer son travail de décomposition de cette ville deux fois millénaire compte tenu de la médiocre opposition dont elle aura su profiter.
a écrit le 16/06/2019 à 11:09 :
C'est le principe administratif : "On va raser la foret pour la remplacer par un parc naturel" ou la crétinerie en marche des imbéciles.
a écrit le 15/06/2019 à 19:55 :
On rase ce qui reste de Notre Dame et avec les 80 millions on fait un joli bosquet en plein coeur de Paris.
a écrit le 15/06/2019 à 18:13 :
Il faudra ajouter des ruches et importer des oiseaux en nombre,les écolos adorent parler aux oiseaux!

Les socialistes ont vraiment perdu la main,Griveaux doit etre écroulé de rire!
a écrit le 15/06/2019 à 16:25 :
Hidalgo est prête à raconter n’importe quoi
C’est une championne de l annonce

Elle devait aussi sortir tous les Sdf de la rue
Etc etc
Le résultat c’est surtout un record historique pour la dette de paris et pour faire quoi ... pas grand chose
a écrit le 15/06/2019 à 15:17 :
Toutes les ville devraient s'en inspirer car c'est très bénéfique pour la régulation des températures et climat, la biodiversité, le bien-être des citoyens. Des villes comme Stockholm ont plein d'espaces verts et c'est hyper agréable. Les véhicules plus légers, plus petites et les plus électro-solaires sont à privilégier en plus des transports en communs.
Réponse de le 15/06/2019 à 19:46 :
Stockholm a une densité démographique de 5200 hab/km² contre 22 000 hab/km² pour Paris. Paris est l"une des villes les plus denses au monde, située dans une région également surpeuplée.

La seule solution pour rendre Paris vivable, c'est d'en faire partir la moitié de ses habitants. C'est comme pour les élevages en batterie.

Remarquez que c'est le sens non avoué de la politique de Hidalgo. Faire de Paris la capitale révée de Bobos socialement sélectionnés qui ont le loisir de se déplacer en vélo ou en voiture électrique et les moyens de se payer des logements à 6 chiffres.
a écrit le 15/06/2019 à 11:01 :
Tiens les écolos ont fait un bon score aux élections européennes à Paris alors elle sort ce projet de son chapeau, la ficelle est un peu grosse, reste à savoir si ça va passer?
a écrit le 15/06/2019 à 10:57 :
Ce qui intéresse vraiment Mme Hidalgo, c'est la tour Triangle, à planter en plein milieu de la plaine de la Porte de Versailles.
Pour faire plaisir à ses copains d'Unibail-Rodamco.
Mon Dieu ! que de tartufferie pseudo-écolo !
Réponse de le 15/06/2019 à 12:04 :
On ne voit pas le rapport avec l'écologie sauf à transformer la porte de Versailles en forêt urbain. En quoi cette tour est anti écologique dans ce quartier urbanisé de Paris? Surtout qu'elle sera à bilan carbone neutre. Je précise que je ne soutiens pas du tout Hidalgo.
a écrit le 15/06/2019 à 9:14 :
Bientot, les parigots tels des hidalgos pourront a l'instar de leur capo majore se promener a cheval dans les allees boisees des avenues arborees. Ole !
a écrit le 15/06/2019 à 9:06 :
Avec des tiques, des vipères, des ronciers, c'est en fait la réalité avant l'heure, rendez-vous dans mille ans..
a écrit le 15/06/2019 à 8:36 :
Des forêts pour Paris! Si vous voulez des loups également, les bergers sont sûrement prête à vous en fournir, tout en respectant le cotât de 500 loups.
a écrit le 15/06/2019 à 8:34 :
Des forêts pour Paris! Si vous voulez des loups également, les bergers sont sûrement prête à vous en fournir, tout en respectant le cotât de 500 loups.
a écrit le 15/06/2019 à 8:26 :
son ambition plus de voiture dans paris elle veux creer un grand zoo musee pour ma part il y a deja quelque temps que je ne me rend plus dans Paris pas moyen de circuler ,de se garer et les transports en commun son peu pratique et peu rassurant dommage pour les musees ,expositions et concert avec aussi les loyers Paris se desertifis merci gourou hidalgo
a écrit le 15/06/2019 à 7:47 :
Très bien, Bravo ! il faut continuer et virer les voitures thermiques, faire des parking au dessus du périph avec des mobilités électrique a disposition !
a écrit le 15/06/2019 à 7:02 :
Anne Hidalgo sera réélue,aucun doute la dessus.Elle est la seule a pouvoir concilier l'écologie,la solidarité et une dynamique économique reconnue sur Paris.En face, des critiques stériles,de la jalousie,et des bobos ambitieux,aucune chance!
Réponse de le 17/06/2019 à 6:09 :
Certains pretendent que le ps est mort.
Faux, il bouge encore.
a écrit le 14/06/2019 à 19:13 :
Remplir de terre des parkings: on aura tout vu !
a écrit le 14/06/2019 à 18:54 :
"Madame travaux" dans toute son horreur. Du changement pour le changement, des travaux pour faire des travaux. Pendant ce temps là, la dette de Paris augmente inexorablement ...
a écrit le 14/06/2019 à 16:20 :
Délire de riche bobo mégalo provocateur !
Il y a déjà les deux bois de Boulogne et Vincennes , de nombreux parcs .et jardins ... : buttes chaumont , montsouris, luxembourg , Ranelagh .....,
a écrit le 14/06/2019 à 15:39 :
Elle n'a rien fait concernant l'environnement depuis le début de son mandat, et là elle s'agite avec l'approche des élections. Il ne faudrait que grâce à l'extrême médiocrité des autres candidats, elle soit ré-élue. Reste le candidat écologiste comme alternative.
a écrit le 14/06/2019 à 15:38 :
40 hectares d'espace vert dans Paris créés ? Au prix où y est l'immobilier ? Si c'est bien ça en effet on ne peut pas l'accuser d'être l'amie de la finance immobilière c'est certain !

Par contre il est évident que petite elle a du avoir un traumatisme lié à la bagnole parce que ce mépris est quand même particulièrement criant. Faut juste lui dire qu'il y a des gens qui les conduisent et que bien souvent ils n'en ont pas le choix financièrement et que cocotte quand tu iras bosser à la mairie de paris en transport en commun de ton immeuble dans le 94 tu pourras peut-être faire la leçon aux autres, en attendant ça sente surtout le ressentiment du moins un truc bizarre.
Réponse de le 14/06/2019 à 18:00 :
Vous plaisantez ?! elle n'a rien fait contre le tout bagnole... elle n'a rien fait pour améliorer les transports en commun afin que des gens comme vous ne disent plus "on utilise notre voiture parce que les transports en commun parisiens sont peu fiables, sales et chers".
Réponse de le 15/06/2019 à 8:39 :
Dîtes que vous n'avez pas envie de prendre les transports en commun et que vous préférez votre voiture. Mais n'allez pas prétendre que les gens préfèrent la voiture aux transports en commun pour des raisons financières, cela n'a aucun sens.
Réponse de le 17/06/2019 à 14:55 :
@ multipseudos:

C'est simple je ne comprends aucune de tes deux interventions, pourrais tu m'expliquer clairement le fond de ta pensée stp ? Merci.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :