"Patrick", le premier TGV en service tire sa révérence

 |   |  227  mots
Le TGV 01 "Patrick" avec son habillage "orange & blanc" typique des années 80.
Après avoir fait la joie des Parisiens le week-end dernier, le TGV, baptisé Patrick, ne partira pas sans avoir fait ses adieux au public lyonnais. La rame 01 stationnera pour un dernier "au revoir" en gare de Lyon Perrache les 7 et 8 mars 2020.

A l'occasion de sa tournée d'adieux, Patrick porte les couleurs de ses trois livrées historiques : orange d'origine pour les motrices, bleue atlantique et carmillon pour les voitures. Fleuron de la révolution technologique, cette rame est le symbole du lien affectif entre les Français et le train.

TGV 01 PATRICK

"Patrick", un symbole technologique qui a cassé la voie

Le premier TGV "Patrick" a pris sa retraite en décembre 2019, après 40 ans de service et près de 14 millions de kilomètres à son compteur. La toute première rame TGV a effectué ses dernières visites des centres de maintenance au cours du mois de février, aux côtés d'agents SNCF qui ont marqué l'histoire de cette rame et qui ont œuvré sur celle-ci tout au long de son parcours. L'occasion pour eux de partager un dernier moment avec ce TGV particulier qui a marqué le début de la première Ligne à Grande Vitesse (LGV Sud-Est) en 1981.

TGV 01

(RE)VOIR AUSSI

Le 22 septembre 1981, le président de la République François Mitterrand inaugure le TGV Paris-Lyon. A cette occasion il prononce un discours au Creusot.

--

INFO PRATIQUE

La rame Patrick sera présente en gare de Lyon Perrache, voie A, le samedi 7 mars de 10h20 à 18h00 et le dimanche 8 mars de 08h00 à 17h00. Inscription obligatoire à l'adresse http://inscriptions-aurevoirpatrick.com (événement gratuit).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/03/2020 à 4:16 :
J'ai commence a lire et puis soudain j'ai vu la tete du vieux crabe. J'ai arrete aussi sec.
Meme mort il bouge encore....
a écrit le 08/03/2020 à 17:33 :
Après, que va devenir cette rame mythique ?
Va t elle partir à la casse ou être conservée pieusement ds un musée pour témoigner comme preuve vivante aux nvelles générations de la permanence du génie et de l'audace de l'humanité.
Comme il y a un siècle, qui se souvient encore de la splendide flotte marchande à la voile française de cap horniers qui fut un des acteurs majeurs de la 1ere mondialisation industrielle en livrant des marchandises sur ttes les mers et par ts les temps et dt les derniers navires disparurent ds les années 1920 et ds l'indifférence générale , sous les coups de marteau des démolisseurs plus féroces que les tempêtes ??

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :