La Tribune

Le chiffre qui fait peur : la production de Renault et PSA chute de 13,8% en France

Copyright Reuters
Copyright Reuters
Alain-Gabriel Verdevoye  |   -  396  mots
La production des constructeurs tricolores en France est en chute libre. PSA a reculé de 12,6% et Renault de 16,3% sur les six premiers mois de 2012.

La production automobile de Renault et PSA est passée sous la barre du million d'unités (957.604 unités à peine, voitures  particulières et utilitaires légers) en France au premier semestre, soit une chute de 13,8%. Dans le détail, PSA a reculé de 12,6% et Renault de 16,3%. PSA produit encore 41% de ses véhicules dans l'Hexagone, mais Renault arrive à 21% seulement! Paradoxalement, la production de PSA a baissé davantage encore hors de France sur le semestre (-22%). En revanche, Renault n'a diminué ses volumes de fabrication que de 1,8% en-dehors de l'Hexagone.

Immatriculations en berne

Certes, les constructeurs français sont soumis à la dégringolade du marché européen. Sur les huit premiers mois de 2012,  le groupe Renault a immatriculé 16% de véhicules en moins par rapport à la même période de 2011 sur le Vieux continent, PSA reculant de 11,9%. Le marché européen total s'est effrité dans le même temps de 6,6% (voitures particulières seulement). Clairement, les constructeurs français dégringolent davantage que les marchés. Il est vrai que la structure desdits marchés ne leur est pas favorable, la France étant particulièrement atteinte par la décrue. En France, leur premier débouché, sur les neuf premiers mois (chiffres arrêtés au 19 septembre), Renault et PSA reculent chacun de 18,3% sur un marché hexagonal en baisse de 13%. Mais, là aussi, les constructeurs français dégringolent davantage que le marché lui-même.

208 bien partie

Malmenés sur le Vieux continent, Renault et PSA ont toutefois des espoirs de rebondir. La nouvelle Peugeot 208 semble bien partie, comme en témoigne le frémissement de PSA sur le marché français en septembre. Renault aura, début octobre, sa Clio IV. La 208 est produite pour partie en France et en Slovaquie, la Clio IV dans l'Hexagone (40%) et en Turquie (60%). En revanche, les autres nouveautés marquantes du Mondial de l'automobile parisien chez Renault, à savoir les Dacia Sandero II et Logan II, ne bénéficieront pas à la production tricolore. Elles viendront en effet de Roumanie.

Chute structurelle

La production de Renault et PSA en France est structurellement en baisse, même si on n'a pas atteint le point bas de 2009, l'année noire. En 2005, les deux constructeurs tricolores avaient assemblé sur le territoire national 3,2 millions de véhicules. L'an passé, leur production atteignait moins de 2 millions! Et ce sera pire encore cette année.

Réagir

Commentaires

Cricr  a écrit le 30/09/2012 à 10:15 :

Bonjour
Et le coût exorbitant des cartes grises suivant les département cela aussi contribu à réfléchir
À changée de voiture plus régulièrement.

Dom  a écrit le 29/09/2012 à 23:29 :

C'est sur qu'avec ce qui se passe cela ne va pas faire de la pub à peugeot car qui aura envie de s'acheter une voiture assemblée entre deux piqués de grève ??
En tout cas, pas moi !

Bubu  a écrit le 27/09/2012 à 11:07 :

Production 2012, en France, de 2 millions de voitures pour PSA et Renaut: 5/6 usines suffisent avec une production moyenne de 350/400.000 voitures.
Actuellement 10 usines: 6 PSA (dont Aulnay) et 4 pour Renault. Conclusion arithmétique 3/4 usines en trop.

gerardc27  a écrit le 27/09/2012 à 10:20 :

Il serait peut-être temps de parler de patriotisme économique plutôt que de redressement productif. En Corée les possesseurs de voitures étrangères sont montrés du doigt et culpabilisés, ce qui fait qu'on n'y vend pas de bagnoles importées. En France c'est l'inverse ; question de mentalité, on préfère sans doute fabriquer des chômeurs.

François  a écrit le 26/09/2012 à 23:13 :

Si Volkswagen et le troisiÚme groupe au monde,ce n'est pas au hasard.

Canel 18  a écrit le 26/09/2012 à 19:35 :

Je suis en partie d'accord mais tout de même ; quand les constructeurs français arrêteront de prendre leurs clients pour des imbéciles....Pareil pour la plupart des constructeurs allemands qui facturent des prestations certes d'un niveau supérieur mais à quel prix ! Vous parliez de Toyota avec sa Yaris assemblée à Valenciennes. En effet, possesseur pendant 11 ans de la première version, je viens d'en commander une neuve : la différence de traitement d'un client par cette entreprise est édifiante. Au moins, la satisfaction d e leurs clients est la priorité et c'est flagrant. Par rapport aux constructeurs français, c'est incomparable et il faudrait avoir une foi illimitée pour rester client chez eux après avoir essayé Toyota. Ne pas s'etonner ensuite que les ventes s'effondrent. C'est même un miracle que ce ne soit pas arrivé bien avant car la situation est la même depuis plusieurs decenies. Mais maintenant, l'heure est grave et le point de non-retour est peut-être atteint. Comme l'industrie du disque qui a tiré sur la ficelle jusqu'à sa rupture, l'industrie automobile française a mangé son pain blanc. Je suis très pessimiste pour la suite et pourtant dieu sait que j'ai défendu des positions comme la votre depuis longtemps (dans les années 80 déjà) mais c'est terminé.

Observateur  a écrit le 26/09/2012 à 18:13 :

Réveillez-vous !
Économiquement les Français sont endormis comme ils l?étaient politiquement et moralement en 1939 !
Nous sommes envahis de voitures d?origine allemandes. Pas seulement en haut de gamme, mais dans toutes les gammes (VW Golf, Polo, Passat, Touran, Jetta, Sharan, Audi, BMW, Ford Fiesta, Opel Corsa ?etc)
Aucune de ces voitures n?est fabriquée en France.
Presque toutes pourraient être remplacées par leur équivalent français.
C?est tous les Français - sans exception (même ceux qui n?achètent pas ces véhicules étrangers) - qui payent dans leurs impôts pour les chômeurs et la dette résultant de ces importations massives.
En attendant, quand l?économie sera bien dégradée, de s?inscrire au chômage, ou de voir leurs enfants s?y inscrire. L?automobile c?est 10% de l?emploi en France !
Devant une situation aussi grave, le snobisme et la volonté de paraître malin (la meilleure qualité des voitures allemandes à prix égal est un mythe entretenu à grand renfort de publicités) doivent céder la place au civisme et à la responsabilité?!
Continuez à acheter des voitures allemandes et japonaises (seule la Yaris est assemblée en France) et vous paierez les chômeurs et la dette dans vos impôts, avant de devenir chômeur vous-même ...

FLAMBY  a écrit le 26/09/2012 à 17:47 :

Montebourg , tu ferais peut etre bien de ne pas trop trainer sur le plan PSA , il pourrait bien demander un deuxième opus . Ceci dit c est quand même navrant de voir le declin de notre secteur automobile ( n en deplaise au sieur JV Placé )

PIC SOUS  a écrit le 26/09/2012 à 17:12 :

Il y a moins de sous dans les poches... et la richesse est ponctionnée par un état qui la redistribue au travers d'une administration.... très peu productive. Cherchez l'erreur... L'administration est certes nécessaire mais elle doit etre avant tout vertueuse, et les investissements qu'elle réalise (au travers des décisions politiques) devraient l'être encore plus. Il est la le gâchis, pas ailleurs.

Boycott  a écrit le 26/09/2012 à 17:02 :

Décidément, le boycott des voitures françaises, même électriques, même à pédales, est de plus en plus efficace. Quand vont-ils se décider à écouter le peuple qui s'exprime clairement ?

Observateur  a répondu le 26/09/2012 à 18:14:

Mais même pour les voitures françaises qui ne sont pas fabriquées en France , une bonne partie de la valeur ajoutée revient dans le pays, et donc soutient en général l'industrie française , si ce n'est tout simplement les grands constructeurs automobiles français, dont on a tout intérêt à ce qu?ils se portent bien.
Pour rappel :
Le seul modèle de Toyota assemblé en France est la Yaris.
Aucune voiture allemande n'est faite en France (à part la Smart !).
Les constructeurs français produisent 2 fois plus de voitures en France qu ils n'en vendent, et il est assez logique qu'ils implantent des usines dans les pays étrangers qui eux achètent leurs voitures.
Les vrais fossoyeurs de l?industrie française sont les Français qui achètent en masse des voitures allemandes ou japonaises, qui ne sont pas quoiqu'on dise de meilleure qualité à prix égal.
c?est tous les Français sans exception qui payent dans leurs impôts pour les chômeurs et la dette qui résultent de ces importations massives. Avant de pouvoir s'inscrire au chômage eux-même ...
Le snobisme et de la volonté de paraître malin doivent céder la place au civisme et à la responsabilité?!

pNv6wY  a écrit le 26/09/2012 à 16:29 :

Il y a deja plusieurs années il se disait que 10 voitures étrangères vendues en France c'était un ouvrier français au chomage .
Par ailleurs dans l'industrie un emploi direct génère au moins un emploi chez les sous traitants .Mais Michelin produit plus aux USA qu'en Europe ....

eurofederal  a écrit le 26/09/2012 à 16:15 :

Il suffit de nous comparer à notre voisin et compétiteur , l'Allemagne. Chez eux, VW, Opel, Porsche etc.. construisent encoure plus de 5 millions de véhicules pour une production teutonne de quelque 6 ou 7 millions de véhicules..... nous sommes sur le déclin mais bon, visiblement les chiffres ne font même plus peur... quand toutes les industries auront disparu, je n'ose imaginer

pNv6wY  a répondu le 26/09/2012 à 16:35:

Vous etes sur qu'Opel ,n'est pas sur le déclin ? J'ai meme cru lire qu'avec les accords psa/gm certaines 508 seraient assemblées sur les chaines Opel en Allemagne !!!!

tout à fait  a répondu le 26/09/2012 à 17:21:

mais quand on parle des voitures allemandes, faut il compter dedans le futur citan de mercedes assemblé en france par renault ???
pour opel, ca fait un bail que GM empoche les bénéfices (enfin, le peu qu'il peut y avoir).
L'herbe est toujours plus verte ailleurs, mais bizarrement quand on y est (ailleurs) le vert devient vert foncé

Gilles1  a écrit le 26/09/2012 à 14:45 :

Montebourg, grand spécialiste du secteur automobile, va redresser la situation.

AVENIR RADIEUX  a écrit le 26/09/2012 à 14:24 :

Mais il faut relativiser, les constructeurs français ne sont pas représentatifs du marché automobile, et par ailleurs les équipementiers sont optimistes, Michelin entre autre ... à lire :
http://www.sylevra.com/Veille-Filieres-Industries-Constructeurs-Equipementiers.htm

Didier  a écrit le 26/09/2012 à 13:53 :

Et l'Etat actionnaire tresse des lauriers à Renault, qui délocalise, produit de moins en moins en France, est sans doute à la veille d'une menace de faillite avec un pari très risqué sur la voiture électrique. PSA a commis des erreurs, mais sa principale a été de tenir à produire trop en France, M. Montebourg. L'industrie auto française risque de disparaître ! après tant d'autres...

alex  a répondu le 26/09/2012 à 14:54:

Pour moi l?État fera faillite avant RENAULT, je vous rappelle RENAULT est actionnaire de NISSAN, VOLVO, DACIA, RENAULT SAMSUNG MOTORS et un groupe RUSSE. Si un jour RENAULT a besoin d'argent, Renault pourra vendre ses participations. Quand à votre commentaire sur les voitures électriques, on verra le jour ou le pétrole sera à 200 dollars si vous direz la même chose. Aujourd'hui le monde est en crise et le baril de pétrole est à 100 dollars, on va voire le jour ou la croissance repartira, quel sera le prix du baril de pétrole.

DéSASTREGHOSNiEN  a répondu le 26/09/2012 à 15:10:

La stratégie des dirigeants et administrateurs de Renault est en train de prendre l'eau avec NISSAN qui va devoir fermer ses usines en Chine. L'ERREUR des Ghosn, Pelatta, Tavarez, c'est d'avoir affaiblit Renault pour tout transferer chez Nissan, chez Dacia et maintenant en Russie très risquée et périlleuse chez Lada en abusant des crédits d'impôts recherche sur le dos des Français...

SIRIUS  a écrit le 26/09/2012 à 12:33 :

En achetant une voiture à 30 000 euros, on verse 5 880 euros de TVA à l'état. Ne pas faire cette dépense, c'est récupérer les nouveaux prélèvements fiscaux des socialistes.

@SIRIUS  a répondu le 26/09/2012 à 12:48:

La TVA et la production en France sont deux choses très différentes.
On peut acheter une voiture fabriquée en FRANCE en payant les droits de TVA bien moins élevés.

alex  a répondu le 26/09/2012 à 13:57:

surtout que la TVA est la même si la voiture est produite en France ou en dehors de la France. La TVA n'est pas responsable de la chute de la production Française. Par contre, si on fait passer la TVA de 19.6 à 20%, on peut baisser les charges des entreprises de 3 milliards d'euros. Et ça s'est bon pour la compétitivité. Aujourd'hui, note SECU est essentiellement financé par les cotisations sur le salaire, si on baisse les cotisation salariales et on augmente la TVA, on pourra compenser par la TVA le dumping social de certains pays, car la TVA est payé sur les produits fabriqués en France et aussi en dehors de la France. Et les produits importés fianceront no SECU.

pNv6wY  a répondu le 26/09/2012 à 16:09:

Sirius comment arrivez vous à 5.880 ? de tva pour un véhicule vendu 30.000 ? ?
Si la tva est à 19,6% j'arrive à un prix ht de 30.000/1,196 = 25.083,61 ? à partir duquel je calcul la tva à 19,6 % = 4.916,39 ? . Je vérifie ,et hop hop hop 25083,61+ 4916,39 = 30.000 ? !!!

@pNv6wY  a répondu le 26/09/2012 à 16:48:

30000x19,6/100 = 5880. Sirius a raison. D'ailleurs, 19,6%, c'est presque 20%. Et 20% de 30000 font 6000. Donc 19,6% de 30000 ne peuvent pas faire 4916,39...

pNv6wY  a répondu le 26/09/2012 à 17:17:

La tva se calcule toujours à partir d'un montant hors taxe ce que vous confirmeront tous les comptables que vous pourrez interroger .Et c'est bien ce que je vous démontre :
25.083,61 ? h.t montant sur lequel j'applique 19,6% de tva soit 4916,39 ? et j'arrive à un total de 30.000 ? .!!!

pNv6wY  a répondu le 26/09/2012 à 17:31:

Calcul de la tva à partir du montant h.t et non ttc .
Je vous invite à vérifier mes dires sur l'une quelconque des factures en votre possession que ce soit de votre garagiste,de votre plombier ou d'achat chez but ou darty .Généralement les factures sont ventilées avec ht ,tva et ttc .Ainsi vous pourrez faire le calcul de la tva à partir du ht .

Laurent  a écrit le 26/09/2012 à 12:03 :

Aulnay ne sera pas la seule usine à fermer en France malheureusement.
C'est un déclin lent et long qui s'annonce. De moins en moins de Français achèteront de voitures moyenne gamme, soit par manque de moyens, soit parce qu'ils n'ont plus l'utilité d'une voiture. On va aller vers le low cost, la location et le co voiturage.

Patrickb  a répondu le 26/09/2012 à 14:07:

@laurent: moi je suis pour la production et l'utilisation des pousse-pousses en France pour concurrencer les Chinois sur leur propre terrain :-)

50%  a écrit le 26/09/2012 à 11:44 :

La France pourrait donc enregistrer jusqu'à 50% de baisse de sa production automobile en moins de 10 ans. Pendant ce temps là, on a fabriqué frénétiquement des fonctionnaires en pagaille, des TGV dispendieux, des chômeurs, des éoliennes improductives, du social forcé et des impôts spoliateurs. Ordinaires conséquences du collectivisme de droite ou de gauche obstinément imposé au pays depuis tant de décennies ! La petite URSS française n'en a plus pour longtemps.

grouik  a répondu le 26/09/2012 à 11:55:

vous ne devez pas écouter montebourg:il estoptimiste pour l'automobile française.qui sommes nous pour en douter?

108 Millions de voitures produites en 2018  a répondu le 26/09/2012 à 14:28:

Cessez de pleurnicher, Montebourg est bien informé, il doit avoir les rapports qui vous manquent ... Automobile, la production mondiale devrait atteindre 108 millions d?unités en 2018 - Le devenir des marchés automobiles pour les 6 prochaines années restera marqué par la croissance ... http://www.sylevra.com/PBHotNews.asp?ItmID=117736

@108 Millions de voitures produites en 2018  a répondu le 26/09/2012 à 15:16:

vous pouvez prédire le future donc?

Vous devriez travailler au FMI. Ils prédisent le future en ajustant la prévision tous les mois en fonction du sens du vent...

Tom  a répondu le 26/09/2012 à 15:23:

La production baisse, mais, si vous souhaitez acheter une 508 GT, on vous annonce 1 an de délai (?!). Résultat, vous achetez une allemande...

fred  a écrit le 26/09/2012 à 11:38 :

En même temps si les français étaient un minimum patriote et qu'ils intégraient dans leur esprit que : acheter français = emplois en partie préservés, que ce soit pour l'automobile ou autres choses....
On achète un prix et pas un produit, voilà le résultat.
Désolé de le redire mais si on veut préservé notre outil industriel et donc nos constructeurs, nous devons acheter français, et ne me dites pas que leurs voitures sont pourris, ce n'est pas vrai, elles sont largement à hauteur de certaines grandes marque. Je ne parle pas des dacia que je ne considère pas comme française, et puis l'état ne mettrait pas au rang de déchet l'automobile comme elle le fait (Radars, taxes, conducteurs voyou s etc...) l'automobile redeviendrait objet de plaisir et non un utilitaire.

realité  a répondu le 26/09/2012 à 11:43:

combien de malfacon ?vive les etrangeres pour la fiabilté

ouvel  a répondu le 26/09/2012 à 11:54:

"En même temps si les français étaient un minimum patriotes et qu'ils intégraient dans leurs esprits que ACHETER c'est des emplois..."
En inversant, si l'on donne aux 3 M de chômeurs, RSA etc... le pouvoir d'acheter (le SMIC ?) pour préserver les emplois restants ....
Bref de quelle manière inverser la boucle infernale ?
Bonne réflexion.

@fred  a répondu le 26/09/2012 à 12:34:

Le marché automobile est un marché mondial. S'imaginer que parce que quelques Français vont acheter Français, on va sauver des emplois dans l'automobile, c'est comme si ont pensait pouvoir vider l'Océan avec une petite cuillère. Pour appliquer votre solution, il faut fermer les frontières, supprimer la concurrence, dans ce cas vous n' achèterez plus les voitures au même prix: conséquence baisse des ventes et chômage....

fred  a répondu le 26/09/2012 à 13:48:

On est d'accord, seulement on ne peut pas prétexter cela est laisser le navire couler, je suis désolé mais lorsque l'on achète Coréen, roumain, turc et heureusement pas encore chinois c'est des pans entiers de cette économie qui s'écroule....
Fermer les frontières n'est pas la solution par contre un minimum de chauvinisme ne ferait pas de mal à la France, je suis artisan et quand un confrère me fais bosser, je le fais bosser et inversement, cela est vertueux et bien pour tout le monde.
C'est de même pour l'automobile est les emplois induits.
Maintenant à dire qu'il faut augmenter les minimum sociaux pour cette catégorie consomme, je ne l'imagine pas, car c'est le produit du travail qui doit créer des richesses. Pour cela il faut du travail et des entreprises qui tournent.....

simba22  a répondu le 26/09/2012 à 13:57:

acheter français ne veut pas dire sauver les emploies les actionnaires regardent que le frics
et pas les entreprises .regarder dans les entreprises comme psa ou renault les responsables roulent avec des voitures de fonctions donc de la marque mais dans leurs garage ils ont des voitures allemandes a eux de montrer l'exemple et non aux salariés

Enjoy  a répondu le 26/09/2012 à 14:04:

J'ai acheté une 407 break en 2005 parce que je la trouvais belle et parce que je voulais acheter français : 32 k? .... une paille ..
20 mois plus tard et une trentaine d'aller retour chez peugeot je me suis prosterné chez Audi pour qu'ils me la reprenne , ce qu'ils ont fait et j'ai acheté une A4 cash .
Depuis je ne vois le garage que pour les révisions périodiques (chères il est vrai mais peu me chaut )
J'aime mon pays mais j'aime également conduire de belles voitures et il faut reconnaître que la voiture française ce n'est pas vraiment de la belle bagnole et ce depuis au moins trente ans ! et quand en plus la fiabilité n'est pas au rdv , adieu ..
Les gens qui roulent en allemande ne sont pas vraiment débiles : ils ont testé d'autres marques au préalable et ont tranchés malgré le surcoût (justifié selon moi )

alex  a répondu le 26/09/2012 à 14:30:

N'importe quoi comme argumentaire, vraiment n'importe quoi. Comment trouver des excuses a sont propre comportement. ça se saurait si le PDG de RENAULT ou le PDG de PSA roulaient en voiture Allemande, les journalistes le mettrai en première page. Quand a ton argument sur les actionnaires, MERCEDES, VW ou BMW ont aussi des actionnaires qui réclament bq de dividendes. Il faut arrêter de trouver des excuses a son propre manque de patriotisme.

alex  a répondu le 26/09/2012 à 14:35:

Enjoy, dis moi dans quoi tu bosses et moi aussi j'aille acheter de produits de tes concurrents etrangers, je ferai comme toi, je dirais que vos produits ne sont pas fiables. Je suis à ma 6eme voiture Française, j'ai dépasse a chaque fois les 120000Km avec mes voitures et je n'ai jamais eu de problèmes de fiabilité. Par contre, j'ai beaucoup de pb avec les 14 voitures de mon entreprise, bizarrement les problèmes on disparu le jour ou j'ai changé de Garage.

alain893  a répondu le 26/09/2012 à 15:14:

Je suis un peu du même avis, j'ai 2 véhicule depuis plus de 20 ans (un français actuellement et BMW) Je n'ai pas eu plus de souci avec les une que les autres, par contre les garagistes pas tous reglo.....

berti49  a répondu le 26/09/2012 à 15:14:

@fred...
ok achetons français... je décide donc d'acheter une clio...
comme je sais si elle fait partie des 60% produite en Turquie ou des 40% produites en France ????
la Toyota Yaris c'est français pour toi ?
et la smart ?

simba22  a répondu le 26/09/2012 à 15:18:

je suis bien placé pour dire que les patrons roulent en voitures etrangère.

fausse idée  a répondu le 26/09/2012 à 17:31:

la fiabilité des voitures allemandes est une fausse idée, allez voir les vrais chiffres, renault est dans les top 3 pour les catégories ou il commercialise des voitures (clio, kangoo, mégane).
la fiabilité des allemandes vient d'un matraquage publicitaire depuis les années 80 (la pub avec l'ampoule du plafonnier pour VW)
toujours roulé en francaise, jamais en panne sur le bord de la route, et elles ont toutes dépassé les 200 000 km.
autre exemple, j'ai un pote avec 2 audi, et bien la grosse merde, 2 turbo HS.

fred  a répondu le 26/09/2012 à 17:40:

@berti49 200% d'accord avec vous, on gueule après Peugeot pour Aulnay mais eux fabrique encore plus de 60% de leur voiture en France, Renault 40%....
On est d'accord aujourd'hui une yaris est plus française qu'une clio, on se marche sur la tête dans ce pays.
Renault est le moins patriote des 3 constructeurs hexagonaux, qu'il produise en Turquie on s'en fou, seulement ça ne revient pas chez nous, c'est tout.
Les françaises ne sont pas des poubelles, ils sont nul dans le haut de gamme, par contre pour le restant de la gamme elles n'ont pas à rougir

Observateur  a répondu le 26/09/2012 à 18:23:

Encore un mythe (comme la qualité allemande): En fait, à part la Yaris et la Smart, il n'y a pas de voitures étrangères produites en France !!!
Liste des voitures produites en France:
Citroën C3 produite à Aulnay-sous-Bois
Citroën C4 produite à Mulhouse
Citroën C5 produite à Rennes
Citroën C6 produite à Rennes
Citroën C8 produite à Sevelnord
Citroën DS3 produite à Poissy
Citroën DS4 produite à Mulhouse
Citroën DS5 produite à Sochaux
Citroën Jumpy produite à Sevelnord
Peugeot 207 produite à Poissy
Peugeot 208 produite à Poissy
Peugeot 3008 produite à Sochaux
Peugeot 308 produite à Sochaux et Mulhouse
Peugeot 407 Coupé produite à Rennes
Peugeot 5008 produite à Sochaux
Peugeot 508 produite à Rennes
Peugeot 508 RXH produite à Rennes
Peugeot 807 produite à Sevelnord
Peugeot Expert produite à Sevelnord
Renault Espace produite à Sandouville et Dieppe
Renault Kangoo produite à Maubeuge
Renault Laguna produite à Sandouville et Dieppe
Renault Laguna Coupé produite à Sandouville et Dieppe
Renault Laguna Estate produite à Sandouville et Dieppe
Renault Master produite à Batilly
Renault Mégane CC produite à Douai
Renault Scénic produite à Douai
smart Fortwo Cabrio produite à Hambach (Lorraine)
smart Fortwo Coupé produite à Hambach (Lorraine)
Toyota Yaris produite à Onnaing (Valencienne)