Cadbury Schweppes rassure les marchés

 |   |  311  mots
Le groupe de confiseries, qui a dû retirer de la vente des barres chocolatées infectée par la salmonellose, a annoncé que le coût de ce retrait sur l'année ne sera que de 20 millions de livres. Un chiffre qui rassure les marchés. Le groupe a par ailleurs affiché une croissance de 23% de ses ventes au premier semestre 2006.

Que les marchés se rassurent : le problème de salmonellose de Cadbury Schweppes ne plombera pas ses résultats annuels. Alors que le groupe de confiseries avait été obligé de retirer du marché des barres chocolatées en raison de traces de salmonelle, il assure que cet incident ne lui coûtera que 20 millions de livres sur l'ensemble de l'année. Une nouvelle qui permet au titre de s'apprécier de plus de 3% en Bourse, en matinée, alors que l'incertitude régnait sur le montant de la charge liée à ce retrait.

Par ailleurs, la Bourse semble rassurée par la performance du groupe au premier semestre 2006. Cadbury Schweppes a enregistré une croissance de 23% de son chiffre d'affaires sur le semestre, à 3,4 milliards de livres (4,9 milliards d'euros) "soutenu par les innovations et les marchés émergents", selon le groupe. A périmètre constant, le chiffre d'affaires progresse de 14%.

Le résultat imposable s'établit à 398 millions de livres sur le semestre, en hausse de 32% sur un an. "Notre performance sur le premier semestre a été bonne avec en particulier de bons résultats dans trois de nos régions", a souligné Todd Sitzer, le directeur général de Cadbury Schweppes dans un communiqué.

Fort de ces performances, le patron de Cadbury estime d'ailleurs que son groupe espère "enregistrer une hausse des revenus dans le haut de la fourchette prévue sur l'année (entre 3 et 5%)", même s'il doit encore jauger de l'impact précis sur ses ventes du retrait de ses barres chocolatées contaminées. Les produits en questions représentent 3% des ventes au Royaume-Uni et 0,5% des ventes totales du groupe.

Enfin, Cadbury estime également qu'il affichera une amélioration de sa marge opérationnelle sur l'année, et compte toujours dégager un free cash flow de 1,5 milliard de livres sur la période 2004-2007.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :