Les salariés de BNP Paribas saluent le rachat de Fortis

 |   |  525  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : AFP)
Selon une enquête annuelle réalisée auprès des collaborateurs de BNP Paribas dans soixante pays, les salariés se félicitent du rachat de la banque belge Fortis.

"Rapprocher les managers de leurs équipes", "fluidifier le processus de décisions", "améliorer la mobilité interne", "poursuivre l?effort pour l?égalité des chances". Tels sont les cinq principaux domaines d?action de la politique de ressources humaines qui ont été identifiés par BNP Paribas dans le cadre d?une enquête réalisée auprès des salariés du groupe dans le monde. Les résultats de la troisième édition de cette enquête, baptisée "Global People Survey 2010" ont été exposés aux représentants du personnel le 8 décembre, lors du comité européen de BNP Paribas organisé à Bruxelles.

L?enquête a été réalisée par internet du 17 mai au 3 juin dernier dans plus de soixante pays auprès de 183 000 collaborateurs de la banque (dont 65.000 en France), qui ont livré leur perception du groupe. Le taux de réponse global s?élève à 52%, avec 94 341 répondants. En France métropolitaine, ce taux a atteint 47% contre 40% un an plus tôt.

Plusieurs points positifs sont mis en avant par les salariés. Ils plébiscitent la façon dont le groupe a géré la crise financière, et gardent une grande "confiance dans les décisions de la direction", peut-on lire dans le compte-rendu de l?enquête, dont le quotidien économique belge L?Echo s?est procuré une copie. Ils saluent aussi la reprise de l?ex -Fortis Banque. Ils sont 58% à avoir une opinion favorable sur le rapprochement avec la banque belge, soit 14% de plus qu?en 2009. Les salariés se réjouissent également de la promotion de la diversité au sein de l?entreprise avec 65% d?opinion favorable soit 6% de plus qu?en 2009.

Groupe trop "franco-français"

Si la direction est appréciée pour la qualité de ses décisions et sa stratégie claire, "les collaborateurs ont en revanche le sentiment que le management est parfois trop éloigné du terrain", souligne l?enquête. 42% des salariés interrogés ont une opinion très positive de la capacité de la direction à gérer les équipes alors qu?ils étaient 44% en 2009. Les collaborateurs ont le sentiment que le management ne leur fait pas suffisamment confiance ou ne communique pas avec eux de façon suffisamment ouverte. "En période de crise, les salariés sont demandeurs de plus de proximité. Ce n?est pas spécifique à BNP Paribas", juge-t-on dans l?entourage de la banque de la rue d?Antin.

A l?image de ce qu?ils avaient exprimé lors de la précédente édition de l?enquête, certains collaborateurs en poste hors de France trouvent le groupe trop franco-français et ont une impression de "centralisation excessive à Paris de la prise de décision" et d?un "plafond de verre" pour les non-Français et non-francophones.

Le groupe a fait de cette enquête annuelle un outil pour mesurer les progrès accomplis en matière de ressources humaines, mais aussi un moyen pour déterminer les priorités, et renforcer ses actions dans la durée. L?an dernier, cela avait donné lieu à diverses mesures en direction des seniors.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/01/2011 à 16:29 :
Peut etre salueront ils moins ce RACHAT si, par malheur un jour et, c'est plausible une cission de la BELGIQUE survenait....QUID des dettes de FORTIS garanties par la BELGIQUE lorsqu'il n' y plus d' ETAT BELGE!!!
a écrit le 21/01/2011 à 5:07 :
"Les salariés de BNP Paribas saluent le rachat de Fortis" : grand bien leur fasse ! Mais je peux vous dire que les anciens clients de Fortis ne sont pas aussi unanimes : c'est un peu comme d'être obligé de faire ses courses dans une grande surface quand on est habitué à la supérette du coin (et ici, il n'y a même pas l'argument "moindre coût").
Réponse de le 21/01/2011 à 13:56 :
Sûr que les ex-clients FORTIS ( ex BPC / BRED ) , c'était un peu les méthodes 14/18 .......cahiers de cuisine ...papier ...espèces ...guichet
Réponse de le 21/01/2011 à 21:52 :
D'accord avec vous Claude! Les clients de Fortis étaient considérés et cela commence à leur faire tout drôle d'être déshumanisés....bienvenu dans la Banque française,jugée en plus par ses salariés travaillant à l'étranger trop franco-français....une remarque: 52% des salariés BNP ont répondu à l'enquete,l'échantillon n'est donc pas forcement représentatif.....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :