Banques et fintech : après la concurrence, le temps des alliances

 |   |  1269  mots
A la peine dans leur conquête de nouveaux clients particuliers, nombre de fintech préfèrent développer des offres destinées aux acteurs professionnels de la banque et de l'assurance.
A la peine dans leur conquête de nouveaux clients particuliers, nombre de fintech préfèrent développer des offres destinées aux acteurs professionnels de la banque et de l'assurance. (Crédits : iStock)
Les startups de la finance, en quête de nouvelles sources de revenus, proposent aux acteurs traditionnels d'utiliser leurs briques technologiques pour développer de nouveaux services à destination de leurs clients ou pour gagner en efficacité opérationnelle.

Coopérer plutôt que concurrencer. C'est la stratégie vers laquelle se tournent de plus en plus de fintech, ces startups qui entendent réinventer la finance à l'aide des technologies. Lors de leur émergence, il y a une petite dizaine d'années, beaucoup d'entre elles ont développé des produits destinés au grand public. C'est le cas, par exemple, de l'appli d'agrégation de comptes Bankin', qui permet à ses 2,9 millions d'utilisateurs d'avoir une vision globale de leurs avoirs pour mieux gérer leur budget, de la startup Lydia, qui facilite le paiement entre particuliers, ou encore des robots conseillers comme Yomoni et Nalo, qui proposent des solutions d'épargne en ligne.

Combler un déficit de notoriété

Malgré le caractère innovant des services proposés, ces nouveaux entrants doivent faire face à un écueil majeur : leur déficit de notoriété. Encore aujourd'hui, seuls 12% des Français ont déjà entendu parler des fintech. Parmi eux, une infime partie (4%) sait précisément de quoi il s'agit, selon une étude réalisée par le cabinet Mazars et OpinionWay en janvier dernier. Un inconvénient de taille dans un univers où la notion de confiance est centrale. À cela s'ajoutent l'absence d'un...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :