Dexia obtient une garantie de 45 milliards d'euros

 |   |  235  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La garantie court jusqu'au 31 mai 2012.

Dexia a annoncé lundi qu'il avait obtenu un projet de convention de garantie temporaire de la part de la France, de la Belgique et du Luxembourg pour couvrir ses financements, qui s'étaient taris avant l'accord sur son second renflouement public annoncé en octobre.

La garantie, dont l'échéance initiale court jusqu'au 31 mai 2012, est plafonnée à 45 milliards d'euros et couvre, comme en 2009, des contrats et des titres et instruments financiers avec une maturité de trois ans au maximum, précise le groupe de services financiers franco-belge dans un communiqué.

La France, la Belgique et le Luxembourg avaient convenu le 20 octobre d'apporter une garantie pour emprunts allant jusqu'à 90 milliards d'euros sur les dix prochaines années.

Cette garantie, dont la nature juridique est similaire au schéma mis en place en 2008 et modifié en 2009, est conjointe et non solidaire, avec une répartition inchangée entre les trois pays (60,5% pour la Belgique, 36,5% pour la France et 3% pour le Luxembourg), précise Dexia.

Le groupe ajoute que ce projet de convention de garantie temporaire a été soumis à son conseil d'administration et à la Commission européenne, qui devra déterminer si le renflouement est conforme au droit européen des aides publiques.

Dexia fournira aux Etats des sûretés pour certaines émissions garanties et la rémunération de la garantie comprendra une commission de mise en place de 225 millions d'euros à laquelle s'ajouteront des commissions mensuelles.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/12/2011 à 13:41 :
NOYER DEHORS T'ES ARCHI NUL.
a écrit le 05/12/2011 à 12:37 :
Allez ! Allez... Encore des milliards pour sauver une banque en totale faillitte !!! Nombre d'entreprises comme celle d'Oloron ste Marie dans les Pyrénées Atlantiques qui fabrique des bérets pour toutes les armées du monde dont l'ONU et qui est en passe de déposer le bilan pour 230000 Euros environ de manque de trésorerie, serait bien aise de recevoir quelques miettes de ces 45 MILLIARDS D EUROS afin de sauver 150 Emplois et sa notoriété mondialement reconnue. Mais là est une autre histoire dont est totalement étrangère la France avec plus de 10 années de délocalisation tolérée !!!!!!!!!
Réponse de le 05/12/2011 à 14:41 :
Tout à fait d'accord avec vous, au niveau de l'Europe c'est la même chose, alors exigeons une autre Europe !

Le scandale des délocalisations d?Eric Laurent, chez Plon

Ce livre révèle que le monde des affaires mène une véritable guerre contre l?emploi. Des milliers de postes même hautement qualifiés, sont constamment détruits en France, en Europe, comme aux Etats-Unis, pour être transférés en Chine et en Inde. Une quête du profit à court terme où les salaires sont sacrifiés à l?avidité des actionnaires.

Le scandale des délocalisations entraîne le lecteur dans les coulisses d?une réalité, dont l?ampleur et la gravité sont soigneusement occultées par les dirigeants d?entreprises et les responsables politiques. Il découvrira comment un fond créé par Nicolas Sarkozy pour lutter contre la crise finance les délocalisations. Il apprendra comment l?Union Européenne, déjà impuissante à créer des emplois, s?empresse de détruire ceux qui existent.

En délocalisant massivement, les industriels occidentaux sont tombés dans un véritable piège, soigneusement tendu par l?Inde et la Chine, et les bénéfices de la mondialisation leur échappent désormais.
Au terme de cette enquête emplie de révélations, Le Scandale des délocalisations pose une question : un pays peut-il perdre ses emplois et continuer de prospérer ?
a écrit le 05/12/2011 à 11:18 :
Et on va les trouver où ces 45 milliards ?
a écrit le 05/12/2011 à 10:28 :
Dexia avait passé haut la main les stress-tests.ça en dit long sur la sincérité des blians des banques!
Réponse de le 05/12/2011 à 12:34 :
Vous etes en retard de 3 mois. Les rumeurs sur la fallite des banques c'était en septembre. Alors arretez de voir des complots de partout!
Réponse de le 05/12/2011 à 13:13 :
je ne parle pas de complot.Il y a 3 mois le besoin en fonds propres était évident,d'ailleurs vous en voyez la conséquence,les états doivent apprter leur garantie sinon Dexia saute.
a écrit le 05/12/2011 à 10:25 :
45 milliards c'est trois fois la Grèce pour la France, merci Messieurs les banquiers français et superviseurs à commencer par M. Noyer, gouverneur de la Banque de France, Président de l'Autorité de Contrôle Prudentiel, et membre des gouverneurs de la BCE, qu'on devrait remercier illico presto.
a écrit le 05/12/2011 à 9:40 :
Après avoir dilapidé des milliards, Dexia reçoit une garantie. Il ne faut pas pénaliser les Collectivités locales lesquelles continuent de dépenser sans compter.
Réponse de le 05/12/2011 à 12:07 :
MALHEUREUSEMENT IL Y AURA ENCORE DES CHOMEURS EN PLUS SAUF LES GRANDS PONTES!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :