HSBC voit son profit chuter après une provision de deux milliards de dollars

 |   |  436  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La banque britannique HSBC a fait état lundi d'un bénéfice récurrent en recul de 3% au premier semestre, à 10,6 milliards de dollars (8,65 milliards d'euros), après une provision de 2 milliards de dollars pour des litiges sur la commercialisation de certains produits financiers au Royaume-Uni et des frais juridiques aux Etats-Unis.

La banque HSBC a annoncé lundi des bénéfices en baisse au premier semestre, après avoir dû passer deux milliards de dollars de provisions. L'établissement basé à Londres a réalisé un bénéfice net en baisse de 8% à 8,44 milliards de dollars américains au premier semestre, a-t-il indiqué dans un communiqué.

Blanchiment d'argent et litiges en Grande-Bretagne

Sur les deux milliards de dollars de provisions, la banque a mis de côté 700 millions de dollars dans le cadre des enquêtes aux Etats-Unis sur le blanchiment d'argent sale, estimant toutefois que le montant des amendes pourrait être "significativement plus élevé". Un rapport du Sénat américain a dévoilé ce mois-ci comment une culture d'entreprise "polluée" avait conduit HSBC à aider certains de ses clients à blanchir des capitaux issus de certaines des régions les plus dangereuses ou les plus secrètes du monde, parmi lesquelles l'Iran, la Syrie, les îles Caïman ou l'Arabie saoudite. Les analystes estiment que l'amende infligée à HSBC par les autorités américaines pourrait atteindre 1 milliard de dollars.

Les résultats de HSBC ont également été plombés par une provision de 1,3 milliard de dollars pour des compensations de clients au Royaume-Uni, où les banques font face à de nombreux litiges liés à des ventes forcées d'assurances emprunteur. Les banques britanniques ont ainsi provisionné des milliards à cause de ce produit d'assurance appelé "PPI", qui a longtemps été vendu d'office aux clients avant que cette pratique ne soit définitivement condamnée par la Haute Cour de Londres. Elle doivent également mettre de l'argent de côté pour dédommager certaines petites et moyennes entreprises dans une affaire de ventes de produits de couverture contre les variations de taux d'intérêts, qui avait été mises à l'index par l'autorité des marchés financiers (FSA) fin juin.

"Nous nous excusons pour nos erreurs passées en matière de contrôle contre le blanchiment d'argent", a déclaré le directeur général Stuart Gulliver, en assurant que la priorité de la direction était d'améliorer la gestion des risques et la conformité aux lois et règlements. HSBC a également dit être visée en tant que défendeur des procédures juridiques aux Etats-Unis dans des procédures civiles relatives à l'Euribor et au Libor.

A la Bourse de Londres, le titre HSBC progressait de 0,70% à 534,8 pence vers 10H30, faisant mieux qu'un marché en hausse de 0,53%. "Les fonds propres ont été significativement renforcés, les performances sont solides dans les marchés émergents et la banque d'investissement", a salué Richard Hunter, analyste du courtier Hargreaves Lansdown Stockbrokers.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :