Société Générale : Oudéa remanie son équipe de direction

 |   |  621  mots
La directrice des risques, Diony Lebot, est nommée directrice générale déléguée en charge des fonctions de contrôle. Le DG du Crédit du Nord, Philippe Aymerich, est également nommé à la direction générale déléguée, en charge de la banque de détail en France et de la direction de l'innovation. Diony Lebot est entrée en 1986 à la Soc Gen, Philippe Aymerich en 1987.
La directrice des risques, Diony Lebot, est nommée directrice générale déléguée en charge des fonctions de contrôle. Le DG du Crédit du Nord, Philippe Aymerich, est également nommé à la direction générale déléguée, en charge de la banque de détail en France et de la direction de l'innovation. Diony Lebot est entrée en 1986 à la Soc Gen, Philippe Aymerich en 1987. (Crédits : SG)
Après le départ contraint du DG délégué en charge des marchés, Didier Valet, Frédéric Oudéa, le directeur général, a réorganisé son Comex, en s'appuyant sur des dirigeants internes. Le responsable de la banque de détail, Bernardo Sanchez-Incera s'en va. Une femme est promue DG déléguée.

[Article mis à jour à 19h]

Un an après avoir annoncé une organisation resserrée, "plus agile et proche des clients", en avril 2017, la Société Générale remanie à nouveau sa direction. La Banque centrale européenne (BCE) s'était émue de l'absence de visibilité du plan de succession du directeur général, Frédéric Oudéa, en cas d'imprévu. Le brusque départ, en mars dernier, exigé par les autorités américaines dans le cadre des enquêtes sur le Libor et la Libye, de l'un des directeurs généraux délégués, Didier Valet, en charge des activités de marchés et de banque privée, avait en effet laissé un vide. Or la piste Laurent Mignon, le patron de Natixis, a dû être abandonnée, ce dernier ayant été nommé la semaine passée à la tête du groupe BPCE (Banque Populaire Caisse d'Épargne), en remplacement de François Pérol, qui retournera à la banque d'affaires Rothschild.

Le patron de l'ensemble de la banque de détail, Bernardo Sanchez-Incera, qui était également directeur général délégué de la Société Générale, "a décidé de poursuivre sa carrière en dehors du groupe" indique le communiqué  publié ce jeudi soir. Ses fonctions sont scindées entre la France et l'international.

C'est en interne que le conseil d'administration a cherché des talents, souvent de quasi purs produits Soc Gén. Frédéric Oudéa s'appuiera sur quatre directeurs généraux délégués : aux côtés de Séverin Cabannes, qui l'était déjà, et qui assurera la supervision des activités de banque de grande clientèle et solutions Investisseurs (en remplacement de Didier Valet), le conseil a nommé Diony Lebot, l'actuelle directrice des risques, qui supervisera toutes les fonctions de contrôle (risques, finance, conformité), Philippe Aymerich, le DG de la filiale Crédit du Nord, qui prendra en charge les activités de banque de détail en France et de sa direction de l'innovation, ainsi que les ressources du groupe (informatique, immobilier et achats). Enfin le directeur financier, Philippe Heim, est aussi nommé DG délégué et pilotera les activités de banque de détail à l'international, les services financiers et les assurances.

Nominations en cascade

Ces promotions entraînent d'autres nominations en cascade, toutes effectives au 14 mai prochain : la co-directrice des relations clients et banque d'investissement Sylvie Rémond devient directrice des risques. La DG déléguée du Crédit du Nord, Françoise Mercadal-Delassales, est nommée directrice générale de ce réseau issu du rapprochement  de plusieurs banques régionales (Courtois, Tarneaud, Marseillaise de Crédit, etc.). Le directeur de la stratégie, William Kadouch-Chassaing, devient directeur financier.

« Pour promouvoir les talents du groupe et accompagner au mieux l'exécution de notre plan stratégique, j'ai souhaité former à mes côtés une équipe de premier plan constituée de dirigeants aux expériences et profils complémentaires et diversifiés, ayant prouvé leurs expertises et leaderships. Je tiens à remercier très chaleureusement Bernardo Sanchez-Incera pour sa contribution clé dans la transformation de nos activités de banque de détail et lui souhaite beaucoup de succès dans ses futurs projets », a commenté Frédéric Oudéa.

Le renouvellement du mandat du directeur général pour quatre ans sera proposé lors de l'assemblée générale des actionnaires de mai 2019. Il dirige la banque française depuis 2008, ayant succédé à Daniel Bouton après l'éclatement de l'affaire Kerviel.

La Société Générale publie ce vendredi matin ses résultats du premier trimestre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :