Défense : combien va coûter l'opération Serval au Mali en 2013 ? Plus de 400 millions d'euros

 |   |  465  mots
Soldats français dans le nord du Mali, à Tessalit Copyright Reuters
Soldats français dans le nord du Mali, à Tessalit Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le coût de l'opération Serval au Mali devrait "dépasser les 400 millions d'euros à la fin de l'année", a récemment estimé le chef d'état-major des armées (CEMA), l'amiral Edouard Guillaud. En mai, 300 millions d'euros avaient déjà été dépensés.

Le coût de l'opération Serval au Mali devrait "dépasser les 400 millions d'euros à la fin de l'année", a récemment estimé le chef d'état-major des armées (CEMA), l'amiral Edouard Guillaud. En mai, 300 millions d'euros ont déjà été engagés. Au total, explique-t-il, le surcoût  des opérations extérieures (OPEX) devrait "dépasser, comme en 2011, le milliard d'euros". Cette année-là, les OPEX avaient coûté au budget français 1,24 milliard d'euros, gonflé notamment par les surcoûts de l'opération Harmattan en Libye (368,5 millions d'euros pour sept mois d'intervention environ). Une telle "perspective est préoccupante", a souligné le CEMA au moment où la contrainte budgétaire est très, très forte. En 2012, Paris a réduit la facture à 873 millions d'euros. Soit une stabilisation des dépenses à l'image des montants engagés en 2010 (860 millions d'euros) et en 2009 (870 millions).

100.000 euros par homme et par an

La facture globale d'une telle opération est "de l'ordre de 100.000 euros par homme et par an", a précisé le CEMA. Au Mali, au pic de l'engagement des troupes françaises, il y avait 4.500 hommes mobilisés appartenant à 101 formations différentes, soit 3.000 hommes en moyenne annuelle, en incluant les forces présentes au soutien - à la périphérie.

Une fois consommés les crédits dédiés (630 millions d'euros), "il faudra trouver de l'argent ailleurs et, le ministère du budget proposera probablement de prélever une partie des sommes sur notre propre budget, Matignon accordant éventuellement une rallonge", a expliqué l'amiral Guillaud. Car depuis quelques années, les provisions inscrites dans la loi de finances initiale (LFI) permettent de couvrir une partie des coût des opérations à hauteur de 630 millions d'euros (soit autour de 70 % à l'exception de 2011). Cette enveloppe est incluse dans le budget général du budget de la Défense.

Une base française au Mali ?

Le président malien Dioncounda Traoré a demandé à François Hollande "l'installation, au Mali, d'une base militaire française comparable à celle qui existe à Dakar". "Nous ne pouvons évidemment être partout", aexpliqué l'amiral Guillaud. En revanche, des détachements d'instruction comme d'assistance militaire opérationnelles demeurent, et pas seulement à base de forces spéciales, a expliqué le chef d'état-major des armées. "Le plan Sahel se poursuit également et la coopération avec les Maliens, interrompue en janvier 2012, reprend, y compris dans un cadre bilatéral, en complément de la mission européenne de formation - celle-ci ne concerne que le Mali, mais il existe aussi un plan EUCAP Sahel Niger, que les instances bruxelloises ont toutefois du mal à ajuster à la situation : l'hystérésis est d'au moins dix-huit mois, délai particulièrement long au regard du rythme de développement des crises dans la région".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/08/2013 à 12:12 :
"La facture globale d'une telle opération est "de l'ordre de 100.000 euros par homme et par an"
La facture globale d'une telle opération est "de l'ordre de 100.000 euros par OFFICIER et par an
a écrit le 04/08/2013 à 12:09 :
la facture aurait pu être moins lourde ,la lubie de la bourgeoisie officière coute chère
a écrit le 26/06/2013 à 4:15 :
Il suffisait de traiter les colonnes de rebelles par les airs sans mettre de troupes au sol, le résultat aurait été le même. Maintenant nous y sommes jusqu'au cou pour des décennies, et cela fait bien l'affaire de certains qui y voient une nouvelle rente de situation ! Quand à nos voisins européens, il ne faut rien en attendre car ils s?occupent d'abord de leur pays !
a écrit le 25/06/2013 à 21:24 :
Bonjour, il faut bien voir que cette intervention avez pour but : la libération du nord du pays, l'arret les islamistes dans leur conquette, libération des mines d'uranium, et un envois fort d'un message au preneur d'otage...... Défendre les français même peut nombreux reste une priorité de notre pays... Ensuite le prix est serte élevé, mais nous ne pouvions rester à ne rien faire... La France doit honoré ses accord de défense avec les états africain, soutenir la démocratie, et proteger nos concitoyens...
Réponse de le 25/06/2013 à 22:51 :
@ Rogger +1 le gros regret dans l'histoire est la faible ou non implication des autres forces armées européennes alors que ce qui se passe au Mali regarde tout le monde. L'Europe de la défense ne peut pas continuer à dépendre à 90% des seules forces armées françaises et anglaises. Il est plus que temps que les allemands notamment s'impliquent à la hauteur de leur poids démographique, politique et financier dans l'Europe. Ils ne peuvent plus se contenter de vendre du matériel et prêter un avion de temps à autre !!!
Réponse de le 26/06/2013 à 8:35 :
La seul vrai raison de cette intervention est la défense des intérêts de TOTAL et d'AREVA dans les pays voisins du mali : Niger, Nigéria etc... rien d'autre.
a écrit le 25/06/2013 à 18:06 :
on n'a qu'à se faire rembourser par Bernard Tapie ;-)
a écrit le 25/06/2013 à 16:20 :
Et bientôt, pulvérisation de notre budget en Syrie, pour remplacer une méchante dictature par les méchants amis islamistes des méchants Maliens... Absurde, vous avez dit absurde ?
a écrit le 25/06/2013 à 16:04 :
Pour la libération d'otages, on a envoyé des militaires au Mali, mais n'est-ce pas une erreur ? La libération d'otage doit être un échange politique entre un état et un autre. Et l'opération militaire n'est pas quelque chose que l'on peut juger « bien ». Au lieu d'envoyer des militaires, nous devions envoyer une commission pour une discussion avec les chef de l'état qui détient les otages au Mali. Si notre sujet était autre, genre arrêter des terroristes, aller tout seul ne serait pas une solution favorable. La commission Européenne a favorisé ce départ solitaire. Dans tout les pays Islamistes maintenant, il existe des terroristes. Dans combien de pays pourrons nous aller seuls ? Juste en Afrique et Asie de l'Ouest, il y en a plus de trente-cinq. De plus il y a l'Asie du Sud, de l'Est, et encore d'autres p'être..... si on multiplie ces trente-cinq pays par 400 millions, ça ferait beaucoup trop déjà pour un seul pays. Nous ne pourrons pourtant quand même pas équilibrer le problèmes de terroristes tout seul. Il est tout de même nécessaire de le faire, car elle mine tout le monde en entier. On est parti une fois seul, ça va, mais à partir de la, il faut s'allier avec les pays européens et les Nation Unis, avec leur avis et participation, puis partir en mission. C'est une grande aventure à faire ensemble si nous voulons mener notre tâche à bien. Si nous ne pouvons mener notre attaque militaire en même temps dans tout les pays musulmans, on ne pourra jamais éliminer les terroristes, car si mène notre mission pays par pays, les terroristes aussi voyageront d'un pays à l'autre. Voilà ou est la solution pour éliminer les terroristes des pays musulman.
a écrit le 25/06/2013 à 15:46 :
Combien ça aurait couté combien à terme de ne pas intervenir?
Combien ça aurait couté la talibanisation des femmes au mali?
Combien ça aurait couté les émigrés clandestins et les réfugiés politiques?
Combien ça a couté de ne pas arrêter adolf tout de suite?
Combien ça coute de reculer pour mieux sauter?
Réponse de le 25/06/2013 à 17:00 :
Si vous êtes partisan de la non intervention, je suppose que vous soutenez également la fin de la sécu, des retraites, du rsa, de l'allocation de rentrée scolaire, ...
Réponse de le 25/06/2013 à 17:43 :
@Thargor: des allocs à 100 % .Il faut envoyer au Mali ceux qui aiment le Pays et pas ceux qui
ne savent meme pas ou est localisé.Le gendarme du monde était une fois les USA,nous som
mes les :je voudrai mais pas des moyens (voir Afghanistan...)
a écrit le 25/06/2013 à 15:12 :
franchement la France n'a pas autre chose a s'occuper de plus urgent.je pense que oui
a écrit le 25/06/2013 à 15:09 :
Test
a écrit le 25/06/2013 à 15:07 :
400 m? ...sans compter les rancons versees pour les otages et les futures rancons..pour faire remonter la cote de popularite de Hollande
a écrit le 25/06/2013 à 15:05 :
pas grave....les francais paieront les militaires les politiques et les marchand d armes continuront à se goinfrer...pas belle la vie...enfin pas pour tout le monde
Réponse de le 25/06/2013 à 19:30 :
Commentaire inutile merci !

Les francais payent la securité social oui , le budget de la defense n'est qu'une poussière , et les marchands d'armes que vous semblez denigrer font vivre 165 000 personnes en France sans compter les technologies qui vont encore tenir la France dans son rang et les retomber dans le civil...
a écrit le 25/06/2013 à 14:01 :
c'est tout bénef pour les militaires avec des primes quadruplées et des points retraites majorés...
Réponse de le 25/06/2013 à 17:04 :
Tu diras ça les yeux dans les yeux des familles qui ont perdu un mari/père/fils au Mali (il n'y en a pas beaucoup mais il y en a). Après tu retourneras à ton boulo pépère de parasite planqué qui sert à pas grand chose à l'humanité (en tout cas certainement beaucoup moins que ces soldats) et tu continueras à soupirer sur ton salaire que tu estimes insuffisant mais comparé aux risques prix beaucoup plus rentable que celui d'un militaire.
Réponse de le 25/06/2013 à 18:31 :
Eh bonhomme...quand on signe on sait à quoi on s'engage...les familles elles profitent des retombées financières et le risque est là ou alors on change de métier. Concernant le boulot pépère n'oublie pas que sans le privé il n'y à plus personne pour financer le public..dont l'armée..alors du respect pour les civils.
Les primes on les prends .Mais je comprends la réaction des citoyens devant cette gabégie qui ne sert qu'à servir des pseudos idéaux qui ne sont pas les nôtres.
On apprends à obéir et à se taire mais pour mieux servir la vanité de notre chaîne de commandement.
Réponse de le 26/06/2013 à 0:59 :
Eh bonhomme Mel... Grâce à l'armée française, on rayonne dans certains pays, qui choisissent nos produits fabriqués par des entreprises privées et donc par toi. Alors du respect pour les militaires qui se battent pour que Areva garde ses mines d'uranium au Niger...
Réponse de le 04/08/2013 à 12:05 :
@ mel , les retombées financieres haha je rigole , il y a 30 ans quand un militaire partait en operations au retour il pouvait un appart cash , il y a 15 ans quand un militaire partait en operations il pouvait acheter un voiture de moyenne gamme cash , maintenant quand un militaire part en operation il peut acheter pas grand chose , le pouvoir d'achat (sauf pour les officiers et généraux qui eux se gavent ) a considérablement baissé , en revanche , un militaire n'a pas le droit de se plaindre , mais c est un fonctionnaire de classe moyenne , il n est pas pauvre et pas riche mais qu est ce qu'ils payent pour les autres assistés de la France et je pense que vous en etes un assités de la France.
Réponse de le 05/08/2013 à 17:54 :
17 ans de service à servir ma patrie comme sous off. 6 Opex....bâton de maréchal en sortant je connais le sujet.
Comme je le dis quand on signe on connaît les risques et je ne me suis jamais plaint de ma condition lorsque j'étais soldat et ce visiblement pas comme certains sur ce forum qui se prennent la grosse tête , et revendiquent....voilà ou en est arrivé notre armée à cause de frustrés de base qui se sont engagés pour la gamelle et qui ne savent dire merci à la mère patrie, rechignent à obéir et voudrait prendre des primes à rester en caserne et faire mumuse...
Soldat tu es , soldat tu restes et la mort sera ta seule récompense....alors cessez de gémir et comportez vous en hommes fiers et riches de ce que la nation vous offre...ou partez...mais respectez votre entourage et le peuple qui vous regarde...

Pour le reste mon foyer fiscal à payé 22000? d'impôts sur le revenu (du travail je précise) pour l'année 2011...alors si c'est çà être un assisté....j'attends droit celui qui viendra me faire la morale..
À bon entendeur et vive la FRANCE des soldats, des ouvriers, des paysans , des fonctionnaires.....et j'en passe
a écrit le 25/06/2013 à 13:14 :
Si on prend en compte les posts précédents, il faudrait que la France déploie des forces armées sur la planète entière, il n'y a pas que le Mali..... Mais, franchement n'y a-t-il pas autre chose à faire? Nous sommes en récession, plus personne n'achète, tout le monde se serre la ceinture, on gèle les salaires, on ponctionne les retraites, le chômage augemente.....et la France va dépenser une petite fortune pour un pays qui dans 5 ou 10 ans sera encore dans un état lamentable!
Combien d'intervention ont été faites dans ces pays, pour soi disant faire la justice? Ensuite nous y retournons après quelques années parce que les politiques, que nous y avons placés, mènent leur pays à la ruine!!!
a écrit le 25/06/2013 à 13:04 :
Et avec 400 millions d'euros on paye combien de retraites????
Vive le gaspillage d'argent !!!
Et aller on continue....
a écrit le 25/06/2013 à 12:50 :
400 millions seulement ? le matériel donné au Mali est-il inclus ? Avec les primes accordées
en zone de guerre, plus période double ? je pense qu'en fin d'année nous seronsplus
proche du milliard, si ce n'est pas dépassé. Les chiffres on leurs donne ce que l'on veut.
a écrit le 25/06/2013 à 12:28 :
Ne serait ce pas l'équivalent de ce qu'on enlève aux familles qui travaillent pour élever leurs enfants ?
a écrit le 25/06/2013 à 12:00 :
Les commentaires précédents sont simplement pitoyables... tout le monde en France était bien content de cette intervention, de plus l'armée même au repos a elle aussi un coût. Je n'ose même pas penser au sort des Maliens et des ressortissants français si les Islamistes avaient atteints Bamako, désolé mais la liberté n'a pas de prix.
a écrit le 25/06/2013 à 11:57 :
c'est moins cher que Bernard Tapie
a écrit le 25/06/2013 à 11:32 :
L'opinion publique, les politiciens, les journalistes ont dans leur majorité, soutenu l'opération au Mali. Elle a un coût! On ne peut avoir une chose et son contraire. Il serait ,en outre, intéressant que vous nous expliquiez le mode de calcul. Une armée "au repos" coûte aussi.
a écrit le 25/06/2013 à 11:26 :
suffit d'envoyer la facture à Bernard TAPIE !
a écrit le 25/06/2013 à 9:49 :
C'est sur on a les moyens. Allez 400 millions par ci, 1.2 milliars par la, et hop les politiques dépensent (jettent par la fenêtre) si facilement l'argent des autres...
Réponse de le 25/06/2013 à 21:00 :
@ tonton Je parlerai plus de mal nécessaire que d'investissement. Pour ce qui est du montant des opérations, je rappellerai seulement qu'on a récupéré en 2011 plus de 2.5 milliards d'euros en redressant 3000 fraudeurs seulement, soit de quoi financer 5 fois le coût actuel de l'opération. Bref, c'est résiduel dans le budget de la nation, et c'est un bon entrainement pour nos troupes et notre matériel.
a écrit le 25/06/2013 à 9:05 :
L'Allemagne voudra surement payer la moitié de la facture.
a écrit le 25/06/2013 à 8:46 :
Il faut envoyer la note chez Areva, c'est bien à cause d'eux que l'on est allé s'y embourber.
a écrit le 25/06/2013 à 8:45 :
la campagne de Libye économiquement n'a rien rapporté malgré les richesses du Pays.
Qui profite les plus sont encore les américains,anglais,italiens et chinois.
Avec le Mali c'est pire encore.Tous ce que on pourra importer ça sera de la sable et du
vent.
Nous sommes les rigolos du monde.A bientot la Syrie.On sauvera la terre entière au lieu
de s'occuper de notre misère....
a écrit le 25/06/2013 à 8:33 :
pou rfaire la guerre, que se soit en operation ou en achat de materiel , il y'a toujours de l'argent
a écrit le 25/06/2013 à 8:19 :
Vu le résultat c'est un bon rapport qualité-prix au crédit de l'armée française qui a bien organisé cette opération et des soldats, mais aussi de FH qui a pris la bonne décision (là au moins il ne s'est pas loupé). On a plus de sous, mais il fallait le faire (Nota: je connais très bien l'Afrique de l'Ouest).
a écrit le 25/06/2013 à 8:16 :
Nikel, c'est pile ce que Tapie nous doit.
A la caisse nanard !
a écrit le 25/06/2013 à 7:54 :
Je n'ai pas entendu dire que les caisses étaient vides pour faire la guerre. François Hollande un drôle de président de la République française même quand on est au fond du trou on peut encore creuser.
a écrit le 25/06/2013 à 7:30 :
Les Africains sont toujours des enfants ... on ne pourra pas jouer au papa éternellement , surtout pour des nèfles ...
Réponse de le 26/06/2013 à 7:26 :
@Africain: la France s'est-elle construite avec le pétrole ou grâce au génie de ses habitants ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :