77, c'est le nombre record de lancements réussis consécutifs d'Ariane 5

Le lanceur lourd européen a une nouvelle fois démontré toute sa fiabilité et sa performance au marché de services de lancements de satellites avec le tir réussi de deux satellites de télévision numérique à haute définition, SKY Brasil-1 et Telkom 3S (Indonésie).
Michel Cabirol
Arianespace prévoit jusqu'à sept lancements d'Ariane 5 en 2017
Arianespace prévoit jusqu'à sept lancements d'Ariane 5 en 2017 (Crédits : CNES)

Premier lancement de l'année pour Ariane 5, premier succès. Une nouvelle fois, le lanceur lourd européen a démontré toute sa fiabilité et sa performance au marché de services de lancements de satellites avec le tir réussi de Kourou dans la soirée de mardi de deux satellites de télévision numérique à haute définition, SKY Brasil-1 et Telkom 3S (Indonésie). Ce qui n'est pas toujours le cas pour les lanceurs concurrents qu'ils soient américains, russes ou émergents. "Ariane 5 réaffirme une fois encore qu'elle est la référence mondiale en matière de mise en orbite de satellites", a d'ailleurs assuré le président du CNES, Jean-Yves Le Gall.

"Sur un marché de plus en plus concurrentiel, notre ambition est de rendre le système de lancement Ariane 5 toujours plus efficace et compétitif", a souligné depuis le centre spatial guyanais (CSG) le PDG d'Airbus Safran Launchers, Alain Charmeau, cité dans un communiqué d'Airbus Safran Launchers publié mardi soir.

"Le programme d'amélioration du lanceur a permis d'utiliser une orbite GTO optimisée dont l'inclinaison est réduite à 4° afin de minimiser l'énergie nécessaire aux satellites pour rejoindre leur orbite finale", a expliqué Airbus Safran Launchers. Le lanceur lourd européen signe ainsi son 77ème succès d'affilée depuis 2003 (91 vols au total, dont 60 en version ECA). Arianespace prévoit jusqu'à sept lancements d'Ariane 5 en 2017.

Deux satellites d'une masse de 9.5 tonnes au lancement

La performance demandée au lanceur pour ce vol était de 10.450 kg, dont environ 9.569 kg pour la masse des satellites. D'une masse au lancement de 6 tonnes, SKY Brasil-1 (SKYB-1) est un satellite de télécoms, construit par Airbus Defence and Space (plateforme Eurostar E3000) pour l'opérateur américain AT&T/DIRECTV. SKYB-1 offrira ses services de télédiffusion directe à haute définition pour le Brésil et le nord de l'Océan Atlantique. Sa durée de vie est estimée supérieure à 19 ans. Le satellite SKY Brasil-1 est le 116ème fabriqué par Airbus Defence and Space à être lancé par Arianespace. Hors les satellites de la constellation OneWeb, 17 satellites Airbus Defence and Space supplémentaires figurent dans le carnet de commande d'Arianespace.

D'une masse au lancement de 3.55 tonnes, Telkom-3S est un satellite de télécoms, construit par Thales Alenia Space (plateforme Spacebus 4000B2) pour l'opérateur Telkom Indonesia. Telkom-3S a pour vocation d'offrir des services de télévision haute définition ainsi que des applications pour les communications mobiles et Internet sur l'Indonésie, l'Asie du Sud-Est et une partie de la Malaisie. Sa durée de vie est estimée supérieure à 16 ans. Avec Telkom 3S, Arianespace a lancé 146 satellites construits par Thales Alenia Space et compte neuf autres satellites de ce constructeur dans son carnet de commandes.

"Nous sommes honorés de la confiance renouvelée de l'opérateur AT&T/DirecTV pour qui nous avons mis dix satellites en orbite depuis 1993, ainsi que de celle de l'opérateur Telkom Indonesia dont nous avons lancé l'intégralité des satellites actuellement en opération", a expliqué le PDG d'Arianespace, Stéphane Israël.

Michel Cabirol

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 3
à écrit le 19/02/2017 à 10:21
Signaler
Si les fusée Ariane sont une belle réussite, il n'en reste pas moins que nous sommes encore loins des 1500 tonnes envoyer dans l'espace par une sature 5 .... Ensuites ils nous faut envisager de nous lancer à la conquête de l'espace, nous devons étud...

à écrit le 16/02/2017 à 7:46
Signaler
L'inde a lancé hier avec succès sa 39ème fusée PSLV avec à son bord 104 satellites.

à écrit le 15/02/2017 à 18:33
Signaler
La seule réussite européenne, bravo à eux quand même.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.