Airbus : Spirit Airlines veut commander une centaine d'appareils de la famille A320neo

 |   |  361  mots
(Crédits : Reuters)
La compagnie américaine à bas coûts Spirit Airlines a signé un protocole d'accord pour acquérir "jusqu'à 100 appareils" de la famille A320neo, a annoncé Airbus jeudi dans un communiqué.

La compagnie aérienne américaine à bas coûts Spirit Airlines est proche de valider un accord provisoire portant sur la commande à Airbus d'une centaine de monocouloirs pour une somme qui pourrait atteindre 12 milliards de dollars (10,8 milliards d'euros), apprend-on de sources proches du secteur. Un tel accord serait le premier pour l'avionneur européen depuis que les Etats-Unis ont imposé des surtaxes de 10% sur certains appareils proposés par Airbus à des compagnies américaines, dans le cadre du litige transatlantique sur les subventions à l'aéronautique.

"Spirit a annoncé son intention de passer des commandes fermes concernant une combinaison d'A319neo, d'A320neo et d'A321neo, afin de répondre aux besoins futurs de sa flotte", a précisé l'avionneur européen. Une telle commande pourrait dépasser les 10 milliards de dollars aux prix catalogue.

L'A320neo, version remotorisée du mono-couloir vedette du constructeur européen, affichait un tarif moyen de 110,6 millions de dollars dans le catalogue 2018, le dernier communiqué par le constructeur aéronautique. "Ces appareils supplémentaires seront exploités pour soutenir la croissance de Spirit au fur et à mesure que nous ajouterons de nouvelles destinations et développerons notre réseau à travers les États-Unis, l'Amérique Latine et les Caraïbes", a déclaré Ted Christie, le patron de Spirit Airlines, cité dans le communiqué.

Plus de 9.000 exemplaires pour l'A320

Basée à Miramar, en Floride (sud-est des Etats-Unis), "Spirit est une compagnie ultra-low-cost à croissance rapide dans les Amériques", est-il précisé dans le communiqué. La famille A320neo "permet de réaliser des économies de carburant de 20% (...) par rapport aux avions de générations précédentes", affirme Airbus. Ces avions ont déjà totalisé "plus de 6.650 commandes fermes émanant de près de 110 clients du monde entier".

Le groupe aéronautique européen a annoncé début octobre avoir livré en septembre 71 avions à 42 clients, dépassant la barre des 9.000 exemplaires pour son A320. Il a enregistré 41 commandes le mois dernier. Parmi les livraisons de septembre figurent 48 avions de la famille A320 (dont 40 en version neo). Le carnet de commandes d'Airbus comptait au 30 septembre 7.133 avions, dont 5.768 de la famille de son A320, 435 A220, 601 A350 et 51 A380.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/10/2019 à 17:48 :
Des gens pragmatiques. Un parc homogène permet de simplifier la maintenance.
Tant que tout se fait aux USA par des ouvriers américains, Trump sera heureux (les pièces détachées, ça provient d'où ça peut, il manquerait des bras pour tout fabriquer sur place, le problème du plein emploi, il faudra faire venir des mexicains..).
a écrit le 24/10/2019 à 17:03 :
Une telle cde d'une low cost US prouve que soit les sanctions de Trump sur Airbus suite OMC ne st pas dissuasives au regard de la réputation de l'avion, soit que le champion B a vraiment du plomb ds l'aile.
Et. ça ne fait peut être que commencer...
a écrit le 24/10/2019 à 14:11 :
Bravo, même s'ils seront assemblés aux US, la majorité des composants et sous assemblage viennent d'Europe !
a écrit le 24/10/2019 à 13:46 :
Merci boeing 737 max !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :