Avions de combat : pourquoi le choix de Berlin est d'une logique implacable (Eurofighter et F-18)

 |   |  1212  mots
Le choix de F-18 par l'Allemagne illustre de manière limpide (comme tout achat d'armement) un acte diplomatique clair.
Le choix de F-18 par l'Allemagne illustre de manière limpide (comme tout achat d'armement) un acte diplomatique clair. (Crédits : Boeing)
L'Allemagne va acheter 93 avions de combat Eurofighter et 45 F-18 américains (Boeing) pour renouveler sa flotte de Tornado. Un choix géopolitique et économique dicté pour préserver son alliance avec les Etats-Unis et sa base industrielle en Allemagne.

En dépit de l'opposition du SPD, l'Allemagne va acheter 93 avions de combat Eurofighter européens (Airbus, BAE Systems et Leonardo) et 45 F-18 américains (Boeing) pour renouveler sa flotte vieillissante de Tornado, a indiqué mardi au quotidien Süddeutsche Zeitung la ministre de la Défense, Annegret Kramp-Karrenbauer. La flotte allemande de Tornado doit être remplacée au plus tard en 2030. L'annonce de la ministre intervient à la veille de la présentation de cette décision devant la commission spécialisée de la chambre des députés allemands. Un choix d'une logique implacable pour l'Allemagne si on se place évidemment du côté allemand. Avec cette répartition deux tiers-un tiers, le gouvernement d'Angela Merkel tente de concilier son engagement régulièrement réaffirmé en faveur de son industrie d'armement, mais aussi ses obligations à l'égard de l'OTAN et des Etats-Unis.

Un choix "macronien" : le "en même temps"

Le remplacement des avions Tornado par une flotte mixte de F-18 (en réalité un binôme formé du Super Hornet Block III pour porter l'arme nucléaire de l'OTAN B61 à gravitation et du Growler pour la guerre/attaque électronique) et de l'Eurofighter EF-2000 illustre "de manière nette (comme tout achat d'armement) un acte diplomatique clair", explique un observateur averti des affaires d'armement. D'une part, le F/A-18 E/F Block III, incarne le lien transatlantique qui, depuis 1956 (année de création de la Bundeswehr), est le...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/04/2020 à 21:52 :
Si l'on admet votre "logique", alors on peut dire qu'elle est "implacable". Seulement voila, à mon sens il faudrait la refuser. Imagine-t-on les USA s'équiper en avions stratégiques dans un autre pays? Ce choix allemand,après celui de la Pologne, de la Hollande... la liste n'est pas exhaustive, veut dire que l'Union Européenne (UE) ne peut pas développer une industrie européenne et également une politique étrangère européenne. Le vœux d'E. Macron d'une "défense européenne" demeure un vœux pieux. Une UE sans industrie militaire autonome, sans politique étrangère, cela ressemble à quoi? A un grand marché où les anglo saxons (les américains et bientôt leur nouvel État, le Royaume Désuni) vont faire leurs courses et leurs affaires.
a écrit le 23/04/2020 à 13:00 :
Ils faut bien acheter la protection des americains...
Apres tout îls y un chantage de Mr trumps par l'intermédiaire de l'OTAN . Mais sa îls ne faut pas le dire...
a écrit le 23/04/2020 à 9:27 :
Le masque de l’Allemagne réunifiée tombe , elle n'est plus européenne , on ne peut que constater que la première chancelière de l'est aura régler son compte à l’amitié franco allemande , elle exprime la vengeance de l'est au rapprochement avant la chute du mur , on a bien compris que l’Allemagne de Merkel , se moque de nous . La fin de l’Europe est proche , ce n'est pas la France qui l'aura choisi !!!
a écrit le 23/04/2020 à 6:23 :
L’Allemagne a fait un brillant choix plus diplomatique que militaire et préserver son plus gros marché export industriel hors UE.
Si elle voulait une bombe nucléaire à poser sous ses Eurofighters elle aurait pu choisir simplement l’ASMPA de MBDA dont elle est aussi actionnaire via Airbus fabricant aussi de son Eurofighter Typhoon…
La France fait bien partie du commandement intégré de l’Otan avec ses missiles nucléaires qui ne sont pas Américains…
Néanmoins, formellement depuis la fin de la seconde guerre mondiale l’Allemagne comme le Japon n’ont pas le droit de développer ou posséder l’arme nucléaire sans autorisation des alliés donc explicitement des USA... Ce parapluie militaire Américain lui a fait faire aussi des économies budgétaires énormes au bénéfice de ses industries ce qui explique leur compétitivité et provoque la colère des « alliés » sur cette concurrence déloyale ou le coût de sa sécurité était partiellement assumé par les plus gros contributeurs de l’Otan USA, GB et France en tête…
La politique diplomatique de l’ultra pragmatique Allemagne sera toujours prioritairement celle du carnet de commande industriel qui finance son économie donc ses citoyens et son puissant lobby de retraités qui élisent majoritairement ses politiciens…
Et si vous n’avez pas compris cela vous ne pourrez jamais comprendre les choix des politiciens Allemands qui ne font pas dans le romantisme verbeux Macroniste en matière de stratégie géopolitique pour favoriser au maximum et prioritairement leur économie et donc les citoyens qui les élisent.
a écrit le 22/04/2020 à 21:16 :
Après les belges, les allemands achètent des avions de combat non européen, donc qu est ce que l europe ? Le marché unique ?
L argument technique des bombes est une fable.
Réponse de le 22/04/2020 à 23:52 :
Quel autre avion récent non américain peut transporter cette bombe ? Aucun !
a écrit le 22/04/2020 à 20:06 :
Economiquement La France et l'Allemagne ne peuvent pas etre des allies.Economiquement et culturellement vous etes des enemmies
Réponse de le 22/04/2020 à 20:58 :
divergence de langue et de gouvernance oui : étatisme / fédéralisme.

hors-sujet pour le reste
a écrit le 22/04/2020 à 16:19 :
L’Allemagne achète 2/3 d'avions européens, dont la France a décidé de ne pas faire parti du consortium et le reste américain. En cas de gros pépin, ce son bien les américains qui vont aider les allemands et non pas la France. Ils savent sur qui ils peuvent compter.
Réponse de le 22/04/2020 à 17:03 :
Les Américains plus que les Français sont le parapluie des Allemands et même si Trump le remet profondément en cause, celui-ci ne sera pas éternellement à la tête des États Unis.......
a écrit le 22/04/2020 à 15:59 :
Quoi de plus étonnant qu'il y ait de coopération millitaire dans l'air de l' Otan! Le F-18 est un beau joyau de plus!
a écrit le 22/04/2020 à 15:59 :
Quoi de plus étonnant qu'il y ait de coopération millitaire dans l'air de l' Otan! Le F-18 est un beau joyau de plus!
a écrit le 22/04/2020 à 14:21 :
15 hornet sont des growler, version d'attaque et de brouillage des defenses anti aerienne.
a écrit le 22/04/2020 à 14:18 :
L’Allemagne devient
« le nouveau Pôle « officieux «  important » après le Covid19 ( remplacement de la force de Bruxelles et Londres et Strasbourg )
pour le «  continent Européen .
Pôle technologique, scientifique, économique, financière , militaire , Bras armé des usa et leurs alliés , pôle de décision en Europe avec la Suisse.
a écrit le 22/04/2020 à 13:43 :
J ai du mal a croire que le Bundestag donnera cet accord au gouvernement.
Si le SPD ne supporte pas. aucune chance !
a écrit le 22/04/2020 à 10:46 :
Tiens! Ils évitent la 5° genération: le er à repasser F35
Ceci étant, Pourquoi continuer dans l'Europe avec de tels partenaires?
Réponse de le 22/04/2020 à 14:08 :
C'est un produit concurrent de leur prochain concept largement inspiré de tout ce qui vient d'amerique, furtivité multi domaine, réseaux aérien, fusion des plateformes, AI as loyal wingman etc... le fameux SCAF
a écrit le 22/04/2020 à 10:37 :
Le vrai problème c est la munition m61 qui est totalement obsolète.

Vouloir assurer le feu nucléaire en f18 ou f35 est une blague....

Avec ce genre d arme on a pas besoin du nucléaire ou alors on a la supériorité aérienne totale donc pas besoin.

La question que devrait poser belges allemand et consorts c est pourquoi assurer une mission débile ?
Réponse de le 22/04/2020 à 13:57 :
J'ai eu la même réaction que vous. Si on doit envoyer une bombe nucleaire, ce sera donc une guerre avec une grande puissance. Si on doit faire une guerre avec une grande puissance, c'est qu'elle est bien armée. Si elle est bien armée, qui prendra le risque de faire voler un f18 avec une bombe nucléaire sous le ventre au dessus du territoire ennemi ? Dans un tel cas de figure, soit les forces armées de la nation ennemi sont actives, et ce sera un ICBM, soit elles sont détruites et la bombe nucleaire devient inutile.
Réponse de le 22/04/2020 à 20:50 :
intéressant comme explications, merci

au sujet des missions débiles je ne sais pas, la majorité des missions air actuelles rentre bien dans les capacités des f18 et f35: cf Proche-Orient Afrique.
Réponse de le 22/04/2020 à 21:21 :
Avec les missiles de croisière russes et chinois et bientôt américains à Mach 9 et sans doute 12 , que ce soit les bombes M61 ou les avions qui les portent , tout cela est obsolète...
a écrit le 22/04/2020 à 9:37 :
Il n'y a, en réalité, que les dirigeants français pour imaginer qu'il faille toujours acheter européen et vouloir nous en convaincre : l'esprit de système, plutôt que la logique...
a écrit le 22/04/2020 à 9:20 :
Rien de surprenant, l'Allemagne qui n'a pas l'arme atomique, restera sous le parapluie de l'OTAN et donc des USA. Comme la Pologne ou l'Espagne et d'autres. En outre elle préserve toujours ses intérêts économiques avant ceux de l'UE. Voilà encore un exemple de plus de la fin de l'UE telle qu'elle existait du temps de KHOL-MITTERRAND
MERKEL-MACRON et l'entente cordiale c'est terminé depuis longtemps, en fait depuis 2017 et le fanfaron MACRON, comme Napoléon se voyait déjà Gouverneur-Empereur de l'U.E. On a vu.
a écrit le 22/04/2020 à 8:56 :
Certains ne comprennent pas le choix allemand. Pour rappel: les Bouygues mbengue B61 n’ont rien à voir avec des bombes capables d’atteindre Moscou. L’objectif est d’empêcher une concentration de blindés. Un F18 doit pouvoir le faire. La posture est défensive. Pour une frappe en profondeur de la part d’européens, il n’y a que le M51.
Après, on peut regretter de ne pas avoir de bombes dans nos arsenaux sur des missiles air sol que l’on puisse prêter, mais c’est tout. Et pas sur qu’on voudrait le faire, l’Allemagne nous fait toujours peur.
Réponse de le 22/04/2020 à 14:05 :
La bombe A pour arréter des blindés, ca ne marche pas. Il faut taper dans le mille et les blindés sont concus pour être suffisement rapide pour se groupe rapidement.
La B61est juste un argument politique. pourquoi n'avons nous pas demander à faire certifier le rafale? Certes les américains auraient pu nous embéter, mais nous aurions pu leur mettre le marché en main: Pas de B61 sous le rafale, pas de commandement intégré. On gagnait à tous les coups soit en ressortant de ce commandement intégré soit en neutralisant l'excuse B61 pour les marchés du rafale.
Réponse de le 22/04/2020 à 14:12 :
Les defenses aériennes sont largement mobiles de nos jours, il faut vous mettre à jour, rendant l'intrusion aérienne par un chasseur de 4eme generation, d'autant plus avec une couverture aérienne adverse, franchement improbable, d'ou l'interet du f35...

Les russes ont tiré les leçons de ce qui a limité leur progression vers l'europe de l'ouest au temps des soviets.

C'est d'autant plus absurde que si vous vous la jouez nucléaire alors là avec les russes vous allez pas être déçu du feu d'artifice.
Réponse de le 23/04/2020 à 7:22 :
En France il y a deux moyens de frappe nucléaire, le M51 comme vous le signalez, mais aussi un missile aéroporté (sous Rafale F3) l'ASMPA (pour Air Sol Moyenne Portée) en service depuis 2009 dans les Forces (armée de l'air et Marine sur PACDG)
a écrit le 22/04/2020 à 8:32 :
Bel exemple de faible appartenance à la zone européenne.L'Allemagne toujours tentée de faire cavalier seul, on préfère ménager les USA qu'acheter un produit chez sa grande amie la France. Ce n'est pas comme ça que l'Europe survivra. L'argument technologique ne peut être avancé, pour ce qu'ils font de leurs avions de chasse. Ils achètent européen certes mais préfère les USA à la France.
Réponse de le 22/04/2020 à 8:42 :
L' Allemagne n'avait pas le choix puisqu'il fallait un vecteur compatible avec la bombe nucléaire que les américains ont "offert" aux allemands. Où alors, il aurait fallu que la France accepte de fournir cette arme nucléaire aux allemands, mais là, c'est un autre débat qui aurait pris des années !
Réponse de le 22/04/2020 à 15:36 :
Je vous rappel que Macron à parler d'étendre la dissuasion nucléaire française au reste de l'Europe et ça date depuis un petit moment déjà.
Mais sa réponse à été "qu'elle jugeait peu crédible" cette proposition. (Merkel)
Enfin bon,pour une fois on va pas le contester,moi aussi je trouvais ça très peu crédible,Macron parle beaucoup pour faire palpiter ses suivants,il agit peu.
De toute manière,on ne peut pas fournir cet arme nucléaire (le ASMP-A) car nous n'avons assez que pour le territoire français et ses dépendances.
Assurer une "couverture nucléaire" avec les ASMP-A pour l'Europe,n'aurait été pas possible,surtout que si cela avait été réserver uniquement à l'Allemagne (ce qui le laisse penser),ça aurait amplifié les discriminations dont les pays membres "qui sont peu important" auraient saisie,comme la Pologne qui l'avait fait pour le Manuel d'histoire "européen" un peu trop tourné vers les deux pays autour du Rhin et ça se comprend,le "Franco-Allemand" détruit surement plus l'Ue qu'il ne l'aide car ça entache les relations avec les autres pays membres qui ne voit pas ça d'un bon oeil et ont l'impression que ces deux pays essayent de se "partager l'Ue ou l'Europe",ça rappel pas forcément de bon souvenir mais la diplomatie et les politiciens français ça fait deux vus que ces andouilles sont totalement fanatisé par cet idéologie "Franco-Allemand" bidon et méprisante.
---
La France ne peut pas assurer la dissuasion nucléaire de l'Ue et encore moins du continent,ce n'est pas possible et on ne peut pas développer plus d'armes nucléaires car des traités nous l'interdisent en plus que ça serait mal vus et pas qu'a l'échelle Européenne,pas la peine d'attiser plus de tension qu'il n'en n'a déjà.
Réponse de le 23/04/2020 à 8:13 :
L'Europe de l'ouest est américaine depuis la seconde guerre mondiale. Nous sommes américains depuis la victoire US, mais nous ne le savons pas encore. Ce sont les USA qui ont demandé aux pays européens de se fédérer, et l'OTAN en à été le pilier. Les Allemands ont perdu toute indépendance, comme la France d'ailleurs.
a écrit le 22/04/2020 à 8:24 :
Pour porter des bombes nucleaires à gravitation avec un avion de 4eme generation qui ne peut pas approcher meme de loin les A2AD ?
Absurde, ou alors en mode suicidaire rase motte mais parvenir au coeur de la russie car c'est l'ennemi bien sur, en rase motte sans être intercepté dans des plaines sans relief, absurde.
Les américains ont developpé les U2 et SR71 pour pouvoir survoler impunément la russie et ce fut un cours moment dans l'histoire, aujourd'hui ça passerait pas, alors un F18...

C'est aussi la raison du developpement par les russes du missiles mach10 kinzhal, avec une portée de plus de 2000 km, c'est pas clair du tout le choix des allemands...
Seul le F35 aurait fait sens pour cette mission, en fait ils ont mené la chèvre et le choux, rendant chèvre les américains en refusant l'achat du F35 pour cause de projet similaire avec la France (le choux) tout en concédant l'achat de F18 pour conserver leur soutient.
Réponse de le 22/04/2020 à 10:52 :
Le F35 ne peut pas plus faire des frappes stratégiques, on reste dans le domaine tactique.Au plus, un F35 frappera à 900km. C'est un appareil tactique. Ok, il peut voler haut et n'est pas coincé par le radada (en théorie, il est difficile à cibler, mais peut-être pas pour longtemps). Si vous voulez allez plus loin, vous emportez des réservoirs externes et adieu furtivité, retour au radada et surconsommation. Avec une noria de 15 appareils, et nounou, il est peut-être possible d'atteindre Moscou une fois. Dans l'ensemble, le F35 n'apporte pas grand chose pour une frappe nucléaire autre que tactique. Comme le F18 d'ailleurs. Il faudrait aux allemands un ASMPA pour pouvoir agir en profondeur, missile que nous ne partageons pas. Mais dans ce cas, les allemands changeraient de posture. Et ils n'ont pas fait un tel choix. La B61 est une bombe quasi obsolète, car il est très compliqué de la délivrer, mais elle laisse quand même un doute à l'assaillant. Je pense que ça suffit aux Allemands.
Réponse de le 22/04/2020 à 14:05 :
Par ce que les defenses aeriennes ne sont pas mobiles ?
Vous retardez !
a écrit le 22/04/2020 à 8:17 :
l'allemagne fait l'europe a son seul et unique profit
quand elle peut contourner les directives
voir imposer sa rigueur mais pratiquement jamais solidaire des pays europeen
Réponse de le 22/04/2020 à 9:09 :
Je serai curieux de lire les réactions du '' gouvernement macron '', de lire les contorsions littéraires et diplomatiques déployées pour ne pas froisser ''le grand allié et ami'. Pauvre France, que faits-tu dans cette Europe qui est à la botte des américains !!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :