Défense : le budget 2016 a été quasiment exécuté à la perfection

 |   |  234  mots
Le ministère de la Défense a l'autorisation de Bercy de dépenser 147 millions, qui n'ont pas pu être utilisé l'an dernier, en 2017 grâce à un nouveau report de charges
Le ministère de la Défense a l'autorisation de Bercy de dépenser 147 millions, qui n'ont pas pu être utilisé l'an dernier, en 2017 grâce à un nouveau report de charges (Crédits : CHARLES PLATIAU)
Sur les 32,9 milliards d'euros à sa disposition en 2016, le ministère de la Défense a utilisé plus de 32,7 milliards.

Jean-Yves Le Drian superstar du budget 2016. Pour une fois, le ministère de la Défense a pu quasiment dépenser cette année la totalité de son budget. Sur les 32,9 milliards d'euros à sa disposition en 2016 (contre près de 32 milliards en projet de loi de finances), l'Hôtel de Brienne a utilisé plus de 32,7 milliards. Bercy a réussi à "sauver" le 30 décembre dernier 147 millions d'euros, dont 75 millions venant du compte d'affectation spéciale (CAS) portant sur les recettes exceptionnelles générées par la vente du patrimoine immobilier du ministère de la Défense (sur un total de 250 millions espérés). Toutefois, la défense a l'autorisation de Bercy de dépenser ces 147 millions en 2017, grâce à un nouveau report de charges.

En  fin d'année, le ministre de la Défense avait été l'un des grands gagnants de la fin d'exécution du budget 2016. Un décret d'avance du 2 décembre avait octroyé au ministère des ouvertures de crédits de 194 millions d'euros au profit de la mission Soutien de la politique de la défense et de 637 millions d'euros pour la mission Préparation et emploi des forces. Soit au total 831 millions de bonus pour les armées. En outre, il avait récupéré en loi de finances rectificative (LFR) 672 millions d'euros, qui avaient été annulés. Il en a reperdu 72 millions le 30 décembre 2016.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/01/2017 à 16:37 :
l'Usine Nouvelle évoquait hier une possible 2e commande indienne de 36 Rafale en 2019. Michel a des infos ?
a écrit le 19/01/2017 à 16:37 :
Le tout Premier VRAI et COMPETENT, Ministre de La Défense Depuis !!!! Pierre Messmer 9 ans, sous Les Présidents Charles De Gaulle, et Georges Pompidou, et de plus brillant Diplomate et VRP. J'aimerais tant ! qu'il continue à l'etre, durant tout le quinquennat du Président Fillon.
a écrit le 19/01/2017 à 9:03 :
J'aime beaucoup le terme de gagnant pour avoir réussit à liquider de l'argent.
Cette "bonne exécution" a t'elle réduit la bosse budgétaire? Améliorée nos capacitées militaires?
Sans vouloir être désagréable on se focalise en France plus sur la capacité d'un ministre à obtenir de l'argent qu'à s'assurer qu'il est bien dépensé.
Réponse de le 19/01/2017 à 12:00 :
La bonne gestion ne se réduit pas à juste "dépenser moins".

La défense a des missions qu'elle doit assurer.

Le fait qu'elle respecte son budget prévisionnel, ni plus ni moins, est le signe qu'elle a réalisé les investissements et les opérations qu'elle prévoyait il y a un an, ce qui en soi est plutôt bon signe.
Réponse de le 19/01/2017 à 16:45 :
@ Rémi
d'après un article du NYT d'août dernier sur le porte-avions CDG, l'Armée française a été distinguée par l'US Navy pour l'efficacité de nos forces dans la lutte contre les djihadistes.
Financial Times, 01/2016 : la France est le "new best friend" des US sur le plan militaire.
nous devons aider le UK à traquer le sous-marin russe en Ecosse car le UK souffre de la forte austérité budgétaire. Les Echos disaient il y a peu que la Royal Navy manque cruellement de navires. Les frégates anglaises Type 45 tombent en panne dans les mers "chaudes" (Financial Times, 06/2016).
La France semble avoir la seule Armée d'envergure dans l'UE et dépense correctement, a priori.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :