L'Inde va acheter 36 Rafale "prêts à voler" à la France

 |   |  755  mots
L'Inde pourrait équiper deux escadrons de l'armée de l'air avec du Rafale
L'Inde pourrait équiper deux escadrons de l'armée de l'air avec du Rafale (Crédits : CHARLES PLATIAU)
Un accord entre la France et l'Inde sur la vente de 36 Rafale a été annoncé ce vendredi.

La France et l'Inde ont conclu un accord visant à acheter au plus vite 36 Rafale, soit deux escadrons. Cette annonce a été faite à l'Élysée par le Premier ministre indien, Narendra Modi, en présence du président de la République François Hollande. La négociation sur la vente de 126 Rafale prévue dans le cadre du contrat MMRCA va se poursuivre. Au moment où Narendra Modi arrivait en France, le journal indien The Hindustan Times affirmait déjà que New Delhi envisageait "sérieusement l'achat de jusqu'à 40 Rafale" en raison de "nécessités opérationnelles".

"J'ai demandé au président (François Hollande) la fourniture de 36 Rafale prêts à voler à l'Inde", a annoncé Narendra Modi lors d'une conférence de presse commune avec le chef de l'Etat français. Le Premier ministre, qui s'exprimait en hindi, a précisé que les termes et conditions du contrat n'étaient pas finalisés. "Nos fonctionnaires vont discuter de ces aspects plus en détail et poursuivre les négociations", a-t-il précisé, selon la traduction de son intervention.

Concrètement, New Delhi et Dassault Aviation vont devoir dans les prochains mois finaliser la négociation financière et juridique du contrat. Dans ce cadre, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, se rendra rapidement en Inde à cet effet, a précisé François Hollande. Dassault Aviation, qui fournit les Forces aériennes indiennes depuis plus de soixante ans, "est honoré de la confiance réitérée du gouvernement indien et se félicite de son intention de finaliser une acquisition de 36 Rafale à des conditions qui permettront de satisfaire rapidement les besoins de sécurité de l'Inde", a expliqué l'avionneur dans un communiqué publié ce vendredi.

Poursuite des négociations sur les 126 Rafale

C'est un incroyable flash-back. En février 2007, Dassault Aviation, qui ne croyait pas à l'appel d'offre des 126 avions de combat, avait remis, en marge du salon Aero India de Bangalore, au ministère de la Défense indien une proposition non sollicitée portant sur la vente de gré à gré de 40 Rafale. Huit ans plus tard, l'histoire semble bégayé. François Hollande a indiqué à quelques heures de sa rencontre à l'Élisée avec le Premier ministre indien qu'il espérait "avancer" sur le dossier de la vente d'avions de combat Rafale à l'Inde alors que Narendra Modi a estimé que la France et l'Inde "devraient être en mesure d'avancer sur des bases mutuellement acceptables", à l'occasion de sa visite en France.

Cet accord est séparé des négociations exclusives entamées il y a trois ans (janvier 2012) pour la livraison de 126 Rafale à New Delhi, dont 108 devaient être fabriqués en Inde. Les négociations sont en cours depuis plus de trois ans afin de surmonter des divergences portant entre autres sur le prix et la responsabilité sur les appareils. L'appareil français avait été préféré au Typhoon du consortium européen Eurofighter. Les négociations extrêmement techniques avec un transfert massif de technologies durent encore. Paris et New Delhi se sont entendus aussi sur la poursuite du travail concernant le transfert de technologies en Inde.

Pourquoi l'Inde veut se réarmer

New Delhi doit remplacer une partie de sa flotte d'avions de combat, aujourd'hui obsolète, notamment ses vieux Mig 21, un avion à la fois rudimentaire et performant mais qui date de la guerre froide (le plus produit au monde 11.000). Les premiers MiG-21 sont entrés en service dans l'armée de l'air indienne en mars 1963. Puis, ils ont été fabriqués en Inde sous licence entre 1977 et 1984 et 125 d'entre eux ont été modernisés en 2000. Entre 2003 et 2013, l'armée de l'air indienne (Indian Air Force), quatrième puissance aérienne mondiale, a perdu 38 MiG-21. C'est en grande partie pour cela que l'Inde a lancé en 2009 un appel d'offre baptisé MMRCA (126 avions de combat + une tranche optionnelle de 64 à 74 avions) pour renouveler une partie de sa flotte de combat.

Pour protéger ce pays immense, New Delhi doit également renforcer ses systèmes de défense face à son vieil ennemi de toujours, le Pakistan, et surtout face à la montée en puissance militaire de la Chine, considérée comme une menace à moyen-long terme (notamment à la frontière nord où les Chinois les avait déjà attaqués en 1960). D'ailleurs les Etats-Unis misent depuis plusieurs années sur l'Inde avec un renforcement des liens entre les deux deux pays après une période froide. Pour Washington, l'Inde est une tête de pont avancé contre la Chine.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/05/2015 à 16:49 :
De 24 Rafale LT a passé à 36 ? si ça continue dans ce rythme, d'ici l'automne la France aura vendu près d'un millier de ces avions à l'Inde. Incroyable….
a écrit le 13/04/2015 à 22:10 :
Selon le ministre indien de la Défense tout achat supplémentaire d'avions de combat Rafale, au-delà des 36 commandés, se fera de gouvernement à gouvernement. C'est-à-dire, les Indiens redoutent tomber dans le même piège dans lequel a tombé Poutine et qui se voit sans les Mistral pourtant déjà payés. L'achat des BPC s'était fait au gouvernement Sarkozy, la France avait pourtant bénéficié de la contrepartie de ces accords avant que le nouveau Président, sous les ordres de l'OTAN, a décidé de ne pas livrer les bâtiments à la Russie.

En agissant de la sorte, le gouvernement indien se montre méfiant envers la façon française de vendre des armements, toujours avec une composante d'ordre politique et dont on ne saura pas l'issue. Cette démarche peut-être fera-t-elle école désormais pour tous les clients. Moscou n'a que regretter, quoique cela fait rire bien plus d'un outre-Atlantique. Néanmoins, c'est dommage pour l'image de notre pays.
a écrit le 13/04/2015 à 21:06 :
y a 4 heures, l'Inde renonce à fabriquer le Rafale au pays.
Réponse de le 14/04/2015 à 0:26 :
Bravo, vous en savez plus que le ministre de la défense indien Manohar Parrikar, qui vient d'indiquer que les négociations continueraient de gouvernement à gouvernement après cet achat des 36, en évoquant plusieurs questions et en laissant planer le doute (un Rafale peut donner l'impression de planer vers les 50 nœuds).
LOL
a écrit le 13/04/2015 à 18:39 :
C'est dommage que les pays d'Europe n'ait pas voulu soutenir le projet Rafale alors qu'il s'agit du meilleurs avion de combat sur tous les champs d'intervention. Les pays européens ont preferees les projets Outre Atlantiques qui coutent nettement plus cher. Par ailleurs, si l'Inde achète des Rafales c'est parce qu'il est un des meilleurs et que les chaines de productions hyper -sophistiquees sont en place en France, la fabrication y est donc rapide et efficace. Et surtout l'indépendance technologique de la France (qui espérons le va s'intensifier) si cher au général DeGaulle rend les possibilités de bug ou conflit d'intérêt impossible en cas de conflit militaire régional ou international. L'avantage de l'indépendance technologique et politique prend toute sa dimension en cas de conflit. Ni blanc ni bleu /ni noir ni blanc. Merci général...
a écrit le 13/04/2015 à 13:29 :
@Saz.
Tous a fait d'accord pour le f35 ...meme combat pour les deux ...a savoir...rien.
a écrit le 12/04/2015 à 21:41 :
Espérons que l'on garde les usines en France car cet avion, un des meilleurs du monde, a été soutenu uniquement par la France. Les autres pays européens ayant préférés acheter des avions anglais ou américains. Dassault est un bijou fruit de l'indépendance et du génie technologique de la France.
a écrit le 12/04/2015 à 21:05 :
Bravo à mr Hollande, homme providentiel pour la france. Mr 3% a fait vendre 36 rafale. Quel dieu ! A coté de cela tout se désagrège en france sous la cause du pouvoir socialiste...
a écrit le 12/04/2015 à 18:16 :
si le rafale est un tres bon avion il ne faut pas oublier qu'indirectement ,c'est l'etat ,donc les français qui le finance en partie et c'est monsieur dassault seul qui encaisse .
Réponse de le 12/04/2015 à 19:07 :
Alors lachons Dassault. Les U.S, les Suedois (le grippen) qui soutiennent les avionneurs, et les autres seront contents. Faison leur plaisir. Ils rendront10 fois plus à la France, et leur offriront meme leurs avions de combats, et tout et tout à titre e Reconnaissance economique éternelle. Lachons aussi, les laboratoires pharmaceutiques : les découvertes et brevets seront faits à l'étranger, lachons l'entreperise Carmat de coeur artificiel : elle cout chère à la sécu : qu'elle parte en G.B, Suisse, ou U.SA, Lachons l'Agricuture : la première du monde U.S est subventionnée. La 3ème Française disparaitra. LE MONDE ENTIER NOUS DEVERSERA DES CENTAINES DE MILLIARDS D'EUROS PAR AN, AR RECONNAISSANCE DE NOS ABANDONS ET LIQUIDATIONS.
Réponse de le 12/04/2015 à 20:44 :
Et ?

Les entreprises ont financé sur fond propre une grosse partie de l'avion.
Le prix n'a quasi pas dérivé sauf du fait des politiques qui ont coupé les crédits ce qui a entrainé des retards.

M Dassault comme vous dîtes c'est combien de salariés ? Avec en plus une entreprise qui possède un sens du social certain et respecte ses cadres.

Avant de critiquer à tout va essayez de faire vivre votre propre boite y compris avec des contrats d'état si bon payeur (2 ans de trésorerie dehors pour certaines boites de l'armement.
Réponse de le 13/04/2015 à 12:11 :
Safran, Thales et autre sous traitant n'encaisse rien? Ces 36 avions c'est combien d'heure de travail donc de salaire, donc de TVA et autre impôts. L'état ne reçois rien dans cet affaire?????
a écrit le 12/04/2015 à 17:48 :
On a vu comment dassault figaro cirait les pompes des mes Hollande et le drian ç en etait comique 😂💐😷👯
Réponse de le 12/04/2015 à 19:30 :
Hollande et Le Drian sont bien au dessus de cela : ce qui les intéresse et rien d'autre, faire gagner les entreprises Françaises, et ramener des commandes vers l'industrie Française. Continuez à embarquer constamment dans l'avion présidentiel, des Industriels. Qu'ils cirent les " pompes " : anecdote sans la moindre importance. Je ferais de meme, en les accueillant très très très cordialement et très très très chaleureusement : droite ou gauche
Réponse de le 13/04/2015 à 13:36 :
commentaire stupide qui ne mérite même pas qu'on réponde !
a écrit le 12/04/2015 à 14:20 :
M. Cabirol, l'hypocrisie triomphante de nos médias n'est plus une surprise pour moi, et cela me touche au plus profond de ma dignité d'être humain. L'Inde, ainsi que la Chine, ou la Russie, ou l'Iran, ou le Brésil et une bonne partie du monde est souvent traitée en tant que pays-paria par nos journalistes, jusqu'au moment où l'un de ces pays se trouvent dans la condition de client de nos produits soi-disant invendables.
Alors là, le discours change radicalement de figure; on déroule le tapis rouge pour eux et on fignole des articles élogieux à leur égard, et alors tous ces pays seront traités pas seulement en tant que clients mais, surtout ! comme des "bons amis" "des partenaires" etc, ce qui révèle la morale à géométrie variable de nos dirigeants et nos moyens de communication.

M. Cabirol, je déplore que votre journal publie aujourd'hui un article flatteur pour cette Inde qui vient de nos acheter des Rafale, avant d'en faire très probablement d'autres dans les semaines qui viennent en dénigrant ce pays. C'est votre moral, mais certainement pas la mienne. Et je le regrette, résolument.

Merci de m'accorder un espace pour exprimer mon opinion, quand-même.
a écrit le 11/04/2015 à 19:38 :
il est temps de se montrer plus commerçant!s'ils nous achètent 126 rafales,pourquoi ne pas leur proposer des offres discount sur d'autres produits militaires(chars Leclerc,bateaux Mistral,fougas magister)?
Réponse de le 11/04/2015 à 22:15 :
Alors pour répondre à votre demande sachez que la marine indienne avait fait une demande d'information sur le navire classe Mistral, la DCNS avait répondu qu'il est possible de modifier le classe Mistral selon les exigences de la marine indienne.
La marine indienne cherche à se construire 4 navires de transport et de débarquement amphibie du type Mistral. Le Mistral sera certainement en compétition avec le navire Juan Carlos espagnol pour gagner la compétition indienne.
Réponse de le 12/04/2015 à 9:42 :
Fougasse magister, une nouvelle recette ?
On va prendre ca pour de l'humour, vu que le Fouga Magister a ete retiré du service il y quelque 25 ans.
Réponse de le 12/04/2015 à 15:56 :
Pour leur vendre des fouga magister, il faudra effectivement faire une grosse remise sur le prix catalogue!
a écrit le 11/04/2015 à 19:09 :
"Pour Washington, l'Inde est une tête de pont avancé contre la Chine" Les US sauront donc comment construire des rafales. Il était effectivement temps qu'ils évoluent. S'ils en sont capables, bien sûr.
a écrit le 11/04/2015 à 18:14 :
des RAFALES pour le soldat hollande .
a écrit le 11/04/2015 à 14:46 :
Formidable nouvelle !!! Et excellent exemple de real politique car ça doit rendre furieux les écolos: le 5 avril l'Inde faisait savoir qu'elle suivra sa propre voie contre le réchauffement climatique http://fr.reuters.com/article/topNews/idFRKBN0MX0GS20150406 . LA FRANCE SE DECIDE A CHOISIR LES PRINCIPES QUI LUI RAPPORTENT AU LIEU DE PRIVILEGIER CEUX QUI LUI COUTENT !!!
Réponse de le 11/04/2015 à 19:54 :
A côté de la plaque, LIVESTRONG... Les Indiens sont très inquiets des effets du réchauffement climatique. Avec une grande partie de la population travaillant dans l'agriculture, des ressources en eaux déclinantes, des villes déjà surpeuplées, une jeunesse très nombreuse et désormais exigeante, le pays ne résisterai pas à un exode rural massif causé par une perturbation du cycle de la mousson ou à une fonte d'une partie des glaciers himalayens. Enorme risque socio-politique.
Réponse de le 12/04/2015 à 8:17 :
Ils sont inquiets du réchauffement climatique mais encore plus de sortir des millions de gens de la pauvreté, et ils ont besoin pour cela d'émettre des GES comme l'indique le contenu du communiqué REUTERS qui rapporte les propos du gouvernement indien. Je suis partisan d'une stratégie concertée qui vise à diminuer les émissions de GES. Mais encore plus en prenant garde à éviter de donner des leçons à des pays qui tirent la croissance mondiale, parce que ceux qui n'y parviennent plus, qui sont les donneurs de leçon sont justement l'origine de ces dérèglements climatiques.
a écrit le 11/04/2015 à 14:33 :
Une vraie cata pour l'usine de Mérignac : il va falloir accélérer la cadence.
a écrit le 11/04/2015 à 14:07 :
Faute de commandes des pays européens qui préfèrent acheter du matériel américains, on va perdre la technologie et l'industrie va relocaliser les usines en dehors de l'Europe. C'est vraiment dommage de voir les transferts de technologies de pointe et des industrie stratégique et risquée en dehors de l'Europe car les asiatiques vont siphonner toute la production faute d'ambition européenne pour du matériel européen. Pourquoi toute l'Europe du Nord et l'Allemagne achète américains et participent aux démantèlement de cette industrie aéronautique militaire européenne ???....
Réponse de le 11/04/2015 à 19:06 :
L'Europe est trop divisée pour avoir une armée ou quoique soit de commun. Les US en profitent. Ils entretiennent d'ailleurs aussi la chose, en passant...
Réponse de le 12/04/2015 à 9:48 :
Impossible et utopique, et irréaliste une " défense Eur " Tous les 27 autres liquident leur défense : ils n'ont ni défense ni meme de diplomatie, dans ce monde durablement dangereux. Et si c'était le cas, en combien de jours, de semaines, de mois, les 28 ! réussiraient ou non, de décider de l'emploi des moyens.
a écrit le 11/04/2015 à 10:49 :
Et si on lit bien, il ne s'agit pas de la signature d'un contrat : l'Inde est "d'accord" pour acheter 36 RAFALES, comme elle était déjà "d'accord" pour en acheter 126, avec une option de 64 construits en France. Donc l'Inde réduit ses ambitions de 64 à 36, rien n'est signé, et les 126 autres avions sont toujours dans le flou. Et surtout, les négociations continuent même pour les 36 avions à fabriquer en France, donc rien n'est fait...De l'enfumage colossal...
Réponse de le 11/04/2015 à 13:54 :
Contrat en négociation 126 avions dont 18fabriques en France. Deuxième deal 36 avions fabriqués en France.
Réponse de le 11/04/2015 à 15:47 :
Je vois surtout un enfumeur colossal que se distingue parfaitement.
Réponse de le 11/04/2015 à 17:01 :
encore un loser. je pense que même si vous aviez le contrat devant les yeux, vous trouveriez toujours à critiquer.
Réponse de le 11/04/2015 à 17:05 :
Le Premier Ministre indien à fait la demande à la France d'acheter 36 Rafale.
Ce qui veut dire qu'ils sont décidés à acheter 36 Rafale pour commencer à remplacer les Mig-21 et les Mig-27.
Maintenant il y a encore quelque jours pour négocier les options choisis et le mode de paiement.
Quand aux 126 Rafale c'est une autre affaire qui coince un peu sur le transfert de technologie et la somme globale qui tourne autour de 20 milliards de dollars.
Dans les grande lignes, pour les 36 Rafale la livraison devrait se terminer en 2018, pour les 126 Rafale la livraison devrait se débuter vers 2021.

Le Typhoon devra aller voir ailleurs parce qu'il perd son temps en Inde, j'ai bien l'impression que les indiens n'aime pas trop les britannique je ne sais pas pourquoi ?
Réponse de le 12/04/2015 à 11:31 :
Désolé, je ne crois que ce que je vois. Et là, pour le moment, à part le temps qui passe, je ne vois rien de tangible pour un bilan d'entreprise ...
a écrit le 11/04/2015 à 9:20 :
C'est surtout le transfert de technologie que l'Inde attend car elle développe ses propres avions, l'Inde a plus de 600 avions de combat, et cela va encore aller en augmentant, elle achète ainsi à un peu tout le monde.
Je suis assez d'accord, que l'Inde semble avoir attendu que la parité eurodollar soit devenue favorable, il faut en profiter pour relancer les offres dans le monde.
a écrit le 11/04/2015 à 9:02 :
commande maintenant, soit après que l’Euro ait chuté face au Dollar. Cela prouve comment cette monnaie utopique étrangle notre industrie depuis des années.

Il faut en sortir vite.
Réponse de le 11/04/2015 à 14:42 :
@l'Inde : L'Euro n'est pas une utopie : c'est une réalité, et il va falloir vous y faire.
Ce qui était une utopie, c'était de maintenir l'Euro a une parité trop élevée pour protéger les rentiers européens contre l'inflation.
Rentiers qui se fichaient que l'industrie, et les emplois, en souffrent.
Tout çà dans un silence assourdissant de nos politiciens, et de nos économistes.
Mais, apparemment, c'est fini tout çà : on s'est débarrassé de Mr Trichet.
Réponse de le 11/04/2015 à 14:42 :
Certainement pas.
Pour fabriquer quoi que ce soit il faut déjà acheter les matières premières à bon prix et en quantité pour vendre le moins cher possible.
Réponse de le 12/04/2015 à 7:19 :
Ce qui étrangle notre industrie n'est pas l'Euro. la preuve l :Allemagne exporte même avec un Euros fort. Ce qui tue. Outre industrie, c'est que nos gouvernements ont bradé l'industrie. Comment des Énarques, des avocats peuvent ils comprendre un monde de rigueur. C'est notre coût social trop élevé et notre code du travail qui manque de flexibilité. C'est également le discrédit jette sur les patrons qui tue l'industrie.
a écrit le 11/04/2015 à 8:42 :
Heu... si les termes du contrat ne sont pas finalisés et qu'il va falloir négocier encore huit ans... Les bureaucrates sont incurables.
a écrit le 11/04/2015 à 7:57 :
Cette bonne nouvelle montre aux pays de l'UE qui achètent que de l'US sous la couverture du prix montrent combien la France est mal aimée en Défense. Ces mêmes pays laissent à la charge de la France, en personnel et en finances, malgré des promesses peu tenues ou pas nos opex en Afrique sous prétexte que nous nous intervenons en tant qu’en ancienne puissance coloniale alors que le terrorisme concerne l’ensemble de la communauté internationale et plus particulièrement européenne la plus proche des mouvances terroristes . La France est-elle la mal aimée des européens en matière d’engagements industriels de défense et militaires de l’Union???
a écrit le 10/04/2015 à 23:39 :
n'est gagné. Les USA viennent de lever le gel de la vente d'avions de combat à l'Egypte. Drole de hasard.

Ils vont surement essayer de proposer quelque chose à l'inde.
Réponse de le 11/04/2015 à 8:07 :
@rien
Ca fait déjà plusieurs jours, cette annonce, aucun rapport avec l'Inde.
Les US trop gourmands, vendent des matériels au Pakistan, comme les F16.
Je pense donc que leurs chances d'accéder aux contrats indiens les plus critiques sont minimes, chasse, SNLE ou SNA, surtout qu'ils ont du mal avec les transferts de technologies, deuxième facteur aggravant.
Pour ce qui est de la levée du gel, certainement parce que l'Egypte fait partie de la coalition /Yémen et lutte aussi contre l'EI. Pour ne pas empêcher Sissi d'agir, l'Egypte possédant plus de 200 chasseurs américains, dont une commande en cours avec missiles. Pour les bombes, les pièces détachées.....
Réponse de le 11/04/2015 à 14:47 :
@Rien
C'est déjà fait depuis une année, les américains ont vendu 20 hélicoptères apache avec la dernière technologie mais le Rafale, ce sont les militaires indiens qui ont décidé de l'acheté et non les politiciens.
Les militaires indiens mettent la pression au gouvernement indien d'acheter au plus vite le Rafale. Il veulent semble t-il se rapprocher de la France pour son savoir faire en matière de production d'armement moderne.
a écrit le 10/04/2015 à 23:16 :
@C. Laffaillite.
Des chasseurs de 5eme gen,les Russes...euh non vous vous trompez. la famille Sukkoi est considere comme 4 et 4+ (4.5 si vs preferez.). le Pak fa est loin de demontrer une superiorité certaine sur le rafale.les Russes sont très fort aux échecs et comme bonimenteur aussi.
Pas certain que la France se laisse aller a une brouille avec l'Inde ,le partenariat dure depuis 60 ans.
Réponse de le 11/04/2015 à 13:44 :
@titeuf !Le T50 russe n'a rien à envier au F35 americain veritable fiasco à 200 millions de $ l'unité !En matiere de propulsion les russes novateurs en moteurs à haut taux de dilution excellent dans la poussée vectoriele .Le MIG des années 80 étaient à Mac 3.5+ ce qu'aucun avion occidental ne pouvait faire !Quand au Tupolev T 160 il n'a jamais eu le moindre équivalent en occident (il est un peu vieux maintenant ).Les russes ne pouvant suivre les americains sur le nombre d'avions construit ont trouvés la parade ;Les missiles anti-aérien ou leur systeme S 300 a eu et a encore un énorme succés à l'export !Ils en sont au S500 (500 km de portée .....)et ont le S700 sur la planche à dessin ............
a écrit le 10/04/2015 à 22:56 :
36 Rafale de vendu !
Et il y a toujours les 126 Rafale en discussion exclusif, cette achat de gouvernement à gouvernement va faire réfléchir les responsables de HAL qui doivent être autant surpris que nous puisque me semble t-il ils n'étaient pas au courant du projet du Premier Ministre indien.
Je pense que c'est un avertissement pour HAL et ils feraient mieux de le comprendre.

Quand à l'avion de 5ème génération russe, il n'est plus dans le cœur des militaires indiens, trop de promesse non tenu et des engagement non tenu par les russes à vite fait de faire oublier le T-50 des discussions au sein de l'Etat Major indien... les russes ne sont pas fiables ?
Réponse de le 10/04/2015 à 23:24 :
Exact
“Many in the IAF do not like the way the Russians work with them,” said one Indian specialist. “The Russians treat Indians like they are children and the IAF officials with the gold braid on their caps are used to being treated with excessive deference and the Russians do not do that.”
a écrit le 10/04/2015 à 22:42 :
Une très Bonne Nouvelle pour Dassault Aviation, après le contrat Egyptien. J'espère que ces deux contrats vont booster les ventes de cet avion militaire polyvalent très sophistiqué
a écrit le 10/04/2015 à 22:19 :
je trouve sa superbe au moins il y a des pays qui aime les produits et matériels Français <a href="http://www.serrurier-paris-artisan.fr/"rel="dofollow" target="_blank" title="paris">paris</a>
a écrit le 10/04/2015 à 21:23 :
clairement une excellente nouvelle pour le pays!comment allons nous répartir les fruits de cette croissance?la cagnotte va attirer bien des convoitises!
Réponse de le 10/04/2015 à 23:33 :
@Faux élu ps.
La cagnotte est pour Dassault, l'état n'étant que faiblement actionnaire, tout comme Airbus s'étant aussi bien désengagé, par 2 fois, durant ces derniers mois.
Dassault investira, achètera et redistribuera ce qu'il veut. Les employés auront leurs parts.
a écrit le 10/04/2015 à 21:08 :
Que veut dire '''pret à voler ''' ?Un avion neuf livré ne serrait donc pas pret à voler si il faut le preciser ? A moins qu'il ne s'agisse de la vente d'avion d'occasion deja en service dans l'armée française ce qui ne serrait pas étonnant !Et les mirages vendus à l’Égypte ,neufs ou d'occasions ? Si c'est des avions d'occasions il faudra pour compenser que l'état en commande des neufs supplementaires à Dassault, mais vu l'état des finances actuel ........
Réponse de le 11/04/2015 à 7:20 :
C'est juste une hypothèse mais je pense que le "prêt à voler" peut vouloir dire deux choses :
- Non modifiés par rapport aux versions Françaises (Ce qui ne sera pas le cas, dans le cadre de contrats d'armement à l'export", on ne vend jamais rigoureusement ce qu'on a nous)
- Prêts à voler signifie surement, qu'ils devront être livrés montés et pas en pièces détachées pour un assemblage en Inde et ce contrairement à la première consultation dont on entend parler depuis des mois.

En ce qui concerne la France, je ne pense pas qu'il soit question de vendre les rafales actuellement en service. Ce serait un non sens. Cela va jute permettre à l'état d'étaler ses commande et d'économiser 1 milliard d'Euros par an pendant plusieurs années (autour de 3 à 4 ans je pense) si les capacités de production ne sont pas augmentées.
Réponse de le 11/04/2015 à 20:00 :
36 avions "prêts à voler" signifie probablement aussi que les militaires indiens en ont assez d'attendre. Ils doivent avoir besoin d'engins neufs et opérationnels rapidement. Les grosses commandes avec gros transfert de technologie et arrangement entre industriels sont trop longs à conclure.
a écrit le 10/04/2015 à 21:00 :
On se dirige sérieusement vers une nouvelle journée de fête nationale ... Deux succès en peut de temps pour François 1er (avec énormément de défaites certes ...) c'est incroyable
a écrit le 10/04/2015 à 20:53 :
Voila l esprit de ce journal! L Allemagne est toujours accusée et soupçonnée du pire, la France faute d une industrie digne de ce nom vend des machines a tuer et aucune réflexion là dessus! Bravo et j attends deja le prochain article qui accuse l Allemagne de tuer des Greques! En attendant m Inde est invité d honneur de la Hannover Messe (plus grande foire industrielle au monde) avec 900 exposants. La France doit en avoir à peu près 200!
Réponse de le 10/04/2015 à 23:00 :
Je dois vous signaler que les Mercedes arrivent dans les dernières places aux classement de la qualité des voitures, aux USA. pour les catégories de prix équivalente. Mais il n'y a que les acheteurs français qui ne le savent pas...
Réponse de le 10/04/2015 à 23:45 :
@Markus
N'importe quoi
L'Allemagne exporte généralement pour autant de milliards d'armement que la France, sauf peut-être l'année dernière et cette année.
----
Extrait article daté du 8 avril.
With Rafale deal stuck, Germany says Eurofighter option ready:
Days ahead of Prime Minister Narendra Modi's visit there, Germany on Wednesday said European military consortium EADS was still ready to provide India Eurofighter Typhoon aircraft, asserting that the jets are "good" both in terms of quality and price.
Donc votre Allemagne chérie aura jusqu'au dernier moment essayé de piquer le deal à la France pour une grande cause humanitaire.?
Réponse de le 11/04/2015 à 7:46 :
Ce qui me dérange n est pas le deal en soi. C est l absence totale de critique quant à un tel deal dans un journal qui est toujours extrêment critique et accusateur quand il s agit des décisions allemandes! Si la Rafale est réellement le meilleur avion de combat c est naturellement grâce au savoir faire francais qui existe incontestablement dans ce domaine. Mais s il vous plait arrêtez d utiliser ce succès français pour mal parler de l Allemagne et de l accuser de tous les maux comme c est malheureusement souvent le cas ici.
Réponse de le 11/04/2015 à 10:44 :
@Markus : Qu'y a-t-il de critique vis-à-vis de l'Allemagne dans cet article. Je ne vois pas bien à sa lecture ou vous êtes parano peut-être. Peut-être que La Tribune n'est pas aussi germanophobe que vous le pensez...
a écrit le 10/04/2015 à 20:17 :
Très bon début, n'en déplaise au troll laffaillite, d'autant que comme ils sont construits en France, ça pérennise la chaine de montage à Mérignac pour au moins 6-7 ans.
Les zincs dits de 5ème génération sont encore au stade du bureau d'études comme le F35 et sa date de disponibilité est bien incertaine (ça sent plus le marketing qu'autre chose). Dassault et son savoir-faire propre (Dassault Systèmes est leader dans les logiciels de conception aussi) auront du temps pour concevoir le nouveau Rafale.
Quant à l'aspect politique, il n'y a pas photo entre Hollande qui a su jouer le bon profil et son tartarin de prédécesseur. Dommage que pour les affaires internes, il ne soit pas aussi bon, coincé qu'il est par la synthèse au PS et les accords avec EELV
Réponse de le 11/04/2015 à 14:53 :
Je suis d'accord avec vous.
Le F-35 est un avion bon à rien et mauvais en tout.
a écrit le 10/04/2015 à 19:48 :
champagne!
Réponse de le 11/04/2015 à 9:23 :
pour une fois qu'on vend des armes à une démocratie et non une dictature, ça se fête en effet. ah, tient, comme par hasard, j'ai encore encore du champagne rose de hier soir.
a écrit le 10/04/2015 à 19:45 :
Bravo aux equipes de negociations. Bravo a Le Drian et son investissement personnel sur le dossier Rafale.
La LPM 2014-2019 est (quasi) securisee, et ce n'est pas la moindre des consequences.
La chaine de montage en France est securisee egalement au moins jusqu'en 2020.
Esperons que "Nos fonctionnaires vont discuter de ces aspects plus en détail et poursuivre les négociations" durera 3 mois et pas 3 ans.
a écrit le 10/04/2015 à 19:41 :
Pour une fois bravo à Hollande. Il est sur ce point plus efficace que Sarkozy et ses gesticulations.
Réponse de le 10/04/2015 à 22:19 :
Comme si c'était Sarko ou Hollande qui avaient négocié !!! Et les VRAIS négociareurs de Dassault n'ont rien fait depuis des années pour aboutir ???
Réponse de le 11/04/2015 à 0:26 :
mais bien sur, dassault tout seul, si c'etait vrai le mirage aurait été vendu depuis bien longtemps. Vendre de l'armement, il faut l'aval, l'aide de l'état donc les grincheux et les fans de"moi j ai changé", un peu d'objectivité, mais c'est difficile pour certains esprits.
Réponse de le 11/04/2015 à 0:32 :
Mauvais perdant! Je parie que vous auriez mis l'echec de la vente sur le dos de Hollande. Ce genre de contrat est éminemment politique. Acheter un avion de combat ce n'est pas acheter une voiture ou un t-shirt. La géopolitique prime sur les caractéristiques de l'avion. Bien sûr que l'implication des responsables politiques compte.
Réponse de le 11/04/2015 à 10:50 :
En même temps, sous Sarko, l'€ était à 1.35 $, alors qu'aujourd'hui il est à 1,06. Cela change tout pour le prix d'un achat sur "étagère.
Réponse de le 11/04/2015 à 16:08 :
bien évidement que la baisse de l'euro peut aider mais souvent dans ces contrats il y a un mix de devises, pour résumer la baisse de l'euro à favorisé ce contrat, mais pour les grincheux, peut être que hollande et son équipe à pu aider la vente. Aie dur à admettre pour certains, Mais c'est une bonne nouvelle pour l'industrie et les emplois, egalement les finances publiques, donc peu importe son choix politique, mais lorsque cela favorise les emplois, je suis satisfait. Quant aux eternels grincheux, vous allez pouvoir vous amuser, car il y a d'autres contrats à suivre. L'inde ne va peut etre pas commander la totalité de sa flotte en mirage. Je préfére que soit vendu moins de rafales sans transferts de technologie et assemblé en France
Réponse de le 11/04/2015 à 18:35 :
C'est Le Drian qui a fait l'essentiel, Hollande ramasse l'honneur comme la baisse de l'Euro, la baisse des taux d'emprunts, et se contente d'inaugurer les chrysanthèmes.
a écrit le 10/04/2015 à 19:40 :
Tout à l'heure, c'était 63. Dans la nuit, ce sera 22, et demain soir, on aura vendu des mirages...l'Orient est compliqué....Tant que le chèque n'est pas encaissé, il ne faut pas crier victoire...
a écrit le 10/04/2015 à 19:38 :
L'Inde a donc descendu de 126 à 36 Rafale seulement !! bon, désormais il va falloir qu'on réduise à un tiers toutes les options de vente d'armements français fanfaronnées sur les médias. Alors pour les 3 sous-marins atomiques qui seront vendus au Brésil il faudra juste compter sur un ! ouais... c'est déjà pas mal. ;-)
Réponse de le 10/04/2015 à 20:36 :
Sauf que le contrat MMRCA des 126 rafale est toujours en discussion... ces 36 Rafale sont donc un plus! Plus qui risque même d'augmenter car le contrat d'origine (MMRCA) prévoit d'autres avions en options que les 126 avec peut être la version "navalisé".
Réponse de le 10/04/2015 à 21:42 :
Non sans oublier qu'il y a encore un autre contrat (encore secret) pour une option de 145 Rafale le cas où l'Inde décide de se défaire de tout son matériel russe pour acheter français (avions, porte-avions, sous-marins, systèmes de défense, chars d'assaut, des avions WACS A330 et des hélicoptères Super Puma.... ). L'Inde va sauver la France, croyez-moi !
a écrit le 10/04/2015 à 19:31 :
Pile le jour ou la Tribune fait un article sur le ralentissement de l aéronautique en France. Quelle finesse d analyse!!!!
Réponse de le 10/04/2015 à 19:45 :
Quelle mauvaise foi "Et bam"...
a écrit le 10/04/2015 à 19:25 :
Cocorico !!!!!!!!!!!
36 c'est pas mal.
les Anglais doivent faire la tronche...........
Vivement que d'autres pays se décident.
Réponse de le 10/04/2015 à 19:43 :
L'histoire, Titof, c'est que le Rafale est un chasseur de 4ème génération, les US et la Russie en possèdent déjà de la 5ème. Avec cet achat l'Inde risque fort car il suffit que les US inventent une bisbille quelconque avec ce pays-là et la France, allié inconditionnel des américains, va jouer encore un autre coup de Mistral cette-fois avec New Delhi..... C'est risqué pour les Indiens, très risqué.
Réponse de le 10/04/2015 à 20:40 :
"la Russie possède déjà la 5eme génération" ? C'est pas demain qui vont aligner le PAK FA en unité...Quelques prototypes vols... Pour les photographes!?
Réponse de le 10/04/2015 à 20:43 :
Le Rafale est le plus complet, le plus polyvalent, le plus performant.Toujours pas de Génération supérieure, aux U.S.A ou en Russie : ils y travaillent, et Dassault également y travaille.
Réponse de le 10/04/2015 à 23:12 :
La Russie, ainsi que la Chine ont toutes deux 2 appareils de génération en développement, la production en série n'a pas encore démarré, elle devrait commencer d'ici 2018.
Les USA en on un en développement et le fameux F22 déjà en service est victime de tellement d'avaries qu'il n'est pas fonctionnel, il n'a d'ailleurs jamais été déployé en opération. Suite à la rupture des contrats de la part des pays qui en avait commandé plusieurs et qui ont constaté la fonctionnalité réelle des appareils en recevant les premiers exemplaires, les chaines de production ont été tout simplement coupées. Le F22 n'est plus fabriqué aujourd'hui ! C'est le plus gros ratage de toute l'histoire de l'aviation, c'est marrant que la presse Française se soit à ce point la acharné sur le Rafale depuis 10 ans, sans faire attention à ce que proposait la concurrence...
Le Rafale est bel et bien le meilleur en avion en état de voler, c'est pourquoi les Américains et les Anglais se sont attachés à faire échouer toutes les tentatives de le vendre à l'étranger en venant se positionner dans les appels d'offre et en cassant les prix: ils ne souhaitent pas que n'importe qui dispose d'un aussi bel avion.
a écrit le 10/04/2015 à 19:10 :
Alors là, bravo !!
40 avions fabriqués en France..adieu le transfert de technologie et les risques locaux...
Cameron et Merckel, je vous souhaite un excellent w.e !!!!!
Réponse de le 10/04/2015 à 19:32 :
mais non le transfert aura lieu pour les 126 (ou moins) à faire ensuite (lire l'article). Au moins ils sont sûrs d'avoir des avions 100 % opérationnels tout de suite.
Réponse de le 10/04/2015 à 19:33 :
Le contrat de 126 unités dont seulement 18 fabriqués en France, 108 en Inde par Transfert !!! de Technologie !!! était consternant et choquant. 36 fabriqués en France, c'est le double de ce qui était prévu, sans transfert !!! de technologie !! Bon w.e Cameron et Merkel et Obama, fous de colère et de jalousie. Ils n'ont de cesse de combattre Malhonnètement, Mensongèrement, Déloyalement La France sur L'avion de Chasse et de Combat le plus performant et le plus polyvalent du monde.
Réponse de le 10/04/2015 à 19:38 :
;-)🇫🇷🇫🇷
Réponse de le 10/04/2015 à 20:55 :
tout prétexte est bon pour exprimer votre jalousie de l Allemagne ! C est aberrant
Réponse de le 10/04/2015 à 23:04 :
L'Allemagne est incapable de fabriquer un avion de combat, les discussions sur la vente de ce type d'appareil ne la concerne donc pas.
L'Allemagne pour ce qui est de l'industrie de l'armement sait faire de très bons sous-marins et des chars corrects, ainsi que des explosifs haut-de-gamme grâce à sa maitrise de la Chimie (leader mondial dans le domaine), ce qui est nécessaire pour faire des missiles performants, mais sur tout le reste, elle est soit incompétente soit inexistante, c'est bien pour cela qu'elle a commencé il y a dix ans à faire des joint-ventures, marchés de dupes, avec la France pour lui voler son savoir faire en matière d'armement.
L'Allemagne est toujours occupé ne l'oublions pas, c'est pour cela que son industrie de l'armement est peut développé, jusqu'à il y a peu, l'occupant préférait qu'elle se fournisse chez lui pour le matériel de défense.
Réponse de le 10/04/2015 à 23:56 :
Vous faites comme si nous, nous n'étions pas occupés... dois-je vous rappeler qui tient les cordons de la bourse en France ? Merkel, dirigeante d'un pays lui-même occupé ! Nous sommes les valets d'une colonie des USA !
Réponse de le 11/04/2015 à 4:51 :
Il fut un temps l'Allemagne avait les meilleurs chasseurs au monde (messerschmidt) et une industrie aéronautique au top (moteur a réaction / fusées, inventions Allemande).
Apres 1945, l'Allemagne a été contrainte de renoncer a toute ambition dans ce domaine, ce qui nous a bien facilite le travail.
Réponse de le 11/04/2015 à 16:09 :
Vous n'avez pas entendu parler du Spitfire que pilotait un de mes oncles et du Typhoon-I
que pilotait Pierre Clostermann !
Réponse de le 13/04/2015 à 8:19 :
@ pépite. votre commentaire n'a aucun sens pour vous la fin du monde est arrivée, si vous suiviez un peu vous verrez que le prix des avions à nettement baissé mais comme vous ne devez pas payer des impôts vous en avez rien à cirer. il faut dire que les bisounours existent encore.
Réponse de le 13/04/2015 à 9:50 :
C'est quoi ce concept d'avion produit a seulement 11 exemplaires par an?
C'est de l'artisanat!
C'est pas comme ça qu'on gagne les guerres, la quantité ca compte énormément demandez aux allemands par rapport aux russes

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :