La cigarette électronique est-elle à l'origine de la baisse du tabagisme ?

 |   |  438  mots
Les ventes de cigarettes auraient chuté de 7,6 %, un recul sans précédent depuis les fortes hausses de prix de 2003 et 2004.
Les ventes de cigarettes auraient chuté de 7,6 %, "un recul sans précédent depuis les fortes hausses de prix de 2003 et 2004. (Crédits : Reuters)
La "vapoteuse" aurait fait reculer les ventes de tabac en France, selon l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT).

"Vapoter", est-ce fumer? L'usage de la cigarette électronique réduirait le tabagisme, à en croire les chiffres définitifs publiés par l'OFDT (Observatoire français des drogues et des toxicomanies) sur le marché du tabac en 2013. Selon l'organisme, la "vapoteuse" diminuerait en effet la quantité moyenne consommée par chaque fumeur et serait à l'origine d'une partie de la baisse des ventes observée en 2013.

"Un recul sans précédent"

Un phénomène, loin d'être négligeable d'après les chiffres publiés par l'organisme scientifique indépendant des intérêts économiques du secteur. Ainsi, les ventes de cigarettes ont diminué de 7,6 %. Une chute qui n'avait pas été aussi importante depuis les fortes hausses de prix de 2003 et 2004. Les buralistes ont vendu environ 47,5 milliards de cigarettes l'an dernier, 4 milliards de moins qu'en 2012.

Si le chiffre d'affaires global du tabac est resté stable par rapport à l'année 2012, pour les seules cigarettes, il est passé de 15,5 milliards en 2012 à 15,3 milliards en 2013. L'OFDT précise que c'est la première fois depuis 2005 que le chiffre d'affaires ne progresse pas, alors que jusqu'à présent, les hausses de prix avaient toujours compensé les baisses des ventes.

En revanche, les ventes de tabac à rouler, elles, continuent à progresser, mais beaucoup moins vite (+ 2,6%). Et pour cause, "la hausse des prix continue de provoquer le report de la consommation d'une partie des fumeurs" vers cette alternative à la blonde en tube, précise l'OFDT.

1 à 2 millions de "vapoteurs" quotidiens

Pour l'Observatoire, la cigarette électronique est à l'origine d'une partie de cette "exceptionnelle" baisse des ventes. En outre, une autre enquête confirmerait une baisse du nombre de fumeurs. Toutefois, celle-ci n'est pas pas à mettre uniquement au crédit de la "vapoteuse" puisqu'elle a débuté avant son essor et que les anciens fumeurs "totalement convertis" à ce produit sont encore minoritaires (1%) parmi les utilisateurs. Les régulières augmentations des prix du paquet de cigarettes au cours des quatre dernières années - la marque la plus vendue flirte désormais avec les 7 euros -  ainsi que les campagnes de prévention, etc. ont très probablement joué un rôle dans cette réduction du nombre de fumeurs, qui devra cependant être confirmée par d'autres enquêtes.

Pour l'heure, la cigarette électronique aurait déjà séduit entre 8 et 9 millions de Français selon une enquête réalisée fin 2013 auprès de 2.000 individus âgés de 15 à 75 ans. Du moins, les sondés en question assurent-ils avoir déjà "essayé" la cigarette électronique. Mais l'OFDT estimerait à 1 ou 2 millions le nombre d'utilisateurs quotidiens.

 

Lire aussi :

>> Sur la piste (chinoise) de la cigarette électronique

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/03/2014 à 14:34 :
Faux. L'italie et l'Espagne offrent des cartouches à -50 euros ... la diminution elle est ici.
a écrit le 27/02/2014 à 15:21 :
La hausse des prix du tabac est probablement à l'origine de l'engouement pour la cigarette électronique pour ceux qui préfèrent la substitution au sevrage tabagique si prisé par la profession médicale.
a écrit le 27/02/2014 à 13:26 :
Oui, mais est-ce que l'on peut quantifier si, dans le même temps, la part tenue par le tabac de contrebande n'a pas fortement augmentée ?
Réponse de le 27/02/2014 à 15:46 :
Bien d'accord ! Ce chiffre ne veut pas dire grand chose...en tout cas, ce n'est pas le réel chiffre
a écrit le 27/02/2014 à 10:31 :
Et si vous me rejoigniez au club de ceux qui ont complètement arrêté de fumer, sans même vapoter ?
Réponse de le 27/02/2014 à 11:16 :
+1
a écrit le 27/02/2014 à 10:12 :
Surement moins que les taxes !
a écrit le 27/02/2014 à 9:08 :
Il ne faut pas oublier que cette conclusion ne parle que des achats en France. Ce chiffre n'est pas réel ; à cause de la hausse des prix, beaucoup de Français achètent leur tabac à l'étranger...
Néanmoins, je suis convaincue que la cigarette électronique a fait baisser le nombre de fumeurs (mais pas de 7.6%, il ne fut pas rêver quand même !!), mais à quel prix ? Certes la cigarette électronique contient moins de tabac mais personne est sûr de ce que contient ces ecigarettes et on sait que certaines d'entre elles sont très mauvaises pour la santé.
Réponse de le 27/02/2014 à 12:58 :
L'analyse des produits toxiques contenus dans la cigarette électronique révèle que ces produits sont présents en très faible quantité comparativement à ceux contenus dans une cigarette "traditionnelle". Cela ne veut pas dire que la cigarette électronique est sans effet pour la santé mais que ces effets sont négligeables face à ceux du tabagisme "traditionnel".
Réponse de le 27/02/2014 à 15:44 :
Je suis bien d'accord. Néanmoins, personne ne sait tout ce qu'il y a dedans et si c'est dangereux pour la santé ou pas. Les pdts qu'il y avait dans la cigarette traditionnelle ont bien dû être remplacés par d'autres produits.
Mais le mieux c'est de ne pas commencer ou d'arrêter même di ce n'est pas évident !!!
a écrit le 27/02/2014 à 0:10 :
elle est même trop efficace puisqu 'aujourd'hui l’Europe vient de valider un texte qui va tuer la ecigarette a petit feu et renvoyer les ex-fumeurs au tabac !
a écrit le 27/02/2014 à 0:05 :
L'industrie du tabac victime de la cigarette ! C'est pas stupéfiant ça ? :)
a écrit le 26/02/2014 à 23:52 :
Elle tuera en tout cas moins que la cigarette, car si la nicotine est toujours nocive pour le coeur et les vaisseaux, l'absence de goudrons va automatiquement faire diminuer le nombre de cancers dûs au tabac (gorge, langue, gencives, poumon, estomac, intestin...). Excellente nouvelle ! Espérons que le tabac meurt vite !
a écrit le 26/02/2014 à 20:31 :
Il faudra bien un jour que ça baisse fortement, le nombre de morts étant conséquent, dommage de mourir asphyxié voire pire. Peut-être penser à transformer les buralistes en fonctionnaires quand il n'en vendront plus du tout (et disant que ça n'est que la contrebande et les achats frontaliers qui ont lieu, comme les CD, le piratage, le piratage, ...), à moins d'être "banquier" de proximité ou terminal de La Poste voire de la Sous-Préfecture.
C'est pas en Finlande qu'ils ont prévu d'éradiquer totalement le tabac d'ici quelques années ?
a écrit le 26/02/2014 à 18:59 :
L'observatoire des borgnes ferait mieux d'ouvrir l'oeil et le bon sur la consommation du cannabis plutôt que détourner l'attention de l'opinion en ciblant la cigarette électronique qui est moins nocive que l'ensemble des drogues légalisées à ce jour.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :