Dacia devient la 4ème marque la plus vendue en France

 |   |  246  mots
En mars, les immatriculations de la filiale roumaine de Renault ont surpassé celles de Ford et de Volkswagen.

Alors que la fin de la prime à la casse commence à produire ses effets sur l'évolution des immatriculations en France, une marque semble bien partie pour réaliser un excellent millésime en 2010 : Dacia. En mars, la filiale roumaine de Renault a établi son record absolu d'immatriculations sur un mois.

Avec 16.624 véhicules, elle dépasse Volkswagen (14.534 véhicules) et Ford (15.637) et s'impose ainsi comme la quatrième marque la plus vendue en France derrière Renault, Peugeot et Citroën. Une performance en grande partie imputable au succès de sa berline Sandero (en photo ci-contre).

Cette percée spectaculaire de Dacia pemet à sa maison-mère d'afficher une performance supérieure à celle de PSA. Ses immatriculations ont progressé de 27,6% par rapport à mars 2009 alors que son concurrent a vu les siennes croître de 15,2%. Renault compense ainsi les piètres résultats de la marque au losange dont les immatriculations n'ont crû que de 5% en mars contre 17,8% pour Peugeot et 14,4% pour Citroën.

La fin de la prime à la casse n'apparaît toujours pas dans les immatriculations

Du fait du décalage entre les commandes et les livraisons, la fin de la prime à la casse ne se fait toujours pas sentir dans l'évolution des immatriculations en mars. En données brutes, le marché automobile a crû de 17,9% en mars 2010 par rapport à mars 2009. Si on prend en compte le nombre de jours ouvrables, la progression est plus limitée (12,8%). Sur le premier trimestre, la progression atteint 17%.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/04/2010 à 22:09 :
Beaucoup de bon sens dans les réactions à cet article. Notamment chez "Fraude Fiscale" et "pragmatique". Et le coeur du problème est touché par "bruno": un tel "succès" exprime en effet la baisse de pouvoir d'achat tendancielle d'une majorité de compatriotes. Je prédis un succès croissant à Dacia. Rien que ce premier avril 500 emplois ont été perdus suite à fermeture de 3 entreprises. Les salariés d'une quatrième menacent d'incendier une citerne de gaz dans leur usine. Et, ce n'est pas un poisson d'avril, le Sénat vient d'instituer une commission charger d'enquêter sur la désindustrialisation de notre pays. Si la commission vient à conclure à une insuffisance de réformes structurelles sans se poser de question sur l'effet nuisible croissant de l'euro sur notre inustrie, c'est qu'elle n'a rien compris. www. prosecobourse.com
a écrit le 01/04/2010 à 11:30 :
Ancien cadre commercial de l'automobile, je trouve révoltant que RENAULT ne fasse pas profiter les salariés Français ( retraités, chomeurs,assurés sociaux....)sur les profits qu'engrangent les dirigeants les boursicoteurs et l'état sur notre dos .................Marque Française la plus étrangère vendue en France, quel avantage de se tirer une balle dans le pied.....
Tant va la cruche à l'eau qu'à la fin elle se brise.
a écrit le 01/04/2010 à 11:01 :
rien de surprenant ,voilà une voiture simple en électronique et gadgets .Plus facile d'entretien moins côuteuse en cas de panne ,la course à l'armement a vécu
a écrit le 01/04/2010 à 10:45 :
Aucunement surpris par ce succès !
Les constructeurs devraient enfin comprendre que la voiture n'est plus un objet de désir mais une contrainte.
Cette contrainte s'est considérablement accrue depuis que les bureaux d'étude n'ont rien trouvé de mieux que de concevoir des véhicules de plus en plus complexes, à la fiabilité douteuse et à cout de maintenance exorbitants voire non justifiés. L'exemple le plus flagrant est sans doute l'obligation de passer chez un garagiste pour changer un ampoule de phare sur certains véhicules ! Tout simplement hallucinant ...
Du simple avec entretien facile au juste cout , voilà, à mon sens, le réel besoin des gens auquel répond Dacia ...
a écrit le 01/04/2010 à 9:52 :
"Renault compense ainsi les piètres résultats de la marque au losange."
C'est évident que Dacia prend des parts a tous les constructeurs, mais surement plus a Renault.
a écrit le 01/04/2010 à 9:39 :
les commerciaux de Renault ont expliqué dans des reportages à la télévision que Dacia ne coutait rien en rechrchedéveloppement - CETTE METHODE RENAULT consiste en fait à faire payer Renault en France pour les développements, puis Renault se fait rembourser des Crédits d'Impôts Recherche par les services fiscaux français, et tout cela est transféré gratieusementen roumanie chez DACIA . Voila comment les cadres de Renault procèdent pour rouler le fisc français - ET NOS PARLEMENTAIRES, que font ils pour faire CESSER CES ABUS aux dépens du budget de la France ?
a écrit le 01/04/2010 à 8:48 :
Cela ne fait pas rêver !
Notre pays est tiré vers le bas, sans ambition.
Une Dacia, quel pied !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :