La Peugeot 208 vise la pole position en Europe

 |   |  541  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Le groupe PSA vise 500.000 ventes par an en Europe. Produite à Poissy et en Slovaquie, la petite 208 devrait être aussi fabriquée au Brésil et en Chine. Le prix d'attaque sera très agressif.

Début novembre, Peugeot dévoilera sa future 208. Un modèle clé, qui sera le fer de lance du groupe PSA ! Connue jusqu'ici sous le nom de code A9, cette petite voiture sera commercialisée fin mars 2012. Ce devrait être, et de loin, le modèle du groupe le plus vendu. « Nous visons 500.000 ventes par an dans l'Union européenne, dont 30 % en France », affirme à « La Tribune » une source interne. Sa devancière, la 207, avait atteint les 520.200 en 2007 alors que PSA tablait initialement sur plus de 600.000. La 208 concurrencera la Renault Clio IV prévue à la rentrée prochaine, mais aussi les Ford Fiesta, Volkswagen Polo, et Toyota Yaris.

« Les premières voitures sont sorties de l'usine de Poissy à la fin de l'été 2011. Dans quelques mois, le site slovaque de Trnava démarrera à son tour. La production sera assurée à 50-50 par les deux usines ». Les coûts de fabrication « sont inférieurs à Trnava. Mais, pour une 208 livrée en France, s'il y a un écart, il n'est pas colossal ». PSA refuse de divulguer le montant de l'investissement pour son dernier-né, qui reprend la plate-forme 1 du groupe. Mais, on assure officieusement qu'il est « inférieur à celui de la 207, car nous avons repris beaucoup de pièces ». PSA avait annoncé une dépense de 1,3 milliard d'euros pour la 207.

Bien dessinée, originale, surtout à l'intérieur avec une présentation très épurée et une ergonomie simplifiée, la 208 sera allégée pour moins consommer. « Elle perdra une centaine de kilos par rapport à la 207. Elle sera plus courte à 3,96 mètres, mais plus habitable, avec un volume de coffre supérieur ». Disponible en trois et cinq portes, elle bénéficiera d'un « prix de base inférieur à celui de la 207 [Ndlr : à partir de 12.900 euros] ». La 208 d'entrée de gamme sera proposée à « moins de 13.000 euros ». Cette voiture de la marque au lion, dont le style a été figé fin 2007, a les dents longues. Elle remplacera également, fin 2012, la vieille Peugeot 206+.

La 208 se veut aussi très écologique. Plus légère grâce à un recours massif aux matières plastiques, elle inaugurera une nouvelle génération de moteurs à trois cylindres essence, à partir de 68 chevaux. Cette version émettra à peine 99 grammes de C02 au kilomètre. La diesel e-HDi de 90 chevaux devrait « rejeter moins de 99 grammes de C02. Et une version spécifique descendra à 87 grammes ».

Un futur sacré numéro

Lointaine descendante de la fameuse 205, qui avait sauvé le groupe au début des années 80, la Peugeot 208 devrait devenir l'une des voitures les plus populaires en Europe. Les Peugeot 206-207 s'y classaient au troisième rang des voitures les plus vendues en 2010, avec 3,2 % du marché total, derrière les Volkswagen Golf et Renault Mégane. Elles occupaient même la première place des « petites ». En France, elles se classent en tête, devant les Renault Clio. Il s'est fabriqué, entre 2005 et le 30 juin dernier, 2,25 millions de Peugeot 207. La petite Peugeot a également une vocation mondiale « Une production est envisagée au Brésil et ultérieurement en Chine. Une version allongée à quatre portes est prévue a priori », assure-t-on au sein de PSA. La 208 ? Un sacré millésime en perspective, sur le succès duquel repose en partie l'avenir du constructeur.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/11/2011 à 6:59 :
Bof, je trouve le design de cette 208 plutôt fade et l'avant... Je vais attendre la divulgation de la prochaine et prometteuse Clio IV avant de prendre une décision afin de remplacer ma Polo qui ne m'a pas donné satisfaction : confort et fiabilité à revoir et le SAV VW... air aie aie. Plus jamais !
a écrit le 26/10/2011 à 7:46 :
en quoi ceci est une info exclusive. Bien sur que Peugeot a des objectifs eleves pour la remplacante de son modele phare, tout comme Renault quand il lancera la nouvelle clio, en quoi est ce une info? Une vrai info serait de voir a quoi la 208 ressemble....
a écrit le 25/10/2011 à 13:37 :
La pole position en Europe ? N'est ce pas un peu prétentieux Mr PSA ? Peut-être oubliez vous la Polo et surtout la prochaine Clio IV...
Réponse de le 26/10/2011 à 7:49 :
Pas sure que la polo puisse damner le pion aux francaises, en tout cas jusqu'ici elle ne l'a pas fait, pour 2 bonnes raisons: 1/la polo est plus chere que ses concurrentes francaises 2/ Peugeot et Renault tirent leurs ventes de citadines principalement de leur marche national, qui lui meme est un des plus gros marches de citadine en Europe
a écrit le 25/10/2011 à 10:15 :
arrêtons de croir que peugeot gagne de l'argent avec cette voiture.le but du jeu est d'avoir un parc le plus important possible et après se goinfrer sur les accessoires!!!!
a écrit le 25/10/2011 à 7:28 :
il serait temps que les francais se remettent a faire ce qu'ils savent: des petites voitures pas trop cheres; si on fait de l'activity based costing, je suis long d'etre convaincu qu'ils sont rentables sur le secteur haut de gamme.... par contre le bas de gamme est devenu hors de prix !
Réponse de le 25/10/2011 à 12:53 :
Bas de gamme hors de prix ??? On trouve des voiture à 4000/6000 ?.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :