Pourquoi Renault n'arrive-t-il pas à enrayer la chute des ventes en Europe ?

 |   |  1046  mots
Copyright Renault
Copyright Renault
La publication ce lundi des immatriculations de voitures neuves en France de novembre montre la forte dégringolade de Renault (-33,5%)... Au cumul sur onze mois, Renault plonge de 21,7%. Et, en Europe, ce n'est guère mieux. Accent mis sur les Dacia à bas coûts, gamme vieillie, image médiocre, expliquent cette inquiétante situation.

Ce lundi, la publication officielle des immatriculations de voitures neuves en France pour le mois de novembre souligne une fois de plus la très inquiétante chute de... Renault. Le mois dernier, si les immatriculations de voitures neuves dans l'Hexagone fléchissaient au total de 19,2%, selon le CCFA (Comité des constructeurs français d'automobiles), le groupe Renault (avec Dacia) dégringolait, lui, carrément de 33,5%. Et ce, malgré la nouvelle Clio IV, perturbée notamment par des délais de livraison importants. PSA chute plus modérément (-22,9%, dont -26,1% pour Citroën, -19,9% pour Peugeot). Au cumul sur onze mois, si le marché français recule dans son ensemble de 13,8%, Renault plonge de 21,7% ! Pire que PSA (-17,7%).

Chute en  Europe

Sur l'ensemble de l'Europe, c'est aussi mauvais. Certes, Renault subit la crise frappant les marchés des pays du Sud où il est traditionnellement plus fort. Mais cela n'explique pas tout, loin de là. Les immatriculations de voitures particulières du groupe au losange avaient chuté en octobre de plus de 21%  sur le Vieux continent, la plus forte dégringolade de tous les constructeurs présents sur le marché - hormis le spécialiste du 4x4 Mitsubishi ! Si la filiale roumaine Dacia à bas coûts s'en sortait honorablement (-7,1%), la marque au losange elle-même plongeait (-25%). Sur les dix premiers mois de 2012, au cumul, le groupe Renault est aussi celui qui recule le plus en Europe (-18%). Avec une part du marché européen très faible (à peine 8,3%, voire 6,5% pour Renault seul). Et ce, alors qu'il y a dix ans, la marque Renault seule s'octroyait 10,7% du gâteau européen. Aïe.

Image médiocre

Renault pâtit tout d'abord d'une image médiocre, d'après les différentes études, à cause d'une finition de ses véhicules très longtemps mauvaise et d'une fiabilité parfois catastrophique (Scénic I et II, Laguna II et Espace IV à leurs débuts, Vel Satis...). Mais, jusqu'au milieu des années 2000, Renault contrebalançait en partie ses points faibles par un design avant-gardiste - parfois complètement loufoque ! -, des aménagements intérieurs originaux et conviviaux, des innovations techniques (accès et démarrage mains libres par exemple) ou des concepts de carrosseries inédits (monospaces, ludospaces...). Seulement voilà, afin de ne déplaire à personne dans le monde, les Renault, sous la présidence de Carlos Ghosn, sont souvent devenues banales et sans saveur, ne se distinguant guère de la masse des voitures en circulation. Du coup, Renault a perdu ses points forts sans pour autant regagner la confiance des consommateurs en matière de qualité... C'est certes totalement injuste, car les dernières Renault font preuve d'une fiabilité de bon aloi, que jamais les voitures de la marque n'avaient atteinte auparavant ! Mais, malheureusement, une réputation de qualité est extrêmement lente à s'installer. Et, visiblement, le grand public n'est pas encore persuadé de la fiabilité des voitures du constructeur... sauf paradoxalement les acheteurs de Dacia roumaines à bas coût.

Les Dacia empêchent la montée en gamme

Quoi qu'en dise le constructeur, la spécialisation croissante de Renault dans les modèles à bas prix d'entrée de gamme, si elle est a priori excellente pour ses marges et son internationalisation, est aussi  largement contreproductive pour son image. Difficile de monter en gamme, quand, dans les mêmes halls d'exposition, sont montrées des Sandero, des Logan, des Lodgy. En outre, surtout depuis qu'elle a été redessinée et reçu les toutes dernières générations de moteurs, une Dacia Sandero devient trop proche d'une Clio. A 5.000 euros de moins, nombre d'acheteurs ne peuvent qu'hésiter. Aujourd'hui, si l'on veut être méchant, on peut dire que le monospace compact Scénic représente le vrai « haut de gamme » de Renault, vu les ventes réduites de la Laguna, sans parler de la Latitude ou de l'Espace... vieillissant.

Gamme vieillissante

Si Renault multiplie les nouveautés chez Dacia (quatre vrais nouveaux modèles en moins d'un an), il est beaucoup moins prolixe dans sa propre marque. Etrange. La Clio IV, lancée en octobre dernier, est la première nouveauté de la marque depuis...2009 (Scénic III) si l'on excepte la confidentielle Latitude destinée essentiellement à l'Asie. Pour la marque Renault, le groupe a sans doute trop investi dans les véhicules électriques - des modèles qui resteront archi-marginaux pendant longtemps - au détriment des voitures classiques de c?ur de gamme. Pensez que, justement, l'Espace, fleuron de Renault, ne sera pas renouvelé avant 2014, alors que le modèle actuel a quasiment perdu tous ses clients vu son âge (plus de dix ans à ce jour) !

Twingo et Laguna en fort recul

Rien d'étonnant donc si sa gamme vieillie et sans beaucoup de séduction - malgré un comportement routier des modèles excellent et des moteurs sobres à défaut d'être performants - s'essouffle complètement en Europe. En France, la petite Twingo comme la berline familiale Laguna voient leurs immatriculations chuter de 40% sur onze mois, le minispace Modus de 35%, la compacte Mégane de 17%. Seul le monospace compact Scénic recule à peu près comme le marché total (-15%). Quant au pseudo-haut de gamme Latitude, il s'effondre de 75% !

Investissements hors d'Europe

Renault a beaucoup investi hors d'Europe, et c'est ce qui le sauve. Renault est la deuxième marque étrangère en Russie avec des ventes sur dix mois en progression de 24%, grâce à ses Logan (vendues ici sous la marque Renault). Et ce, sans compter le premier groupe auto russe Avtovaz (Lada) qu'il contrôle. Au Brésil, ses volumes sont en hausse de 25%, grâce également à la Logan et surtout la Sandero. Renault est aussi à l'offensive en Inde. Mais, à trop négliger son marché intérieur du Vieux continent, le constructeur se retrouve tout même à affronter la crise avec moins d'atouts que les marques allemandes. Dans ce contexte, le chiffre d'affaires du consortium a chuté de 13,3% sur le troisième trimestre à 8,45 milliards d'euros. Sur neuf mois, le recul atteint 4,7% à 29,4 milliards. Du coup, malgré une croissance prévue hors d'Europe, les ventes du groupe ne devraient pas atteindre en 2012 le niveau de l'an dernier, contrairement à ce que le constructeur avait anticipé en février dernier.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/08/2013 à 7:05 :
Malheureusement la fiabilité renault n'est pas une utopie , après de nombreuses pannes sur ma première laguna 2 , je pouvais penser que la laguna sériie 2 serai de bien meilleur qualité , erreur
je m'aperçois que les pannes continues du à des pièces de qualité médiocre , changement volant moteur, vanne egr, systéme abs et pour cet énième panne sur autoroute un problème de cable et de boitier, je ne part plus en vacances sans avoir contracter une assurance rapatriement.Le plus intéressant c'est que le garage renault m'indique qu'une pièce est indisponible et qu'il faudra qu'il la commande chez un fournisseur autre que renault , oui je pense moi aussi que renault c'est finit pour moi .
a écrit le 04/12/2012 à 9:06 :
La qualité ne se décrète pas, elle est une culture, pas une procédure, la fidélité des clients se mérite, le réseau Renault et le marketing l'ont oublié.
a écrit le 04/12/2012 à 8:46 :
Ben parce que les mamies étaient plus robustes & plus aisées à entretenir que les modèles récents qui ne seraient pas mieux conduites par un Baudet du Poitou MDRRR
a écrit le 04/12/2012 à 7:20 :
mais pourquoi lorsque l'on met un article sur la stratégie d'un constructeur automobile, tout le monde répond sur le nombril de sa bagnole?
a écrit le 04/12/2012 à 0:26 :
moi je suis heureux avec ma r 25 turbo diesel , 1000 km avec un plein vitesse max 190 km / heure , 330000 km , jamais de problèmes , mais ça c'étais du temps ou la France avais encore une industrie automobile , et des usines en France et aussi des ambitions . Je me vois mal faire un credit aujourd'hui pour acheter une voiture ou la moindre réparations coute plusieurs centaines d'euro ...abs ,antidérapage c'est de l'arnaque tout ca , j'ai rouler sur le verglas et j'ai croisé plein de voiture modernes partis au fossé sans parler de celles qui n'arrive même pas a grippé les cotes enneigés et pis celles qui tombe en panne parcequ'il fait moins 20 degrés ....
a écrit le 04/12/2012 à 0:21 :
personnellement, je n'ai pas attendu M.Montebourg pour acheter français.
J'ai eu six voitures françaises, dont deux Renault.
J'estime que j'ai montré mon patriotisme, cela m'a valu des tas de pannes, d'emm... à répétition, et en plus l'arrogance indigeste des commerciaux, essentiellement de Renault.
Les révisions bâclées, les réparations bidons, les diagnostic invraisemblables. et j'en oublie. Maintenant terminé, je roule en Ford ou en VW, merci pour moi, tout va bien.
Renault, je n'en rachèterai jamais, au grand jamais. S'ils veulent embaucher des cas sociaux et avoir le boulot en conséquence, tant mieux pour eux.
.
a écrit le 03/12/2012 à 23:42 :
on repars en arrière :acheter une voiture aujourd'hui c'est un luxe et maintenant il en faut deux par famille car faut bosser a deux pour survivre a cette constante augmentation de toutes ces taxes a la française .je roule en vieille voiture parce que je ne peux pas me payer le luxe de passer au frais d'entretiens et crédit pour des voitures qui sont peu fiable
si ils veulent rebooster les ventes faut un credit a taux zero .vive la renault 25 lol .
comme disait coluche :quand t'as fini de payer la ruine est a toi ..........
a écrit le 03/12/2012 à 23:37 :
j'ai eu 2cv 4l (super, démarrage possible à la manivelle si batteire à plat, quid des voitures modernes?!)
puis R16 R17 R25 (on s'embourgeoise avec l'âge!) 2 Laguna2!
jamais de problèmes
mais avec Latitude et fluence ce serait plutot Flatulence!
internationalisation du style et moins d'originalité!

par contre j'aurai bien aimé une hybride, essence, parce qu'on nous casse les c. avec les effets du diesel.
je ne pense pas être le seul dansmon cas,
et chez renault et peugeot, pas un modèle! c'est soit du tout électrique, pratique pour rejoindre de Paris le centre de la France et chez peugeot, c'est du diesel hybride!, avec donc ces fameuse micro particules, qui passen au travers du FAP.
j'ai roulé un peu avec une toyota hybride, c'est cool.
Messieurs les producteurs français, à quand une gamme d'hybride essence, et même rechargeable SVP, mais surtout pas à plus de 130 cv qui seraient largement suffisants
a écrit le 03/12/2012 à 21:48 :
Aux derniers classements de fiabilité d' "ufc que choisir" pour les voitures citadines:
N°1: Toyota Yaris
Contrairement aux Renault, cette voiture est fabriquée en France.
Cocorico!

a écrit le 03/12/2012 à 21:13 :
Personne ne se demande pourquoi VW et Audi s'en sortent mieux que les marques françaises. Il suffit pourtant de monter dans l'une ou l'autre pour comprendre. Les fabricants français font les plus mauvaises voitures du monde, tout le monde le sait à l'étranger. Allez faire un tour sur les autoroutes américaines et comptez les voitures françaises. Personnellement sur 2000 km effectués récemment je n'en ai pas croisé une seule. Par contre les allemandes, les japonaises et même coréennes en grand nombre.
Réponse de le 04/12/2012 à 18:29 :
vous avez oublié de compter les Nissan aux USA , pour vous rendre la mémoire, NISSAN appartient à renault
a écrit le 03/12/2012 à 20:44 :
La réponse est simple, parce que un sur quatre des européens sont pauvres.
a écrit le 03/12/2012 à 20:42 :
La réponse est simple, parce que la plupart des gens sont pauvres. Bravo l'UE, la mondialisation et l'euro.
a écrit le 03/12/2012 à 19:04 :
La situation peu enviable de l'industrie automobile française (groupe Renault et PSA), dont les ventes baissent sensiblement plus que celles de l'industrie allemande, résulte sans aucun doute du positionnement de leurs produits: ceux-ci, à des prix modérés, s'adressent pour l'essentiel à une classe moyenne inférieure (ce n'est pas une appréciation qualitative, mais financière) dont la situation économique s'est plus péjorée ces dernières années que celle de classes supérieure. Ni Renault ni PSA ne proposent des modèles de catégories supérieures qui s'adresseraient à des clients disposant de revenus plus élevés, moins touchés par la crise et offrant des marges substantiellement plus élevées.
a écrit le 03/12/2012 à 18:45 :
Carlos Ghones a abîmé Renault. Wolkswagen a valorisé trÚs fortement la Skoda. CG a préféré faire de la Dacia la marque des pauvres, carrément ridicule! Et avec des conditions de travail en France comme en Roumanie dures.
a écrit le 03/12/2012 à 18:43 :
pour ma part je possède une laguna 1 phase 2, 2,2 turbo diésel qui affiche 403000kms avec laquelle je n'ai jamais eu de problème, véhicule pourtant considéré comme peu fiable par les magazines spécialisés.
Réponse de le 03/12/2012 à 22:35 :
et moi, une 206 2.0 HDI 90 de 2005... avec 349 000 km au compteur (1ère main) :) et comme gilou, pas de pb!
une voiture est faite pour rouler... pas pour faire 5 à 10 000 km par an...
a écrit le 03/12/2012 à 18:26 :
TRISTEMENT DECU DE LA LAGUNA ACHETEE CETTE ANNEE; DES EQUIPEMENTS DATANT D UNE AUTRE EPOQUE ET UNE DIRECTION COMMERCIALE QUI SE MOQUE DE MES OBSEVATIONS; POUR MOI RENAULT C EST DINI
Réponse de le 03/12/2012 à 18:53 :
CLOCLO ,POURQUOI AVOIR ACHETE UNE VOITURE AVEC DES EQUIPEMENTS D UNE AUTRE EPOQUE ???????????
Réponse de le 04/12/2012 à 8:02 :
SI CLOCLO A ACHETE UNE LAGUNA DATANT D'UNE AUTRE EPOQUE C'EST POUR SE RAPPELER LES ANNEES SOIXANTE.
ALLEZ CLOCLO, VIENT ON VA S'EN JETER UNE
a écrit le 03/12/2012 à 18:21 :
C?est arrivé aujourd?hui. Un de mes enfants doit changer son véhicule, il fait un tri et regarde sur les réseaux spécialisés les commentaires. Première visite chez Peugeot, il explique au vendeur sa démarche et demande le prix du véhicule retenu, sans reprise. Le concessionnaire lui communique le prix et mon enfant demande si ce prix peut-être revu à la baisse. Réponse du vendeur, sur le ton vous êtes un rigolo M. le client, LORSQUE L?ON ACHETE UNE VOITURE ON N?ACHETE PAS UNE REMISE.
Fin de la journée mon gamin a acheté une voiture étrangère qui avait aussi retenue son attention, prix revu à la baisse par rapport à celui affiché, vendeur courtois pas imbu de sa personne et peut-être mieux formé que dans le réseau Peugeot sur la relation client, il est vrai qu?il n?y a pas de mal.
Bravo PEUGEOT vous venez de perdre un client qui jusqu?à maintenant roulait en voiture bleu blanc rouge. Conclusion que nos constructeurs nationaux commencent par le b.a.ba de la vente, savoir parler à un client. Je comprends mieux le chômage dans cette branche et je ne vais pas la défendre, car pour être défendable il faut avant tout mettre tous les atouts de son côté ce qui n?est pas le cas de Peugeot qui n? a pas compris que l?automobile est certainement un des marchés les plus concurrentiels et que ce type de concessionnaire vendeur doit être banni du réseau.
M le Directeur commercial de Peugeot sortez de votre siège parisien et allez sur le terrain vous comprendrez que vous n?êtes plus en phase avec le client et la concurrence, ce qui pour un industriel est le plus grave. Il faut que cesse les aides de l?Etat donc du contribuable pour des comportements indignes de toute entreprise, digne de ce nom.
M. Varin a demandé la caution de l?Etat pour la banque prêt véhicule, je soutenais cette demande, aujourd?hui je me dis que la Direction du constructeur n?est pas à la hauteur de l?aide qui a été octroyée. Les contribuables et les acheteurs de véhicules doivent demander des comptes à ce type d?entreprises car elles utilisent leur argent sans aucun sens des responsabilités vis-à-vis de ceux qui les font vivre. Ne parlons pas des syndicats une caste d?incompétents sauf en stratégie de grève, destructrice de valeur. Le coût du travail est un des facteurs du pb des ventes mais la relation commerciale est également un des facteurs. Il est FINI le temps où on achetait parce que c?était français. Les clients demandent du respect et de la considération et si les prix sont fixes écrivez le sur le panneau cela évitera le contact avec le vendeur qui prend le client pour un « con » . Suite ce type d?action commerciale M. Varin vous prévoyez de fermer quel site après Aulnay, car la logique des fermetures est en route , à moins que commenciez à comprendre que vous n?êtes plus dans les rails de votre métier.
Réponse de le 04/12/2012 à 18:40 :
vous êtes tombé sur un idiot, mais il ne faut pas généraliser.
J'ai toujours acheté francais et j'ai toujours négocié des bons prix sur mes véhicules.
Et de plus, je n'ai jamais eu l'impression d'être prie pour un con.

votre enfant a peut être demandé 50% de remise ?????
a écrit le 03/12/2012 à 17:47 :
LES FRANCAISE NE SONT PAS MOINS FIABLE QUE LES ALLEMANDES CE QUI LES FAIT VENDRE C EST SURTOUT UN PHENOMENE DE MODE QUI DURE ET AUSSI BEAUCOUP DE LEGENDE....
Réponse de le 04/12/2012 à 8:12 :
TOUT à fait d'accord
La fiabilité des allenandes c'est une légende tenace
Mon voisin: 2 pannes en moins d'un an sur sa MERCEDES classe M
a écrit le 03/12/2012 à 17:42 :
mais ou sont passés ses voitures renault telle que les nevada, renault 21 qui pouvait parcourir jusqu'à 400000 kms??
a écrit le 03/12/2012 à 17:29 :
on s'en contrefou
a écrit le 03/12/2012 à 16:40 :
L'industrie automobile est celle qui as le plus bénéficié des améliorations des outils de production (machines), au point que sur les marchés financiers, il existe un indicateur qui est le nombres d'heures humaines utilisés par voiture construite, plus ce chiffre est bas, plus le marché est content.

Donc on s'étonne que l'on soit capable de construire des millions de voitures mais impossible de les vendres vu le taux de chomage français, européen et mondiale. Les rares personnes qui veulent changer de voitures ne choisiront pas Renault.

Pire, cette société de consommation qui pousse tout le monde à avoir sa propre voiture est une hérésie. Entre ceux qui n'utilisent leur voitures moins d'une heure par jour voir ceux qui ne l'utilisent que le week-end, un système de location vraiment pas chère serait mieux pour la Société. Il ne faut pas oublier qu'on achète pas une voiture mais un moyen de locomotion entre un point A et un point B.


a écrit le 03/12/2012 à 16:38 :
3 mots pour expliquer la situation des voitures Renault: chers, pas fiables, moches.
Réponse de le 03/12/2012 à 17:08 :
4mots pour expliquer le succès des voitures allemandes: chères, ressemblance à un char d'assaut, tristes comme leur couleur grise et surtout pas plus fiable que les DACIA
a écrit le 03/12/2012 à 16:07 :
C.Ghosn a choyé Dacia et Nissan (investissements, nouveaux véhicules, nouveaux segments (ex. crossovers)), au détriment de Renault, et ses bides avérés; Wind, Be-bop, Koleos, Latitude, Fluence... Ce PDG s'est vraiment moqué de la marque, des ses actionnaires, de ses salariés, de la France... Sans mentionné l'echec Samsung. Vivement l'après Ghosn!
a écrit le 03/12/2012 à 15:48 :
sur 54 voitures en 4 millions de km ,il y a eu des renault, aucune ne m'a laissé aucun souvenir inoubliable, si je dois avoir une Renault c'est qu'en dernier recours, mais ariane, ds, 2cv, 404 pick-up 504 coupé pinin farina oui! Et quand je vois un gars frimer avec sa mégane ou laguna il a l'air franchement ridicule, mais il y a un mais, j'ai vu chez Renault la nouvelle clio rouge brillante belle et bien dessinée (sauf l'arrière à revoir mais on pardonne) j'ai quand même un coup de coeur, serait-ce la première belle Renault depuis la dauphine?
Oui ça donne envie de casser sa tirelire, mais pitié mr Renault du village envoies tout le reste chez Passenaud le cimetière des moches bagnoles d'occasion.
Réponse de le 03/12/2012 à 16:08 :
Une souvenir inoubliable avec une 2cv. Diable......pas trop d'ambition le type...ni de goût
Réponse de le 03/12/2012 à 17:49 :
Fiabilité de l'Ariane ??? Heureusement qu'on fait mieux maintenant
a écrit le 03/12/2012 à 15:41 :
Ce "journaliste" de la Tribune, dont l'objectif premier est de démolir RENAULT, ne manque pas d'air. Il fait d'abord publier un article indiquant une baisse des immatriculations de RENAULT de 40%, avant que les chiffres soit connus. Quand ils le sont, il se contente d'actualiser les chiffres dans l'introduction,sans rien changer dans le corps de l'article qui assène que les gens n'aiment pas RENAULT.
LAMENTABLE
D'autre part ill faut être prudent sur les prévisions en matière automobile. Il y a 15 ans WW était au bord de la faillite et Mercedès n'était pas au mieux il y a 3 ou 4 ans.
Réponse de le 03/12/2012 à 17:52 :
J'en viens effectivement à me demander si le journal La Tribune ne fait pas preuve d'un certain parti pris au détriment de Renault. Cet article n'est pas le premier à attaquer virulement la marque au losange, et même si certains points de l'article font sens l'exagération des propos est récurrent et excessif. J'estime ce journal, c'est pourquoi j'apprécierais de le voir revenir à un ton plus impartial concernant Renault. A suivre !
Réponse de le 03/12/2012 à 18:09 :
Ben voyons, c'est toujours la faute des autres.
a écrit le 03/12/2012 à 15:24 :
Propriétaire d'un scénic pratique et familial, voilà plusieurs mois que je tanne mon concessionnaire pour un grand scénic avec un moteur... essence.
Cherchez, vous ne trouverez pas. Idem pour Laguna, Espace, etc...

Je vais donc me diriger vers VW qui a développé des moteurs essence économiques et performants.

Ce pari "tout diesel" des constructeurs français va à plus ou moins long terme les amener dans l'abîme.
Réponse de le 04/12/2012 à 18:32 :
désolé mais les constructeurs nous vendent ce que nous recherchons, ce sont les clients francais qui ont poussé au TOUT diesel.

je pense que le prix à la pompe y est pour quelque chose
Réponse de le 04/12/2012 à 22:21 :
Ce n'est pas tout à fait cela.... le "succès" du diesel est dû en partie au lobbying du PDG de peugeot dans les années 80, qui a gentillement expliqué à tonton que le diesel était la solution pour sauver une partie de l'économie française - Les taxes réduites sur ce carburant (destiné dans un premier temps aux gros rouleurs professionnels), la consommation réduite et les "bons conseils" des commerciaux ont fini de convaincre les consommateurs. Comment peut-on actuellement recommander à un conducteur qui réalise 12000 km par an d'acheter un véhicule diesel ? Le surcoût à l'achat et à l'entretien comme la pollution engendrée sont des non-sens.
a écrit le 03/12/2012 à 14:36 :
Les Renault de 2012 ne sont pas celles de1980; hélàs l'ignorance de beaucoup de Français les incite à acheter étranger. Tant pis pour eux car ils achètent des voitures souvent plus chères mais de qualités égalles! L'image du bon "français naïf et râleur" qui croit que c'est toujours mieux ailleurs!
a écrit le 03/12/2012 à 14:19 :
A quand un rapprochement Renault Nissan / PSA ???
Les synergies nationales, européennes et internationales sont nombreuses : plateformes communes, pièces communes, moteurs communs, usines communes à l'international, retour d'activités en.France pour les délocalisations en.Europe contre un contrat compétitivité à durée limitée reconductible ( relocalisation en France des usines contre une baisse des charges sociales (mieux vaut des emplois dans l'automobile en France que des chomeurs)...
Seule l'opération de rapprochement demande de l'habileté : famille Peugeot devenant actionnaire principal du nouveau groupe avec l'Etat, nommer un PDG ingénieur et non financier avant tout...
Jouons collectif... Jouons l'intérêt de la France et son avenir industriel !!!
Montons en gamme car les vraies marges se font et feront toujours dans le haut de gamme et le luxe moins attaqués par les pays émergents à bas coûts. Ceci est valable pour toute l'industrie française...
Réponse de le 03/12/2012 à 15:43 :
On fait quoi de GHOOSN...et de la clique ?
a écrit le 03/12/2012 à 13:53 :
A l'usine de Flins sur seine , les délégués FO prennent des détachements syndicaux d'une semaine , sous prétexte de formation syndicale , en fait pour faire la terrasse du responsable FO. La direction Renault locale ferme les yeux car le responsable FO se montre très complaisant avec les orientations que Renault lui soumet.
Réponse de le 04/12/2012 à 18:43 :
vous venez de découvrir le syndicalisme , bravo
a écrit le 03/12/2012 à 13:49 :
Qui est le meilleur en F1 , RENAULT, malheureusement la gamme et le marketing ne suivent pas .
il ne fallait pas arrêter , ALPINE , pourquoi : la Porsche française.
a écrit le 03/12/2012 à 13:21 :
La génération de l'après guerre a trop souffert des la mauvaise qualité des voitures et de l'après vente de cette marque; ils en ont marre de s'être "faits avoir" durant des décennies.
a écrit le 03/12/2012 à 12:47 :
J'attends le tout électrique le pétrole venant à manquer et puis réduction de salaires hausses de quasi tout ce qui fait mon quotidien alors frein à fond sur la consommation juste pour préserver quelques plaisirs bien ciblés avec ma famille;
a écrit le 03/12/2012 à 12:33 :
10 ans dans une filialle renautl conduite au dépot de bilan par Renaull... en 1993... renault a fait d'énormes progrés dans la qualité mais renault n'a jamais fait de bonne grosses voitures la R 30 un gouffre... et qualité médiocre, maintenant il y a de beau modele la mégane deux portes la laguna deux portes essayer de voir une fluente;...je pense aussi que personne n'ose dire que c'est une vraie crise profonde qu'affronte le monde les gens normaux n'ont plus de fric pour la voiture chére sauf quelques allemanges trop chéres...mais ce qui est grave c'est que nos ministres talentuleux ne vons quant meme pas renationaliser renault, car en fait la vraie question c'est le rendement de la tva Bercy ne dit rien mais on doit etre inquiet il faut noter qu'avec 18 % du capital détenu par l'état personne n'a empéche renault de créer de l'emploi à létranger,d'étrangler pas du tout gentimet ses fournisseurs ... 18 ans de discussions de conditions d'achats contre renault on s'en souvient, la productivité chez renault c'est 8 % de reduction de prix;;;;;
Réponse de le 04/12/2012 à 1:00 :
si une seule bonne grosse voiture ...la r 25 ..
a écrit le 03/12/2012 à 12:10 :
Renault a besoin d'un redressement productif; pourquoi cette entreprise a été -relativement- épargné par Montebourg? Pourquoi cette clémence? Parce qu'elle ne produit presque plus rien en France qu'on la laisse vivre et espèrons-le, survivre?
a écrit le 03/12/2012 à 11:41 :
l'industrie automobile est bien en surcapacité en europe?donc ces chiffres sont normaux
Réponse de le 03/12/2012 à 12:52 :
Non. Renault chute beaucoup plus fortement que la moyenne du marché. Marché FR : -13,8%, Renault : -21,7% sur onze mois. Renault perd donc des parts de marchés. Si le marché chutait et que Renault chutait de la même manière, alors la marque garderait ses part de marché. Mieux, si elle chutait, mais moins fortement que le marché, elle gagnerait même des PDM. Alors non, ce ne sont pas des chiffres "normaux" uniquement liés au contexte, ils sont plutôt inquiétant (on passe de plus de 10% de PDM en Europe à à peine 6,5% pour la marque Renault hors Dacia en 10 ans).
Réponse de le 03/12/2012 à 14:02 :
@ coco: Les constructeurs PSA Peugeot Citroën et Renault (marques Renault et Dacia) souffrent toujours plus que les concurrents étrangers, avec des baisses respectives de 22,9 % et de 33,5 %. En contraste, les immatriculations du groupe Volkswagen n'ont reculé que de 2,5 %, tandis que celles du coréen Hyundai Kia ont encore bondi de 20,5 %.
Réponse de le 04/12/2012 à 18:42 :
ba oui forcément, quand on vend 2000 voitures au lieux de 1000 ca fait 100% d'augmentation.

donc vos 20% ne veulent rien dire, c'est la part de marché qui est importante, et la ca rigole moins chez hyundai kia
a écrit le 03/12/2012 à 11:39 :
Eh Tamerlan ce n'est pas qu'aux US que Toyota fait du bon service.... mais ici aussi.... a Paris!
Achat d'une Prius il y a dix ans, et comme résultat sept ans et 100000 km sans aucune panne, et maintenant une Auris hybride avec 25000 km en une année SANS aucune panne. Six ans de garantie P/MO et 200000 km moteur!
Les français ont honte que Peugeot et Renault fassen de la merde, et j'ai acheté Renault pendant 20 ans, mais a un moment donné il faut dire stop...il n'y a rien de par que d'être pris pour un con de leur part et aussi pour un portefeuille a pates !
J'ai tranché !!!
Réponse de le 03/12/2012 à 12:17 :
je roule en clio dci 85, très bom moteur, consomme très peu, silencieux et fiable.


Réponse de le 03/12/2012 à 14:43 :
Les constructeurs français ont changé, comme le mentionne l'article d'ailleurs. Lisez des articles récents sur la fiabilité des Françaises, Renault en particulier. Vous serez surpris de voir que dans les catégories où la marque est reine (exemple : citadine), elle surclasse même les allemandes dans certaines études - je ne parle pas de qualité perçue, mais de fiabilité.
a écrit le 03/12/2012 à 11:24 :
Oui, on a l'impression que Renault laisse ses modèles à l'abandon (Espace, Laguna, Scenic). Ils ont voulu faire comme Totyota ou VW: des voitures au design passe-partout (et donc insipide) mais fiables. Toyota (ou VW) a en effet aujourd'hui l'image de marque de la qualité. Pas Renault. Peugeot donne aussi cette impression de laisser-aller dans une moindre mesure. Seul Citroen semble vouloir faire un peu d'originalité avec la gamme DS qui esthétiquement est une belle réussite.
Réponse de le 03/12/2012 à 12:28 :
le problème actuelle de Renault c´est l´image. Les Renault sont désormais fiables, le style de la nouvelle clio est attrayant, il faudra un peu temps pour redorer cette image mais Renault semble être sur le bon chemin.
a écrit le 03/12/2012 à 11:02 :
Visite récente dans une succursale Renault. Je demande quand je pourrais enfin passer commande de la Zoé, la deuxième voiture idéale d'une famille moyenne de banlieue. Réponse du vendeur: il vous faudra patienter, beaucoup de retard, peut-être des livraisons dans 6 mois. Dans 6 mois, BMW aura commencé à inonder le marché européen de ses propres modèles électrique. Renault aura raté le coche, et la chute sera encore plus dure.
Réponse de le 03/12/2012 à 12:18 :
vous pouvez réserver la Zoé sur le site de Renault.

Réponse de le 03/12/2012 à 13:09 :
Est-il possible d'essayer la Zoé dans une concession ? Je vois mal les futurs clients passer leurs commandes sans faire un essai...
a écrit le 03/12/2012 à 10:48 :
J'ai bien ma petite idée, Le conseil d'administration de Renault ferait bien de s?interroger quant à la question du maintien de son président. Grassement payé et résultats nuls, et comme réponse,rien, pas de remise en cause du premier responsable de ce fiasco. Ce grand manager prend moins de gants pour fermer des usines en France et supprimer les emplois des salariés qui n'en peuvent rien.
Réponse de le 03/12/2012 à 11:21 :
Une autre idee tout aussi valable, fermez les syndicats qui interdiesent de virer le personel qui ne veut pas travailler au profits de ceux qui veulent bosser.
Réponse de le 03/12/2012 à 13:20 :
Si les syndicats empêchaient les licenciements, il n'y aurait pas 4 millions de chômeurs (en tenant compte des toutes les catégories de chômeurs) en France. Ce commentaire primaire anti-syndical de Paracelse, c'est du niveau du bistrot tenu par des réacs. "fermez les syndicats" moi je te réponds de la fermer, toi.
Réponse de le 03/12/2012 à 13:55 :
dans une chaîne de production si seulement deux employés sur 400 ne font pas leur job au moment voulu, la chaîne ralenti. les 398 autres ne peuvent qu'attendre leur bon vouloir. Voilà comment une chaîne peut perdre jusqu'à 8 % de sa production quotidienne. Si en plus ces deux gars sont des syndicalistes, alors ils deviennent intouchables. L'usine perd de l'argent...
A propos, cela n'a rien à voir main , voilà comment dans les années 80 touts les taches associés à la gestion d'un hopital, blanchisserie ménage... ont été externalisés...
Réponse de le 03/12/2012 à 16:04 :
éee oui !!! Tout à fait d'accord. De plus, dans toutes les sociétés où j'ai travaillé, la plupart de ceux qui se syndiquaient ne le faisaient pas particulièrement par esprit constructif ni pour faire avancer le "schmilblick" mais plutôt pour se créer une protection personnelle.
Réponse de le 03/12/2012 à 21:42 :
@ Paracelse , tu abuses de ton elixire. Dans le privé la France est le pays le moins syndiqué de l' U.E de l' ouest .
Et j' aimerais avoir des stats sur le nombre d' heures de grève, comparé aux pays que tu vénères...tu me tiens
au courant Merci...
Réponse de le 03/12/2012 à 21:53 :
Il y a combien de syndicalistes qui travaillent ? Levez les doigts !!!! Personne ? vous defendez qui reellement ? vous memes et vos clans ? en plus de couler l'industrie en France.
Laissez travailler ceux qui ont envie.
Réponse de le 04/12/2012 à 18:36 :
résultat nul ???? je vous invite à regarder les résultats mondiaux du groupe, en hausses depuis plusieurs années de suites
a écrit le 03/12/2012 à 10:44 :
Les pourcentages cités donnent une vision déforméé de la réalité. Car Renault vend 455 000 véhicules, Audi 60 000; BMW 50 000 et Mercedes 40 000. 10% chez Renault cela fait 45 000 véhicules mais une augmentation de 5 000 BMW par an représente 10% en p,us maix ce n'est significatif car l'échantillon est trop faible par rapport aux 2 200 000 véhicules vendus en 2011. De plus les mesures prises par l'actuel gouvernement touche la classe moyenne grosse acheteuse de Renault. Les personnes qui achètent des grosses berlines allemeandes sont peu impactées
Réponse de le 03/12/2012 à 11:01 :
oui c'est vrai, sauf que AUDI fait partis de VW avec une vrai strategie de gamme.
L'erreur vient peut etre du precedent gouvernement (dont j'ai voté) qui a soutenu la prime a la casse et qui a perturbé le marché.... Aider un marché qui ne pouvait que plonger..... on aurait peut etre du attendre pour faire une RELANCE.
Ghosn doit rentre des comptes sur sa strategie tout electrique!!!! ou le marché va plutot sur l'hybrid voir l'hydrogene a terme...
Quand est ce toutes ces erreurs strategique vont elles sanctionné le big boss?
a écrit le 03/12/2012 à 10:35 :
Je croyais avoir entendu toute l'année 2101 et 2012 Carlos Ghosn nous dire que toute le recherche de Renault se consacrait à la voiture électrique et qu'on allait voir ce qu'on allait voir...en 2013?
Réponse de le 03/12/2012 à 11:04 :
Attendons donc de voir alors???
lol
Réponse de le 03/12/2012 à 11:24 :
Quand on sait qu'une voiture electrique a une empreinte carbone plus eleve que celle d'un Hummer V12 diesel, on se demande pourquoi les compagnies tel que Renault veulent construire ces poubelles. Oups j'ai oublie, ces compagnies receivent toutes des subventions enormes pour nous faire croire au rechauffement climatique.
Réponse de le 03/12/2012 à 13:28 :
Paracelse tu travailles pour Total pour sortir des énormités pareilles? Plus c'est gros plus les idiots le croient, mais là les lecteurs, c'est pas tes copains, hein...
Réponse de le 03/12/2012 à 18:20 :
Non clairwill j'ai une maitrise de science politique de la University of Colorado at Denver, une license de science po de Metropolitan College of Denver major in polisci and minor in economics. got the picture? Je ne fais pas d'analyse sans rechercher mes sources et je n'ai pas peur de confronter qui que ce soit qui arrive avec des donnees erronees. sorry darkwill.
Réponse de le 04/12/2012 à 1:44 :
Cristal clear, Paracelse. En lisant une contribution qui osait comparer l'empreinte carbone (terme vague qui ne veut rien dire) d'un véhicule électrique (lequel ? Quel type de cellules ?) et celle d'un monstre dérivé d'un véhicule de l'armée américaine (équipé d'un V8 et non d'un V12, en passant), summum de l?inefficacité routière civile (à la base c?est un véhicule de combat), on pouvait croire au canular. Et puis, en parcourant la litanie de diplômes anglo-saxons à la mode - aucun de scientifique ou technique, d'ailleurs ? assénée de manière péremptoire, agrémentée d?une fine couche de jargon anglais globish (dont on se demande bien ce qu?il vient faire sur un forum français) du tonneau de celui qui inonde les powerpoints... j'ai compris. C'est d'ailleurs une des principales raisons des difficultés de Renault et, plus généralement, de beaucoup de firmes industrielles françaises: elles ont à leur tête et dans leur management une majorité de diplômés en sciences politiques, économie, marketing, commerce, RH... bref, des personnes qui ne connaîtront jamais rien à l'industrie ni à la technique (et qui, bien souvent, méprisent l?une comme l?autre d'ailleurs), mais qui prétendent que c?est sans importance. Or, une voiture, c'est avant tout un produit très technique ; tout le reste est secondaire. Remettez-donc de bons scientifiques et de bons ingénieurs à leur tête, comme en Allemagne, et de suite cela ira mieux : on vendra peut-être moins de pubs, de rêve, de stratégie et de slides, mais plus de vrais véhicules
Réponse de le 04/12/2012 à 6:28 :
No more comments
http://www.autobytel.com/toyota/prius/2009/reviews/emissions-showdown-toyota-prius-vs-hummer-h2-105357/
Réponse de le 09/12/2012 à 18:17 :
Pas mal le lien. Si on le lit jusqu'au bout on voit qu'en effet la Prius est bien plus écolo que le Hummer.
a écrit le 03/12/2012 à 10:35 :
On peut ajouter que les français ont une longue tradition de critique des marques nationales alliée à une nostalgie de l'époque où les allemands étaient installés chez nous, d'où le succès de Volkswagen et BMW.
Réponse de le 03/12/2012 à 13:49 :
t'as oublié mercedes, je viens d'en acheter une et pour le moment tout va bien.
Réponse de le 03/12/2012 à 17:05 :
Les Mercedes, j'ai plutôt l'habitude de les voir tirer une caravane dans un long cortège.
Réponse de le 04/12/2012 à 18:46 :
tu parles de mercedes, que renault fabrique ?????

bravo la qualité allemande (
a écrit le 03/12/2012 à 10:34 :
Pourquoi Toyota réussit-il là ou Renault ...? Expérience vécue aux USA.
J'emprunte la voiture de ma famille, et toute une série de voyants indiquent qu'il faut faire un entretien.
Nous sommes très loin de tout garage TOYOTA. Nous arrivons finalement dans une grande ville et contactons le dealer local pour savoir quand nous pouvons venir. Il nous répond de venir tout de suite. Nous déposons la voiture, service impeccable, pas de récriminations, offre de café. Nous demandons combien de temps prendra l'entretien, une heure maximum, nous pouvons rester dans le salon. Nous les informons que nous désirons rentrer à l'hôtel et demandons d'appeler un taxi. Ils refusent car ils disposent d'un service pour nous reconduire.... Nous revenons une heure plus tard et tout est réglé. Donc, en produisant des voitures de qualité et en offrant un service impeccable, on fidélise sa clientèle cqfd. L'entretien à coûté moins de 140,00 $.
a écrit le 03/12/2012 à 10:06 :
Ne vous souciez plus de s voitures le 21/12 on n'en aura plus besoin ..
a écrit le 03/12/2012 à 10:02 :
Pas de soucis à se faire pour Renault, car le grand ministre du redressement productif avec son plan pour sauver l'automobile Francaise va sortir Renault et PSA de l'orniére, si si il l'a dit lors de la présentation de son fameux plan,c'est vrai que si il y a bien un ministre crédible et qui connait ses dossiers et l'économie c'est bien ce bellatre de montebourg, dire qu'il a faillit démissioner ce week-end, ca aurait vraiment été une excellente nouvelle pour l'économie.
a écrit le 03/12/2012 à 9:58 :
C'est pourtant simple: avoir une gamme cohérente et homogène de voitures fiables, sûres, économiques et confortables, qui donnent envie et qui répondent aux VRAIS besoins des clients, et non pas conçues pour satisfaire les egos du marketing ou autres. Mais que Renault sorte enfin des errements Wind, Fluence et Latitude (qu'on ne voit jamais), Velsatis, Avantime... Que le design ne soit pas à la hache, que les surfaces vitrées soient correctes pour la visibilité (la Megane III est nulle sous cet aspect). Supprimez toute l'électronique inutile et cause de multiples pannes. Et qu'enfin la stratégie Renault/Dacia/Nissan soit compréhensible.
Réponse de le 03/12/2012 à 10:40 :
j'ajouterais que renault et peugeot devraient ajuster vers le bas les prix exhorbitants de l'entretien dans leurs concessions. Si l'entretien était bien fait et pas cher peut être que les gens achèteraient leurs autos... 200e une vidange c'est du foutage de g******
a écrit le 03/12/2012 à 9:40 :
TROP SIMPLE il suffit de fabriquer le produit FIABLE ...abordable pour le plus grand nombre ....
a écrit le 03/12/2012 à 9:19 :
Pourquoi Renault n'arrive-t-il pas à enrayer la chute des ventes en Europe ? C'est très simple, PARCEQUE depuis plus de 10 ans, depuis 2004 date de lancement du programme Daciarenault, les stratégies des Schweitzern Ghosn, Pelatta Tavarez et de leurs subalternes carriéristes sont des stratégies de bons à rien et de mauvais à tout, les précités sont des casseurs de renault dont les dégâts sont amplement plus gravissimes ques les dégâts des casseurs et des voyous des banlieues .... alors c'est quand la comparution directe et la prison pour les précités ?
a écrit le 03/12/2012 à 9:01 :
Lorsque l'on voit la gamme du Groupe Renault, lorsque l'on voit le contact arrogant du service commercial lorsque l'on voit que la gamme low cost Dacia qui sur le fond est un leure car les options essentielles, comme le régulateur de vitesse, et non le limiteur font montés le prix au niveau d'un voiture classique oui on comprend que Renault n'est plus apte à faire face à la descente virtigineuse de ses ventes. Renault fait penser à ses images d'un instit avec la blouse grise des années 50 et qui refuse de mettre de la couleur dans ses activités. Renault semble également un groupe dirigé exclusivement par les financiers dans lequel la parole des choix industriels pésent peu, un marketing sans envergure et enfin le plus grave sans aucune considération pour le client en terme d'écoute mais également en terme de facture de réparation. Le staff de direction de cette entreprise est entrain de s'enfoncer dans ses intransigeances qui ne correspondent plus aux marchés. Les concessionnaires sont également restés dans cette arrogance du nous sommes les "meilleurs" , oui!!!! lorsque la concurrence réelle n'existait pas, les concessionnaires ont le doigt lourd sur les lignes de facturations, dans l'entretien, avec comme aveuglement que l'on peut faire réparer son véhicule hors réseau Renault accompagnée une facture bien moindre. Enfin nos constructeurs et on le voit pour les pièces de carrosserie refusent de faire face à la concurrence et se comporte encore comme des Stes à monopole. Si Renault et Peugeot refusent de se réveiller de prendre en compte d'abord le client , d'accepter de faire face à la concurrence avec de vrais arguments industriels et commerciaux et pas des postures artificielles, avec l'accord des politiques, alors oui le chômage dans l'automobile a un boulevard devant lui. Il serait tant que les salariés des chaînes de l'encadrement demanden,t que les constructeurs se réveillent et non se mettent en grève lorsque le plan de licenciement est en route. Les syndicats de cette branche sont comme les directions dans le déni de leur incompétence à affaire face aux vrais défis industriels qui ne sont pas les mouvements de grève mais des idées pour sortir cette branche dans le déclin depuis au moins 20 ans."L'obligation" du choix du TOUT électrique, choix exclusivement français, est déjà un sujet qui met en péril l'avenir de cette branche.
Réponse de le 03/12/2012 à 9:17 :
Malheureusement c est pas faux.
Réponse de le 03/12/2012 à 10:50 :
Très bonne analyse, hélas trop vrai.
Réponse de le 03/12/2012 à 10:52 :
Salarié Renault, faites degager CARLOS....
Malheureusement les baisses de ventes ne suffisent pas pour cela
Que renault redeviennent un vrai outils industriel avec innovation, qualités et design avec une vrai strategie
dacia en low cost, Renault en montée de gamme, et pourquoi pas alpine voir des aquisition pour le luxe...
Réponse de le 03/12/2012 à 12:59 :
Le choix du tout électrique n'est pas exclusivement francais, la preuve avec par exemple la gamme bmw-i. Pas sur que ce soit une bonne idée malgré tout.
Réponse de le 03/12/2012 à 15:16 :
@ Loic: la gamme tout électrique est pour l'instant un choix exclusif Renault. La gamme bmw-i comprend une tout électrique BMW i3 Concept, avec en option un prolongateur d'autonomie (petit moteur thermique essence) et une hybride rechargeable la BMW i8 Concept.
a écrit le 03/12/2012 à 8:52 :
Carlos ne s intéresse qu a nissan et dacia, il aide renault a plonger pour fermer le peu d usines qu il reste en France.
a écrit le 03/12/2012 à 8:50 :
En réponse au titre il suffit de le reconnaitre : la stratégie est mauvaise, le marché moyenne gamme est saturé et l'image de Renault ne fait plus rêver personne. Je ne crois pas qu'il s'en remettront, la concurrence est trop forte avec en plus l'arrivé de véhicules hybrides super performant, Dacia est le bon choix, il faut ajouter que souvent les entreprises achètent des flottent pour les revendre d'occasion avec Renault c'est très mauvais.
a écrit le 03/12/2012 à 8:49 :
et bien ce n'est pas compliqué, ils font des voitures :
- particulièrement moches
- avec des moteurs peu nobles
- relativement peu fiables (électronique et mécanique)
Donc aucune envie d'acheter une renault !
Avec un peu de chance ils pourront s'en sortir avec des voitures "propres", mais il y a du boulot, et tout le monde va s'y mettre. Quand on voit ce que fait BMW avec des moteurs puissants qui consomment moins de 5 L au 100, ou même Porsche avec 6,5L pour sa Panamera hybride, je me dis que Renault & Peugeot ont du boulot même à ce niveau là.
Tant qu'on ne comprendra pas qu'il faut innover, innover, innover dans ce pays, tout en sortant des produits très attractifs (sans être révolutionnaires, car c'est souvent raté) au niveau de leur design, et de la qualité, nos constructeurs auront du mal.
Réponse de le 03/12/2012 à 9:30 :
et ben "duplouc "achete une Porsche panamera et ne nous degoute pas des marques francaises avec des arguments fallacieux
mais je pense que tu n'en a pas les moyens financiers
Réponse de le 03/12/2012 à 9:50 :
surtout que lers chiffres de consommation annoncés sont fantaisistes quand annoncés par les constructeurs, tout el monde le sait, il n'y a qu'à consulter les essais des revues pour s'en convaincre...
Réponse de le 03/12/2012 à 9:56 :
Dire que les moteurs Renault sont peu fiables, c'est tout simplement faux. D'ailleurs, s'ils sont montés dans les Dacia ce n'est pas pour rien. Vous comparer BMW et Renault, pourquoi ne pas comparer avec Aston Martin aussi...
Réponse de le 03/12/2012 à 12:30 :
comparer Renault à BMW, c´est oublié de dire qu´une BMW coûte au minimum 5.000 euros de plus...
Réponse de le 03/12/2012 à 15:20 :
Si Peugeot a du boulot pour être au niveau de BMW, comment se fait-il que BM équipe une partie de ses modèles... de moteurs PSA ??
Réponse de le 04/12/2012 à 1:55 :
@ damaye: vous comparez une Renault à 15000? avec des véhicules qui en coute entre 7 et 10 fois plus. C'est absurde. Réussir à concevoir une voiture de sport à 100 000? qui consomme 6l/100km est beaucoup, mais beaucoup plus facile que de concevoir un véhicule type Dacia à 10 000e qui consomme 5l/100km. Les contraintes sur le petit véhicule sont autrement plus complexes, alors que les ingénieurs des marques de luxe travaillent avec des budgets presque "no limit". Pour avoir vécu les 2 situations, je peux vous dire que cela n'a rien à voir. Dans l'industrie, si vous êtes peu contraint par le prix, pratiquement tout est possible. Donnez 50 milliards d'? à l'ESA et dans 15 ans vous avez un européen sur Mars: sans problème, les technos existent. La complexité, c'est de le faire avec 1/10ième de ce budget; c'est ce que tente vainement de faire la NASA.
a écrit le 03/12/2012 à 8:46 :
Au delà du design, garantie Renault 2 ans, garantie 3 à 5 ans pour les petites cylindrées étrangères à un prix plus abordable et réputées plus fiable.
Réponse de le 03/12/2012 à 10:18 :
Garantie de 7 ans sur toute la gamme KIA et 5 ans pour Hyundai. Ce sont les coréens qui prennent les parts de marché de Renault et PSA en Europe !
Réponse de le 03/12/2012 à 10:34 :
Vous avez combien d actions du chaebol Hyundai?
a écrit le 03/12/2012 à 8:23 :
Le design ! La forme, la beauté des courbes ! Regardez une berline allemande et regardez ensuite une Laguna, vers laquelle vous tournez-vous pour la regarder passer ? Tout est dans la photo en début de page : "une voiture pour les vieux".
J'avais une Laguna 2 break et en était très content. Naturellement, lorsqu'elle est arrivée à 230000 kms, je l'ai revendue et me suis tourné vers une autre. J'aurais bien pris une nouvelle Laguna (la 3) mais impossible, ma femme, mes enfants et moi-même (même mes amis) la trouvent MOCHE. Alors tant pis, j'ai pris une autre marque.
De vous à moi, je regrette ma Laguna 2 et son confort. L'actuelle, je la revendrai dés que Renault aura sorti une belle berline. Ils savent ce que c'est ? Une BELLE berline ?
Réponse de le 03/12/2012 à 8:50 :
parce qu´une VW Passat est une belle voiture peut-être?


Réponse de le 03/12/2012 à 8:55 :
T es un peu dur, elle est pas si moche, moi je la trouve sympa ceci étant, il est vrai qu au même prix tu en trouve des encore plus sympa.
Réponse de le 03/12/2012 à 10:14 :
Une voiture se vend mieux en étant belle, mais le plus important est que son design reflète les qualités que l'on attend d'une voiture: une passat n'est ni belle ni moche, mais son côté carré et son intérieur donnent une impression de solidité, et les chromes ajoutés font un peu haut de gamme. Il suffit de regarder les ventes et l'image de l'ancienne et de l'actuelle C5 pour comprendre que le design est plus important que la technique et l'innovation, à une époque où les voitures sont res proches.
Réponse de le 04/12/2012 à 2:06 :
Tout le problème est là: la société est en train de se polariser en 2 groupes bien distincts: ceux qui veulent un véhicule qui va à l'essentiel, fiable, pratique et raisonnablement moderne mais sans superflu: ils se tournent vers Dacia ou les marques françaises PSA/Renault qui, quoi qu'on en dise, gardent un très bon rapport qualité/prix. Et puis il y a ceux qui achètent avant tout une image (de la voiture mais également d'eux-mêmes), du design, de la pub, de l'emballage, du marketing, du rêve... et qui en ont les moyens (car tout ceci est très couteux). Force est de constater que les finances du 1ier groupe sont de plus en plus contraintes - d'où le plongeon -, alors que celles du second groupe sont florissantes, même en pleine crise. Question: quel pourcentage de la population française a-t'il les moyens d'acheter un véhicule de plus de 20 000? ? Réponse: moins de 10%. Faudrat-il donc que les 90% restants achètent chinois ? Pourquoi pas, mais alors les 10% qui roulent en belles berlines allemandes dovent d'ores et déjà à se préparer à voir leurs impôts augmenter pour payer le chômage de leurs concitoyens...
a écrit le 03/12/2012 à 8:13 :
La nouvelle Sandero est carrement jolie, garantie 3 ans, a les moteurs de la clio et les soubassements d une ancienne clio tres honorable. A 7990 pourquoi un Français qui compte dés le 20 du mois irait acheter une Clio3 qui coute le double? Ça fait longtemps qu on l avait vu venir celle la! Pour couronner le tout en Am. Du sud et en Russie les Dacia sont badgées Renault.......
a écrit le 03/12/2012 à 7:39 :
desolé 19000 euros pour une clio 4 dci
trop cher .
comparer a la yaris !!!!
Réponse de le 03/12/2012 à 10:00 :
La Yaris est une citadine. Comparez donc Clio et Auris dans ce cas
Réponse de le 03/12/2012 à 10:33 :
@thomas: la yaris est deja plus grande que la clio! Elles sont cependant bien dans le meme segment, la concurrente de l'auris c est la megane
a écrit le 03/12/2012 à 7:24 :
tres bonne article et cela n'est pas le 1er que l'on parle de la mauvaise image, mauvaise stratégie et mauvaise qualité percu par renault malheureusement......
je me demande bien encore combien de temps carlos Ghosn va camper dans ce groupe?
Je pense que cela serait bien changer de direction et d'avoir un vrai industriel au sein de chez renault et non plus un financier avec une vision a court terme.....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :