General Motors lance sa première voiture diesel aux Etats-Unis depuis 1986

 |   |  507  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
La Chevrolet Cruze diesel compacte vient d'être présentée au Salon de Chicago. Elle sera commercialisée aux Etats-Unis à l'été. Les ventes de diesels représentent 3% du marché américain aujourd'hui à peine, contre 55% en Europe occidentale.

Objet d'attaques récurrentes en Europe sur sa nocivité supposée, le diesel règne sans partage en Europe et surtout en France. 55% des voitures neuves immatriculées l'an dernier en Europe occidentale et 74% dans l'Hexagone fonctionnaient au gazole. Mais le diesel reste quasi-proscrit pour les voitures particulières au Japon, en Chine, aux Etats-Unis. Pourtant, à l'heure où la priorité est à la baisse des consommations et à la lutte contre le C02 qui lui est corrélée, le diesel présente d'énormes avantages: il permet de réduire les consommations de 20 à 25% environ par rapport aux motorisation à essence, même si les experts ne s'accordent pas tous sur les modalités de calcul. Du coup, General Motors va lancer aux Etats-Unis sa première voiture diesel, la compacte Chevrolet Cruze. GM n'avait plus produit de modèle diesel pour le marché américain depuis 1986. Il faut dire que le manque de fiabilité des diesels GM de l'époque avaient beaucoup contribué à son impopularité outre-Atlantique. 

10% des ventes

La nouvelle Cruze Clean Turbo Diesel, présentée jeudi au Salon automobile de Chicago et assemblée à l'usine de Lordstown (Ohio), sera commercialisée à partir de cet été. Elle coûtera toutefois 5.000 dollars de plus environ que la version à essence équivalente. Un différentiel élevé. La version diesel pourrait représenter 10% des ventes de cette berline (237.800 ventes l'an dernier aux Etats-Unis), selon GM. La Cruze diesel est déjà largement diffusée en Europe, le véhicule étant importé de Corée.

Jusqu'à 7,7% du marché

Selon LMC Automotive, le diesel pourrait même représenter 7,7% du marché automobile américain d'ici 2018, contre 3% actuellement. Le diesel a fait d'énormes progrès en matière d'antii-pollution depuis les années 80. Le filtre à particules, dont  PSA fut le pionnier, a réduit à presque rien les émissions de particules, réputées cancérigènes. En outre, aux Etats-Unis, les constructeurs allemands ont commercialisé des diesels particulièrement "propres".

30% des BMW X5 en diesel

Les allemands dominent aujourd'hui ce mini-créneau des voitures à gazole outre-Atlantique. Volkswagen est le leader avec sa technologie TDi, la berline Jetta (concurrente de la Chevrolet Cruze) en tête. BMW  et Mercedes sont aussi présents sur ce segment, avec des petits volumes toutefois. 30% des ventes du 4x4 BMW X5, produit aux Etats-Unis, y sont ainsi déjà réalisées avec des versions diesel. Et la firme bavaroise va lancer cette année des berlines 3 et 5 avec mécanique à gazole.

Concurrence des hybrides

C'est pour réduire les consommations et les émissions de C02, en la quasi-absence de diesels, que Toyota et Honda, Ford, puis Nissan et les allemands ont commercialisé aux Etats-Unis des modèles hybrides (essence-électriques). Les ventes de la gamme Toyota Prius hybride ont ainsi doublé l'an dernier sur place. Au total, 16% des ventes locales de Toyota ont été réalisées avec des modèles essence-électriques en 2012. Le litre de gazole reste  d'ailleurs plus cher que l'essence à la pompe aux Etats-Unis et il n'est pas proposé dans toutes les stations service.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/10/2013 à 18:50 :
Volkswagen est le leader avec SA technologie TDI ??? Volkswagen est le leader avec LA technologie TDI (common rail). VW s'était obstiné pendant des années à utiliser SA technologie injecteurs-pompes alors que tous les constructeurs avaient adopté la technologie common rail créée et lancée par le groupe FIAT (dont on ose dire du mal) sur l'Alfa 156, mais il a fini par se rendre à la réalité et adopter à son tour le common rail.
a écrit le 17/10/2013 à 12:05 :
La Chevrolet Cruze diesel existe déjà en Europe avec un moteur diesel d'origine Isuzu si je ne me trompe pas.
a écrit le 27/02/2013 à 20:06 :
5000$ de surcoût , diesel vendu plus cher que le sans plomb en station , est-ce vraiment rentable ? D'autant que il n'y a pas toute les stations qui débite du diesel ...
Et pour la revente d'un diesel , elle est très difficile .

a écrit le 11/02/2013 à 20:20 :
Voyez ce que la pollution causee par les particules venant des moteurs diesels fait aux monuments en Italie ou en France, et imaginez ce que ca peut faire dans vos poumons! En temps que cycliste, je confirme que le diesel est la pire des pollutions !
Pourquoi Generous Motors met-il un diesel sur une petite voiture comme la Cruze? cela n'a aucun sens. echec assure...
a écrit le 11/02/2013 à 14:39 :
Pour info, le CO2 n'est pas un polluant contrairement aux NOx,.....produits par les moteurs et essentiellement les diesels.
Les estimatifs de décès liés a la pollution sont de 42 000 morts par an en France selon l'OMS
Les diesels vendus aux US sont en vente dans certains états depuis quelques années uniquement s'ils respectent des normes de pollution plus strictes qu'en Europe.
De plus, le diesel n'est pas interdit en Chine du tout par contre sa distribution est mauvaise, sa qualité aussi et il cause de gros problème de santé public (comme le charbon).
Enfin, certaines villes Indiennes réfléchissent a bannir ce carburant (ce qui est déjà le cas dans les villes au Japon par exemple sauf si le véhicule est un diesel propre).
Revenant de Tokyo après plusieurs semaines la bas, aucun soucis ORL. 1 journée a Paris, infection ORL du type rhino pharyngite et une impression continue de manquer d'air...étrange
a écrit le 11/02/2013 à 5:59 :
"Sur sa supposée nocivité" : la bonne blague quand on sait que le diesel est qualifié de cancérigène par l'OMS.
a écrit le 10/02/2013 à 11:21 :
Aucune chance que le diesel se fait une place chez l oncle sam,quand les americains vont sentir la bonne odeur de la mort du diesel (accelerateur de maladies respiratoires )ils vont partir en courant !
Réponse de le 10/02/2013 à 19:47 :
Bien sûr, la France a 74% au Diesel a une meilleure espérance de vie que bien des pays qui roule à l'essence. Si le Diesel était véritablement une catastrophe sanitaire , on verrait un tantinet des impacts sur l'espérance de vie !! Notamment des Parisiens qui achètent des Diesels pour faire 10 000 km maxi par an ce qui est déjà un non sens économique (le Diesel est rentable à partir de 20 000 km par an) , mais non !! N'importe quelle ville chinoise de 10 millions d'habitants est nettement plus polluée que Paris alors qu'en Chine le Diesel est proscrit !!
a écrit le 10/02/2013 à 10:45 :
Diesel : le scandal Français (reportage Arte)
http://www.youtube.com/watch?v=4_qg8WiOARY
a écrit le 10/02/2013 à 9:55 :
on nous ressort le filtre à particules qui éliminent toutes les particules... sauf que cela n'est vrai que si ce filtre atteint une certaine température qui permet de brûler les fameuses particules, température jamais atteinte en ville... où s'effectue l'essentiel de la pollution. Ce qui est scandaleux en France est la niche fiscale du diesel. Qu'attend ce gouvernement de bras cassés pour rééquilibrer la taxation des carburants ?
Réponse de le 10/02/2013 à 14:14 :
Avec 80% et plus de taxe sur les carburants l'état se sucre assez à mon avis ... Diminuons les taxes sur l'essence litre à 1e par exemple les ventes de voitures essence redeviendront majoritaire dans les 5 années en France!!!
a écrit le 10/02/2013 à 9:50 :
D'après cet article les émissions de particules des diesels sont "réputées" cancérigènes et le FAP est une amélioration alors que le CO2 est une source certaine de pollution.

Etonnez-vous que le monde marche sur la tête.


a écrit le 10/02/2013 à 9:23 :
Ceci est a l'opposé des revendications des écologistes, les véhicules diesel polluent moins que l'essence, la pollution va de paire avec la quantite consommée, la reduction des vitesses prévent a court terme entaine une pollution supplémentaire car obligeant de rouler avec des petits rapport de boite et entrainant de ce fait une régime moteur plus important accroissant de ce fait la consommation et la pollution
a écrit le 09/02/2013 à 16:07 :
Contrairement à la campagne anti-diesel menée en France par PlaneWatcher notamment , la Grande-Bretagne et les Etats-Unis misent sur le diesel. Cette campagne, diffamatoire car elle associe PSA directement à la pollution, est correcte en partie seulement et devrait être recadrée, par exemple en retirant de la circulation les anciens moteurs diesel polluants). Voici ce que dit par exemple la BBC : "It?s worth it. Diesel used to be a dirty fuel and a dirty word, but recent technologies have addressed both problems, which is why the world outside the United States thinks of the choice between gasoline and diesel as a foregone conclusion. And even with the additional costs, passed on to the consumer, of emissions compliance equipment, the sensory pleasures of a diesel-powered vehicle are difficult to deny. It is high time, America, to give diesels a better look". www.bbc.com/autos/story/20130109-why-do-americans-not-buy-diesels . En effet, la technologie diesel maîtrisée par PSA offre plusieurs avantages, non seulement ces moteurs sont plus économes, mais ils permettent aussi l'emploi de bio-combustibles à long terme.
a écrit le 09/02/2013 à 15:21 :
5000$ de differentiel c'est énorme sur le marché US....à 4$ le gallon d 'essence = 1$ le litre (soit 75 cents d' euros....) je ne sais pas si les clients vont se bousculer

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :