Peugeot 3008 voiture de l'année, ou le succès d'un repositionnement réussi

 |   |  565  mots
Le Peugeot 3008 s'est déjà vendu à 100.000 exemplaires, dont 84% en finition supérieure.
Le Peugeot 3008 s'est déjà vendu à 100.000 exemplaires, dont 84% en finition supérieure. (Crédits : Peugeot)
C'est la première fois qu'un SUV est élu voiture de l'année. Pour Peugeot, c'est surtout son repositionnement sur un style plus affirmé et audacieux, mais également sur le haut-de-gamme, qui est salué à travers cette récompense.

C'est la consécration ! Pour la première fois, le jury européen de la voiture de l'année a désigné un SUV comme grand gagnant du concours. Pas n'importe lequel, il s'agit du Peugeot 3008. Il arrive devant l'Alfa Romeo Giulia et la Mercedes Classe E.

Pour la marque française, c'est un double succès. D'abord celui d'un repositionnement réussi. Il faut se souvenir du modèle précédent. Un véhicule croisé entre le monospace et le SUV, très consensuel et familial. Un beau succès, du reste : il n'avait pas été boudé par le public et la presse spécialisée l'avait bien reçu. Le nouveau 3008 est en totale rupture stylistique avec son prédécesseur. Il assume désormais des lignes très baroudeuses, plus viriles voire agressives. Le 3008 a réussi l'exploit de donner une nouvelle identité à la marque qui ne manquera pas de l'exploiter.

Volkswagen en ligne de mire

L'autre succès du 3008, c'est d'avoir répondu avec brio au cahier des charges de Carlos Tavares qui vise à faire monter en gamme le véhicule, notamment par la qualité des prestations intérieures. L'objectif étant d'obtenir une valeur résiduelle qui vaut celles de marques allemandes telles que Volkswagen.

La presse n'a pu que constater la montée en gamme des finitions intérieures, la qualité des matériaux. Le système i-cockpit a également impressionné. Il s'agit d'un logiciel qui permet de déporter, sur le tableau de bord, les informations de l'écran GPS. Simple et intuitif à la fois, Peugeot a véritablement marqué des points avec ce système.

Enfin, l'agrément de conduite se confond avec le niveau des meilleures marques premium. Dynamique et confortable à la fois, il faut ajouter à cela une acoustique remarquable qu'il est possible d'agrémenter avec le système de son Focal (en option, mais d'une excellente qualité).

Pour Peugeot, c'est un succès considérable sur ce segment pourtant déjà bien embouteillé. En novembre, lors de l'annonce des finalistes de la voiture de l'année, le Volkswagen Tiguan, pourtant une référence dans le segment, n'avait pas été retenu. Sans parler de son compatriote, le Renault Kadjar.

Un vrai succès commercial

Les consommateurs ne s'y sont pas trompés puisque le 3008 a d'ores et déjà été commandé à plus de 100.000 exemplaires depuis sa commercialisation, à l'automne. Mieux, il a été choisi à 84% en finition supérieure, ce qui démontre que la montée en gamme de Peugeot n'est plus une revendication mais une réalité. Certains cabinets d'analyse estiment que le 3008 atteint une rentabilité opérationnelle de 12%, tirant celle de Peugeot à près de 8%, soit un niveau de performance digne d'une marque haut-de-gamme.

Le rêve de Jean-Philippe Imparato, directeur de la marque, est de dupliquer ce succès sur les prochains modèles, notamment le 5008 qui arrive dans les prochaines semaines en concession. Le 2008, lui, qui est un succès relatif (deuxième en France mais troisième en Europe), se prépare pour une refonte complète à horizon 2019. Il a pour objectif de reprendre les recettes du 3008. Le reste de la gamme tentera également de surfer sur ce succès ! La pression sera immense...

____

>> VIDEO Découvrez les notes pays par pays données par les experts aux sept voitures finalistes de la voiture de l'année millésime 2017

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/03/2017 à 22:36 :
J'ai vu plusieurs fois le nouveau 2008 sur l'autoroute A7, et je le savoure des yeux à chaque fois que je le croise, tellement il en impose de réussite esthétique. Une des plus belles Peugeot depuis la naissance de la marque. Je suis vraiment impressionné par les avancés de la marque au lion, et par le travail effectué par ceux qui ont planché sur ce nouveau 3008. Félicitiations Peugeot, PSA !
a écrit le 11/03/2017 à 22:01 :
un vrai succès commercial il y en aura tellement d 'occasion comme les scenic 3 que le prix de reprise sera indigent. la rareté fait le prix et non l'inverse...
a écrit le 07/03/2017 à 16:50 :
Bravo Carlos, Bravo à toutes les équipes PSA.
a écrit le 07/03/2017 à 16:47 :
bravo peugeot félicitation j'ai eu beaucoup de voiture allemande. mais depuis carlos tavares peugeot a réussi a me convaincre. rien a dire magnifique a l'extérieur comme l'intérieur et une tenue de route exemplaire ..... BRAVO
a écrit le 07/03/2017 à 15:48 :
Bravo le lion de Belfort qui montre ses belles griffes!
a écrit le 07/03/2017 à 9:30 :
L'année derniere c'etait Opel qui emporta le trophé ,vu ce que ça lui a rapporté ....!!!! Je serais peugeot je ne ferai pas le malin!
a écrit le 07/03/2017 à 9:02 :
10 000 vendus ou livrés ? Parce que niveau délai de livraison on est à plus de 6 mois. Et vu l’accélération prochaine des ventes avec ce trophée, ça ne va pas s'améliorer. Une longue attente pour finalement avoir une voiture que l'on rencontrera au quatre coins de rue.
Réponse de le 07/03/2017 à 9:33 :
Nous n'avons pas eu de soucis de livraison puisque notre 3008 a été livré en moins de 2 mois avec toutes les options demandées (toit ouvrant, peinture nacrée blanche, toit et rétro noirs...)
Au niveau confort, je confirme une vraie avancée de Peugeot. Pour le moment, il est vrai que nous en voyons encore peu et par conséquent , on voit beaucoup d'admirateurs autour. L' avantage de ce succès: une revente plus qu'aisée.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :